AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Mar 27 Nov - 11:57

Je continuais à l’observer, prête à intervenir dès qu’il faisait un rechute, je ne voulais pas qu’il lui arrive quelque chose. Bien que je devais quand même me souvenir qu’il était un prime et que sa situation ne devait même pas me toucher. Mais voilà c’était Kiran et avec lui tout changeait. J’étais tellement contente de le retrouver que cela n’avait aucune importance, qu’il soit prime, vampire, humain ou même servantes, cela n’avait aucune importance. J’avais retrouvé mon ami, mon fidèle ami et il ne me regardait pas comme un monstre mais comme une femme. Et je ne pouvais pas vous dire à quel point cela me rendait heureuse. Il me rendait heureuse. Et pourtant je savais que je devrais m’éloigner de lui. Que mon monde n’était plus le même que le sien.

« Surmené ? Tu devrais arrêter Kiran…. Cela ne sert à rien de chasser des vampires… Il y en aura toujours. Et même si c’est très beau de vouloir sauver le monde, tu ne fais que de te mettre en danger… Et si il t’arrive quoi ce soit, Andréa n’aura plus personne… »

J’avoue, je n’aimais pas le savoir prime. De un parce que si jamais cela venait aux oreilles d’un vampire que je trainais avec un prime, cela allait me couter cher, même avec les Reynards. Et de deux j’avais moi-même été victime de la courte durée de vie d’une prime. Je ne voulais pas qu’une telle chose lui arrive. Si il devait lui arriver quoi ce soit j’aurais du mal à m’en remettre, sans parler de la pauvre Andy. Mais raisonner un prime était très difficile. Mais je n’abandonnerais pas.

« Je peux t’apporter quelque chose ? A boire ? A manger ? Du chocolat peut-etre ? »

Du chocolat ca aide non ? Ou pas ? Peu importe, j’étais déjà prête de lui apporter tout ce qu’il voulait. Même si je me rendais compte que l’heure avait commencé à voler depuis que j’étais ici. Et je ne savais pas si Andréa allait revenir à une certaine heure ou pas.

« Andy rentre à quelle heure ? »

Si j’avais envie de revoir cette petite, je n’étais pas capable de la sentir dans mes bras, de sentir son parfum, d’entendre son cœur battre de joie. Non, rien que l’idée et je devais déjà fermer les yeux pour effacer cette image de ma tête. Finalement je me focalisait sur le but de ma visite.

« Est-ce qu’il y a encore quelque chose que tu voulais savoir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Mar 27 Nov - 14:24

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


Je soupirais. Je devais me reposer un petit peu. Prendre quelques jours. Entre le boulot de journaliste, de papa à plein temps, de prime la nuit. Il me falait peut être un peu me reposer. Sans compter les révélations d’Haileen à propos des sorciers, et puis les recherches. Sans compter Alexy qui ne rendait pas les choses faciles. J’étais, je crois qu’on pouvait appeler ça comme ça « un peu dépassé par les évènements ». Je pris ma tête dans mes mains et fermais les yeux pour apaiser un peu mon crâne qui est toujours en feu. « Je suis désolé Lila, je … j’ai tellement de choses dans le crâne en ce moment. » je relevais la tête vers elle quand elle me disait que je devrais arrêter. Je soupirais doucement, oui j’y avais déjà pensé, l’idée était tentante. Mais je ne pouvais pas. Je devais protéger ma fille. Même si avec ces pensées je me mens à moi même. J’ai pris gout à la chasse. J’ai pris ça comme une exutoire. Je pourrais très bien être un simple journaliste et père. Et protéger toujours ma fille. Peut être même qu’être Prime la mettait plus en danger. Mais … j’y trouvais mon compte. Toute ma frustration, ma colère, mon impuissance et mon désespoir de devoir élever ma superbe fille seul. C’est tout ça que je mettais dans ces chasses. Mais bien sûr, comment l’expliquer à Lila. Surtout que maintenant elle était une vampire. Je soupirais. « Je sais bien Lila. Je sais bien, mais … je ne sais pas, je dois la protéger tu sais. Et si je ne suis plus là … » ma voix s’étranglait « Il y aura plein de gens pour prendre soin d’elle » C’était certainement égoiste. Parce que ce n’était pas juste non plus pour cette personne qui prendrait soin de ma fille à ma place. Ni pour Andréa qui aurait le droit d’avoir son père. Surtout qu’elle n’a plus de mère non plus.

« Je ne connais que ça. Je suis désolée. Je … je dois la protéger. Je n’a pas réussi à protéger les autres. Alors elle je dois le faire. Je le lui dois bien. C’est ma fille. » j’étais encore assez faible et ma voix se coupait encore parfois. Mais ça allait déjà mieux. Etre allongé avait été bénéfique.

« Je .. je vais nous faire un petit peu de café si tu en veux. Et peut être un sandwich » je souris doucement et posais ma main sur la sienne. Elle était froide. C’était bien normal. Elle était vampire à présent. « ne t’inquiètes pas Lila, ça va aller. J’ai besoin d’un peu de vacances, et de vitamines. Je suis un grand garçon. » je souriais doucement alors qu’elle me demandait quand rentrait Andréa. « Elle dort chez une amie. » Je me levais pour retourner vers la cuisine. « Tu peux y aller si tu dois être ailleurs, tu sais, je ne veux pas te retenir. Excuse moi. Je ne sais pas si j’aurais du … je ne veux pas te causer de problèmes » bien sûr, une vampire qui parle avec un prime. Même s’il était son ami autrefois. Tous n’étaient pas comme elle … « Non, je … je vais faire plus de recherches sur ces sorciers. C’est … pour une amie. » non je ne parlerai pas d’Haileen, elle avait besoin de son intimité, et déjà m’en avoir parlé, enfin même si elle n’avait pas trop eu le choix … c’était déjà un grand pas. Je pris dans l’armoire une tasse et mis en marche le percolateur. « Tu veux un peu de café ? Ou du chocolat ? » je souriais doucement en me retournant vers elle. J’avais de tout, mais surtout du chocolat, Andy le dévorait à une vitesse supersonique.



_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Mer 28 Nov - 6:42

Je continuais à observer Kiran c’était plus fort que moi, je m’inquiétais pour lui. Et je m’étais douté que je n’allais pas arriver à le persuader de si vite. Etre un prime était bien trop encré en lui pour pouvoir éliminer d’un seul coup. Et il finit par avouer qu’il faisait ça pour protéger sa fille. Je secouais doucement la tête.

« On sait tous les deux que non. »

Non ce n’était pas en allant à l’encontre du danger qu’on protégeait ceux qu’on aimait, c’était d’ailleurs souvent le contraire. On finit toujours par ramener le boulot à la maison, mettant tous ceux à qui on tient en danger. Mais je savais que c’était inutile de continuer sur ce sujet. Je n’allais pas réussit à le persuader. C’était comme tenter un fumeur d’arrêter de fumer. Extrêmement difficile à faire. Mais je fus heureuse de savoir qu’Andréa dormait chez une amie cette nuit. Au moins je ne devais pas avoir peur de tomber nez à nez avec elle. Quand à ses excuses… je secouais la tête.

« Ne t’en fais pas Kiran, je sais me débrouiller. »

Bon d’accord pas sure que ça soit réellement le cas. Je n’osais penser à ce que Raven et les autres allaient penser s’ils étaient au courant. Mais tant qu’ils ne sont pas au courant, il n’y a aucun problème non ? Mmm les vampires finissent toujours par tout savoir. Il y avait trop de vampires pour pouvoir cacher quoi ce soit. Mais bon, je trouverais bien un moyen de justifier tout cela, même si pour le moment je ne trouvais aucune raison valable, j’allais bien trouver quelque chose. Kiran finit par se relever et j’arquais un sourcil.

« Tu ne devrais pas te lever, tu devrais rester allongé. Laisse-moi m’en occuper. «

Je le suivis d’un pas vers la cuisine, j’avais peur qu’il tombe à nouveau dans les pommes et c’était pour éviter ça, que je le suivais telle qu’un petit chien. M’en aller ? Oh non je n’avais pas vraiment quelque chose à faire.

« J’ai l’éternité devant moi. J’ai tout le temps de trainer avec les… miens. »

Je ne m’étais pas encore complétement fait à ce mot. Haussant les épaules d’indifférence. Chocolat, café, tout cela avait à présent un gout assez fade. C’est comme si je mangeais des pates sans une seule sauce, sans d’épices, sans rien.

« Café noire sans sucre. »

AU moins boire ou manger de la nourriture humaine m’avait appris que cela apaisait un peu ma faim de soif. Et bien que je m’étais nourri avant de venir, je savais que dans quelques heures j’allais devoir me nourrir à nouveau. Je détestais ça, je n’y prenais aucun plaisir.

« Qu’est-ce qui t’as fait changé d’avis ? Je veux dire… sur moi… Pourquoi tu ne me tues pas ? «

Il voyait blanc et noir, comme moi à une certaine époque. Alors pourquoi il n’était pas capable de me tuer ou du moins de tenter de me tuer. Pourquoi faire de moi une exception ? Parce que j’étais toujours moi ? La plupart des vampires gardaient une grande partie d’eux-mêmes en eux. Il n’est question que de faire le choix de vouloir rester humain et non se tourner vers les humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Mer 12 Déc - 13:18

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


Je la regardais, elle semblait se faire du souci pour moi. Peut être autant que je m’en faisais pour elle. Je soupirais doucement, je ne pouvais pas remettre en question tout ce que j’avais toujours cru. D’un claquement de doigt. Je n’étais pas comme ça. Et puis … j’aurais besoin de temps d’en parler. De … voir venir les choses. Elle ne me croyait pas que je faisais ça pour protéger Andréa. Mais c’était pourtant vrai. Enfin plus ou moins … « Peut être protéger les autres. Mais je n’ai pas cette soif de la chasse aux vampires. Je ne veux pas les exterminer tous. Je ne veux que protéger les gens. » du moins, la plupart du temps je ne me laissais pas aller à la chasse pour la chasse. « Cela reviendrait à se comporter comme eux. Comme des animaux assoiffés. » mais il est vrai que j’avais pour moyen de les repérer le tatouage qu’ils ont au poignet. Peut être … enfin comme dit, remettre tout en question en une seconde n’est pas une chose aisée, ni une chose que j’ai envie de faire pour le moment, il me faudra réfléchir. Et pour le moment, j’ai plutôt envie de me reposer. Je crois que j’ai besoin un peu de vacances moi.

« je n’ai jamais dit que tu ne savais pas te débrouiller Lila, loin de là, tu es une des personnes les plus débrouillardes que je connaisse. » je souris doucement en la regardant puis me levais pour aller préparer quelque chose. Je souris doucement quand elle me dit que je ne devrais pas le faire. Oui j’étais un peu faible encore, mais je refusais de me faire materner. Peut être parce que surtout je n’en avais pas l’habitude. « Merci Lila, ça va aller. Je ne suis pas non plus impotent. » je lui fis un clin d’œil. Je lui disais que si elle avait ailleurs à être elle pouvait, sans avoir peur de me froisser. Mais elle aurait en effet toute l’éternité pour cela. « C’est vrai, ça doit être long … » Je pris dans l’armoire le pain de mie et dans le frigo de la salade du fromage et du jambon. Je pris une tomate et la coupais en rondelle sur le plan de travail. Café noir, sans sucre. Ok. Je m’arrêtais de préparer le sandwich et mis en route la cafetière. Je souris puis continuais à faire le sandwich. J’en préparais un second pour elle. Si elle n’en voulait pas je mangerai les deux, ça ne me posait aucun problème.

« Je ne peux pas te tuer Lila. Je ne sais pas pourquoi. Je crois que je tiens trop à toi. Je crois que … si je l’avais découvert autrement, par contre … » oui j’aurais pu faire comme j’avais fait à Anaïs si elle ne m’en avais pas parlé en premier. « Je crois que c’est … parce que tu es le seul vampire auquel j’ai réellement parlé. Peut être … je ne sais pas … » le bip de la cafetière me soulageais de ces pensées étranges. Je pris deux tasses dans l’armoire et nous les remplit. « Et puis, je crois que je ne fais pas vraiment de différence entre toi toi et … toi vampire … » je baissais les yeux et mordais dans mon sandwich.


_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Jeu 13 Déc - 5:34

Je souris doucement, oui, je m’inquiétais de trop. Il pouvait bien se débrouiller tout seul. Il était assez grand et il n’était pas impotent. Du coup, je restais assise alors qu’il s’avançait vers la cuisine. J’écoutais le moindre bruit qui provenait de cette maison et de dehors. Depuis que j’étais devenue une vampire le monde s’était bien plus ouvert à moi. Je pouvais entendre le battement de cœur des oiseaux qui se cachaient dans le buisson, je pouvais entendre les pas délicats du chat qui passait par là. Je pouvais entendre le battement de cœur de Kiran. Je fermais les yeux. Je ne pouvais pas me fixer la dessus. Les paroles de Kiran me sortit de mes reflexes. J’aurais pourtant cru qu’en venant ici il m’aurait piégé.

« Je ne vais pas te mentir en disant que je pensais tomber dans un piège en venant ici… J’ai longuement hésité à venir pour être honnête… Mais j’ai préféré prendre le risque. Je voulais trop croire qu’on pouvait redevenir des amis…. »

Oui, la moindre petite chance de retrouver ma complicité avec Kiran fallait bien la peine de risquer ma peau. Et vu comment les choses avaient fini par tourner, je ne regrettais pas du tout mon choix. J’observais Kiran. J’acceptais la tasse de café, mais dit cependant non au sandwich. Je ne m’étais pas encore refait à la nourriture humaine qui n’avait pas encore beaucoup de gout. Mon corps ne faisait que réclamer le sang et pour le moment, il me semblait que mon corps ne digérait plus la nourriture humaine. J’espérais qu’avec le temps ca allait passer. Portant le café à mes lèvres, j’y goutais. Il ne voyait pas trop de différence ? Au fond il y en avait pas beaucoup.

« Parce que j’ai pas perdue mon âme, c’est pas ce qu’on prétend. On ne se transforme pas en monstre. Mais c’est vrai que notre côté bestiale est bien plus difficile à retenir et surtout à accepter…. Et je comprends que certains vampires préfèrent tout bonnement s’abandonner au sang… »

Ce n’était bien sur pas mon cas, mais je pouvais comprendre. C’était très difficile de ne pas répondre à l’appel du sang. Je terminais ma tasse de café, assez rapidement d’ailleurs. Mais je me suis dit qu’il était mieux que je parte. J’étais restée déjà assez longtemps. Je me relevais. Et puis je pense qu’il était mieux pour Kiran de se reposer, de réfléchir à tout ca.

« Je pense qu’il est temps pour moi de partir… J’espère qu’on pourrait se revoir ? »

Et j’espérais dans des bonnes circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Jeu 13 Déc - 15:03

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


Elle était vraiment trop chou à s’inquiéter comme ça pour moi. Est ce qu’elle aussi voulait croire à une amitié, a un lien encore possible entre nous deux. J’espérais, je … je ne voulais pas la perdre, je ne saurais pas précisément vous dire pourquoi, mais Lila était importante, elle l’avait été en temps qu’humaine, elle et sa famille m’avaient tout appris. Ils avaient fait ma formation. Mais la Lila vampire pourrait peut être me permettre de nuancer les choses. Peut être me permettre de … mieux chasser, ou mieux choisir mes proies. J’avoue que là j’étais totalement perdu. Je ne savais plus quoi faire. Ni qui chasser. Tout se troublait dans ma tête. Et je me sentais un petit peu idiot là dedans. Elle se rassit et je souris, je voyais qu’elle faisait un effort pour ne pas s’inquiéter et j’appréciais. Je n’avais pas besoin d’une protectrice. De plus j’étais chez moi ce n’était pas comme si j’étais tombé dans les pommes hors de chez moi. Loin de chez moi.

« C’est légitime que tu aies pensé ça Lila. » je baissais les yeux, oui bien sûr. « Je ne te mentirai pas non plus en te disant que j’ai douté que tu viennes seule. J’ai eu peur que tu amènes certains de tes nouveaux amis … camarades … hm. Pour me faire payer. » je soupirais doucement. Oui c’était vrai. Elle avait comme moi décidé de prendre le risque. Quand elle énonçait tout haut ce que j’espérais je sentir mon cœur se délivrer d’un grand poids. Elle voulait croire que l’on pouvait redevenir amis. Cela me réchauffait le cœur, mais je n’osais rien dire.

Je faisais le sandwich et puis le café et lui tendis sa tasse. Elle ne voulait pas des sandwichs. Bon bah tant pis, alors je mangerai les deux. Je mordais un morceau dans le délicieux pain et en savourais le gout. Je me demandais si elle ressentait les mêmes choses qu’avant. Si elle sentait la tomate fondante, le jambon. ? Mais je suppose que c’était une mauvaise idée de le lui demander hein. Je l’écoutais me dire qu’elle n’avait pas changé parce qu’elle avait gardé son âme. Oui. Peut être bien que c’était pour ça que je ne pouvais pas parvenir à la regarder comme un monstre. Contrairement aux autres. Elle je la connaissais avant. Je fis la moue. Oui je suppose qu’on pouvait le comprendre. « Hm … tout comme je peux comprendre certains Primes qui ivre de douleur s’abandonnent à la chasse. » oui tout n’était pas aussi blanc ou noir d’un côté comme de l’autre.

Je continuais de manger et de boire le café. Cela me faisait du bien d’avoir de nouveau quelque chose dans l’estomac, je sentais mes forces me revenir de plus en plus et c’était rassurant. Elle me disait qu’il était temps pour elle de partir. J’aurais aimé la garder plus longtemps, mais je suppose qu’être dans la maison d’un prime n’était pas quelque chose de simple pour elle. Peut être aussi qu’elle avait faim, je n’en savais rien du tout en fait. Je … je ne pouvais pas savoir. « J’y compte bien ! » oui j’espérais pouvoir la revoir, en effet. Je l’appréciais beaucoup et elle était … Lila quoi. « Tu peux passer quand tu veux à la maison tu es la bienvenue. » je souriais en posant mon sandwich et la raccompagnais vers la porte. « Merci Lila. » je pris délicatement sa main. « Merci d’être venue, d’avoir fait le déplacement. Pour … les renseignements. » je fermais la porte derrière elle. Un large sourire aux lèvres.

Fin pour moi à priori, si tu veux répondre encore n’hésite pas Wink
Encore un super Rp avec toi, on se retrouve bientôt au concert de toutes manières.

_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

More about me


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say

Revenir en haut Aller en bas
 

LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cover Your Eyes :: Ireland :: Dublin :: Les habitations :: Maison de Kiran et Andréa Blackburn-
Sauter vers: