AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Dark Whisperer

More about me
Messages : 50
Arrivé(e) le : 26/04/2012


MessageSujet: {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did Mar 12 Juin - 8:22



i know what you did




Mesdemoiselles, j'ai eu tout ce que je voulais de vous. Vous avez été vraiment ... très coopérative et je vous en remercie, sans vous rien de cela n'aurait pu être possible. Franchement je ne vous oublierai jamais! se retournant vers les autres Primes il leur dit dans leur langue que les invités ne tarderaient pas à arriver. Et qu'il allait s'occuper de Nina Sharp. Après un grand éclat de rire il s'en va avant que les invités n'arrivent.

Marchant à toute allure dans les couloir il trouva Nina Sharp sans soucis. Elle était faible et prête à s'évanouir. Une injection de tranquillisant dans la jugulaire et il la chargeait sur son dos comme un vulgaire sac à patates. Il avait peut être perdu ce jeu avec ces personnes. Mais il n'avait besoin d'en trouver qu'une seule. Et elle s'était donnée comme une fleur. Présentée à lui sur un plateau d'argent. Il n'aurait pas pu rêver mieux Allez ma belle, courage! dit-il alors que l'alliance de la jeune femme s’échappait et roulait au sol dans la pénombre. Il entendait les cris plus loin en écho, les victimes avaient donc été trouvées. Il pressait donc le pas et arriva a une fourgonnette beige dissimulée posant Nina au sol quelques instant au sol dans l'herbe fraîche, il retirait la bâche recouvrant l'automobile. Il chargea la jeune femme sur le siège passager lui mettant sa ceinture. Jetant un dernier coup d’œil au château éclairé par les premières lueurs du soleil. Il savait que Sean Sharp les suivrait. Il avait voulu voir si c'était vraiment lui. Et ça avait été le cas. S'installant au siège conducteur il démarra la voiture en trombe sans se soucier de ses "amis" restés là bas, sans se soucier d'être entendu. Il pris la route vers la sortie de la ville. Tapotant sur le volant il posa un œil sur Nina qui était encore profondément hors-de-service. Tant mieux. Combien de temps mettrait le lycan à le retrouver? Aucune idée, mais il se fera un plaisir de l'accueillir comme il se doit. Il caressa de la main une photo posée sur ses genoux. Une femme et un petit garçon de huit ans. Je t'attend Sean ...
fiche réalisée par kusumitagraph'


_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sean P. Sharp

More about me
Messages : 317
Localisation : Somewhere
Emploi/Etudes : Concepteur d'affiches à l'opéra / Barman dans une boite de strip tease
Age du Perso : 29 ans
Arrivé(e) le : 26/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did Mer 13 Juin - 5:05

C'est la guerre...
« It's the moment of truth it's the moment to lie
It's the moment to live and the moment to die
The moment to fight, the moment to fight, to fight, to fight, to FIGHT!!

-Touches pas à ma femme !! »


Sean courrait dans le couloir sombre, il ne savait pas vraiment où il allait ; mais il courrait ! Droit devant. Où était Nina ? Où était cet enfoiré ? Trouvez en un, vous trouverez l'autre ! Le lycan se retrouvait à une intersection de deux couloirs, il s'arrêtait, tourner où continuer tout droit ? Il entendait quelqu'un courir après lui, un prime ? Il n'avait pas le temps de savoir, ni de se battre, il devait retrouver Nina, et cela au plus vite. Il se fiait à son instinct et continuait tout droit. Il s'arrêtait enfin, le couloir devenait de moins en moins sombre, Sharp fut éblouit par quelque chose qui brillait au sol. Il s'en approchait et ramassait cette chaine en or où pendait une alliance qu'il reconnaissait entre mille. Il sentait son cœur se briser, du moins ce qu'il pouvait en rester... Accroupis, il posait son regard sur une seringue gisante au sol, qu'est-ce qu'il lui avait injecté ? Il allait le lui payer ! La haine de Sharp était grandissante de seconde en seconde. Il avait si mal, il serait avec force l'anneau et poursuivait sa course folle dans les couloirs. Où aller ? C'était un véritable labyrinthe. « Nina ! Nina !!! NINA ! RÉPONDS !! Nina ! » Il devenait complètement fou, il peinait à respirer, la panique pouvait se lire dans son regard, mais personne n'était là pour le voir. Il posait ses yeux sur ses mains, il voyait que ses ongles avaient durcis et s'étaient allongés, il déglutit légèrement. Il ne s'était rendu compte de rien, il s'était laissé emporter, et il finirait par devenir ce monstre qui l'angoissait tellement. Il posait sa main et cet anneau glacé contre son abdomen à l'endroit de son cœur, il fermait les yeux quelques secondes *Aides moi... J'en ai tellement besoin... Aides moi...* Son ouïe était alors aux aguets, il entendait les pas de cet homme, il sentait l'odeur de Nina, oui c'était elle ! Elle était avec lui ! Alors il reprit sa course folle il savait où ils étaient ! Il l'entendait ! Il sentait également l'air venir, il arrivait dehors. Et si on l'attendait dehors ? Une armada de Prime ? Et bien il serait obligé de foncer dans le tas. Il courrait serrant si fort cette alliance contre son cœur en poussière. Il entendait un moteur démarrer. Non ! Il n'ira nulle part ! Sean courrait comme il n'avait jamais courut aussi vite. Il entendait des pneus crisser quand il arrivait à quelques mètres de la sortie, il donnait un violent coup dans la porte qui vola en éclat sous la violence de Sharp. Il se retrouvait dehors, il n'y avait rien, personne ! Sean sentait qu'il allait exploser. Où est-ce qu'il allait ? Où est-ce qu'il l'emmenait ?

Sean posait ses yeux sur une seconde voiture, il s'approchait de celle-ci. Non... C'était insensé. Il se trouvait au volant de la voiture *Qu'est-ce que je fais là ?* Il fixait la route devant lui et déglutissait, il ouvrait la fenêtre, les clés étaient restées sur le contact, il la tournait d'une main tremblante... Puis finalement sautait hors de la voiture. NON ! Il ne pouvait pas ! Il n'y arrivait pas ! C'était juste impossible ! Et pendant ce temps l'odeur de Nina s'éloignait peu à peu. Il devenait complètement fou. Que faire ? Il soufflait, il transpirait particulièrement angoissé. Il perdait du temps qui plus est ! Il ouvrait à nouveau la portière pour s'assoir au commande de l'auto, il sentait son corps tout entier trembler, il apercevait dans le rétroviseur une ombre sortir du château, qui était-ce ? Il avait perdu assez de temps comme ça ! Il défaisait le frein à main et la voiture avançait doucement lâchant avec peine l'embrayage. *Qu'est-ce que je fais putain ?!* Il descendait la cour comme ça, puis passait enfin la deuxième, il sentait son cœur battre à cent mille, sans regarder ni à droite ni à gauche il coupait la rue pour continuer tout droit, probablement lui faudrait-il un milliard d'heures de conduite pour ne pas être un danger public, cela dit, il avait toujours son permis de conduire malgré tout. Il était tétanisé, c'était limite son postérieur n'était pas même posé sur le siège. Il se cramponnait tellement fort au volant qu'il songeait qu'il finirait par l'arracher. Il embrayait à nouveau et passé la troisième, la voiture avançait seulement à 40 kilomètres heure, mais il avait l'impression d'être sur l'autoroute à plus de 130 kilomètres heure. Il devenait complètement fou, désarmé. Qu'est-ce qu'il foutait au volent d'une voiture bonté divine ? Le coeur a ses raisons que la raison ignore. Jamais cette phrase n'eut autant de sens dans la vie de Sean Sharp. Il posait le pied sur le frein, il n'avait parcourut qu'une dizaine de rues, la voiture pillait et calait brusquement au milieu de la chaussée se retrouvant dans un cul de sac où il n'y avait qu'un chemin à pied. Son odorat permettait de repérer l'emplacement de Nina, mais malheureusement celui ci ne faisait pas office de GPS... Il descendait de l'auto baignant de transpiration, il n'en pouvait plus de plus, au fond il était soulagé de descendre, il sentait l'odeur de Nina, celle-ci ne s'éloignait encore. Il laissait la voiture au bon milieu de la route, glissait l'alliance de Nina dans sa poche et courrait comme jamais. Comme s'il s'était transformé, comme s'il était devenue ce loup, il courrait comme s'il était léger comme une plume, comme s'il pouvait glisser sur l'air, il sentait cette force qui le terrifiait tant, oui, l'animal en lui prêtait sa force, il l'aidait. Sean ne s'en rendait pas vraiment compte, il était assez troublé d'avoir osé monter en voiture. Le jour se levait, il entendait son cœur battre dans son abdomen comme si celui-ci allait exploser, il avait repéré Nina, il sentait son odeur, il sentait sa transpiration, son sang. Oui, elle était en vie, il le sentait. Il arrivait presque à la sortie de la ville, les habitants lèves tôt se demandaient où allait cet homme qui courrait anormalement vite, torse nu, avec un visage particulièrement inquiétant. Sean restait plus que concentré dans son objectif qui était des plus simple : Sauver sa femme.

Son regard se posa sur un chemin de terre à droite, Sean n'eut pas le temps d'hésiter, il laissait le loup conduire ses pas, alors il s'y rendait bien que l'odeur de Nina n'aillait pas dans cette direction. Il tombait roulant dans la terre, puis se relevait son jeans déchiré, il s'en fichait tellement. Il déboulait de nulle part, complètement sale, il était aux milieux d'une route particulièrement large, sacré raccourcis.... Il tournait sur lui-même et entendait une voiture arriver. Il sentait l'odeur de Nina venir vers lui. Il se tenait prés, au milieu de la chaussée. Tout à coup une question traversait son esprit après avoir fait une estimation de la vitesse de la voiture *Sean ? Tu as déjà tenté d'arrêter une voiture qui roule à 70 kilomètres heure ?* Évidement que non. Mais il restait là tout de même. Il se mit à hurler en voyant la voiture arriver « ARRETES TOI !! » Est-ce que ça allait marcher ? Il en doutait, mais peut-être allait-il s'arrêter tout de même. Sean attendrait la dernière seconde pour réagir, sauter sur le bas coté ou mission suicidaire... Il verra comment son instinct lui dira de faire... Est-ce que cet homme voulait le tuer, voulait-il sa mort ? Et pourquoi ? Il ne connaissait personne qui répondait au nom de Dark Whisperer ! Il ne comprenait pas pourquoi ça lui arrivait à lui. A eux. Il se sentait perdu, mais surtout en colère. Jamais Sean n'avait détesté quelqu'un de la sorte, il découvrait ce qu'était vraiment la haine. Lui qui avait toujours été quelqu'un en colère, aujourd'hui il se rendait compte que jusque là sa colère avait été moindre. Il affrontait cette voiture du regard, c'était la fin. Il ne laisserait pas Nina une minute de plus en cette compagnie. Sean était dans tout ses états, détresse, colère, haine, envie de vengeance, de tuer... Il ressentait ce besoin d'arracher son coeur et de le lui écraser dans le visage, il avait besoin de le voir souffrir.. Il n'avait jamais ressenti cela auparavant, Sean ne répondait plus de rien, plus de pitié, plus de compassion. Oui, il prendrait cette vie humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tortuga-island.forumgratuit.org/

avatar

Dark Whisperer

More about me
Messages : 50
Arrivé(e) le : 26/04/2012


MessageSujet: Re: {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did Jeu 14 Juin - 1:48



i know what you did




Bien sûr qu'il viendrait. Et ça Dark Whisperer le savait très bien. Il détenait son bien le plus précieux. Doucement il quita la route des yeux et les posa sur sa victime. La jolie et frêle Nina qui laissait son corps au plus offrant sans aucune contrepartie financière. Il se demandait si elle en valait vraiment le coup. Si elle était à la hauteur de la sacré réputation qu'elle s'était fait. Pute la nuit. Organisatrice de mariage le jour. Franchement, c'est pas très crédible. Mais il s'en fichait. Tu es belle Nina, si belle. doucement il posait sa main sur la joue de la jeune femme qui venait de bouger, elle était dans un profond sommeil. Il fut alerté par un klaxon des plus violents et tirais brusquement sur le volant pour revenir sur sa voie de circulation. Sa main claqua sur la joue de Nina Tu as failli nous faire mourir! CONASSE!. Ses yeux se reposèrent sur la route qui défilait sous ses yeux.

Baissant les yeux sur la photo qui se trouvait toujours là, il soupirait doucement et caressa le visage du petit garçon avec tristesse. Puis il rangea la photo dans le vide poche de la portière et marqua un arrêt quelques minutes le temps de prendre sur la banquette arrière l'arme spécialement conçue pour ce soir. Il avait lui même fondu des balles en argent. Avec tout les bijoux de sa femme qu'il avait trouvé dans la maison. Avec un soin infini. il avait calculé tout. Et prévu en conséquences.

Il le vit au bout de la route. Sean. Bien sûr, un très large sourire se fit sur son visage quand il l'entendit lui hurler de s'arrêter. Cause toujours Sharp ... Il appuyait sur l'accélérateur fonçant sur lui à pleine vitesse. Mais au dernier moment en un coup de volant il contournait gentiment le lycan et lui faisant un signe de la main par la fenêtre continuait à avancer à toute allure. Après quelques kilomètres alors qu'il ne le voyait plus dans le rétroviseur, il donna un coup de volant et laissa la voiture sortir de la voie, puis de la route et s'échouer contre un arbre bordant une petite forêt peu dense. Les airbags se mirent en marche et il fût quelque peu sonné. Le corps de Nina aurait été projeté par le pare-brise si il ne lui avait pas mis sa ceinture. Hasard. Prévu. Qui sait. Il s'extirpa de la voiture le plus vite possible fourra la photo dans la poche intérieure de sa veste et pris tout son attirail sur le dos. Armes blanches aux lames d'argent, à feu, balles en argent ... tout de quoi tenir un siège. Il regarda Nina, elle était toujours inconsciente. Du sang sortait de son oreille et de son nez mais il vérifia qu'elle était vivante. Non, son heure était proche, mais pas encore maintenant. Il alla se poster derrière un buisson et attendit.

Sean ne tarda bien entendu pas, le sang de Nina l'avait attiré jusqu'ici. Comme il l'avait prévu. Alors qu'il s'approchait de la voiture où se trouvait son épouse, Dark Whisperer tira une première balle en argent qui l'atteint à la cuisse.

fiche réalisée par kusumitagraph'


_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sean P. Sharp

More about me
Messages : 317
Localisation : Somewhere
Emploi/Etudes : Concepteur d'affiches à l'opéra / Barman dans une boite de strip tease
Age du Perso : 29 ans
Arrivé(e) le : 26/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did Jeu 14 Juin - 9:58

C'est la guerre...
« It's the moment of truth it's the moment to lie
It's the moment to live and the moment to die
The moment to fight, the moment to fight, to fight, to fight, to FIGHT!!

-Touches pas à ma femme !! »


Sean était là, planté au milieu de la chaussée et cette voiture qui accélérait vers lui, Sean ne bougeait pas pourtant. Tout se bousculait dans sa tête, il n'était plus aux commandes de ce corps, il se sentait possédé par cet animal en lui. Un allié si puissant, un allié insoupçonné. Puis la voiture tournait finalement, Sean tournait son regard azur vers cet homme qui lui faisait signe d'un air satisfait. Sean fit volte face « Enfoiré va !! » il prit appuis sur sa jambe gauche et repartait dans sa course. Courir après une voiture, c'était peine perdue, pourtant il continuait de courir. Sean se sentait aller de plus en plus vite, il sentait à peine ses pieds se poser sur le sol c'était comme s'il lui était poussé des ailles. Une sensation qu'il connaissait bien, mais pas dans ce corps là. C'était si étrange. Il avait tellement mal, c'était indescriptible, il se sentait incapable de pleurer. Il courrait comme jamais, pour sauver la vie de sa femme. Il l'aimait tellement malgré tout, il l'aimait. Il pouvait bien mourir pour elle, il s'en fichait parce que son cœur était brisé, il était un homme brisé. Sa vie n'avait plus le moindre sens, et cela depuis cinq ans et surtout depuis deux ans. Sa vie se découpait en périodes, les premières étaient si heureuses, il subissait une descente aux enfers dont il pensait ne jamais plus pouvoir surmonter, mais malgré tout cela il restait toujours une lumière quelque part, et cette lumière c'était elle. Il avait mal, il brûlait, il ne voulait plus réfléchir, il ne voulait plus y penser. Il ne voulait plus se souvenir de tout ça, de ce qui avait détruit sa vie, de ce qui lui avait toujours tout volé. Il ne voulait plus penser, il devenait fou, il avait le cœur en miette, il souffrait comme jamais. *My heart is broken... But he loves you even... He’ll love you for ever… I love you. Je t’aime.* Sa tristesse, sa peine, sa douleur se transformait en force, en rage, en colère. Oui, il était en colère, il en voulait à la terre entière, il voulait détruire ce qui lui faisait si mal... L'amour rend les hommes stupides il parait, il s'en fichait. Il l'aimait. Il la sauverait. Il n'y voyait pas en cela un espoir pour qu'elle revienne, pour qu'elle le pardonne, non. Il se fichait bien de tout cela, il ne voulait pas qu'elle meurt. C'était sa seule motivation, il l'aimait et ne souhaitait pas sa mort même si elle lui avait fat du mal. Il voulait qu'elle vive, parce qu'il l'aimait tout simplement. Et si elle ne l'aimait plus, lui ne cesserait jamais de l'aimer. Elle était à jamais ancrée dans son âme, dans son corps, dans son cœur. Elle était la seule, l'unique. Elle était sa femme, et il ne voulait rien en retour, il ne voulait que sa vie. Juste sa vie, parce qu'elle avait toujours représenté la vie à ses yeux. Et même s'il avait vraisemblablement tué quelque chose chez elle, elle resterait toujours pour lui le symbole du bonheur.

Sean continuait de courir, il ne sentait plus ses jambes, c'était comme s'il volait. Puis tout à coup il entendait un bruit qui se produisait un kilomètre d'ici. Sean reconnaissait parfaitement ce le bruit, le bruit d'un crash de voiture, les airbags qui se déclencheraient. « Non !!! » Il poursuivait sa course folle puis apercevait la voiture contre un arbre, il apercevait Nina, son pouls avait considérablement diminué, il courrait vers elle sans réfléchir, il ne parvenait pas à s'arrêter dans sa course et son corps se heurtait dans la portière où se trouvait Nina, portière qu'il ouvrait avec fracas défaisant la boucle de la ceinture qui tenait Nina tandis que son autre main faisait pression sur le coussin pour le dégonfler. « Nina... » Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'une détonation ce fit entendre et une boule de feu semblait lui traverser la cuisse lui tirant un hurlement de douleur. Sean soufflait avec difficulté et passait son bras atour de Nina et la tirait de la voiture avec difficulté étant donné l'état de sa jambe, il fit quelques pas avec beaucoup de peine contournant la voiture quand une seconde détonation se fit entendre, une autre balle venait se loger dans cette même jambe lui arrachant un cri de douleur étouffé en serrant les dents avec force, c'est en sautant sur une seule jambe qu'il parvenait enfin à faire le tour de la voiture, à l'entente d'une autre détonation, il se laissait tomber au sol évitant ainsi une troisième balle. Sean tenait Nina contre son torse, ils étaient ainsi à l'abri derrière la voiture, mais pour combien de temps ?

L'homme mitraillait la voiture Sean dégageait le visage de Nina et soufflait dans la douleur « Nina... Nina ? Je t'en prie... Nina... Reviens... » Mais sa femme restait inerte dans ses bras. Il posait sa tête brulante contre la carrosserie fixant le ciel où un soleil timide se levait. *Faites que ce cauchemar cesse...* Sean soufflait puis déchirait son jeans à l'endroit des impacts, l'une des balles était ressortie, mais pas l'autre ; il plongeait de doigts dans sa chair pour aller chercher la seconde, et cela ne fut pas sans douleur. Enfin il tirait cette balle en argent de sa cuisse, il la jetait sur la route. Il peinait à respirer, sa plaie avait beaucoup de mal à se refermer, lui qui cicatrisait habituellement si vite, l'argent avait des vertus auxquelles il ne s'était jamais frotté. Il caressait le visage de Nina, du sang coulait par son oreille, elle allait mourir... Il devait partir, l'emmener. Et loin ! Alors il lui murmurait d'une voix tremblante « Nina... Je sais que tu peux m'entendre... C'est moi... Sean. Tiens bon. Je suis là. C'est moi.. Nina, écoutes. Je vais m'occuper de toi. Ne t'endors pas... Ne t'endors pas... Restes avec moi... J'ai... J'ai tellement besoin de toi, je t'en prie... Restes avec moi. Sois forte.» pendant ce temps de paroles il glissait son bras au plie de ses genoux et l'autre derrière son dos, il se mit en position accroupi et se laissait glisser dans le bas coté. Les coups de feux avaient cessés, probablement n'avait-il plus de munitions, où peut-être qu'il rechargeait sa maudite arme. Il marchait dans le bas coté jusqu'à l'arrière de la voiture, il tendait l'oreille, il entendait Dark Whisperer se rapprocher de la voiture. Alors Sean déposait sa femme à l'abri dans le fossé après avoir déposé un baiser innocent sur sa joue, puis il bondissait hors du fossé, sa jambe le faisait atrocement souffrir et il manquait de s'écrouler au sol. Sean posa sa main contre la voiture pour reprendre son équilibre, il se dirigeait vers l'arrière de la voiture, ouvrait la portière dans l'espoir de trouver une arme, quelque chose pour se défendre, se protéger... Il n'y avait rien dans cette maudite voiture ! Puis Sean apercevait une clé à roue en croix, il la saisissait puis fit le tour du cul de l'auto, il ne le voyait pas, mais il pouvait sentir la présence de cette ordure au centimètre près. Alors Sean tendait le bras en dehors de la protection de la voiture et lançait de toutes ses forces la clé en direction de Dark Whisperer qui tira plusieurs balles inutilement (probablement par reflexe), la clé vint le frapper en plein abdomen et le fit tomber à la renverse. Sean entendait le révolver tomber sur le sol, et donc il sortait de sa planque.

Sharp bondissait sur Dark Whisperer, mais celui-ci avait plus d'un tour dans son sac, comme s'il s'était préparer à une guerre mondiale contre les lycans, il était armé jusqu'aux dents et une lame en argent vint transpercer l'épaule de Sean à quelques centimètres de sa clavicule, Sharp serait les dents alors qu'il voyait l'autre main de cette ordure tenir un couteau particulièrement aiguisé. Sean lui donnait un violent coup de poing dans le visage de cet homme, de son bras dont l'épaule était encore valide. Ils roulaient sur quelques mètres puis Sean lui brisait le bras droit entre ses mains alors que la main gauche de son ennemi avait récupéré ce couteau planté dans son épaule pour la planter de façon peu précise dans l'abdomen se heurtant à une côte qui se fêlait et coupait le souffle de Sean. Ce soir, c'était Sean ou Dark Whisperer. Sean roulait dans le sens opposé se séparant enfin de son adversaire après avoir juré. Il tirait le couteau puis le plantait dans le genou gauche de cette ordure traversant sa rotule pour que la lame ressorte de l'autre coté, puis Sean se mit à hurler incapable de se relever pour le moment, la colère montait en lui, il était comme un volcan pret à exploser d'uen second à l'autre « POURQUOI !! POURQUOI TU FAIS ÇA ? » Il sentait une autre lame couper sa chair au niveau de son bras, non, Sean n'en pouvait plus. Sa colère montait, alors il prenait cette lame entre ses doigts se coupant la peau des doigts jusqu'aux os et tournait cette lame brisant les phalanges de cet homme, une douleur insoutenable certes, mais amplement mérité par ce moins que rien qui lâchait enfin son couteau. Couteau que Sean plantait avec haine dans le bras de cet homme puis répétait sa question avec impatience « POURQUOI TU FAIS ÇA ? RÉPONDS !! RÉPONDS !! » Il lui ordonnait de répondre en lui assignant de nombreux coups de poings malgré la douleur que l’artiste ressentait dans ses bras. Cet homme était fou, il avait réussit à mettre Sean dans un piteux état, mais le lycan finissait par prendre le dessus. S'il devait mourir, ils allaient mourir tous les deux c'était certains ! Il continuait de frapper cet homme lui brisant les membres, les os un par un, il allait en faire de la charpie. Son sang se déversait sur Dark Whisperer, mais il s'en fichait. Sean regorgeait d'énergie, il devait ça à sa chère moitié animale. Son regard n'avait plus rien d'humain, c'était cette bête. Il voulait le voir mourir, il voulait le voir s'éteindre sous ses coups. L'homme se débattait encore, il tentait d'attraper quelque chose de toute évidence, Sean apercevait un morceau de papier, ou une photo dépasser de la poche qu'il essayait d'atteindre, mais il ne fit rien, continuait de la frapper, bonté divine que ça défoulait. Il ne se sentait plus lui-même, il avait l'impression d'être lui, mais d'être aussi cette bête, ce fauve. C'était inexplicable... La douleur commençait à tétaniser ses muscles, mais il continuerait jusqu'à ce que cette ordure claque ou s'explique. Personne ne pouvait le retenir de commettre l’irréparable, pas de Roxxie, et sa raison c’était littéralement envolé. Non, on ne faisait pas de mal à sa femme... La sentence n'était autre que la colère de Sean, sa rage, sa haine, la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tortuga-island.forumgratuit.org/

avatar

Dark Whisperer

More about me
Messages : 50
Arrivé(e) le : 26/04/2012


MessageSujet: Re: {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did Sam 16 Juin - 15:12



i know what you did


il lui tirait dessus alors qu'il allait voir Nina. Et lui laissais ensuite le temps de la prendre dans ses bras. Pour mieux le descendre encore plus par la suite. Parce que non , il n'avait pas peur de mourir. Dark Whisperer avait même plusieurs fois considéré cette éventualité. Et il s'était dit qu'il préférait se venger, même si ça le tuait. S'il se faisait tuer. Et de toutes manières le verdict avait été sans appel. Cancer des poumons. Il n'en avait plus pour bien longtemps. Mais bien entendu personne ne le savait. Il n'avait plus personne à qui il tenait assez pour le dire, pour l'avouer. Et il voulait se venger. Voir la colère dans les yeux de celui qui était responsable de tout ses malheurs. De la déchéance de sa vie. De la colère la haine et la douleur dans laquelle il vivait depuis que Sean Sharp lui avait arraché son épouse et son fils. Accident de voiture. Non bien sûr que non, c'était volontaire. Il l'avait cherché puisque la police avait caché son nom. L'avait retrouvé et observé. Sa femme Nina. Ses habitudes. Et ... il avait découvert sa nature. Et il était parti dans le froid glacial de la Sibérie pour s'entraîner. On ne tue pas un Lycan en trois secondes et sans une préparation. Ce qu'il avait fait. Il s'était préparé. Il attendait ce moment depuis si longtemps

Il vit Sean disparaitre emmenant sa femme. Oh pas pour bien longtemps. Sortant de l'ombre il prit tout son attirail pour le traquer. Il n'avait pas peur ce qui le poussait à commettre des fautes, sous estimer son ennemi. Aussi il reçut la crois de voiture en plein dans le crâne. Des coups partirent dans les airs, mais sans cibles, stupide réflexe humain de se crisper sous la douleur. Il lâchait l'arme et pris le couteau à larme argentée qu'il s'apprêtait à lui enfoncer dans la peau alors qu'il s'approcherait. Il se précipitait sur le Prime et lui mettait des coups de poings. Mais ce dernier pointait mon arme sur lui et elle le transperça au niveau de la clavicule. Mais ses coups pleuvaient Péniblement Dark Whisperer saisit le manche du couteau et le tourna violemment afin de gagner du temps pour lui. Mais rapidement il immobilisait son bras en le cassant. Seulement, l'humain récupéra la lame plantée et la replongea de nouveau avec délectation dans le ventre du jeune lycan. Arme que ce dernier repris vivement la plongeant avec violence dans la rotule du Prime qui serra les dents pour ne pas hurler de douleur. « POURQUOI !! POURQUOI TU FAIS ÇA ? » un sourire se dessinait sur le visage de notre sadique et il savait qu'il ne lui donnerait pas le plaisir de le supplier de l'épargner. Non, il n'avait pas peur de la mort. De son bras valide il décrocha une droite dans la mâchoire de son assaillant mais il était trop faible pour bouger, il sentait qu'il n'en avait plus pour longtemps. Nouvelle attaque contrée. Mais toujours aucun son de douleur de franchissait ses lèvres. Non, il intériorisait tout, il ne criait pas, il ne donnerait pas ce plaisir au lycan. Il savait qu'il n'allait plus vivre bien longtemps. Et il allait enfin les retrouver. Gloria et Sasha. « POURQUOI TU FAIS ÇA ? RÉPONDS !! RÉPONDS !! » le prime laissa échapper un long rire sonore qui, cela se voyait, dérangeait Sharp qui devenait de plus en plus fou et le tapait de plus en plus. Doucement de la main il essaya d'atteindre la photo de sa famille dans sa poche.

« La vengeance est un plat qui se mange froid. » parvint il a dire en français avant de reprendre en anglais. « Tu as fait souffrir ma femme, et mon fils. Tu les as tué. A mon tour donc de te faire souffrir de la même manière. A ton tour de la perdre. Parce que ... ne crois pas qu'elle s'en sortira. ou qu'elle s'en sortira indemne en tout cas. » il n'avait pas pu faire ce qu'il voulait. Mais tout de même il avait réussi à la malmener, il savait que toute sa vie, si elle survivait, elle se souviendrait de lui. De la souffrance qui lui avait été causée à cause de son mari. De la mort qu'avait provoqué son mari tellement d'années auparavant. « Sasha et Gloria sont morts par ta faute, et c'est moi le fils de pute? » il lui cracha violemment au visage malgré que le sien soit en feu. « T'as encore la chance d'avoir une femme et tu la laisse faire la pute! » un rictus douloureux se forma sur son visage. Il savait qu'il allait recevoir son dernier coup incessamment sous peu. Mais il n'avait pas peur, et il ne pleurerait pas ni ne crierais. C'était son objectif. Sean n'obtiendrait pas ça de lui. « Je me suis arrangé pour que ta délicieuse Nina se souvienne à jamais de notre petite soirée ensemble. » oui, il avait tailladé le bas du ventre de la jeune femme, juste au dessus de la hanche de ses initiales, DW, pendant le court moment de pause alors qu'il prenait les armes sur la banquette arrière. Assez profond pour qu'elle perde beaucoup de sang, mais aussi pour qu'à jamais elle ait cette horrible marque. Mais ça ... ils ne le découvriraient que plus tard.

Il laissa un nouveau rire empreint de douleur échapper de ses lèvres gonflées et en sang. « C'est tout ce dont tu es capable Sean Sharp! Vois ce que j'ai fait pour venger ma femme. Et toi la seule chose que tu fais c'est me frapper comme une fillette. Pas étonnant que ta femme préfère s'en faire d'autres. ».
fiche réalisée par kusumitagraph'


_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sean P. Sharp

More about me
Messages : 317
Localisation : Somewhere
Emploi/Etudes : Concepteur d'affiches à l'opéra / Barman dans une boite de strip tease
Age du Perso : 29 ans
Arrivé(e) le : 26/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did Ven 22 Juin - 9:38

C'est la guerre...
« It's the moment of truth it's the moment to lie
It's the moment to live and the moment to die
The moment to fight, the moment to fight, to fight, to fight, to FIGHT!!

-Touches pas à ma femme !! »


Sean sentait ses muscles se crisper petit à petit, il voulait juste que cette ordure meurt. Que plus jamais il ne puisse faire souffrir quelqu'un comme il avait su faire souffrir ce soir là. Il souhaitait sa mort, il voulait que cet homme disparaisse pour toujours, qu'il tombe dans l'oublie. Il voulait se venger de cet homme qui le faisait atrocement souffrir... Mais il ne le tuait pas tout de suite, il le frappait seulement, du moins... Il y mettait assez d'énergie pour lui rompre bon nombre d'os. C'était indescriptible cette envie de le tuer, de lui arracher son âme. De lui faire payer ce qu'il avait fait à Nina, cette envie de vengeance. Sean voyait rouge comme jamais, sa vision était troublée par ce besoin de tuer, cette pulsion qu'il ne contrôlait pas. Il n'y serait jamais arrivé seul, il n'aurait jamais pu en arriver là sans cette moitié animal, il n'aurait jamais été capable de se battre jusqu'à la mort. Il se sentait sans âme, mais pourtant, il n'avait jamais été si humain. L'instinct protecteur. Tuerais-tu pour ta femme ? Pour la personne que tu aimes le plus au monde ? Il n'aurait jamais sut répondre à cette question auparavant. Aujourd'hui il le savait : oui. Il le ferait sans hésiter. Des milliers, des millions, des milliards de fois. Est-ce que Nina valait toutes ses vies ? Elle valait tout aux yeux de Sean.

Puis cette ordure se mit à parler. Alors Sean cessait de frapper quelques instants pour l'écouter bien que l'envie de lui décrocher la mâchoire lui faisait vraiment envie... Une vengeance ? Quelle vengeance ? Qu'est-ce qu'il voulait dire par là ? Les mots qui suivaient laissaient Sharp sans voix, que répondre à ça ? Il revenait cinq ans en arrière, cette voiture puis... Plus rien... Toujours rien... Sean se sentait vide, oui c'était une nuit dont les souvenirs étaient flous, une nuit qui avait gâché sa vie, et celle de cet homme de toute évidence. Mais Sean savait une chose malgré tout : il n'avait jamais voulu ça. Il n'avait jamais souhaité la mort de cette femme et de cet enfant. Non jamais ! Il ne les connaissait même pas ! Sean savait que c'était de sa faute certes, mais il n'en avait rien voulu ! Il n'avait jamais souhaitait la mort de qui que ce soit jusque ce soir là ! Alors à sa question à savoir qui était un fils de pute, Sean lui donnait un violent coup de poing dans l'abdomen alors que cet enfoiré lui crachait au visage « Tu n'es qu'un sale fils de pute ! Je n'ai jamais souhaité la mort de ta famille ! Mais toi... Tu n'es qu'une sale ordure ! Mais tu n'auras même pas le temps de savoir ce que c'est de vivre avec cette douleur sur la conscience. » L'homme souriait malgré tout et enchainait sur le fait que Nina soit une putain, alors Sean reprit la lame plantée dans la rotule de l'homme qui déversait sur Sean toute sa haine, Sharp le menaçait avec ce couteau mais celui-ci continuait de parler.Le lycan fixait cet homme calciné puis à la dernière remarque de Dark Whisperer, Sean plantait avec rage le couteau à la lame d'argent dans l'abdomen de l'homme lui traversant le poumon gauche à quelques pas de son coeur. Du sang remontait aux lèvres gonflés de ce fou puis Sean plongeait son regard azur dans celui de cette ordure et se laissait aller dans sa haine la plus grande, ne mesurant pas ses mots, c'était à lui de faire mal. Sean ne prendrait pas des pincettes, lui, qui était quelqu'un de si compatissant, il n'exprimait aucune peine pour cet homme. « Tu as oublié quelque chose... Contrairement à toi, j'aurais tout fait pour la sauver. Alors que toi, tu n'as pu que la ramasser sur le bas coté. La grande différence. Regarde ce que tu as fait pour venger ta femme. Et regarde, ce que j'ai sacrifié pour SAUVER la mienne. Je n'ai pas de leçon à prendre d'un homme aussi pathétique. » Oui, Sean avait dût faire beaucoup de sacrifice dans sa vie pour protéger Nina, notamment la laisse partir, donner son corps à des hommes qui ne peuvent en connaitre la véritable valeur... Il avait fait tout cela pour elle, la protéger, et aujourd'hui, pour elle, pour la sauver : Il allait sacrifier le peu d'humanité qui lui restait en prenant cette vie. « Au moins moi... Je serais là pour elle, je l'aiderais à s'en remettre, je ne l'abandonnerais jamais. Toi... Tu n'as rien pût faire appart être cette merde sous mes yeux » Est-ce qu'il pensait vraiment ce qu'il venait de dire ? Pas vraiment, il cherchait seulement à le blesser, il voulait lui rendre la douleur qu'il lui infligeait. Sean essuyait le crachat de cette ordure qu'il avait sur la joue puis il tendait l’oreille, il sentait que Nina était toujours en vie, mais elle était faible, il devait en finir et vite. Il n'avait pas de temps à perdre avec ce type. C'était peut-être ce qu'il voulait, que Sean soit éprit de vengeance et perde ce temps si précieux à la survie de Nina. Alors Sean achevait la discution alors que l'homme commençait à se noyer dans son propre sang « Je n'ai malheureusement pas le temps de te regarder mourir comme tu le mérites. Je vais te faire une fleur en t'achevant tout de suite, ainsi, je vais m'assurer que tu ne reviendras pas, que tu fasses partis des souvenirs. Tu as perdu ton petit jeu, Game Over. » Il retirait la lame du poumon de Dark Whisperer qui grimaçait malgré lui. Il ne réfléchissait plus, il ne voulait pas se rendre compte de ce qu'il était en train de faire, salit ses mains pour toujours. Il ne valait pas plus que lui, que cette ordure. Il cédait à la colère, mais il devait le faire. Car s'il survivait, il recommencerait, il reviendrait, car cet homme n'avait plus rien à perdre, et c'était de sa faute... « Va au diable. » D'un geste brusque il plantait la lame dans le coeur de Dark Whisperer, il abrégeait ainsi ses souffrances, il était encore bien trop bon avec une ordure pareille. Mais Sean avait peut être mis un peu trop d'énergie dans son geste et sa main restait coincé entre con coeur et ses cote, il tirait sa main avec force lui ouvrant le coté gauche d'où l'on pouvait désormais voir une coté dépasser.

Sean retombait en arrière, cette odeur de sang l'écoeurait à le rendre malade. Il tournait la tête et observait ce corps qui ne bougeait plus. Le cauchemar venait de s'arrêter pour Dark Whisperer... Qu'il aille au diable ! Du moins, si celui-ci voulait bien de lui... Sean soufflait avec peine, il avait cessé de saigner au bras et prit appuie sur celui-ci pour se relever. Sa jambe gauche le faisait atrocement souffrir alors il tombait à nouveau au sol penchait sur le cadavre de Dark Wisperer. Sharp prit la photo qui dépassait de la poche du mort, il reconnaissait très bien ses personnes et en souffrit énormément. Alors il plongeait cette photo dans sa poche rejoignant l'alliance de Nina. Il ferait son mea culpa plus tard ; il devait retourner dans ce fossé, récupérer Nina et la mener à l'hôpital. Mais ils étaient à cinq kilomètres de la ville... Sean rampait sur quelques mètres jusqu'à atteindre la voiture. Il plaquait sa main couverte de sang sur le capot de la voiture pour se hisser, sa main glissait et il se cognait la tête dans le pare choc, mais il essayait à nouveau et parvenait enfin à se relever. Il se tenait sur le capot pour marche, puis ouvrait la porte coté conducteur, il fouillait le vide poche puis la boite à gant. Rien ! Il n'y avait rien ! Puis il levait les yeux et apercevait un rangement au plafond, il l'ouvrait et une mallette blanche avec une croix rouge tombait sur le siège. Sean la saisissait et sautait de la voiture directement dans le fossé, il roulait légèrement puis se trainait jusqu'à Nina pour la prendre à nouveau dans ses bras contre son torse nu et couvert de sang.

« Nina... Je suis là. Nina, tiens encore... Ecoutes moi d'accord ? Écoute... Je vais te parler... Je vais tout te dire... Mais tiens bon d'accord ! Tiens bon, et écoutes moi bien. » Il voulait qu'elle reste, alors il ne cesserait de lui parler jusqu'à ce qu'elle soit en sécurité. Il ouvrait la mallette pendant qu'il parlait trouvait du désinfectant, il en versait sur sa jambe puis sur les bras de sa femme. Il soufflait puis passait son bras droit aux plies de ses genoux et l'autre bras derrière son dos. Il se mit en position accroupie et se concentrait pour se relever, prit sur lui la douleur et parvenait à se tenir sur ses jambes tremblantes. Il reprit alors d'une voix tremblante. « Nous sommes... A cinq kilomètres de la ville... Il faut que tu tiennes jusque là... Sois forte, je sais que tu l'es. Petite mais efficace... » Il se souvenait que cette fameuse remarque était né le jour où elle avait réussit à ouvrir un bocal de cornichons à sa place... Sean étonné avait lâché ce « petite mais efficace » qui avait beaucoup fait rire. Une chose banale, idiote, mais ça lui avait manqué à lui... Sean marchait dans le fossé tout en s'adressant à sa femme, c'était insensé, il devait lui parler. Cela l'empêchait de réfléchir, de penser à ce qu'il venait de faire. Il suivait le fossé en direction de la ville, il marchait à vitesse normale pour un homme, mais il se trouvait bien trop lent... « Je te demande pardon Nina... Tout cela est de ma faute... Rien ne serait arrivé si... Si je n'avais pas... Nina... J'aurais du t'en parler, j'ai trop voulu te protéger. Mais à vouloir te protéger, j'ai fini par t'en tuer. Pardonne-moi. J'avais si peur... Peur de te perdre, et mon cauchemar est en train de se réaliser... Restes avec moi... » Le fossé était moins haut et il parvenait à se hisser, marcher sur la route serait plus pratique vu l'état de sa jambe. Il avait fini de saigner, cela avait été long, il se sentait faible, mais il avait la force de continuer pour elle. Il ne se retournait pas, il avait laissé cet homme au milieu de la chaussée, il n'y avait pas de voiture, pourtant Sharp priait pour qu'une voiture vienne et les sauve... Il avait mal, mais il continuait, il ne pouvait pas abandonner maintenant, il ne voulait pas l'abandonner. « Nina... Tu voulais savoir... Tu voulais comprendre, pourquoi j'avais changé. J'ai changé. Cette nuit là, j'étais un autre. Je n'ai pas comprit ce qu'il m'était arrivé, je me sentais bizarre. Je me disais que c'était l'émotion. Mais je me suis transformé. Je sais... C'est difficile à croire. Toi et moi, on ne croit aux histoires de vampires... De... Loup-garou... » Sean marquait une pause, c'était si dur de parler... Il ne savait même pas si elle l'écoutait vraiment, il l'avait collé contre son torse nu brulant et couvert de sang. Il voulait apporter sa chaleur à ce corps si froid. Il continuait de marcher, ses sens aux aguets de voir apparaitre, d'entendre une voiture... Mais rien, c'était si calme... « J'en suis un... Je suis... Un monstre. Je suis juste si... Horrible. Jamais... Jamais je n'aurais fait ça Nina, jamais je n'aurais osé te faire du mal... Jamais... Pardonnes moi... Je t'en prie Nina, me laisse pas ; bats-toi... Mon amour, ne m'abandonne pas encore une fois... » Un nuage arrivait devant les yeux de Sean, il secouait légèrement la tête mais il ne partait pas. Il était presque aveugle, des larmes venaient bruler ses yeux, mais elles ne tombaient pas. Il avait si mal, c'était indescriptible. Alors le visage de Sean s'adoucissait et reprenait cette apparence humaine, la colère était passée. Le loup s'en allait, il se retirait, prêtant encore sa force à Sean pour que celui-ci continue de marcher, pour qu'il sauve sa douce Nina... *Merci.* Il venait de lui dire qu'il était un lycan de façon assez confuse certes, est-ce que seulement elle l'écoutait ? Est-ce qu'elle le pouvait ? Il continuait de marcher ravalant ses larmes pour les empêcher de rouler sur ses joues. Il avait mal, il avait si mal, mais il continuait de marcher. Marche ou crève. Il le faisait pour elle, il était finit avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tortuga-island.forumgratuit.org/

avatar

Dark Whisperer

More about me
Messages : 50
Arrivé(e) le : 26/04/2012


MessageSujet: Re: {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did Sam 23 Juin - 4:02



i know what you did


IL savait qu'il avait déchaîné un ouragan dans le coeur de Sean Sharp. Mais il n'en avait rien à faire. Il ne savais pas lui non plus toute la vérité des choses. Il ne savait pas que Sean n'avait pas provoqué l'accident. Pour lui Sean était le responsable. Pour lui, ce lycan avait tué intentionnellement sa femme et son enfant. Il n'en savait pas plus. Et il avait été aveuglé par la colère. Et il avait son propre mode de fonctionnement. Et il n'aurait à se justifier auprès de personne. « Tu n'es qu'un sale fils de pute ! Je n'ai jamais souhaité la mort de ta famille ! Mais toi... Tu n'es qu'une sale ordure ! Mais tu n'auras même pas le temps de savoir ce que c'est de vivre avec cette douleur sur la conscience. » Sur ses lèvres tuméifiées dont ne sortaient toujours aucun son, s'étira un visage. Il cracha du sang au visage de son agresseur qui se déchainait. Il avait mal tellement mal qu'il ne ressentait plus de douleur. Cette dernière s'était généralisée et il savait qu'il n'en aurait plus pour longtemps. Mais ... il savait aussi que s'il allait mourir, il aurait gagné tout de même. Un long rire s'émit de ses lèvres. Tu n'as pas le monopole de la douleur tu sais. Je suis peut être une ordure, mais toi aussi Sean. Sinon tu n'aurais pas tué ma femme et mon enfant. Tu n'aurais pas fait fuir ta femme. Tu ne l'aurais pas brisée à jamais. Je lui dois certainement ses plaies les plus récentes, oui ... mais les plus profondes, elle les tiens de toi Sean. Et de personne d'autre. Tu es une ordure autant que moi. La différence est que moi. Je ne le serais plus longtemps et je les retrouverais. Toi ... tu ne la retrouveras jamais. une nouvelle fois un rire sonore envahit le coin. Oh il n'avait pas peur. Non. Et i n'avait aucun remords non plus. Il n'avait pas tué Nina? Peut être que c'était mieux au final. Elle continuerait sa vie brisée. Cela serait encore plus dur! Un dernier coup de poing désespéré s'abattit sur le visage de Sean, la grosse bague en argent qu'il avait pris le soin de passer en sortant de la voiture crépita au contact de la joue de Sean. « Tu as oublié quelque chose... Contrairement à toi, j'aurais tout fait pour la sauver. Alors que toi, tu n'as pu que la ramasser sur le bas coté. La grande différence. Regarde ce que tu as fait pour venger ta femme. Et regarde, ce que j'ai sacrifié pour SAUVER la mienne. Je n'ai pas de leçon à prendre d'un homme aussi pathétique. » il repris son rire inquiétant, comme s'il n'en avait rien à faire. Et c'était le cas. Je n'ai rien pu faire pour la sauver parce que tu me l'a prise de manière brutale. Note que j'ai été plus clément. Que j'aurais pu tuer la tienne d'un seul coup aussi. les mots sortaient de plus en plus difficilement, mais sortaient tout de même. Le plus pathétique de nous deux c'est celui qui a fait tout ça, ou bien celui qui venge son amour blessé et son égo en miettes au lieu d'aider sa femme qui est en train de mourir dans un fossé ? il se mit de nouveau à ricaner. Sean continuait de lui parler. De dépenser son énergie pour le martyriser verbalement et physiquement alors qu'il aurait mieux à faire si vous voulez mon avis ... Il n'arrivait plus à parler, mais il continuait à ricaner. Il continuait à le regarder en souriant. Non il ne crierai pas, ne supplierai pas pour sa vie. Et déjà il les voyait. Baignés de lumière. Il ne voyait plus Sean. Son rire emplissait la clairière et résonnait sur chaque arbre le faisant milliers puis s'arrêta d'un coup alors que Sean porta le coup final.
fiche réalisée par kusumitagraph'


_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nina Honor Grayson

More about me
Messages : 3397
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Wedding Planner
Age du Perso : 26 ans
Arrivé(e) le : 13/08/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
25/100  (25/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did Sam 23 Juin - 10:40

Sequelle Scénario II - I know what you did

J'étais recroquevillée, le dos au mur sale et froid. Dans le noir. J'avais mal, j'avais tellement mal. Mes poumons me brûlaient. Mes plaies où le sang commençait un peu à se coaguler me brûlaient à cause du sel qui n'était pas entièrement parti des ouvertures lors de mon plongeon dans la piscine. Je ne faisais qu'une chose. Attendre la mort. Oh elle ne tarderait pas hein ? Oui j'en étais certaine. La voix de Naëlle ... me semblait lointaine, et perdue, rester éveillée ... oh non ? Pour quoi faire? C'était ... j'avais tellement envie de dormir, de ... me laisser aller et fermer les yeux. Mes paupières étaient si lourdes. Et ça serait mieux. J'avais la tête en feu. Lourdement je la laissais tomber sur mes genou et sentit tout s'effondrer autour de moi.

« Papa, papa! » les yeux de mon père se lèvent de son journal qu'il lis tranquillement assis à la terrasse du café parisien où je lui ai donné rendez vous. Je suis comme toujours perchée sur mes louboutins, mais mon apparence est bien moins stricte que d'habitude. Les cheveux détachés, et un très large sourire au visage. « Papa! » je m’assois lourdement sur la chaise libre en face de lui « Une grenadine à l'eau! » dis-je à Franck le serveur qui nous connait très bien. Il attend que je lui parle. Il est rare que je lui demande un rendez-vous comme ça au milieu de la journée en urgence. Je lève les yeux et le regarde, il semble vraiment étonné et me demande immédiatement si ça va. « Oui Oui ! Ça va, même très bien papa. » doucement je prend le verre que j'ai commandé et en prend une gorgée. « Je suis amoureuse papa. Il s'appelle Sean, il a un an de plus que moi et il est tellement génial si tu savais papa. Il est anglais mais il vient faire ses études ici, aux Beaux Arts avec moi! Je crois que c'est le coup de foudre. Moi Nina Honor Grayson, je suis follement amoureuse papa! » mon père lève les yeux au ciel, mais il me connait il sait que je suis sincère.

je sens qu'on me soulève, est ce que c'est ma mise en terre? Oui peut être bien, j'ai toujours mal et je n'arrive plus à ouvrir mes paupières. Elle sont lourdes, j'ai l'impression qu'elles ne se relèveront plus jamais. Plus jamais. Oui. Je sens quelque chose piquer mon cou et je me dis que ça doit être le thanatopracteur, pour que je ne me décompose pas trop vite. Qu'il puisse y avoir une veillée à cercueil ouvert. Je me déplace. Je sens qu'on bouge mon corps. Peut être qu'on me descend en bas, pour nettoyer mon corps, pour le rendre visible à mes proches. Pour ... me rendre belle à nouveau. Je sens qu'on me pose dans un épais tapis humide, la sensation est agréable. La sensation me fait du bien sans pour autant me réveiller.

« Papa, papa! » les yeux de mon père se lèvent de son journal qu'il lis tranquillement assis à la terrasse du café parisien où je lui ai donné rendez vous. Je suis comme toujours perchée sur mes louboutins, mais mon apparence est bien moins stricte que d'habitude. Les cheveux détachés, et un très large sourire au visage. « Papa! » je m’assois lourdement sur la chaise libre en face de lui « Une grenadine à l'eau! » dis-je à Franck le serveur qui nous connait très bien. Il attend que je lui parle. Il est rare que je lui demande un rendez-vous comme ça au milieu de la journée en urgence. Je lève les yeux et le regarde, il semble vraiment étonné et me demande immédiatement si ça va. « Oui Oui ! Ça va, même très bien papa. » doucement je prend le verre que j'ai commandé et en prend une gorgée. « Je suis mariée papa. C'est juste merveilleux. Je sais que maman et toi auriez aimé être présent, et si vous voulez on fera quelque chose d'officiel, mais papa ... tout ce qui compte c'st que je l'aime. Et que je sois sa femme. Je suis Nina Honor Sharp Papa. » mon père lève les yeux au ciel, mais il me connait il sait que je suis sincère.

Une douleur intense au niveau de mon bas ventre me réveille. Je sens une lame pénétrer dans ma peau. Sous la douleur mes yeux s'ouvrent automatiquement et je laisse échapper un long cri. Tout est agressif ici. Tout est difficile et dur, la lumière me brûle les rétines. Et mes douleurs passées ne sont pas aussi cicatrisées que je le pensais. Et je le vois, avec sa lame jouer sur mon aine. Je ne sais pas ce qu'il fait mais ça brûle, ça déchire ma chair. Quand il redémarre la voiture je pose lentement ma main sur la blessure qu'il a laissé à vif. "DW".

« Papa, papa! » les yeux de mon père se lèvent de son journal qu'il lis tranquillement assis à la terrasse du café parisien où je lui ai donné rendez vous. Je suis comme toujours perchée sur mes louboutins, mais mon apparence est bien plus désordonnée que d'habitude. Les cheveux gras et abimés, et une paire de lunettes couvrant mes yeux autrefois rieurs et surtout le cocard qui y reste figé depuis trois jours. « Papa! » je m’assois lourdement sur la chaise libre en face de lui « Une Vodka sans orange » dis-je à Franck le serveur qui pensait me connaitre. Il attend que je lui parle. Il est rare que je lui demande un rendez-vous comme ça au milieu de la journée en urgence. Je lève les yeux et le regarde, il semble vraiment étonné et me demande immédiatement si ça va. « Non, Non ! Ça va pas très bien papa. » doucement je prend le verre que j'ai commandé et le descend cul-sec « Je suis séparée papa. Sean et moi c'est plus ce que c'était. Et on a décidé d'un commun accord de nous séparer. C'est bien triste papa, mais c'est la vie. C'est. Il est mieux que je parte. Que je refasse ma vie loin de lui, loin de Paris. J'espère que tu ne m'en veux pas papa. J'espère que tu me comprendra. J'ai besoin de respirer de nouveau. » mon père lève les yeux au ciel, mais il me connait il sait que je suis sincère.

Je n'ai plus aucune notion de rien du tout. Je ne sais pas où je suis. Peut être que ça y est. Je suis morte. Ca ressemble à ça la mort? C'est ... bizarre. Je n'entend rien. Je ne vois rien. Je ne ressens rien. C'est le vide intersidéral. Et la seule chose dont j'ai envie ... c'est d'une grenadine en terrasse chez Franck.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sean P. Sharp

More about me
Messages : 317
Localisation : Somewhere
Emploi/Etudes : Concepteur d'affiches à l'opéra / Barman dans une boite de strip tease
Age du Perso : 29 ans
Arrivé(e) le : 26/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did Dim 24 Juin - 1:48

Sean continuait de marche, le sang continuait de couler de sa cuisse, il se sentait affaibli, mais il continuait, il devait le faire. Au fond il savait, que mathématiquement il ne pourrait jamais marcher sur 5 kilomètres comme ça, il priait pour qu'une voiture arrive, mais si c'était une voiture chargée de primes ? Il avait peur, non pas pour lui, mais pour Nina. Non, il ne voulait pas qu'elle meurt, il voulait qu'elle vive, il l'aimait. Il la tenait si fort contre lui, non il ne l'abandonnerait pas... Jamais. Il ne pouvait pas la laisser tomber, il devait continuer, quitte à y laisser sa peau. Il continuait de parler malgré la douleur, il ne savait pas si ça servait à quelque chose, mais il s'en foutait. « Nina... Restes avec moi... Il ne faut pas, que tu partes. Je suis là, je vais m'occuper de toi, je te le promets Nina. Je te promets que tout, tout va changer... Je... » Sean n'en pouvait plus, il posait un genou à terre serrant un peu plus fort sa femme dans ses bras...

« Merde ! Il est déjà 3h ! » s'écriait Sean dans son atelier. Il prit sa veste et chargeait dans la voiture sa dernière création, la dernière affiche de film qu'il réalisera d'ailleurs. Il venait de la boucler, elle était terminée, il n'y avait plus qu'à la proposer et l'imprimer. Sean était assez satisfait de son travail. Il mit le moteur en marcha après avoir appelé à l'appartement « Nina c'est moi, je suis désolé je n'ai pas vu le temps passer, j'arrive dans un quart d'heure. Je t'aime. » avait-il laissé comme message sur le répondeur de Nina avec un accent français assez particulier. Le jeune homme roulait sur quelque kilomètre, son groupe de rock préféré tournait en boucle dans l'auto radio, quand tout à coup quelqu'un arrivait en face en plein phare puis les baissait, Sean distinguait alors une silhouette sur la route face à lui, les yeux éblouis par tout à l'heure il donnait un coup de volant vers le bas coté et il fermait les yeux. La voiture étaient propulsée et un bruit horrible se fit entendre, les airbags se déclenchaient et plus rien...

Sean ouvrait les yeux, il n'y avait personne, il avait toujours ce genou à terre et sa femme à moitié morte dans ses bras, il réunissait ses forces pour se relever et fit quelques pas, il était à bout de force. Il entendait une voiture arriver dans leur direction, il fut tellement soulagé. Il restait planté là au milieu de la route, il plissait les yeux éblouis par les phares et entendait la voiture ralentir et s'arrêter à quelque centimètre d'eux. Sean ne prit pas le temps de voir qui c'était, il ne perdait pas de temps, partait coté conducteur ouvrait la porte arrière pour allonger Nina sur la banquette arrière. Il refermait la porte après avoir déposé un baiser sur sa joue. « Tiens bon... J'ai trouvé une voiture. » Il refermait la porte avec précaution alors que le conducteur était descendu la voiture. Sean le saisissait par le col et le plaquait contre la voiture et lui disait d'un ton agressif « Dégages de là ! J'ai besoin de ta caisse ! » Jamais Sean ne parlait de la sorte, mais là, il n'en pouvait plus, il était vraiment trop fatigué... Il plongeait son regard azur dans celui du conducteur, sa vue étaient troublée par les phares, il plissait légèrement les yeux et soufflait enfin « Warren c'est toi ? » Il venait de le reconnaitre, c'était un ami de Nina, il l'avait beaucoup côtoyé pas le passé, les deux hommes c'étaient beaucoup appréciés. Non, ce n'était pas un prime, Sean en était rassuré, doublement rassuré de voir un visage connu. Il relâchait le col de l'homme de sa main pleine de sang, Sean ne sentait plus sa jambe gauche, il tenait en équilibre sur sa jambe droite qui n'avait elle pas été transpercée de balles, il ajoutait à l'adresse de l'homme « Emmènes là... Vite. » A ses mots le lycan perdait ses forces et s'écroulait au sol, les yeux entre ouvert il n'en pouvait plus. Son sang coulait de sa jambe, de sa clavicule de son bras, il avait forcé dessus pour marcher, Nina allait s'en sortir, alors il pouvait se permettre d'abandonner maintenant, sa vie n'en valait pas la peine. Il voulait qu'elle vive, qu'elle s'en sorte, mais lui... Il n'était qu'un monstre. Sa vie n’avait pas la moindre valeur à ses yeux, il s’en foutait désormais, il était tellement fatigué...

« Monsieur ? Monsieur est-ce que ça va ? » Sean entrouvrait ses paupières, il y avait une infirmière rousse penchée juste au dessus de son lit, il la fixait l’air totalement vide. L’infirmière continuait de parler, puis elle s’adressait au médecin. Ils échangeaient longtemps sans que Sean n’écoute ce qu’ils disaient. Il les fixait l’air absent, comme s’il ne savait même plus qui il était. Non, ce n’était pas ça, des images tournaient sans cesse dans son esprit. Il avait si mal... « Monsieur ? Est-ce que vous m’entendez ? Clignez des yeux si vous m’entendez. » Sean demeurait immobile, alors l’infirmière se remit à parler avec le médecin, tout à coup le silence se fut, on posait un objet glacé sur son torse pour écouter les battements de son cœur anormalement faible « Je suis désolé d’être en retard... » Soufflait-il enfin. « Monsieur ? En retard pour quoi ? » « Je suis désolé d’être en retard... » répétait-il.

« Je suis désolé d'être en retard... » soufflait Sean écroulé sur la route, il délirait complètement à cet instant là. Cette nuit faisait ressurgir de vieux démons en lui. Des moments atroces, des moments qu'il cherchait à oublier en vain. Il toussait légèrement, il se sentait si faible, si impuissant. Et il n'entendait pas cette voiture partir, Sean imaginait que Warren partirait en laissant Sean sur le bord de la route, il n'arrivait pas à raisonner, il voulait sauver Nina, il voulait que Warren parte tout de suite. Mais il savait qu'on ne pouvait pas abandonner quelqu'un sur le bord de la route comme ça. Sean était absent, il ne se rendait plus vraiment compte de ce qu'il se passait autour de lui, il avait perdu bien trop de sang et ses plaies ne se refermaient pas comme d'habitude, l'argent... Il avait mal, mais il prenait sur lui, comme toujours... « Je suis désolé d'être en retard... » répétait-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tortuga-island.forumgratuit.org/

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did Lun 25 Juin - 4:37

    J'avais été passé un examen médical à l'institut de cardiologie de Dublin afin que Nina ne cesse de se faire du mauvais sang me concernant, dès ma sortie de l'hôpital je me glissai derrière le volant de ma BMW et je pris mon Blackberry afin de répondre à mon père qui semblait s'inquiéter alors que je lui répondis que tout allait divinement bien...par moment j'étais un très bon menteur...facile quand vous savez que l'autre ne peut pas vous voir.

    Après avoir quitté le stationnement de l'hôpital je commençai à conduire dans les rues du centre-ville afin de me rendre à mon hôtel dans le but bien avouer de m'y reposer alors que je me promettais de me caler dans un bain moussant tout en buvant quelques flutes de champagnes, dévorant des fraises. Malheureusement mes plans allaient devoir attendre car je me retrouvai bloqué dans un bouchon de circulation après qu'une poutre de soutiens d'un viaduc s'écroula...bien évidemment les employés municipaux tentèrent de libérer la voie dans les plus brefs délais mais il fut néanmoins difficile de le faire.

    Lentement la circulation redevint de plus en plus fluide et je pus reprendre la route, je conduisais paisiblement alors que je m'approchais de ma destination finale lorsque je m'arrêtai à un feu rouge histoire de respecter le code de sécurité routière. Après m'être arrêté à ce feu rouge je du me résoudre à emprunter un détour imprévu qui allait m'éloigner de la ville d'une distance d'environ 4 kilomètres. Je conduisais sans trop porter attention à ce qui pouvait se dérouler et puis j'entendis la portière située derrière moi s'ouvrir et je vis un mec y déposer une jeune femme dans un piètre état, je sorti de ma voiture et le mec m'agrippai par le col me demandant de dégager car il avait besoin de ma voiture...je me sentais mal, contrarié, c'était trop de stress...mon coeur ne pouvait pas en prendre autant et puis mon interlocuteur fini par me reconnaître .

    T'en fais pas Sean.

    Après tout ce n'était ni le lieu ni le moment afin de laisser la colère et la rancune s'exprimer et puis je connaissais assez Sean pour savoir qu'il n'était pas le type de mec à se montrer violent. Sean m'avait relâché mais je voyais bien qu'il n'était pas à son mieux...il était dans un sale état et le sang qui s'échappait de ses plaies ne pouvait que le trahir. Le lycan me demanda de partir vite , je comprenais qu'il tenait mordicus à ce que je sauve Nina...après tout il l'aimait tellement qu'il ferait tout pour elle mais je ne pouvais pas l'abandonner car j'aurais ressentis d'atroces remords en me le reprochant sans cesse et puis uniquement sur le plan légal je risquais gros en ne prêtant pas assistance à une personne en danger.

    Je le vis s'écrouler sur le sol et je l'entendais divaguer, le pauvre homme n'était plus lui-même et il prononçait des mots à peine audible qui ne représentait pas le moindre sens, je tentai de l'aider à se lever mais vu son état c'était tout simplement peine perdue...je décidai donc de passer son bras autour de mon cou afin de le soulever et je l'entrainai avec moi afin de lui permettre de prendre place sur le siège du passager, je refermai la portière et je repris ma place derrière le volant. J'étais dévoré par cette folle envie de lui demander ce qui s'était produit mais je savais pertinemment qu'il ne me répondrait pas...du moins il n'était pas en état pour me répondre.

    Démarrant en trombe, j'appuyai sur le champignon roulant à une vitesse qui allait largement au delà des limites légales et il ne fallu que très peu de temps avant que je me fasse prendre en chasse et intercepter par les flics, présentant mes papiers je leur expliquai la situation et ils m'ouvrirent le chemin afin de m'escorter jusqu'à l'hôpital...moi qui détestait y venir voilà que j'étais condamné à y revenir pour une deuxième fois alors que je venais d'y conduire mes amis qui étaient dans un sale état.

    Assistant impuissant au travail des ambulanciers je les regardai installer mes amis sur des civières afin de les transporter vers des unités de soins et je me rendis aux urgences afin de m'occuper de la paperasse...je leur devais bien ça après tout.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nina Honor Grayson

More about me
Messages : 3397
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Wedding Planner
Age du Perso : 26 ans
Arrivé(e) le : 13/08/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
25/100  (25/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did Lun 25 Juin - 13:46

Et voila la suite les garçons The hardest part is letting go of your dreams

Topic Fini

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Dark Whisperer

More about me
Messages : 50
Arrivé(e) le : 26/04/2012


MessageSujet: Re: {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did Mer 12 Sep - 3:23

TOPIC FINI

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

More about me


MessageSujet: Re: {fini} Sequelle Scénario II - I know what you did

Revenir en haut Aller en bas
 

{fini} Sequelle Scénario II - I know what you did

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cover Your Eyes :: Let's get started :: Tableau d'Affichage :: Les Evenements :: Scénario II : L'invitation mystère-
Sauter vers: