AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Dim 19 Aoû - 2:37

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


je soupirais doucement. Je n'avais pas vraiment envie de faire ça. Et en même temps ... je la connaissais. Et si je pouvais avoir des informations sur quelque chose, elle pourrait m'aider. Et puis elle était Lila merde. Je ... je sais bien que c'est une vampire à présent. Mais quand même. Est ce qu'elle a changé? Quand je l'ai revue, elle semblait la même, toujours aussi belle, gentille, compréhensive. Et puis elle semblait connaitre les vampires ... hm c'était difficile. J'hésitais, est ce que je pouvais réellement le faire ...

Je tournais en rond dans ma cuisine depuis une bonne demie heure mon téléphone en main décrochant et raccrochant aussitôt. Je soupirais. Bon ... que faire. Je m'arrêtais deux secondes et regardais par la fenêtre. Andy était chez Lexy pour la nuit et j'étais certaine qu'elle s'amuserait. Et moi ... j'avais promis à Haileen. Enfin non, à moi même plutôt, que je ferais tout pour chercher des informations sur les sorciers. S'il existaient, s'ils étaient réels, comment appréhender les choses. Je voulais qu'elle puisse se sentir à l'aise avec ce qu'elle était. Peut être que j'étais un peu trop papa poule. Et même très certainement que oui. Même avec Haileen qui n'était pas ma fille. Mais mon gros déaut était de m'attacher vraiment facilement aux gens. Voyez Lila par exemple. je l'avais toujours appréciée. Et maintenant ...

Bon il le fallait je devais ravaler ma fierté et le faire. Prenant une grande inspiration je composais le numéro de la jeune femme. « Allô Lila. C'est ... c'est Kiran. » je me sentais un peu bête. « Est ce que ... je suis désolé de mon comportement la dernière fois. » et en effet je l'étais. « Est ce que ... est ce qu'on pourrait parler de tout ça. Et puis j'ai aussi quelques questions à te poser. » je passais une main dans mes cheveux puis massais mon cou totalement mal-à-l'aise. « Enfin, si tu veux, si tu ... peux, je ne voudrais pas t'imposer quoi que ce soit ... » j'espérais vivement qu'elle répondrait positivement.

_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Dim 19 Aoû - 6:05

J’étais surprise… je fixais mon portable pendant plusieurs longues secondes. Kiran ? Pourquoi est-ce qu’il me téléphonait. Je décrochais, ne sachant pas faire autrement.

« Allô ? »

J’écoutais sans rien dire les paroles de Kiran. Il était désolé ? C’était bien la première fois que j’entendais un ancien ami prime me dire ca. C’était un comportement tout à fait logique. J’aurais fait de même, si pas pire. Alors oui, je ne comprenais pas trop pourquoi il tentait de chercher contact avec moi alors qu’il détestait tout ce que j’étais devenue… Finalement je repris la parole. De toute manière le temps n’était plus quelque chose qui me manquait aujourd’hui. J’avais l’éternité…

« Tu préfères qu’on se voit dans un bar bien remplit ou tu veux faire ça en petit comité… ? »

Bien sûr que j’acceptais, j’étais sur mes gardes, oui, j’avais appris à me méfier et qu’il fallait que j’oublie mes anciens amis, surtout ceux qui étaient des primes. Mais ce n’était pas aussi facile à dire ou à faire. Et puis j’étais curieuse, curieuse de savoir ce qu’il voulait de moi.

« Je serais chez toi dans… dix minutes. »

Oui, je me trouvais pas si loin et puis je préférais que tout ce passe vite. Qu’il n’ait pas le temps de me préparer un mauvais coups. Ce n’était pas très intelligente de ma part, de vouloir aller voir Kiran. Si cela fait… C’était un piège, il voulait me tuer. Il avait peut-etre parlé à mon père qui voulait me tuer, délivrer mon âme et toutes ces autres conneries que les primes pouvaient dire sur les vampires… oui, il y avait beaucoup de chance qu’il voulait me parler pour me tuer…. Mais voilà, j’étais qui j’étais. Je voulais toujours croire dans le meilleur des gens, même si la plupart du temps c’est très décevant. Puis je m’étais avancé vers la maison de Kiran. Cela me faisait bizarre, il m’avait pourtant dit de ne jamais venir le voir, de ne plus m’approcher de sa fille… Et pourtant me voilà… Je frappais à sa porte, attendant une réponse. Pendant ce temps, je tentais de me concentrer. Combien de cœurs est-ce qu’il y avait qui battait dans cette maison ? Combien d’humains, de primes ? Un… Un seul…. Cela me rassurait. Au moins il ne s’agissait pas d’un piège. Peut-etre qu’il voulait me tuer, mais alors ca sera une bataille équitable. Un contre un. Et je pensais bien être capable de me défendre contre lui. J’étais peut-etre pas aussi forte que Lucas, je n’avais pas l’expérience de Nathan, mais je savais me battre et j’avais plus de force qu’une simple mortelle et j’étais plus rapide. Alors oui, je pensais bien être capable de me défendre si jamais il avait autre chose en tête que de me parler. Lorsqu’il ouvrit la porte, je restais sur mes gardes.

« T’es seul ? »

Je connaissais déjà la réponse, mais je ne voulais pas donner l’impression de tout ressentir, même si quelque part c’était le cas. Les battements de cœurs étaient encore plus fort lorsqu’on n’avait pas l’habitude de satisfaire cette envie de prédateur qui m’habitait. Un tourment, mais un tourment qui était devenu un compagnon de route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Dim 19 Aoû - 14:48

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


Une nouvelle fois je soupirais. Je ne savais pas quoi faire ou quoi dire. Et si elle pensait que je voulais l'attaquer, que je lui tendait un piège? Non j'espérais qu'elle me connaissait un petit peu mieux que ça. Certes je suis un chasseur sans foi ni loi, du moins je le pensais jusqu'à ce que je rencontre cette foutue Lexy. Bref passons. Je veux juste protéger Andréa. Et j'étais conscient, même si je n'arrivais pas encore à me l'avouer, que Lila n'était pas une menace pour ma fille. Et puis j'avais besoin de réponses. J'accepterais en contrepartie ce qu'elle voudrait. Ne pas chasser de ses amis ... peut être pourquoi pas, on verra selon ce qu'elle me dit. Mais la chasser elle ... non je ne pourrais jamais le faire. Parce que je la connaissais trop. Et abattre quelqu'un qu'on connait, croyez moi, pour l'avoir fait une fois, c'est bien plus dur qu'on le pense. J'espérais qu'elle aussi jouerai le jeu et ne viendrais pas accompagnée pour me tomber dessus. Je savais que certains vampires se feraient un plaisir de tuer du Prime. Ce que j'étais. Mais elle ne prendrait pas le risque qu'Andréa soit à la maison. Je ne lui avait pas dit qu'elle était absente mais ...

Dix minutes. Bon sang que c'était long ... et court. Je rangeais un peu l'appartement. Les chaussettes d'Andy, un de mes pull qui traînait sur le canapé. Je sortais deux verres et laissais le bar ouvert. Oui je pense que nous aurions besoin de remontant. Et je n'avais pas ... de sang à lui offrir ... je soupirais et passais une main dans mes cheveux pour leur donner un effet. Mais je ne faisais pas attention à mon apparence je — je fus interrompu dans mes pensées par les coups à la porte, légers, et discrets. C'était elle. Je lui ouvrait la porte et vis qu'elle se tenait en retrait, un peu comme moi. J'essayais de lui sourire de manière bienveillante, mais elle resterait sur ses gardes. J'en étais certaine. « T’es seul ? » je hochais de la tête « Oui Andréa est chez une amie » dis-je « Je t'en pries entre », je me décalais pour la laisser entrer et fermais la porte derrière elle.

C'était tellement bizarre. J'étais à la fois totalement ravi de la voir, et en même temps, elle avait changé ça se voyait. Elle était bien plus pâle, et plus tranquille aussi peut être. Pas qu'elle ait été spécialement nerveuse, mais ... détendue disons. Je la regardais. « Tu veux boire quelque chose? » devant son regard suspicieux je m'empressais d'ajouter « Je te laisse servir et je prendrai comme toi, comme ça, pas de piège, pas de tours ou de poison » je levais les bras pour me déclarer innocent. « A moins que ça soit toi qui veuille m'empoisonner. » dis-je en riant doucement. Oui bon pour détendre l'atmosphère on a connu meux!

_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Lun 20 Aoû - 7:09

Je me demandais pourquoi je me trouvais là. C’était dangereux et j’avais peur de me prendre à nouveau une gifle en plein visage. Car oui, même si Kiran ne m’a jamais agressé, certains mots pouvaient faire plus mal qu’une simple gifle. Je rentrais prudemment chez lui, alors qu’il disait qu’Andy n’était pas là. Le contraire m’aurait surprit. Mon regard se posait un bref instant sur tout ce qu’il y avait à l’intérieure, rien n’avait vraiment changé. Quelque part cela faisait du bien de se retrouver dans un lieu qui m’était familier, mais d’un autre côté la nostalgie n’était pas une bonne chose pour moi. Ce n’était pas bien pour moi d’être cii. Pourquoi est-ce que j’étais venue ? Il me proposait à boire, disant même que je n’avais qu’à me servir et qu’il prendrait la même chose. Tentant de détendre un peu l’atmosphère, mais je dois avouer que cela n’aidait pas vraiment. Je ne savais toujours pas ce que je faisais ici. Je déclinais poliment son offre.

« Non merci. Je n’ai pas soif. »

Mensonge car depuis que j’étais devenue vampire je n’avais que ça. Soif. Soif de sang. Mais je doute fort que Kiran souhaitait savoir ca. Je regardais une photo, la prit en main.

« Andy a grandi… »

Finalement je déposais la photo et me tournait vers Kiran. Oui, les choses changent, les petites filles deviennent grandes et les primes se font changer en vampire…. Ah qu’est-ce que la vie peut être remplit de surprise ! Croisant mes bras sur ma poitrine je l’observais.

« Qu’est-ce que je fais ici, Kiran ? »

Oui, je ne devrais même pas être ici. Je ne devais même pas avoir contact avec un prime, mon ennemi. Car c’était quelque part ce qu’il était devenu. J’étais passé de l’autre côté, et maintenant je n’avais pas trop le choix que de le voir comme mon ennemi, même si c’était difficile. Il fallait que je sois sur mes gardes.

« Qu’est-ce que tu veux savoir ? Car c’est bien pour ça que je suis ici non ? Tu veux des réponses à des questions et visiblement tu penses que je connais les réponses… Alors vas-y… je t’écoute. »

J’avais peut-etre l’éternité, mais lui pas. Et puis autant aller droit au but, je n’avais pas envie de parler du beau temps et des petits oiseaux qui chantent sur leur branche. Je n’avais pas envie de jouer de la comédie, de faire comme ci tout allait bien entre nous, alors que c’était faux. Je ne savais même pas ce qu’il représentait pour moi. Un ami ? Ancien ami serait surement plus juste ainsi qu’ennemi, même si je ne voulais pas le voir ainsi. Je soupirais doucement et finit par m’asseoir sur le fauteuil. Attendant qu’il commence à parler, je l’observais. Au téléphone il s’était excusé pour son comportement, le pensait-il ? Oui, il avait l’air sincère. Mais est-ce que cela changeait quelque chose ? Ah ça aucune idée. Je ne connais pas vraiment un prime qui est ami avec des vampires. Et pouvais-je lui en vouloir ? Non même pas un tout petit peu, car j’aurais fait la même chose que lui….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Mar 21 Aoû - 13:24

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


Je la regardais, elle semblait méfiante et je ne pouvais pas lui en vouloir, elle avait raison. Elle ne se sentait pas à l'aise. elle n'avais pas à l'être je n'étais pas du genre à attaquer en solitaire, ou bien à lui tendre un piège. Mais elle avait le droit d'avoir peur, je le comprenais bien. Je l'observais, moi aussi je devais rester sur mes gardes. Elle avait peut être bien changé qui sait. A présent elle était une vampire. Peut être qu'elle essayerait de me tuer ... Je ne l'espérais pas, mais c'était une éventualité à considérer. Je regrettais déjà de l'avoir invitée à venir, nous aurions du aller ailleurs. Dans l'éventualité ou il y ait un combat. Je ne voulais pas me battre contre elle. J'étais plus désolé qu'autre chose. J'avais réagi comme un idiot. Mais ... je m'étais senti tellement idiot. Et stupide. Elle aussi était vampire et je ne l'avais pas vu. Elle ... comme Anaïs ... je n'étais peut être pas un très bon chasseur en fin de compte.

J'essayais de détendre l'atmosphère, mais peine perdue. « Bon ben moi je vais prendre un verre si tu permets. » je m'assis l'invitant à faire de même, enfin si elle voulait je ne la forçais à rien, et me servis un verre que je finis d'un trait. Je n'avais jamais volontairement invité de vampire chez moi. Et j'espérais qu'elle savait que je ne le faisais que parce que c'était elle hein ... Elle observait une photo d'Andy et je souris à sa remarque. « Oui, le temps passe ... » je repoussais la bouteille après m'avoir servi un second verre.

Elle entrait dans le vif du sujet me demandant ce qu'elle faisait ici. Excellente question. « Qu’est-ce que tu veux savoir ? Car c’est bien pour ça que je suis ici non ? Tu veux des réponses à des questions et visiblement tu penses que je connais les réponses… Alors vas-y… je t’écoute. » je la regardais doucement oui elle avait raison, je hochais la tête. « Je voulais savoir si ... » je posais les coudes sur la table ainsi que mes avants bras. « si tu savais quelque chose sur les sorciers? » je soupirais et la regardais espérant qu'elle me réponde. Alors qu'elle pourrait ne pas le faire. Mais en l’occurrence ici, ça concernait Haileen. Cette jeune femme que j'appréciais. Elle aussi n'était pas qui on pensait et pourtant je pouvais rester ami avec elle. Pourquoi pas avec Lila ... Pas que je ne le veuille pas. Mais ... vampire, Lila ... j'avais perd mes parents par les vampires, et la femme que j'aimais, je ne pouvais résolument pas faire ami-ami avec eux ... non ... ou alors ... je la regardais, peut être elle ? ... non ... ou ... enfin là n'était pas la question pour le moment.


_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Mar 21 Aoû - 20:14

Pendant qu’il se prenait un verre, j’observais une photo d’Andy. Oh oui, elle avait grandit. Qu’est-ce que tout ca pouvait aller vite. Et j’avais l’impression que depuis que le temps n’avait plus aucune maitrise sur moi, cela allait encore plus vite. Je reposais finalement la photo. Tandis qu’il s’installait, moi je préférais rester debout, lui demandant pourquoi j’étais ici. Car ce n’était pas pour prendre un verre entre amis, je doute fort que cela puisse être possible. Il détestait les vampires, et je pouvais le comprendre. D’ailleurs cela me surprenait un peu qu’il agissait normalement, comme si il oubliait ce que j’étais. Mais il finit par rentrer dans le vif du sujet. Des sorciers? Je plissais légèrement les yeux. Pourquoi est-ce qu’il s’intéressait subitement aux sorciers ? Je dois dire que je n’aimais pas particulièrement ca. Je pensais à Ruby, cette petite sorcière qui était une des rares à ne pas me voir comme un monstre.

« Tu veux l’avis de la prime ou du vampire… »

Car oui, il y avait un monde de différence entre les deux avis. Comme prime j’en avais traqué, des sorciers. Et comme vampire j’étais amie avec une. Comme quoi, oui le monde change beaucoup, les perceptions changent, les personnes changent, je change. Je finis par m’installer en face de lui. Et finis par lui donner les informations que je savais. Les informations neutres, sans donner mon avis sur la question.

« Tout comme les vampires et les lycans, ils excisent quasi depuis toujours. Mais depuis Salem ils ont tendance à se cacher, à se faire oublier… C’est rare de trouver un sorcier ou une sorcière. Mais quand on en trouve un, on en trouve souvent tout un groupe. Car c’est génétique. Tu trouves un sorcier, t’as qu’à chercher dans son arbre généalogique pour en trouver d’autres… Quand à leurs caractéristiques… C’est plus compliqué… Ils n’ont pas le même pouvoir. Tous différent et il n’y a pas de manière à les reconnaître, autre que si ils utilisent leur pouvoir. »

Je tapais légèrement aves mes ongles sur la table. Faut dire que je n’aimais pas trop parler de ca. Pourquoi ? Parce que je pensais à Ruby, et que je ne voulais pas que quelqu’un sache qu’elle est une sorcière encore moins un prime !

« Pourquoi tu t’intéresses aux sorciers ? Je pensais que tu étais le genre de primes à t’intéresser uniquement aux vampires ? Envie de changer de gibier ? »

Oui, du gibier, ce n’était pas un mot dur, c’était la vérité. Bien qu’à force à chasser sur des telles créatures, on risque de devenir soi-même le gibier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Mer 29 Aoû - 10:26

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


Je la laissais reprendre ses marques dans cette maison qu'elle avait connu auparavant. Mais les choses avaient changées. Tellement de choses. Autant pour elle que pour moi. Et même pour Andréa. je bus mon verre en silence et tout seul puisqu'elle n'en voulait pas. Et puis je lui posais ma question. Bien sûr je ne tournais pas autour du pot. Je l'avais fait venir pour une raison et je la lui donnais simplement.

« Tu veux l’avis de la prime ou du vampire… » je la regardait. Parce que les deux pouvaient différer? « Les deux. Je veux en savoir le plus possible sur le sujet. » et elle ne tardait pas à me répondre. « Tout comme les vampires et les lycans, ils excisent quasi depuis toujours. Mais depuis Salem ils ont tendance à se cacher, à se faire oublier… C’est rare de trouver un sorcier ou une sorcière. Mais quand on en trouve un, on en trouve souvent tout un groupe. Car c’est génétique. Tu trouves un sorcier, t’as qu’à chercher dans son arbre généalogique pour en trouver d’autres… Quand à leurs caractéristiques… C’est plus compliqué… Ils n’ont pas le même pouvoir. Tous différent et il n’y a pas de manière à les reconnaître, autre que si ils utilisent leur pouvoir. » Bon déjà c'était pas plus mal ça voulait dire que dans la famille d'Haileen quelqu'un savait et était sorcier. Elle ne serait donc pas seule pour affronter ça. Peut être même que sa mère l'était et ne lui en avait juste pas parlé? C'était possible, je ne disais pas tout à Andréa moi! Je notais tout ça mentalement. Ils se cachent, oui je peux les comprendre. Regarder donc dans la généalogie d'Haileen, c'est ce qu'il faudrait faire. Je souris doucement, au moins j'aurais quelques informations à donner à ma petite protégée.

Comme je n'avais toujours rien dit, plongé dans mes considérations elle s'impatientait et ne tardait pas à me tirer de mes pensées « Pourquoi tu t’intéresses aux sorciers ? Je pensais que tu étais le genre de primes à t’intéresser uniquement aux vampires ? Envie de changer de gibier ? » je haussais négativement la tête. « Non non, je suis juste curieux, je me renseigne pour une amie. Pourquoi est ce que je chasserais les sorciers? Ne sont ils pas humains? » j'arquais un sourcil. Non bien sûr je ne pensais pas qu'on puisse traquer des sorciers. Moi j'étais focalisé sur les vampires. C'était bien connu, ou pas justement puisque je faisais de tout mon possible pour ne pas faire connaitre mon nom, ne serais-ce que pour Andy.


_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Mer 29 Aoû - 11:00

Les deux… Ah mais mes deux avis étaient contradictoires. Aussi contradictoires que sont mes deux natures, une prime et une vampire… Contradiction complète. Mais il voulait avoir mes deux avis ? Bien.

« La prime te dirait de te méfier, que ce n’est pas pour rien qu’autre fois on les a mit sur le bûcher. Et la vampire te dirait de les laisser tranquille et de les laisser vivre en paix. »

Contradictoire… mais ca je vous avais dit ! Quoi qu’il en soit je ne comprenais pas pourquoi Kiran m’avait fait venir jusqu’ici pour parler des sorciers. Il voulait des informations pour une amie ? mmm vague comme réponse, mais je doute qu’il allait me donner plus d’info que ca. Ne sont-ils pas humains… Je riais doucement. Il allait finir par me vexer avec ses paroles. Bien que je le comprenais parfaitement.

« Si, bien sur qu’ils sont humains… mais les vampires et les lycans ont quasi les mêmes caractéristiques…. Que ca soit pour les sorciers, lycans ou encore les vampires il y a que l’aspect physique qui a réellement changé. Et tout comme les autres les sorciers peuvent faire le bien tout comme ils peuvent faire beaucoup de dégâts. Les lycans peuvent être protecteur envers l’humanité mais s’ils perdent le contrôle ils peuvent faire un vrai massacre, tout comme les vampires et tout comme les sorciers… Ce n’est qu’une question de se contrôler et de ne pas se laisser tenter. »

Oui, se laisser tenter, pour les vampires le sang, pour les lycans le loup intérieure et pour les sorciers le pouvoir absolu… Alors est-ce qu’on était réellement différent des humains ? J’en doute. On avait tous un cœur qui battait, des sentiments, un amour propre et nulle entre nous était invincible.

« Alors j’imagine que cela dépend de ce que tu chasses vraiment… le mal ou tout simplement une espèce en particulier »

Je l’observais, bien consciente de mes paroles. Mais c’était la vérité. Au fond Kiran ne chasse pas vraiment tout ce qui est mal, il se spécialise dans les vampires, dans mon espèce. Et on n’était pas tous mauvais. Tout comme il y avait des lycans qu’il fallait éliminer et probablement des sorciers chez qui le pouvoir leur est monté à la tête… Mais bien sur, tuer un lycan ou un sorcier est plus difficile… ils ne sont pas morts… Alors qu’un vampire si, n’est-ce pas ? Alors qu’au fond on n’a pas changé, je n’ai pas changé. Le cœur est toujours là, mes pensées, mes sentiments tout étaient restés intactes. Et je souffrais tous les jours de ma condition. Et s’il y avait bien quelque chose que je ne supportais plus, c’était que les gens puissent penser que les vampires n’ont pas d’âme, d’état d’esprit ou un cœur. Car c’était complètement faux !

« C’est pour parler des sorciers que je suis venue jusqu’ici ? T’aurais pu demander des renseignements à mes frères ou à mon père…. Ou à d’autres primes…. »

En gros qu’est-ce que je foutais ici ? On n’appelle pas un vampire pour obtenir des infos, on ne l’invitait pas chez soi pour parler d’affaires de primes. Et ce n’était surement pas tout ce qu’il avait à me demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Ven 7 Sep - 0:29

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


« La prime te dirait de te méfier, que ce n’est pas pour rien qu’autre fois on les a mit sur le bûcher. Et la vampire te dirait de les laisser tranquille et de les laisser vivre en paix. »
J'écoutais avec patience et intérêt ses paroles. Mis sur le bûcher, ah oui, mais moi je ne croyais pas à ce genre de chasse. Après ... je ne croyais pas non plus aux vampires. Mais appellez moi sélectif, un sorcier est bien plus humain qu'un vampire non? Il n'est pas dépendant de sang, de cette nécessité de tuer des autres pour continuer à vivre, ou à non-vivre. Peut être que je ne voyais pas non plus tous les inconvénient d'un sorcier, la soif de pouvoir. Peut être tout simplement parce que la seule sorcière que je connaisse c'était Haileen, et que je ne voyais pas vraiment comment, vu son pouvoir, elle pourrait en vouloir plus et se faire tourner la tête par ce pouvoir. Je hochais positivement de la tête les yeux intéressés. Et elle verbalisais ce que je me disais.

« Si, bien sur qu’ils sont humains… mais les vampires et les lycans ont quasi les mêmes caractéristiques…. Que ca soit pour les sorciers, lycans ou encore les vampires il y a que l’aspect physique qui a réellement changé. Et tout comme les autres les sorciers peuvent faire le bien tout comme ils peuvent faire beaucoup de dégâts. Les lycans peuvent être protecteur envers l’humanité mais s’ils perdent le contrôle ils peuvent faire un vrai massacre, tout comme les vampires et tout comme les sorciers… Ce n’est qu’une question de se contrôler et de ne pas se laisser tenter. »
j'hochais de nouveau positivement de la tête. Tout cela était compréhensible, bien sûr, mais ... appelez moi borné, je me contentais des vampires. Chasser les lycans ne m'intéressait pas bien qu'ils soient bien plus bestiaux que les vampires. Et l'idée de chasser des sorciers ne me traverserait pas non plus l'idée. je suppose que c'est du à mon passé. Et à ma colère sans borne. Après bien sûr si l'une des trois espèce menace la vie d'Andréa, je ne ferais pas de quartier, mais il en serait de même si c'était un humain. Peut être qu'en définitive on ne pouvait pas me décrire comme un chasseur mais comme un protecteur. Au début du moins. Je ne chassais pas, je protégeais Andréa. Je l'avais toujours fait et le ferais toujours. Quel que soit son âge. J'étais un père et un des plus insupportable, je le sais bien. « Je vois ... je suppose que tu t'y connais plus que moi. » je la regardais et elle me posait une colle « Alors j’imagine que cela dépend de ce que tu chasses vraiment… le mal ou tout simplement une espèce en particulier » Je passais ma main dans mes cheveux puis doucement massais ma nuque. « A vrai dire je n'en sais rien, je n'ai jamais chassé que des vampires je l'avoue ... et en même temps, la seule chose que je veux c'est protéger Andréa, quel que soit le danger » j'insistais bien là dessus pour qu'elle comprenne que je n'avais rien spécialement contre elle. Je ne serais pas gentil uniquement avec ceux qui menaçaient ma fille.

Je me servais un nouveau verre que je bus avec lenteur cette fois-ci. « C’est pour parler des sorciers que je suis venue jusqu’ici ? T’aurais pu demander des renseignements à mes frères ou à mon père…. Ou à d’autres primes…. » C'était principalement le cas oui. « C'était pas à quelqu'un d'autre que je voulais parler, c'était avec toi ... J'aurais pu en effet ... excuse moi d'avoir préféré choisir de te parler à toi. »

_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Ven 7 Sep - 3:22

Je venais de tout dire, du moins je pensais avoir tout dit que je savais. Maintenant la plus grande question que je me demandais c’était ce que je faisais ici. Il aurait pu le demander à n’importe quelle prime, pourquoi est-ce qu’il était venu me voir ? En signe de notre amitié passée ? J’en doute fort. Il s’était certainement excusé mais est-ce que cela changeait quelque chose ? Mmm encore là j’en doute fortement. Il avait dit vouloir protéger Andréa, alors qu’est-ce que je faisais ici ?

« Tu sais que je ne ferais jamais du mal à Andy. Mais je ne comprends pas ce que je fais ici. La dernière fois qu’on s’est vu tu m’as bien prévenu de ne jamais plus venir ici ni de m’approcher de toi ou de ta fille… Alors voilà que je me trouve ici… J’avoue avoir du mal à te suivre, Kiran. «

Je comprenais son attitude envers moi. J’étais une vampire et donc un danger potentiel pour sa fille. Mais voilà qu’il m’invitait chez lui à boire un verre ? Faudrait me dire ce que je suis censé faire et ne pas faire, car ce n’était déjà pas facile d’être vampire et de garder des amis humains. Mais alors si on vous dit à chaque fois le contraire, c’est à devenir fou. Mais quelque part je comprenais que pour lui c’était difficile. Je m’approchais de lui, assise en face de lui, je frottais mes mains l’une contre l’autre.

« Tu veux savoir ? Savoir ce que ça fait de mourir et de revenir en tant que vampire. Je n’ai pas changé, je te l’ai déjà dit. Ma mémoire et mon cœur n’ont pas subi de transformation. Il n’y a que le physique qui a changé. «

Peut-etre que Kiran voulait pas en parler, ne pas s’imaginer. Mais voilà, je ne lui donnais guère le choix. Il m’avait invité ici et il aurait bien dû se douter que depuis notre dernière rencontre j’allais tenter d’expliquer. Chose que je n’avais pas réussi à faire lors de notre dernière rencontre.

« Le régime alimentaire, le gout fade de la nourriture humaine et puis bien l’incapacité de marcher dans le soleil sans prendre de médicament…. Mais mise à part tout ca, je n’ai pas changé. Je suis toujours la même Lila que tu as connu… »

Je le suppliais du regard de me croire. Car je voulais garder un de mes anciens amis, même si c’était interdit d’être ami avec un prime, que je le savais très bien. Que c’était dangereux. Mais j’avais tout perdu, et si il y avait une chance de regagner une amitié perdu je voulais tenter le coup.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Sam 8 Sep - 15:32

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


Je la regardais, la situation était assez compliquée. Et pourtant j'étais heureux de la voir. Je ne devrais pas. Mais pourtant c'était le cas, elle avait été si longtemps une amie et un soutien. Je ne pouvais pas me résoudre à la haïr, comme les autres. Et je devrais pourtant faire attention. Mais ... Elle ne s'en était pas cachée, pas comme Anaïs. Elle m'avait trompé, elle m'avait fait un enfant. Elle ... ce n'était qu'une traitresse, rien de plus. Alors que Lila. Elle m'en avait parlé, elle me l'avais dit. Elle l'avais mentionné et ce détail, aussi petit qu'il soit, changeait tout. « Je dois t'avouer que moi même je ne suis plus trop mon raisonnement. Je veux dire ... »je baissais les yeux vers le verre dont je bus une gorgée prononcée. « Tu as toujours été une alliée, une personne sur qui je pouvais compter. Une personne de confiance et pour qui j'avais une profonde amitié. » je levais les yeux vers elle. « Alors le fait que tu sois une vampire me perturbe un peu. Parce que ... » je posais ma main sur la table de manière un petit peu brusque, et sans réellement l'avoir voulu. « Parce que je ne vois pas de changement en toi Lila, parce que tu sembles toujours la même. La jeune femme forte et incroyablement charismatique que j'ai connu. » je la regardais. « Et je ne m'attendais pas à ça. Je ... Lila, je hais les vampires depuis que j'ai trois ans! » je soupirais « Je suis désolé. je sais que tu ne ferais jamais de mal à Andréa ... mais elle voulait lui en faire elle, et je n'ai rien vu venir. » une seconde fois je parlais d'Anaïs en sa présence. Elle pouvait se vanter d'être la seule à y arriver, je ne parlais jamais de ma défunte compagne, tuée par mes soins ...

Mais elle me décrivait le changement, les choses. Et ça me faisait mal. Ca me faisait réellement mal pour elle qu'elle doive subir et vivre ça. C'était injuste, la vie aurait pu encore lui offrir tellement de choses! « Je ne pourrais jamais te haïr Lila ... » lâchais-je du bout des doigts en la regardant droit dans les yeux. « Tu ... tu es juste Lila. » Une amie ... une amie restait une amie, non ?

_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Sam 8 Sep - 21:33

il ne voyait pas de changement en moi? Je passais mes mains dans mes cheveux. Certes j’étais toujours la même, mais de là à dire que je n’avais pas changé, serait mentir. Je ne me contrôlais pas toujours. J’avais ce monstre au fond de moi et ce n’était pas facile de le garder enfermé. Je le regardais agir. Et au fond peut-etre que j’aurais dû lui montrer mon visage vampirique, ca l’aurait surement aidé à me voir celle que j’étais devenue. Mais voilà, je ne voulais pas. Je ne voulais pas le perdre. C’était stupide, ridicule, égoïste et dangereux. Mais c’était plus fort que moi. J’avais déjà tout perdu et si il y avait une chance de regagner des anciennes amitiés je voulais prendre le risque.

« Je sais… J’étais comme toi, avant. Je chassais les vampires, je ne pensais pas qu’ils pouvaient avoir une âme ou encore de la bonté. Mais voilà…. Les choses ont changés…. Et voilà que j’habite même avec des vampires et que je sors avec un d’entre eux, persuadé que c’est quelqu’un de bien… Mieux que personne je sais que c’est perturbant. »

Oui, très perturbant. Non seulement la transformation en elle-même. Mais j’avais abandonné tous mes amis, je m’étais tourné vers le côté ennemis et j’y avais trouvé des amitiés, des protecteurs et même un amour. C’était incompréhensible et pourtant s’il n’y avait pas eu Nathan je ne serais surement plus de ce monde. Je l’observais Kiran lorsqu’il reparlait de sa femme. Il y avait quelque chose d’injuste dans son histoire mais la dernière fois que je lui en avais fait la remarque, il n’avait pas voulu m’écouter.

« C’est vrai je ne ferais jamais du mal à Andréa, pas intentionnellement en tout cas…. Mais je pense qu’il reste préférable qu’elle ne me voit plus… »

Ca faisait mal, mais Andy ne pourrait jamais se protéger contre moi. Si je perdais le contrôle elle perdrait sa vie. Alors je préférais m’éloigner que de blesser. Kiran avait encore une chose de me dominer ou du moins de s’enfuir.

« C’est pas facile de se contrôler… On me l’apprend, mais le fait que je me nourris que d’animaux fait qu’une goutte de sang humain peut me faire perdre le contrôle…. Je n’essaye pas de prendre parti pour ta femme… Je te dis simplement que même si on ne le veut pas, parfois on ne peut pas se contrôler… »

Oui, il y en avait qui pouvait supporter la vue et l’odeur du sang, mais moi je n’étais pas encore à cette étape-là. C’était déjà bien que je pouvais à nouveau marcher parmi les humains, entendre le sang couleur dans leurs veines ainsi que leurs battements de cœur sans que mes yeux deviennent noirs et que j’ai envie de mettre mes crocs dans la nuque de chacun. Ca au moins je commençais à contrôler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Dim 30 Sep - 12:05

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


Je la regardais, et j'avais toujours du mal à comprendre ce qui avait changé. J'étais trop obnubilé par ma haine des vampires. J'étais toujours concentré sur cette douleur, cette perte qu'ils m'avaient provoqué, j'avais perdu parents et amour de ma vie par leur faute. Ils m'avaient délesté de personnes importantes dans ma vie, dans celle de ma fille et n'avaient que mon mépris, ce n'étaient que des monstres. En même temps voir Lila en face de moi.

« Je sais… J’étais comme toi, avant. Je chassais les vampires, je ne pensais pas qu’ils pouvaient avoir une âme ou encore de la bonté. Mais voilà…. Les choses ont changés…. Et voilà que j’habite même avec des vampires et que je sors avec un d’entre eux, persuadé que c’est quelqu’un de bien… Mieux que personne je sais que c’est perturbant. » je soupirais. ouais ... bien sûr, mais ... mais ... « Hm ... oui, c'est le moins qu'on puisse dire. »

Qu'elle ne voit plus Andréa. Je souris doucement, au moins elle avait la force de reconnaitre que ça pourrait être dangereux pour ma fille. Et je savais que je pouvais lui faire confiance à elle, malgré ce qu'elle était. Bon sang tout était emmêlé. Pourquoi c'était compliqué. Pourquoi est ce qu'elle s'était faite mordre aussi ... je soupirais. « Certainement oui. Je n'aurais pas du être aussi catégorique. » je savais reconnaitre mes tords. « Et je suis sûr qu'Andréa serait ravie de te revoir. Mais c'est comme tu le sens. » je ne savais pas si elle essayait de me rassurer ou pas, mais ça marchait plus ou moins. Et puis j'étais plus prompt à la croire elle qu'une autre personne. Je veux dire ... C'était Lila. « C’est pas facile de se contrôler… On me l’apprend, mais le fait que je me nourris que d’animaux fait qu’une goutte de sang humain peut me faire perdre le contrôle…. Je n’essaye pas de prendre parti pour ta femme… Je te dis simplement que même si on ne le veut pas, parfois on ne peut pas se contrôler… » je soupirais. Mais pourquoi est ce qu'elle m'avait fait un enfant alors Anaïs. je ne comprenais plus grand chose et soupirais de nouveau en passant une main dans mes cheveux. « je ... je comprend. Ca ne doit pas être simple. Je veux dire ... comment est ce que tu fais ? » elle n'était pas obligée de me répondre, mais, je me demandais comment est ce qu'Anaïs avait fait si longtemps avec moi à ses côtés.

_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Dim 30 Sep - 23:07

Andréa… Je n’avais pas de raison d’avoir peur, je le savais bien. J’étais bien avec Kiran et je n’avais pas l’envie de lui sauter à la gorge…. Mouais mais je savais qu’il ne fallait que quelques gouttes de sang pour me faire perdre le contrôle de moi-même. Je secouais doucement la tête.

« Même si j’aurais voulu la revoir et la serrer dans mes bras, je ne pense pas en être capable pour l’instant. Et je ne préfère pas prendre le risque. Je m’en voudrais tellement si il lui arrive quelque chose. »

Et c’était la vérité, je m’en voudrais à mort si il arrive quelque chose à la petite Andy. Surtout si c’était de ma faute. Alors non mieux faut pas trop tenter le diable. Peut-etre dans quelques années.. on verra bien comment j’évolue. A la question de Kiran je laissais échapper un soupir tout en haussant les épaules. Comment je faisais pour me contrôler ?

« J’ai de l’aide. Et au début je me suis isolée, je suis restée bien loin des gens, restant qu’entre vampires afin de ne pas être tenté par chaque battement de cœur que j’apercevais…. Et puis maintenant c’est m’assurer que je me nourris avant de me balader en ville… et surtout se contrôler sans cesse… »

Oui, le contrôle. Pas toujours facile. Surtout pas au début. C’était une tentation sans cesse. Lucas n’avait pas réellement eu tort en disant que cette soif n’allait jamais partir, que j’aurais toujours cette brûlure au fond de la gorge. Peu importe les animaux avec lesquels je me nourris, ce sang n’allait jamais me satisfaire amplement. Mais je me refusais de tuer, de devenir ce que j’avais toujours détesté. Et avec le temps, le fait d’entendre le sang couler dans le corps de Kiran, les battements réguliers de son cœur… Je me forçais à m’y habituer, telle qu’on s’habitue à un paquet de bonbons devant nous à laquelle on ne peut pas toucher.

« Mais j’ai eu de la chance… j’ai eu de l’aide. Et sans eux, je serais surement devenu un monstre. »

J’observais doucement mon tatouage. Oui, sans les Reynard je serais devenue un monstre affamé, incontrôlable. Tout ce que je détestais. J’avais eu de la chance d’avoir croisé le chemin de Lucas et d’avoir fait la rencontre de Raven. Relevant finalement mon regard sur Kiran, fallait quand même que je le prévienne. Je n’étais plus la même non plus. Du moins pas entièrement.

« Mais ne te fais pas d’illusion… Je suis jeune et quelques gouttes de sang humain peuvent briser mon contrôle… Il y en a qui n’ont pas du mal à résister… mais pour moi c’est encore trop tôt. Raison de plus pourquoi je tiens à ce qu’Andréa reste éloigner de moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Ven 19 Oct - 12:22

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


J'avais beau essayer, je ne pouvais pas du tout imaginer ce qu'elle ressentait, comment elle vivait les choses. Malheureusement d'ailleurs, j'aurais aimé l'aider. Elle était mon amie. Et de plus en plus je sentais ma "foi" de chasseur vaciller. Uniquement en ce qui la concerne bien sûr, les autres sont tout de même des abominations de la nature. Pour la plupart. Je suppose, Lila n'est pas la seule ainsi. Mais tous ne sont pas non plus comme elle. Et c'est plus ça qu'autre chose qui me fait peur. Même chez les êtres humains il y a des pourris. Comme partout.

Et j'admirais son honnêteté. Sa capacité à me dire qu'elle aurait aimé mais ne pouvais pas prendre le risque de revoir Andréa. Si j'aimais déjà Lila avant, de secondes en secondes elle regagnait cette confiance que malgré moi et malgré elle elle avait perdu en m’annonçant être une vampire à présent. « je ... » je liais mes doigts, pour essayer de me donner un petit peu de prestance et d'aise que je n'avais aucunement pour l'instant. « ton honnêteté t'honore Lila. Et je tiens à te remercier pour ça. » Je ne suis pas un grand méchant loup. Je n'aime pas traumatiser les gens ou leur en vouloir. Je ... parfois je n'y peut juste rien.

Elle avait de l'aide, être entourée était bien très bien et j'étais content de ne pas la savoir seule à affronter tout ça. « Cela viendra certainement avec le temps. » dis-je avec un sourire d'encouragement. Je la regardais et me sentais tellement idiot de l'avoir maudite la dernière fois. j'aurais du me douter qu'elle n'avait pas pu changer. Mais que voulez vous, depuis que j'ai trouvé des vampires tuant mes parents, et découvert que ma femme en était une j'ai une réaction épidermique quand il s'agit de ces créatures. Elle était humble et reconnaissait l'aide. Et elle faisait céder les barrières que j'avais mentalement mises pour ce soir pouvoir me contrôler. Je retrouvais une amie. Et une vraie amie. Je ... je ne savais plus quoi penser. J'étais perdu.

« Mais moi ... je pourrais te revoir moi ? » je la regardais, je sentais que j'avais tellement de choses à apprendre d'elle. Et je le voulais. Apprendre les choses avec elle serait tellement plus simple. Du moins je l'espérais.

_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Ven 19 Oct - 23:20

Mon honnêté m’honore? Je souris faiblement. Il savait bien que je tenais à sa fille. Alors c’était tout à fait normal que je voulais la protéger. J’haussais simplement les épaules. Ce n’était pas grand-chose, simplement la vérité. Je voyais bien que Kiran était mal à l’aise. Et quelque part je pouvais comprendre. Il était censé me détester, me tuer. Et au lieu de ça, il m’avait invité chez lui pour parler… Comme au bon vieux temps. Je l’observais alors qu’il voulait m’encourager. Cela viendrait avec le temps… Oui, il avait surement raison. Et c’était ce que les autres vampires me rassuraient aussi. Et ils devaient tous avoir raison.

« Oui… Probablement, la seule question que je me pose c’est combien de temps est-ce que j’aurais besoin…. Car le temps dans le monde des vampires ne veut pas dire grand-chose. »

Est-ce qu’on parlait en mois, ou en années, ou peut-etre en décennies ? Au fond pour un vampire le temps n’avait plus d’importance, contrairement aux humains. Lorsque Kiran me posait une autre question, je fus surprise par cette dernière. Me revoir ? Il était sérieux ? Je le fixais. Je ne savais pas ce que je devais lui dire. D’un côté j’étais contente et émue qu’il veuille me revoir, mais d’un autre côté est-ce que je pouvais négliger le fait qu’il était un prime ?

« Kiran… je… »

Non honnêtement je ne savais pas ce que je devais répondre. D’un côté je voulais. Oh oui, je voulais continuer à être l’amie de Kiran. Et puis d’un autre il y avait les Reynards… ils ne seront pas contente de savoir que j’étais amie avec un prime.

« Je sais pas Kiran…. Je suis vampire tu es prime… on n’est pas censé s’apprécier toi et moi. Et même si je suis contente de pouvoir te parler comme avant, de te retrouver, de voir que certaines choses ne changent pas… Je ne peux pas négliger le fait que les choses ont changés… Et si les miens sont tous des vampires pacifiques, ils ont perdus des femmes, des enfants, des maris à cause des primes…. Et tout ça est difficile. »

Mais au fond, malgré toutes les paroles que je disais, malgré que tout sonne dans la direction que je ne devrais pas le revoir, je savais de moi-même que j’allais malgré tout vouloir le revoir. C’était dans mon caractère, j’avais du mal à renoncer à certaines choses.

« Mais je veux bien… T’es le seul ami d’avant qui souhaites encore me parler et non me tuer… Alors comment refuser ? »

Je souris faiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Jeu 25 Oct - 16:35

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


Tout cela devenait difficile. je ne savais plus quoi penser. ni sur elle ni sur ses congénaires. rien n'était simple. Rien n'était comme je l'avais prévu. Je pensais que nous ne parlerions que des sorciers. Mais non la conversation avait dévié. et ..... c'était peut être pas plus mal. Qui sait. Mais son honnêteté m'épatait. Je n'avais pas cette vision des vampires. je n'avais a vrai dire aucune vision d'eux. Je me contentais de les chassez. Et elle me mettais du plomb dans la cervelle.

je l'encourageais lui disait que le temps arrangerait les choses. Chose à quoi elle répliquait évidement que le temps était bien ce qui lui faisait peur. « Je n'en sais rien. Je .. je suppose que c'est comme tout, ça varie selon les gens .. Et je ne connais pas assez ... tes amis pour dire. » je déglutis un peu gêné. Mais j'aurais aimé la revoir, peut être en savoir plus. Peut être que ça ferait de moi un meilleur prime. peut être que ça ferait de moi un meilleur père ou un meilleur ami. Je n'en savais rien, mais je devais en savoir plus. Je baissais les yeux, bien sûr c'était impossible. Pas vrai ? Cela ne pouvait pas être autrement de toutes manières. « Oui je sais. Tout comme ... Les primes ont perdu des frères des sœurs, des maris ou des femmes à cause des vampires. Je pense que ... C'est un peu égal sur ce point. Je .. Mais je comprends que tu ne veuilles pas. Que tu ne puisses pas. » je soupirais et repoussais mon verre ainsi que ma bouteille.

La suite de sa réponse me surprit fortement. « Mais je veux bien… T’es le seul ami d’avant qui souhaites encore me parler et non me tuer… Alors comment refuser ? » je soupirais soulagé. Elle ne me rejetais pas alors qu'elle aurait tout les droits de le faire. J'étais heureux et en même temps je me demandais si c'était une bonne idée. Mais ça ces idées, ces pensées de Kiran le Prime, Kiran l'ami les mettait en veilleuse un peu et souriait à son amie. « Je .. sais pas quoi te dire à part merci. » je souriais doucement en la regardant. C'était vraiment une chic fille Lila.

_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Jeu 25 Oct - 19:08

C’était stupide, je le savais bien. Cette amitié ne pouvait pas continuer. Mais je ne voulais rien entendre. J’avais tout perdue en devenant vampire et si il y avait moyen pour moi de retrouver une petite partie de ma vie d’avant, une amitié, je n’allais pas refuser. Même si au fond je savais qu’il était plus judicieux de refuser. Mais on a tous nos faiblesses, et la mienne était surement ma naïveté et ma confiance sans borne dans les autres. Et c’était cette confiance qui avait été ma mort. Je souris, Kiran semblait être heureux de ma réponse, et je l’étais aussi. J’avais retrouvé mon ami et bien que j’aie voulu l’enlacer, je me retrie. Je ne voulais pas tenter le diable. Je me demandais comment les Reynards risquaient de réagir si ils savaient… Et qu’est-ce qu’il arriverait si Kiran s’attaque à un des miens ? Je soupirais. Non ce n’était pas intelligent d’accepter une telle amitié. Mais je le voulais, je le voulais peut-etre plus que ma propre vie. Je repensais à la femme de Kiran. Elle ne pouvait pas avoir été une vampire dès le début. C’était impossible. Car même si c’était vrai, Kiran n’aurait pas pu être le père d’Andréa et cette dernière aurait du être une vampire. Mais la dernière fois que j’avais tenté de lui expliquer ça, il avait réagi brutalement, me disant que j’ignorais tout. Et je ne savais pas si c’était le meilleur moment de remettre ce sujet sur la table de conversation. Pourtant je le fis. Moi j’avais l’éternité, lui pas. Et cela faisait bien trop longtemps qu’il vivait sous le poids de ce mensonge.

« Kiran…. Tu sais qu’elle n’a pas pu être une vampire avant la naissance d’Andy….C’est impossible… Les vampires ne peuvent pas procréer avec un humain… »

Allait-il m’écouter cette fois-ci, ou allait-il encore se refermer comme une huitre ? Aucune idée, mais j’étais prête à prendre le risque. Il devait voir la vérité. Tout comme il devait comprendre que son métier était très dangereux. Que sa haine envers les vampires devait changer, et quelque part est-ce que ce n’était pas ce qu’il était en train de faire ? En acceptant mon amitié malgré ce que j’étais devenue ?

« Je n’ai aucune raison de te mentir… tu le sais… Et puis tu peux le demander à chaque vampire que tu croises, ils te le dirons tous. Il n’y a pas d’exception à cette règle. »

Ce qui en d’autres termes voulaient dire que la femme de Kiran avait dû être transformé après la naissance ? Quel affreuse vérité…. Mais la vérité sur les vampires étaient toujours affreuses. C’était ainsi…. Une mort, une transformation, cela ne va pas main dans la main avec l’histoire parfaite d’un conte de fée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Ven 2 Nov - 11:17

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


Notre amitié était dangereuse, et pourtant je ne pouvais pas me résoudre à la stopper. Il fallait dire que sa famille avait toujours été là pour moi. Qu'elle m'avait toujours tout appris. Sur le métier de prime quand je suis arrivé ici. Ils m'ont toujours aidé et je sais que je pourrais toujours leur faire confiance. Et donc à elle aussi. Je ne pouvais pas croire qu'elle me mentirait. Je soupirais rien n'était simple et j'étais épuisé. Je regardais dans le vide. je ne savais pas quoi dire en fait ... j'étais un petit peu perdu. Je me mis doucement à taper des doigts sur la table. Puis elle repris parole et je relevais la tête choqué par ses paroles « Kiran…. Tu sais qu’elle n’a pas pu être une vampire avant la naissance d’Andy….C’est impossible… Les vampires ne peuvent pas procréer avec un humain… » je soupirais en hochant de la tête. Est ce que j'avais envie de parler de ça maintenant. Pas vraiment non. Mais ... « Ce n'est pas possible. Je n'ai jamais quitté son chevet après la naissance d'Andy ... » bien sûr que ce n'était pas vrai, mais pour moi, c'était le cas. je ne l'avais pas quittée. Jamais. Elle m'avait trahie. Elle m'avait juste trahie. Il ne passait pas un jour sans que je ne pense pas à ce geste. Mais je n'arrivais pas à m'en vouloir. J'avais protégé Andréa. Je serais capable de me tuer si ça pouvais lui assurer la vie. C'est peut être stupide, mais pourtant j'en suis bien convaincu.

« Je n’ai aucune raison de te mentir… tu le sais… Et puis tu peux le demander à chaque vampire que tu croises, ils te le dirons tous. Il n’y a pas d’exception à cette règle. » mes yeux cherchaient un point de fuite sans le trouver. Et je soupirais. Je hochais positivement de la tête. « Je .. je sais » dis-je en posant les coudes sur la table et en prenant mon crâne dans mes mains. Je ne savais plus quoi penser. « mais ... ça remet tellement de choses en question ... ça remet en question toute mon existence depuis douze ans. » je fermais les yeux et ma respiration devenait difficile. Ma gorge me brûlait. « Ca remet en cause la manière que j'ai eu d'éduquer Andréa. Ca ... » je levais des yeux rougis vers elle. « Ca change tout. » je baissais les yeux et sentais ma respiration se couper. Merde . Crise de panique.


_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Ven 2 Nov - 11:46

J’avais de la pitié pour lui… Vraiment… Au fond il semblait être aussi perdu que moi. Doucement je glissais ma main sur la sienne. Je comprenais parfaitement ses sentiments. Plus qu’il ne pouvait se l’imaginer. J’étais passé par là. Pas de la même manière que lui. Mais j’avais du remettre tout ce que je croyais, tout ce dont j’avais cru, en question… Et ce n’est pas une chose facile à faire.

« Je sais que c’est difficile de remettre tout en cause… Crois-moi. Je le sais. J’ai cru pendant des années que les vampires n’étaient que des monstres, incapables d’aimer… Puis je suis tombée amoureuse… Et encore là je me suis fait piégé et j’ai été transformé… Et juste au moment où je pensais que j’avais eu juste depuis toujours, on me prouve le contraire…. J’apprends à voir de l’autre côté et remarque qu’il n’y a pas vraiment de différence entre les humains et les vampires… Crois-moi, ce n’est pas facile. Je le sais… Mes frères et mon père.. »

Je soupirais, je n’aimais pas penser à eux. Ca faisait mal. Cependant pour Kiran je continuais.

« Ils ne comprennent pas… ils pensent que je ne suis plus la même… et veulent coute que coute ma mort. Je sais que je ne pourrais probablement pas leur voir la vérité. Mais si toi tu as la capacité de voir la vérité… Alors tu dois tenter de comprendre ce qui est arrivé à ta femme… On sait tous les deux qu’elle n’a pas su être une vampire depuis toujours… T’es sur qu’elle n’a pas été mordu pendant l’accouchement ? ou avant ? ou juste après ? La transformation ne dure pas si longtemps… C’est pénible… Mais cela ne dure pas très longtemps… »

C’était affreux… Si c’était vrai, c’était vraiment affreux, car je savais que Kiran risquait de s’en vouloir. Il l’avait tué… Et c’est toujours plus facile de tuer un monstre que de tuer quelqu’un qu’on aurait peut-être pu sauver. Surtout qu’en premier lieu il l’avait fait pour protéger sa fille… Maintenant s’il s’avère qu’il n’a fait que de lui prendre sa mère. Je serrais doucement sa main. J’espérais pour lui que cela ne soit pas le cas. C’était déjà assez difficile comme ca. La vie était déjà assez dure que ca.

« Si il y a quelque chose que je peux faire… »

Je soupirais doucement. La vie pouvait être tellement injuste… Vraiment injuste. Kiran ne méritait pas tout ca. Et probablement que moi-même je ne méritais pas un telle sort. Et peut-être que quelqu’un dehors était aussi en train de souffrir à cause d’un vampire… Le monde était injuste, la vie était injuste. Malheureusement on ne pouvait pas vraiment lutter contre la vie elle-même.

« Tu as bien éduqué ta fille… Elle est heureuse, tu l’as toujours protégée de la vérité. Tu es un bon père Kiran… Mais n’oublie pas qu’elle n’a plus que toi… Et que la vie est très fragile quand on est humain, encore plus quand on est prime… T’as toujours été là pour elle… Alors essaie de ne pas te faire tuer, d’accord ? »

Malheureusement il devait savoir que je ne pourrais pas le sauver. Je ne pourrais pas me mettre entre le chemin d’un vampire et d’un prime. Pas tant qu’il est un prime. Humain j’aurais pu protéger. Raven aurait comprit. Mais un prime ? non…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Mar 13 Nov - 15:49

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


« Je sais que c’est difficile de remettre tout en cause… Crois-moi. Je le sais. J’ai cru pendant des années que les vampires n’étaient que des monstres, incapables d’aimer… Puis je suis tombée amoureuse… Et encore là je me suis fait piégé et j’ai été transformé… Et juste au moment où je pensais que j’avais eu juste depuis toujours, on me prouve le contraire…. J’apprends à voir de l’autre côté et remarque qu’il n’y a pas vraiment de différence entre les humains et les vampires… Crois-moi, ce n’est pas facile. Je le sais… Mes frères et mon père.. » je la regardais. Et elle avait raison je le savais. Mais présentement, je ne savais pas quoi faire. Je ne savais pas quoi dire ni penser. Je m'étais trompé. J'avais ... j'avais eu faux sur toute la ligne? J'avais passé dix ans a chasser des gens qui ... qui en tuaient d'autre oui ça ne changerait pas ça. Mais je l'avais fait poussé par la mort, par la ... l'état de vampire d'Anaïs. Je soupirais et sentais mon crâne enfler. mes oreilles siffler. je ne me sentais vraiment pas bien. Et je ne savais pas quoi lui dire. j'avais protégé Andy de gens comme sa mère toute sa vie. Pour qu'elle n'ait rien à craindre. jamais. Et je continuerai, plus ou moins je ne savais pas si je devais continuer. je ne savais plus rien. je levais les yeux vers mon amie dont les paroles, si je n'en doutais pas la véracité, me tuaient. « Ils ne comprennent pas… ils pensent que je ne suis plus la même… et veulent coute que coute ma mort. Je sais que je ne pourrais probablement pas leur voir la vérité. Mais si toi tu as la capacité de voir la vérité… Alors tu dois tenter de comprendre ce qui est arrivé à ta femme… On sait tous les deux qu’elle n’a pas su être une vampire depuis toujours… T’es sur qu’elle n’a pas été mordu pendant l’accouchement ? ou avant ? ou juste après ? La transformation ne dure pas si longtemps… C’est pénible… Mais cela ne dure pas très longtemps… »

« Je ne ... je ne comprends plus rien Lila. J'ai ... j'ai tout merdé alors. Je ... elle n'avait ... je n'ai fait que la tuer dans son moment le plus vulnérable? » je me refusais d'y penser. Je refusais de me dire que j'avais tué l'amour de ma vie sur une simple question d'apparence. Je m'en voulais. Pour elle. Et pour Andy. je l'avais privé d'une mère. Je l'avais fait pour elle et en même temps si elle le savait je la perdrait à jamais. Je soupirais et pris ma tête dans mes mains. Je fermais les yeux et essayais de diminuer la douleur qui se propageait dans ma poitrine. Et le malaise ambiant. je sentis sa main dans la mienne essayer de m'apaiser. Mais ça ne marchait pas beaucoup. Peut être un petit peu mais pas beaucoup. « Je crois que plus personne ne peut rien pour moi Lila. Pas même toi et ta douceur. » je relevais les yeux vers elle pour l'observer. Elle avait raison mais ... je ne pouvais pas m'empêcher de m'en empêcher.

« Tu as bien éduqué ta fille… Elle est heureuse, tu l’as toujours protégée de la vérité. Tu es un bon père Kiran… Mais n’oublie pas qu’elle n’a plus que toi… Et que la vie est très fragile quand on est humain, encore plus quand on est prime… T’as toujours été là pour elle… Alors essaie de ne pas te faire tuer, d’accord ? »

« Sur un mensonge Lila. Je lui ai retiré la seule présence féminine qui pourrait la rassurer. Je lui ai retiré sa mère. Et tout ça pourquoi ? Parce que je ne suis pas capable de faire la différence entre un nouveau et un ancien vampire. » je manquais d'air de nouveau et mon visage devenait rouge. Je me sentais faible. Et je me sentais partir. Ah beh ... trou noir. Je n'entendais ni ne voyais plus rien. Lila? T'es toujours là ? Black out.

_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Mer 14 Nov - 1:17

J’étais désolée pour lui, je n’aimais pas le voir dans un tel état d’incompréhension. Et je ne pouvais pas m’imaginer ce qu’il devait ressentir. Je tentais de le rassurer, mais je dois dire que je ne savais pas trop quoi faire, mise à part glisser doucement ma main dans la sienne, tout en tentant de le réconforter avec des paroles. Mais là encore je ne pense pas avoir la force capable de l’aider réellement.

« Tu as agi comme un père, Kiran. Tu as voulu protéger Andy…. Personne ne peut t’en vouloir pour ca. T’as réagi par instinct. »

Mais en même temps je ne tentais pas de me mettre à la place de la femme de Kiran, cela avait dû être atroce. La culpabilité de tuer… Et puis se faire tuer par l’homme qu’on aimait. Cela devait être atroce. J’avais connu moi-même cette culpabilité et l’incompréhension de mes propres actes. Pourtant là je tentais de ne pas me mettre à la place de la vampire. Car je savais que ca serait trop difficile. Et puis ici il s ‘agissait de l’état d’esprit de Kiran. Je soupirais en entendant les paroles de Kiran.

« Tu n’en sais rien…. Elle aurait pu tuer Andy, même si elle n’aurait pas voulu le faire…. C’est pour ca que je t’ai dit que je ne veux pas prendre le risque d’être près d’elle… Si je perds le contrôle elle est incapable de se protéger de moi… Toi au moins tu peux encore te défendre…. Alors il est possible qu’elle se serait attaqué à sa propre fille… On ne se contrôle pas au début. C’est comme ci quelqu’un d’autre a prit possession de nous et qu’il n’y a rien qu’on puisse faire… «

Kiran ne devait pas s’en vouloir il avait agi comme tout bon père avait du faire. Il a pensé à sa fille et avait tué le danger. Et rien ne pouvait assurer que la mère d’Andréa ne se serait pas prise à sa propre fille. Mais Kiran n’était pas convaincu.

« Kiran, tu… »

Mais je ne terminais pas ma phrase, car tout à coup, Kiran basculait en arrière et mes reflexes de vampire m’aidaient à le rattraper avant qu’il se cogne la tête contre le sol. Cependant je n’aimais pas l’odeur humaine. C’était trop tentant. Fermant les yeux un bref instant, je pouvais entendre le cœur de Kiran qui battait moins vite. Malaise. Je le pris dans mes bras et le soulevait pour le mettre sur le canapé. Jamais j’aurais pu faire une telle chose si je n’étais pas une vampire. L’allongeant sur le canapé, j’allais chercher un essuie que je mouillais légèrement pour le mettre sur le front de Kiran. M’asseyant doucement près de lui, je tentais doucement de le réveiller.

« Kiran ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Jeu 22 Nov - 1:47

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


J’avais bien agi disait-elle. Comme un bon père. Protéger Andy. Oui tout dans ma vie m’avait toujours poussé à protéger ma petite princesse. Mais est ce que c’était une raison. Je lui avait pris sa mère. Elle aurait pu … nous aurions pu … J’avais réagi par instinct. « Je sais. Lila … mais ça n’excuse pas ce que j’ai fait. J’ai agi par instinct oui, mais Andréa a perdu sa mère. Nous aurions pu … essayer quelque chose. Si j’avais pu comprendre. Mais … ils m’ont pris tellement de choses … ils … je n’ai jamais pu leur faire confiance … je … » puis je réalisais à qui je parlais. « Je ne veux pas dire que je ne te fais pas confiance. Lila … mais … je veux dire …c’est tellement compliqué. Je … tu es bien une des rares à qui je fais confiance à présent. Vampire ou Humains … » Il y avait aussi Vesper, et Angela. Mais en définitive très peu de personne. Je n’avais jamais été une personne particulièrement amicale et qui aime se confier.

Elle aurait pu tuer Andy. Oui c’est bien ce que je m’étais dit. A vrai dire c’était même la seule chose à laquelle j’avais pu penser quand j’ai pris la lourde décision de la tuer. Elle aurait pu faire du mal à Andy. Et jamais, non, jamais, personne ne lui fera du mal. Ca je m’en fais la promesse. Les tentatives de Lila de me réconforter m’allaient droit au cœur mais en même temps n’aidaient pas beaucoup. Le poids de la culpabilité était bien trop grand pour le moment. Mais au moins ça me rassurait. Elle me disait que les jeunes vampires étaient avides de sang que c’était pour ça qu’elle même ne voulait pas être trop près d’Andy. De peur de ne pas pouvoir se contrôler. Je soupirais. Puis je levais les yeux vers elle. Pourquoi restait elle. J’avais fait une chose horrible. Et j’étais une personne horrible. Pourquoi restait-elle là ? Je ne comprenais pas.

Mais je n’eus pas vraiment le temps de penser à quoi que ce soit puisque tout d’un coup tout devint noir. Je ne sentais plus rien. Je n’entendais plus rien. Ni la voix inquiète de mon amie. Ni son agilité pour me rattraper et me déposer sur le canapé. J’étais dans un espèce de trou noir ou je ne voyais qu’un visage. Celui d’Anaïs. Elle me regardais mais ne semblait pas être en colère. Et j’étais sûr que ce n’était qu’un rêve. C’était obligé. Elle était morte, je l’avais tuée. Est ce que je venais de mourir moi aussi. De chagrin ? De culpabilité ? Je sentis de l’eau couler sur mon front et sur mes tempes alors que j’étais debout. Il y avait quelque chose d’étrange à la situation. Comment l’eau pouvait couler horizontalement sur mon visage alors que j’étais debout. Je ne comprenais pas du tout.

Et aussi abruptement que j’étais parti je me relevais du canapé en sueur et déboussolé. « Lila ? » mes yeux étaient perdus et je ne la vis pas tout de suite à mes côtés. « Je … qu’est ce qui c’est passé ? » demandais-je alors que je la vis enfin à côté de moi. Je pris la serviette qu’elle avait placé sur mon front et me la passais sur le visage pour me calmer un peu.


_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Jeu 22 Nov - 8:34

J’étais tellement désolée pour lui. Je tentais pourtant de l’aider, mais peu importe les mots que je choisissais, je n’y arrivais pas. La culpabilité le rongeait de l’intérieur, et je savais d’expérience que peu importe ce qu’on dit on ne peut pas effacer ce sentiment. Pourtant j’essayais, car cela me faisait tout simplement du mal de le voir dans cet état ainsi. Mais je ne pouvais pas lui mentir, puis lui mentir serait encore pire. Alors non, je ne pouvais pas. A ses paroles je secouais la tête.

« Ne t’en fais pas, Kiran…. Je comprends… D’ailleurs tu ne devrais pas avoir confiance en moi…. Je ne te mentirais jamais…. Mais tu dois continuer à te méfier de moi. Je ne me contrôle pas toujours…Alors s’il te plait…. Continue à te méfier de moi. »

C’était la seule chose qui lui permettrait de survivre, si jamais je perdais le contrôle, je ne voulais pas causer sa mort. Je tenais bien de trop à Kiran et à Andréa. A ma grande surprise, il s’évanouissait. Pourquoi ? Je l’ignorais. Le stress, le peu de sommeil, il y avait tellement de raisons possibles pour un humain de s’évanouir. Heureusement que j’avais des reflexes hors commun et que je l’avais attrapé avant que sa tête ne heurte le sol. Je l’avais allongé sur le canapé et j’étais cherché une serviette, légèrement trempé que je posais sur le front de Kiran. Son cœur battait toujours, du coup je ne m’inquiétais pas trop. De toute manière dès que son corps agissait d’une autre manière je le saurais. Vous me diriez que c’est super d’avoir un super pouvoir. Mais en réalité c’est loin d’être le cas. Car c’était un tourment sans cesse, d’entendre le sang couler dans ses veines, le battement de son cœur. Heureusement Kiran se réveillait, me sortant de mes tourments.

« Kiran ? Ca va ? Tu te sens comment ? Tu t’es… évanoui. »

Bien que je ne m’inquiète pas pour sa vie, je dois quand même avouer que je m’inquiétais quelque part. Je n’aimais pas le voir s’évanouir. Pourquoi il s’était évanouit ? Est-ce qu’il était malade ? Est-ce que c’était du à la fatigue et au stress ? Dans les deux cas, il devait vraiment changer son train de vie.

« Tu es sur que ca va ? »

Je posais doucement ma main sur son épaule, l’observant d’un regard inquiet. Je sais, je ne devrais peut-être pas m’inquiéter pour un prime. Mais Kiran était mon ami depuis tellement longtemps. Et puis le fait de l’avoir retrouvé, de voir qu’il continue de me voir pour qui je suis et non pour le monstre que les autres primes. Et c’était fou comme cela pouvait me faire plaisir. Peut-être plus que cela devrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kiran Louis Blackburn

More about me
Messages : 926
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Prime
Age du Perso : 29 Ans
Arrivé(e) le : 07/03/2012


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say Lun 26 Nov - 16:53

I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say


Je ne devais pas avoir confiance en elle ? Pourquoi donc ? Je n’avais pas envie de ne pas avoir confiance en elle. C’était toujours agréable de passer un moment avec elle et je n’avais presque qu’elle de confiance. Angela était souvent avec Tom, ce qui est bien normal puisque c’est son petit ami. Et Vesper … Vesper avait sa vie. Je ne peux pas lui demander d’être là à mes côtés tout le temps. Je soupirais. Mais elle avait raison. Cependant il était difficile de se méfier de Lila. C’est … Lila vous savez. Je ne pourrais pas. Mais si c’était pour son bien. Peut être oui que je pourrais. « Je … non mais c’est … je ne sais plus quoi faire. C’est … enfin je sais pas … » j’étais confus. Et je ne savais vraiment pas quoi dire. Voilà que je bafouillais. Je baissais les yeux. Et tout d’un coup …

Le noir était difficile à capturer. Et je ne voyais vraiment pas grand chose. Et je ne savais pas où j’étais. J’avais l’impression d’être dans un endroit familier. De connaître ce lieu. D’y avoir vécu plein de choses et en même temps je ne voyais rien du tout. Et puis sa voix sort de l’ombre pour me poignarder. « Tu ne savais pas. Tu n’y peux rien. Ecoutes la. Tu … ne t’en veux pas » je reconnaissais cette voix. Pour en être tombé instantanément. Bien avant que je la voie, je l’aimais.

Mes yeux eurent du mal à s’adapter à la réalité. J’avais … changé de place, je n’étais plus sur cette chaise j’étais sur le canapé. Comment, Je tournais la tête et vis Lila. Ah oui … bien sûr. Elle … Je soupirais doucement. Et essayais de reprendre mes esprits. Mes tempes me brûlaient un peu et ma tête me tournait un peu, je m’étais peut être levée un peu trop vite. Ouh ma tête. Je passais une main sur mon front ou n’étais plus la serviette. « Je … oui ça va c’est pas grave. Ca tourne un peu. Je … j’ai du me relever trop rapidement en fait ... » je soupirais. Je me sentais tellement idiot. « Oui ne t’inquiètes pas ça va très bien. » Je me rassis sur le canapé et pris la serviette humide qui était tombée sur mes genoux pour la reposer de nouveau sur mon front. Je la regardais. « T’inquiètes pas. Je suis un peu … surmené. » oui je supposais que ça devait bien être ça. De toutes manières je ne vois pas trop ce que ça pourrait être d’autre. Peut être tout simplement le choc d’apprendre que pendant plus de 10 ans j’avais vécu ma vie, fait des choses … pour les mauvaises raisons …



_________________

Guilt consumes you like a match. Your death was the spark it needed. And now I can feel this fire burning my soul. Burning everything. Rest in Peace Alexandra. I'll take care of Haileen, I promise. Sincerely. Your Friend


absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

More about me


MessageSujet: Re: LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say

Revenir en haut Aller en bas
 

LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cover Your Eyes :: Ireland :: Dublin :: Les habitations :: Maison de Kiran et Andréa Blackburn-
Sauter vers: