AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Sam 12 Mai - 10:34

C’était étrange mais la faim, le manque de sang dans mon organisme avait pour don de me fatigué. Oui, je sentais la fatigue, sentiment assez étrange. Car depuis ma transformation je n’avais plus ressentie ce sentiment. A croire presque que les vampires sont infatigables. Pourtant là, le manque de sang dans mon organisme me rendait fatigué. J’étais fatiguée, mes forces n’y étaient plus et je savais que si j’avais été humaine, je serais morte depuis bien longtemps. Hors que là, non, ce n’était pas la perte de sang qui allait me tuer. Dommage, car parfois je regrettais de ne pas être mort. Certes j’avais Nathan, j’aimais Nathan. Mais la vie de vampire n’était pas facile, l’adaptation encore moins. Et puis, je détestais ce que j’étais devenue, et cela malgré mon amour pour Nathan. Je sentis qu’on me détachait de la table. Dans un mouvement affamé je m’étais jeté sur le prime, mais il avait anticipé mon mouvement et m’avait repoussé tout en m’enfonçant un pieu dans le bras. Je grognais de douleur. Car oui, dans le stade ou j’étais, je ne contrôlais plus vraiment mon côté sanguinaire. J’avais faim, j’avais soif. Et mon esprit ne tentait pas de bloquer le sang humain. J’entendis le sang battre et couler dans les veines de ce prime et je le voulais, je le voulais dans ma gorge, sur mes lèvres. Cependant faible comme j’étais, je ne pouvais pas luter longtemps.

Je sentais que le prime m’attrapait les poignets, j’exprimais un grondement mais me débattu à peine. Mais lorsque je sentis le crochet transpercé mon poignet, je hurlais de douleur ! Et de mon autre main je donnais un coup de poing au prime. Mais cette victoire fut de courte durée, car très vite, il m’attrapait l’autre poignet et le réservait le même sort. Un deuxième hurlement s’échappait de ma bouche. Je ne pouvais pas m’en empêcher, la douleur était bien trop forte. On m’accrochait, et le peu de sang que j’avais encore dans mes veines glissaient au long de mes bras. Je craignais déjà le moment ou j’allais devoir sortir de ces crochets. Je n’avais pas la force de tirer ou encore de me soulever et de sortir de ces crochets. Oh non, ca faisait trop mal… Et je perdais de mes forces de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Sam 12 Mai - 11:17


TU VIENS POUR M'ACHEVER CHERIE ?

    Elle avait perdue, elle le savait. Elle se dégoûtait elle même. Victoria et Nina qui étaient deux humaines avaient plus de résistance qu'elle et Lila. En même temps, les Primes n'y étaient pas allés de main morte sur les deux vampires en sachant qu'elles se régénéraient en temps normal. Alors que les deux humaines étaient plus fragiles. Bon ok c'était méchants de penser ça mais aucune des deux n'auraient survécut à deux coups de pieux chauffés à blanc dans les poumons. Sans parler de ceux dans le ventre, dans les bras, les jambes, les balles en bois tirées à bout portant, et les brûlures au fer blanc. Un des Primes lui avait même écrasé sa cigarette dessus. Elle lui avait craché au visage et avait prit deux balles. Elle n'y arrivait plus. Elle ne tenait plus. Elle avait besoin de sang, et elle sentait celui des deux humaines qui coulait. Et elle avait l'impression d'être une alcoolique devant un verre de la boisson la plus délicieuse mais qui n'a pas le droit d'y toucher. Elle gémit en voulant atteindre l'endroit d'où venait l'odeur puis elle se contint. Elle était médecin, elle avait vécut pire. Elle connaissait l'odeur du sang, de la douleur, de la frayeur. Elle y résistait tous les jours à l'hôpital. Elle était endurante. Elle se battrait.

    Mais elle avait du mal à respirer, tout lui faisait mal. Elle devait avoir des côtés cassées en plus de son poumon perforé. Sa respiration était sifflante et laborieuse, et elle tremblait de tous les muscles de son corps. Tout était flou autour d'elle, elle entendait vaguement des voix, des cris, des gémissements. Les tortures continuaient sur certaines, mais elle et Lila étaient complètement hors service. Ils y avaient été trop fort. Beaucoup trop fort. Ce n'était pas parce qu'elles étaient des vampires qu'elles étaient insensibles à la douleur ou qu'elles ne méritaient pas un peu de considération. C'était injuste. Alors qu'elle était dans les vapes, tentant de se soigner par elle même, Naëlle senti qu'on la détachait. Elle en profita pour tenter de se libérer et malgré la douleur, elle blessa un Prime et en assomma un autre. Se jetant près de Victoria elle la fixa, ses yeux virant à un ambre profond, des veines noires apparaissant sous ses yeux en sentant l'odeur du sang. Mais elle résista. Elle devait résister.

      NAËLLESers toi de ton pouvoir Victoria ... fait fondre tes chaînes, brûlent les et barre toi de cet enfer ... murmura t-elle à tout vitesse avant qu'ils ne l'agrippent de nouveau. Ne laisse pas tomber Victoria !!! Ne les laisse pas gagner !! fit elle en puisant dans ses dernières forces.


    Puis elle abandonna. Un Prime la traîna jusqu'à un puits. Elle le vit arriver. Elle ne fit rien. Elle n'avait plus de force. Elle n'avait même plus de volonté. C'était fini. Elle allait mourir là. Elle le savait. La chute fut longue. Si longue. Comme Alice quand elle tomba dans le terrier du lapin. Et puis soudain le sol. Le choc. Des craquements sinistres se firent entendre. Naëlle n'avait plus de force mais elle poussa un cri de douleur qui se répercuta sur les murs du puits. Un cri assez déchirant. Elle était très mal tombé et s'était cassé pas mal de trucs. Retombée sur son bras et sa jambes, elle avait le premier en bouilli jusqu'à l'épaule, et elle sentait l'os de son genoux qui sortait. Et l'odeur du sang était envahissant jusqu'à lui en faire tourner la tête. Du sang. Son sang. Le souffle court elle tenta de se mettre sur le dos et gémit de douleur. Ses larmes roulèrent un instant puis se tarirent; elle n'avait même plus la force de pleurer. Elle allait mourir là. Et ses dernières pensées s'envolèrent vers les siens. Vers ce clan qu'elle avait quitté pour désaccord et qui lui manquerait quand même. Vers Sinnéad qui lui avait fait goûté au plaisir de la vie et avait pansé ses blessures même sans le savoir. Vers RoxXie, sa meilleure amie, sa soeur. Cette soeur qui lui manquait terriblement et a qui elle ne pouvait même pas dire au revoir. Et vers sa fille, son bébé, sa Rose. Elle pria pour que jamais rien ne lui arrive, qu'elle grandisse bien, qu'elle s'en sorte. Elle lui souffla un dernier "je t'aime" et puis elle ferma les yeux et s'évanouit.


Dernière édition par Naëlle L. Silverstone le Sam 26 Mai - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Sam 12 Mai - 12:33




Mon corps m’avait laissé, j’avais cru pendant un instant qu’ils allaient me laisser, me foutre la paix, mais il me plaça un produit sous le nez, qui me réveilla brusquement tellement l’odeur était acide. Cela me brûlait le nez et me faisait pleurer, tellement c’était acide… Je fixais mon bourreau, il souriait, il prit un autre couteau et me dit une phrase dans un français approximatif qu’il allait me faire souffrir sans me tuer. Étrangement, à ce moment-là, je rêvais plus de mourir que de vivre… Mais ils en avaient décidé autrement, tant que je n’aurais pas crier le nom d’Adam, il me ferait souffrir… Le seul problème, c’est que toute notre famille a été obligé de résister à la torture et ceux depuis Salem pour ne pas mourir sur un bûcher… Je ne pouvais pas leur donner ce plaisir et ainsi gâcher tout ce que mes aïeuls avaient construit. Mes pensées avaient pris le dessus même à en oublier ce fou malade devant moi, néanmoins je me rappelais sa présence quand il m’enfonça son couteau dans la cuisse. Un hurlement retentit dans les cachots car je ne m’attendais pas à ce coup là, loin de là…

Je ne pouvais m’empêcher de retenir mes larmes, je souffrais trop, j’en avais marre. J’avais envie de prendre ce couteau et de me tuer moi-même plutôt que d’endurer ces souffrances. J’avais mal, mal à en crever. La respiration haletante, je fixais le plafond comme si j’allais trouver la solution à ce problème. J’étais coincée, je ne pouvais m’échapper… Puis je pensais à Adam, je savais qu’il ne supporterait pas de me perdre, il allait tous les tuer et faire de grands massacres à Dublin, c’était sûr et certain. Pourtant, je ne pouvais pas laisser faire les choses, je ne pouvais pas le laisser se transformer en monstre sanguinaire, encore plus qu’il ne l’était… Malheureusement même avec tout l’amour que je lui portais, je ne trouvais plus la force de combattre… J’étais trop mal en point, j’avais mal. Mes coupures sur les jambes brûlaient, ma joue me faisait souffrir, mes bras ressemblaient à un gruyère plus qu’à un bras d’ailleurs à l’heure actuelle… Je priais pour qu’on me laisse tranquille, je voulais avoir la paix, ne plus avoir à souffrir…

Brusquement, je vis le visage de Naëlle, ses yeux, son visage, tout laissait voir qu’elle était assoiffée et que le sang qui s’écoulait de mon corps, la tentait… Ne pas laisser tomber, ne pas les laisser gagner, fondre les chaînes… Pour cela, il me fallait plus d’énergie ou la compagnie de Trevor, mon frère, ou même Ruby ou Kyrian, ensemble nos pouvoirs étaient bien plus fort… Soudain, je pensais à eux, à Adam, à ma famille, à Lexy… Il fallait que je me batte, au moins pour eux, ils ne pouvaient pas juste me dire adieu parce que des Primes se sont acharnées sur moi pour faire payer les êtres chers qu’ils avaient perdus autrefois à cause des lycans et des vampires. Je n’y étais pour rien, loin de là, les sorciers nous avons toujours cherché à sauver les humains même si ça nous coûter la vie… Faut voir le désastre de Salem…

Poussée par un élan de colère et de haine, je suivis les conseils de Naëlle, je regardais le Prime qui s’amusait à me faire souffrir depuis des heures, en tout cas, j’en avais l’impression… Je me concentrais, je concentrais mon énergie sur mes chaînes. Je sentais le fer chauffé et mes poignets qui brûlaient, une fois assez chaud, ils cédèrent et me voilà libre comme l’air. Je sautais sur le Prime devant moi et lui brûlait le visage et notamment les yeux…

« Une promesse est une promesse, je t’avais prévenu que j’allais te brûler les yeux ! »

Les autres primes me regardaient effrayés, certes ils avaient doutés de mes capacités après m’être occupé de ce Prime, j’essayais de me sauver de cette grande salle aussi froide et aussi mortuaire qu’elle était. Je ne voulais pas mourir, je ne voulais pas causer de tort à Adam, je ne me pardonnerais jamais qui lui arrive du mal. Mais essayez de courir avec des blessures aux jambes, qui vous torturent à chaque fois que vous faites un pas. J’avais l’impression que les coupures s’agrandissaient à chaque pas, tellement je souffrais néanmoins, j’échappais à plusieurs Primes sur le chemin. Je titubais dans le grand couloir qui menait à la sortie brûlant au passage un ou deux primes. Alors que j’essayais de me défendre d’un Prime derrière moi. Je ressentis un grand coup sur la tête, je m’étais fait piégé et quand je rouvris les yeux, j’aperçus le Prime que j’avais brûlé hurlant de douleur pendant que moi j’étais accroché à cette foutue table avec un nouveau Prime prêt à me torturer…

« Sérieusement, vous suivez un entraînement pour ça ? »

Je hurlais quand le Prime m’enfonça un autre couteau dans le bras qui était encore intacte jusqu’à présent. J’avais mal, je ne savais plus quoi faire… J’avais tenté de m’échapper mais j’étais revenue à la case départ et j’étais sûre cette fois-ci qu’ils allaient encore plus me torturer car ma petite escapade avait failli mettre leur plan à l’eau. Je pleurais tellement je souffrais, et je savais que si je l’appelais, il mourrait. Si je ne l’appelais pas, c’est moi qui allais mourir… J’étais piégée, et le Prime en question s’amusait à me faire des petites entailles sur le bras droit, histoire de souffrir sans verser la moindre goût de sang… Mon corps ne ressemblait plus à rien… Je souffrais, je ne pensais plus à rien. J’allais mourir ici, car même si je prononçais le nom d’Adam, le temps qu’il arrive ici, j’aurais certainement plus de sang à l’intérieur du corps… Je regardais le Prime qui me torturait à nouveau, il avait l’air content car il savait que physiquement, je n’en pouvais plus, j’avais repousser mes limites. Il me restait plus que le mental pour suivre mais il n’était plus là… Ils avaient gagnés, car je n’étais qu’une vulgaire humaine et je savais que j’allais mourir… Le Prime m'enfonçait plusieurs fois son couteau dans les bras, je n'hurlais plus car je n'avais plus la moindre force...

« Je suis désolé Adam… »

Un dernier murmure, peut-être, mes yeux se fermèrent et je laissais mon esprit divagué à autre chose car sans doute que c’était mes derniers instants à vivre… Seule dans cette grande salle, entourée de Primes, heureux de m’avoir vu craqué… Je m’en voulais tellement…

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nina Honor Grayson

More about me
Messages : 3397
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Wedding Planner
Age du Perso : 26 ans
Arrivé(e) le : 13/08/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
25/100  (25/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Dim 20 Mai - 3:39

Tu viens pour m'achever chérie? (Scénario II)



J'avais l'impression que ma tête allait exploser. Elle était en feu et la douleur s'emparait de tout mon être. Je n'osais plus bouger de peur de ouvrir les blessures. Ma respiration devenait beaucoup plus difficile et je suffoquais à moitié. Respirer sans rouvrir les blessures était une chose vraiment pas aisée. Je sentais le liquide rouge se frayer un chemin sur ma peau très dévêtue. Je n'entendais rien, je ne ressentais rien hormis la douleur. Je savais que je devais être dans une pièce avec d'autres filles, je le savais je les avait vues. Mais je ne sentais plus leur présence. je ne sentais que mon corps ... meurtri ... et lui en face de moi.

Mais je tenais bon. je ne disais rien, je ne prononcerai pas le prénom de Sean. Il n'était pas question que je le mêle à tout ça. Il n'avait rien à voir avec cette histoire et il n'est pas question qu'il s'y retrouve piégée. la douleur se propageait dans mon corps à partir des entailles faites. Mon ventre était tout tendu et ma cuisse tremblait. Alors que je les insultait copieusement, oui pourquoi s'en priver une droite m'assomma.

J'avais la tête qui tournait et je sentais mes pieds qui traînaient au sol râpant le dessus. Je n'avais plus beaucoup de force mais j'avais envie de hurler. Cela dit je me retenais en me mordant la langue. Le sang inondait ma bouche et je crachais par terre. IL me trainait comme un vulgaire sac à patates. Mes plaies béantes me faisaient toujours autant mal mais je serrais les dent. Les yeux ouverts je ne me repérais pas du tout, je n'étais plus dans la même pièce cela dit, j'en étais certaine. Il me mit à genoux sur le ciment m'arrachant un cri de souffrance quand ma cuisse meurtrie rencontra le métal rouillé de la bassin qui se trouvait en face de moi. ou peut être que c'était un bassin même pas rouillé, ma perception des choses était quelque peu biaisée. Le contact de quelque chose sur ma plaie m'arracha un hurlement de douleur. Ah voila, j'aime mieux ça dit il. « Sale Enfoiré » dis-je pleine de dédain avec le peu de force qui me restait.

Je le sentis saisir violemment ma tête et arracher des cheveux au passage. Mon visage rencontrait l'eau gelée avec violence et je ne pus m'empêcher d'ouvrir la bouche de surprise. Je sentir l'eau gelée pénétrer dans ma gorge et brûler mon œsophage. Je me débattais ou du moins essayait parce qu'il était plus fort que moi. La douleur peut être annulée par une autre douleur plus forte dit-on? C'était le cas mes poumons allaient exploser et en cette seconde je ne sentais plus du tout mes autres plaies. Il retira ma tête de l'eau et je toussais à m'en décoller les poumons. « Alors, toujours aussi tenace, la petite garce ? Tu sais que l’eau glaciale n’est pas bon pour le cerveau ? » je toussais et je crachais l'eau, mon cœur s'emballait et je sentais ma tête s'envoler sous le poids de la douleur. « Alors (tousse) je crois que (toussa) tu as du beaucoup avoir la tête dans l'eau glac.. » mais je n'eus pas le temps de terminer ma phrase parce qu'une seconde fois il me mis la tête sous l'eau. Cette fois si je jurerai que mon cœur c'est arrêté. Je me sentait toute flottante. L'eau encombrait mes narines ainsi que mes voies respiratoires. Je suffoquais et me débattait. Aussi violemment que la première fois il m'extirpais hors de l'eau. Je restais inconsciente quelques secondes avant que mon corps soit pris de convulsions et que j’expulsais l'eau de mes poumons. Une troisième fois et je n'y survivrait pas. Les liens qui tenaient mes poignets s'enfonçaient dans ma peau de plus en plus et je voyais son visage mécontent derrière les trombes d'eau que j'avais encore l'impression d'avoir devant des yeux. Je souris faiblement. Non il n'y arriverait pas. A moins que ... Un large sourire se fit sur son visage alors que je le vis prendre autour de mon cou la chaine d'argent qui recueillait mon alliance. La détresse se lisait à présent dans mes yeux. Non. Non pas ça. Pas ça. Oh ainsi ... c'est ça qui te fais réagit salope! J'essayais de me défaire de mes liens mais sans succès Tu te tapes tout ce qui marche et pourtant tu gardes ton alliance!j'essayais de lui donner un coup de pied mais sans succès. Il avait arraché la chaîne et jouait avec l'alliance. « S'il te plait ... non » son sourire s'élargissait encore « Je t'en pries » je le regardais les yeux suppliants. « Non pas ça ... je t'en pries pas ... Sean ... » je soufflais. Je m'étais jurée de ne pas prononcer son nom et pourtant ... « Sean ... » les larmes coulaient sur mon visage déjà humide. D'un geste rapide et sec il lança la chaine et l'anneau dans le bassin de deux mètres. Voilà, je n'en attendais pas moins de toi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Lun 21 Mai - 13:33

Je préférais rester silencieuse. Pas la peine d'être devin. Il savait déjà qui j'étais. Le Prime avait terminé d'installer sa caméra. Le Prime s'est dirigé vers la jeune femme qui parlait leur langue visiblement. Une photo dans la main, il lui a collé sous le nez. Malgré moi, j'ai vu les blessures qu'il lui a infligé. Je retenais mon souffle, priant pour que ce ne soit pas ce que je crois. Et pourtant si, c'était bien ça. Ce type, aussi étrange soit-il a fait passé un courant électrique en elle. C'était beaucoup trop. C'était quoi ce bordel ? Je ne voulais pas la voir subir ça. Il fallait au moins qu'elle ait un peu de repos. Alors je me suis dévouée. Personne ne devrait avoir à subir une telle torture. J'ai remué, j'ai essayé en vain de me relever mais j'en était incapable. « HEY TOI ! » ais-je eu la force de crier. Il a instantanément posé ses yeux, d'une froideur sans pareille, sur moi. J'ai difficilement avalé ma salive. Au moins, il l'avait laissé tranquille pendant un instant. J'ai soutenu son regard. Je pense que lui envoyé des décharges électriques dans le corps était suffisant pour le moment. Il l'a laissé à son triste sort et s'est approché de moi. Mon visage était figé, je refusais de courber l'échine devant une telle créature. Il a sorti de sa poche une photo. Je ne voulais pas la regarder, je voulais continuer de soutenir son regard, lui montrer qu'il ne me faisait pas peur. Alors il a rompu le contact en me mettant la photo sous les yeux. C'est là que j'ai reconnu les deux personnes qui figuraient sur ce bout de papier. Roxxie et Elya. Non, pas ça. « Et tu comptes faire quoi maintenant que tu m'as montré ça ? » crachais-je. Je ne comprenais pas où cela me menait mais je n'avais pas le choix. Je ne voulais pas faiblir, pas maintenant. Je devais montrer à Elya qu'il fallait rester forte quoi qu'il arrive. Et surtout, je voulais que Roxxie soit fière de moi. Un sourire est venu s'installer sur son visage déjà si laid. J'ai penché la tête sur le côté. Je relèverai tous les défis s'il le fallait, mais je ne plierais pas. Il a sorti de sa poche deux crayons de bois. J'ai serré les dents. Je venais de comprendre. Il s'est mordu la lèvre inférieur et a enfoncé les crayons sur chacun de mes bras. J'ai fermé les yeux et serré les dents aussi fort que j'ai pu. Seulement, j'ai lâché un hurlement sorti d'outre tombe. « Raaaaaaaaah » Cela faisait un mal de chien bordel. Essoufflée, j'avais l'impression de cracher mes poumons ne serait-ce qu'en respirant. Je ne crierais pas leurs prénoms, je pouvais le jurer sur la vie de Julian. J'ai baissé la tête un instant pour reprendre mon souffle. Ce salopard allait me le payer, j'en faisais le serment. Je revoyais le visage de mes deux amies sur cette photo. Je sentais la rage monter en moi. J'ai tenté de tirer sur mes chaînes mais j'étais incapable de les retirer. J'ai relevé la tête avec envie, les yeux d'un noir perçant. « C'est tout ce que tu as dans le ventre, hum ? » balançais-je avec un petit rire sournois. Et pour couronner le tout, je lui ai craché au visage. Il ne méritait que ça ce connard de service.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Mar 22 Mai - 7:48

Nora avait, depuis le début, réussit à garder son calme. Elle avait vécu bien des années, et avait acquérit cette mélancolie qu'on pouvait trouver chez certains vampires. Pour elle, entendre des cris n'avait rien de nouveau, elle qui était habituée à tuer. Alors, elle avait laissé les humaines se fatiguer inutilement. Elle faisait mine de ne pas être affectée par la situation et d'y réfléchir calmement. Mais à l'intérieur de son crâne, des milliards d'idées différentes se bousculaient. Pourquoi était-elle ici? Pourquoi elle? Pourquoi les autres? Qu'allaient ils faire? La réponse ne tardait pas à arriver: de la torture. Mais ce n'était pas ça qui poserait le plus de problème à Nora: la torture, elle se sentait capable de la supporter. Elle avait assez de rage et de haine en elle pour pouvoir la diriger contre les boureaux. "Tout est bon quand il est excessif" disait Sade, et si les Fakirs étaient capable d'oublier la douleur, elle le pourrait aussi. L'oublier, non peut-être pas, mais l'aténuer, le transformer en haine, puis en oubli. Mais cela n'allait pas être si simple: car ce qui faisait le plus peur à Nora, ce n'était pas les coups. Elle aurait pu s'en amuser et essayer de tourner la situation en ridicule. Mais voilà: elle allait être filmée, et visiblement, Loki allait tout voir. Et ils n'arrêteraient pas tant qu'elle ne hurlerait pas son nom. Que faire?

Nora se mit à réfléchir rapidement. Pensant à ce que Loki ferait dans ce genre de situation, elle se mit malgré elle à avoir une réflexion logique. Il lui faudrait trouver des options... Mais elle ne savait pas ce qu'ils comptaient faire à Loki s'il venait. Et il n'était pas du genre à se battre, ce n'était pas un vampire qui pouvait se défendre contre ce genre d'attaques, alors pourquoi le ferait elle venir? D'un autre côté, ils risquaient de la tuer si elle ne leur servait à rien. Et mourir n'était pas du tout ce que Nora avait en tête. Ni pour elle, qui aimait sa vie de vampire. Ni pour Loki, qui serait seul et perdu sans elle. Non, elle ne pouvait pas se permettre de mourir.

Lorsque les hommes attrapèrent Nora, elle se laissa porter sans essayer de bouger. Elle se contenta de regarder un des hommes droit dans les yeux avec un sourire calme. L'homme ne fut évidemment pas très attendrit et se contenta de l'agriper par les cheveux et de la faire avancer plus vite. Nora ne supportait pas qu'un homme se prenne pour un espèce de gorille attardé, mais elle ne dit rien. Elle venait d'un temps ou l'honneur voulait dire quelque chose. Surtout chez une femme. Alors peu importait: elle n'allait pas leur faire de joie inutile, elle resterait le plus calme possible. Les hommes l'avaient amenée dans une pièce qui semblait isolée, mais des cris sortaient des pièces voisines. Nora les entendait mais continuait à avancer sans dire mot, telle une prisonnière condamnée à mort qui avait eu le temps d'y réfléchir. Lorsqu'elle entrait dans la pièce, une pensée lui traversait l'esprit: "Est ce que c'est ici que je vais finir ma vie? Dans cette pièce minable?". Sa pensée fut coupée par un violent coup qui la fit tomber par terre. La porte se referma, la caméra vidéo semblait faire un vacarme épouvantable comparé a l'apparent calme de la pièce. Pourtant, au loin, des cris résonnaient encore. Nora leva ses grands yeux bleu vers l'homme qui se trouvait là.

Nora se prit à regarder la caméra et a penser à ce que Loki allait dire. Est-ce qu'il pouvait la voir, la maintenant? L'homme s'avança vers Nora, elle commença à se mettre debout mais il la frappa plusieurs fois. Les yeux fermés, Nora attendait que cela passe en se protégeant comme elle pouvait. Mais elle était toujours attachée et ses mouvements étaient limités. Elle ne voyait que Loki, et elle le connaissait par coeur: quoi qu'il advienne, il n'aurait qu'une seule envie: venir la chercher, même si cela signifiait qu'ils mourraient ensemble. L'homme continua de frapper Nora et elle reçu plusieurs coups au visage. La douleur, intense, submergeait Nora. La colère se lit dans ses yeux, et l'homme se mit à rire. C'était exactement ce qu'il voulait: la mettre en colère, lui faire croire qu'elle pouvait se battre contre lui. Il n'attendait qu'une opportunité pour commencer la torture plus poussée. Mais Nora ne voulait pas lui donner cette satisfaction. Si il voulait jouer, elle jouerait à sa façon. Car Loki viendrait dans tous les cas, et lui en aurait voulu de se laisser torturer pour lui. Alors Nora se releva lentement, avec du mal. Elle jeta un long regard vers la caméra avec un sourire que seul Loki pourrait comprendre, et se tourna vers l'homme. Un court silence se fit entendre. On entendait toujours les cris, en écho, autour d'eux. Nora regarda l'homme avec un autre sourire, différent. Un sourire qui disait "Tu veux que je fasse la seule chose qui pourrait te faire chier?". Nora se posta donc devant l'homme et hurla:


- LOKI !!! LOKI !!!! LOKI !!!


Telle une petite fille. Puis elle fit un sourire à l'homme et se mit à rire.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Dark Whisperer

More about me
Messages : 50
Arrivé(e) le : 26/04/2012


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Jeu 24 Mai - 6:22



whispers in the dark




A présent, ils avaient tous obtenus plus au moins ce qu’ils voulaient. Des tortures, des paroles et des hurlements, et chez la plupart même des demandes d’aide. Oh oui, en général les primes étaient assez content d’eux. D’ailleurs ils quittaient les cachots et laissaient les jeunes femmes tout seuls.

En bas du puits Naelle a la possibilité de trouver un passage dérobé qui va vers la pièce ou y'a Nina . A présent vous êtes toutes libres d'essayer de fuir en groupe ou seule ( a vous de voir). En attendant que les deux autres topics avances. Mais en aucun cas vous pouvez arriver à vous enfuir. Alors amusez vous à utiliser votre imagination. Je vous libre de vos décisions et de vos actions ainsi que la possibilité d’avoir des primes qui reviennent ou pas.

Aucun ordre à suivre, vous pouvez répondre autant de fois que vous voulez. Je mettrais un arrêt à vos postes lorsque je juge utile de faire avancer l’histoire et de vous donner plus de précisions.


fiche réalisée par kusumitagraph'


_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Dim 27 Mai - 4:03


TU VIENS POUR M'ACHEVER CHERIE ?

    D'être un vampire avait peut-être des inconvénients mais ça avait aussi de sacrés avantages. Comme celui d'être immortel et de se régénérer très vite. Au fond de puits, sans plus personne pour me torturer, sans plus personne pour essayer de me tuer, j'utilisai toute mon énergie vampirique pour recouvrer ma force et me régénérer. Je sentis le sang quitter mon poumon abîmé qui se soigna et je respirais un peu mieux avant de pousser un petit soupir de soulagement en sentant l'air frais dans ma gorge. Tournant la tête sur le côté pour tousser et cracher un peu de sang je grimaçais en sentant les os de mon bras se reconstruire sans parler de celui de mon genoux. La vache ça faisait mal ces conneries. Salopards de Primes ils allaient voir de quel bois je me chauffe. Mais là d'abord tout de suite il fallait que je mange. Hors il n'y avait rien. Donc ça devrait attendre. Et dormir, dormir je voulais dormir, j'étais tellement ... fatiguée. Mes yeux qui s'étaient rouverts, se refermèrent une nouvelle fois et je plongeai doucement dans un semi-coma brumeux. J'avais envie de m'y complaire, d'attendre jusqu'à ce que la mort vienne ou bien que quelqu'un me sorte. Je ne savais pas pourquoi les Primes m'avaient forcés à dire le prénom de Sin, je n'avais pas grand espoir qu'il arrive comme un prince charmant sur son cheval blanc. Non ce n'était pas Sin ça. Et de toute manière je ne comptais pas pour lui, pourquoi se mettrait-il en danger pour venir me chercher ? Je n'étais rien d'autre qu'une fille de plus dans son lit. Non, si je voulais m'en sortir, je ne pouvais compter que sur moi.

    Alors je rouvris mes yeux et me concentrai. Bon je n'étais pas tout à fait guérie, j'aurais besoin de sang pour ça, j'avais toujours une balle en bois dans la cuisse droite et une dans l'épaule gauche mais c'est pas grave. Je m'en sortirais. En serrant les dents je me redressais et regardait autour de moi. Il fallait que je sorte de là. Immédiatement. Lily-Rose comptait sur moi, je devais m'en sortir. Mon regard bleu accrochait une ouverture dans le mur. Chouette. En rampant je m'accrochais au mur et me redressait. Je dû me tenir aux pierres sombres pour ne pas retomber. J'étais tremblante, je devais avoir de la fièvre, j'étais épuisée j'en avais marre, je voulais juste rentrer. Que toute cette comédie se termine enfin. Portant la main a mon front je pris une inspiration, au bord de l'évanouissement. Mes cheveux blonds étaient poisseux de sang et j'avais envie de vomir. C'était possible pour un vampire ça ? Mais ma volonté de m'en sortir était plus forte que mon corps fatigué et je finis par me glisser dans l'ouverture à la seule force de mes bras. J'allais me battre et m'en sortir. Enfin j'arrivais dans une pièce avec un bassin. Je vérifiais qu'il n'y avait pas de Primes mais il n'y avait personne. Sauf la petite humaine du début. Elle semblait mal en point elle aussi. Elle était allongée sur le sol, mains attachées, trempée. Ils lui avaient sûrement fichu la tête dans le bassin pour la faire craquer ces connards quitte à la noyer. Bâtards, si je les retrouvaient, je les bouffais !

    M'approchant doucement je tentais de lui faire un sourire rassurant qui ressemblait plus sûrement à une grimace mais bon. - Bouge pas je vais te détacher ... On va essayer de s'en sortir hein ... on va pas les laisser nous tuer ... murmurais-je d'une voix douce et tremblante. Je tremblai. Elle aussi. Je défis ses liens et l'aidait à se redresser un peu. Elle saignait. Mes yeux se foncèrent mais je serrais les dents pour ne pas craquer. Je ne devais pas craquer. C'était impossible. Prenant la main de Nina dans la mienne je la serrais doucement. - Je suis désolée .. pour tout à l'heure ... de t'avoir crié dessus ... soufflais-je avant de me redresser avec elle, un peu vacillante. - On va s'en sortir. Viens ... Je l'entraînais tout doucement hors de la pièce me collant au mur et fermant les yeux pour écouter. Avantage des vampires, nous avions une ouïe très développée et très fine. - Ils sont à l'étage ... Personne en bas ... mais je doute que la sortie soit ici ce serait trop simple ... Je me laissais un peu aller contre le mur. J'étais épuisée, j'avais si faim et elle sentait si bon. Mais j'avais plus d'un siècle, j'étais plus résistante que ça ne vous inquiétez pas. Puis finalement je rouvris les yeux et hochai la tête comme pour donner le signal de départ. Lentement, en boitant pour moi, nous évoluions dans le couloir sombre. J'y voyais mieux que Nina aussi la guidais-je comme je pouvais sans parler. Il fallait que nous sortions ... a tout prix ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nina Honor Grayson

More about me
Messages : 3397
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Wedding Planner
Age du Perso : 26 ans
Arrivé(e) le : 13/08/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
25/100  (25/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Dim 27 Mai - 10:23

Tu viens pour m'achever chérie? (Scénario II)



Mon coeur battait à tout rompre. Il m'avait balancée comme un vulgaire sac à patate au bord de l'espèce de piscine et avait pris avec lui la caméra. Je ne savais pas ce qu'il allait en faire. Je ne voulais pas savoir. Je m'en voulais déjà assez comme ça d'avoir prononcé son prénom. Surtout que maintenant que j'avais commencé je n'arrivais plus à m'arrêter. « Sean ... » je fermais les yeux. Me gorge me brûlait et ce n'était que des petits bruits faiblards « je suis désolée Sean ... » Il n'y avait que moi dans la pièce. Est ce qu'il voulait que je meure toute seule. Je priais. Oui je priais pour que Quelqu'un me sorte de là. Sean ou un autre. Quelqu'un juste quelqu'un. Mais je voyais son visage à lui. Et celui de personne d'autre. C'était lui ... ça avait toujours été lui et pourtant je n'avais pas pu le sauver. L'épargner. J'aurais du ne rien dire. Le poids de la culpabilité me fit courber l'échine et je laissais ma tête rouler sur le côté et elle vint heurter sans délicatesse le carrelage du bassin. Je voyais des étoiles danser devant mes yeux. Je ne sentais plus rien. Ma joue restait trempée dans l'eau ce qui me tenait éveillée très peu. Mon corps me faisait mal. Et mes poignets étaient découpés par le fil qui liait mes mains. Le sang dans les plaies avait coagulé et m'empêchait donc de perdre tout mon sang, mais pour combien de temps. Je sentis doucement ma tête s'arrêter de fonctionner. Et mon corps s'envoler.Est ce que ça y est j'étais morte? J'essayais de bouger, mais je n'y arrivais pas. Comme si mon cerveau n'était plus connecté au reste de mon corps.

Bouge pas je vais te détacher ... On va essayer de s'en sortir hein ... on va pas les laisser nous tuer ... « Sean ... » j'arrivais pas à a ouvrir les yeux. « Sean ... c'est vraiment toi? » j'arrivais un peu plus à ouvrir les yeux. Mais non ce n'était pas Sean c'était l'autre hystérique de tout à l'heure *c'est toi qui dit ça Nins ?* Je suis désolée .. pour tout à l'heure ... de t'avoir crié dessus ... On va s'en sortir. Viens ... je faisais non de la tête. Mon alliance. Non pas question. « Non Non ... » je baissais les yeux vers le bassin . Mon alliance était tout au bout « mon alliance ... » je le partirais pas sans.

Alors qu'elle m'avais libérée je trouvais quelques forces pour me jeter dans le bassin. L'eau froide faisait du bien et achevait de me réveiller de l'état comateux dans lequel je me trouvais. je tendais la main et ça n'était pas assez. J'étais pas encore assez bas. Je repris de l'air et plongeais à nouveau. Mes muscles me faisaient mal; mais l'eau bizarrement me détendait. J'arrivais au fond de la piscine avec difficulté et me laissais remonter à la surface. Je respirais difficilement mais j'avais la chainette et l'alliance dans mes mains. Elle m'aidait à sortir. « Je suis désolée mais ... c'est la seule chose qui me reste de lui » j'étais fatiguée et épuisée je ne voulais pas bouger. Elle disait qu'ils étaient à l'étage. Heu oui je ne pourrais pas la contredire je n'en savais rien. Ma tête était comme dans un étau. Elle marchait dans le couloir sombre et j'essayais de la suivre. A mon rythme mais j'avais mal un peu partout. Je m'arrêtais quelques secondes pour attacher mon alliance à nouveau autour du coup et je me sentais à nouveau coupable. D'avoir mené ces salauds vers Sean.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Mar 29 Mai - 9:47




Seule dans cette grande salle, je me sentais seule, j’avais froid, je me sentais mourir… Je ne savais que faire ? Si j’essayais de m’enfuir, j’allais surement encore me prendre des coups et me faire attraper par des vampires assoiffés qui me confondront avec un hamburger frites de chez McDo… Je ne voulais pas prendre le risque et pourtant mon esprit m’ordonna de me battre car si j’arrivais à sortir de là alors forcément Adam n’aurait pas besoin de venir me chercher. Néanmoins, ces primes m’avaient bien ligoté à cette table en bois, froide qui me faisait du bien malgré tout… Je réfléchissais, je regardais cette salle vide et je me concentrais à nouveau pour faire fondre des chaînes et m’en débarrasser à nouveau. Les chaînes me brulaient à nouveau les poignets, une chose est sûre, il fallait que je prenne rendez-vous chez un chirurgien esthétique en sortant de cet enfer, si je m’en sors…

Drôle de sensation que de se sentir libre… Détachée de ses chaînes, et libre de ses mouvements car personne ne me surveillait… Après avoir posé les pieds parterre, j’eus la tête qui tournait, je n’étais pas stable et je pris appui sur un mur et pris de longues inspirations. Je me devais de tenir debout, de pouvoir marcher, de me sauver de cet enfer. Je marchais en titubant plus ou moins vers le bruit des gouttes tombant dans une flaque d’eau et j’entrevus une petite flaque d’eau, je ne savais pas si elle était potable ou non mais tant qu’à faire prenons le risque. Je mis de l’eau sur mes bras pour tenter d’arrêter les saignements de mes bras, mais aussi mes jambes et mon visage. J’essayais de faire arrêter mon sang qui n’arrêtait pas de couler pour pouvoir m’approcher de mes camarades vampires car ils seraient certainement attirer par tout ce sang qui s’écoule. Chaque goutte d’eau sur une de mes blessures me brulait la peau comme la cire d’une bougie qu’on étalerait sur le corps… Je serrais les dents pour ne pas hurler et ne pas attirer les Primes qui ne doivent pas être loin de ce cachot pour être sûr que je fasse de mal à personne…
J’étais assise au fond du cachot tapie dans le l’obscurité pour être sur que personne ne me voit, j’observais mes plaies qui me brûlait, qui me faisait mal et je détestais ces Primes par-dessus tout. Je n’avais qu’une envie c’était de brûler ce lieu pour être sûre qu’aucuns d’eux ne survivraient et que je resterais seule ici, que je m’en sortirais, que je rejoindrais ma famille et Adam. Les larmes salées roulèrent sur mes joues ce qui fit accentuer ma douleur sur ma joue abîmée. Je souffrais mais je ne pouvais rien dire, rien faire à part me taire et attendre que cela se passe… Mais je ne voulais pas rester une victime de leur jeu. Je voulais gagner, je voulais sortir. Et après avoir remarqué que mes plaies ne saignaient pratiquement plus, je me mis à m’aventurer discrètement dans les couloirs…

J’entendis des bruits de pas alors je me précipitais dans une salle, dans un cachot. Je me dépêchais de rentrer la salle même avec mes jambes à moitié découpés. Mais au moins, aucunes gouttes de sang ne se versent sur le sol. Je me retourne et fait face à une jeune femme, plus précisément Lila. Elle a deux crochets… Elle était là attaché comme un vulgaire bout de viande, je restais proche de cette porte car je n’avais aucunes idées si elle n’avait pas envie de me sauter dessus et me vider de mon sang… J’étais effrayée, mais je devais l’aider car elle devait souffrir à travers ces crochets. Mais je n’avais aucunes idées de la manière dont l’aider car j’étais vachement petite par rapport aux crochets et je n’avais pas le pouvoir de voler malheureusement… Et ma pyrotélékinésie ne me servirait rien dans ce cas… Je réfléchissais tout en m’approchant doucement de la vampire…

« Je sais très bien que tu es affamée et que tu me vois plus pour un diner qu’autre chose mais il va falloir que tu te contrôles et que tu évites de me vider de mon sang le temps que je te détache d’accord ? »

J’essayais de la rassurer, de l’aider. Je prenais des gros risques mais après tout, je me sentais condamnée ici sans pouvoir faire quelque chose donc autant aider les jeunes femmes dans la même situation que moi. J’avais su par Ruby que Lila était une jeune vampire et que leur soif de sang était plus importante que les anciens vampires mais surtout la chose qui différencier les jeunes et les anciens vampires était leur force de se battre contre leur nature et leur envie…

« Lila, je suis pratiquement sûre que ça va te faire beaucoup de mal si je te sors de là… Mais il va falloir que tu te maîtrises et que tu n’hurles pas sinon on va se faire tuer… »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Mar 29 Mai - 22:26

Perdue dans mes pensées je n’avais même pas remarqué la présence de Victoria, par contre lorsqu’elle relevait la voix et qu’elle s’approchait de moi, je relevais la tête. Son odeur, l’odeur du sang captivait mes narines. J’ignorais comment elle avait réussi à être libre, Mais je n’y pensais même pas, tout ce que je pouvais ressentir c’était le gout de son sang. Je pouvais déjà le gouter d’ici. Et je savais que mes yeux étaient remplit de noirceur, je sentis déjà mes canines s’allonger. Une vampire blessée, assoiffée et qui a besoin de sang est bien plus vite tenter. D’habitude je luttais, mais la lutte ici était bien plus terrible. Cela me rappelait la toute première fois que je me suis transformé et que j’ai pas réussi à me contrôler, j’avais massacré des gens, tentant de faire disparaître cette faim qui avait prit possession de moi. Par la suite, je me suis senti si horrible, un monstre. Heureusement qu’il y avait eu Nathan… Nathan…Oh bon sang je l’avais appelé, ces primes allaient le tuer et ça sera de ma faute. JJe me focalisais pourtant sur lui, Nathan et Raven. Les membres de mon clan. Aux paroles suivantes de Victoria, je riais doucement.

« On voit bien que tu ne t’es jamais fait transformer en vampire… Il n’y a pas pire douleur possible. »

Serrer les dents et ne pas crier de douleur, je pense que j’en serais capable. De toute manière la fatigue, la douleur, mes forces n’étaient plus les mêmes et je ne pensais pas avoir la force de crier mes poumons hors de mon corps. Cependant je ne savais pas si c’était une bonne idée de me détacher. Peut-etre que je méritais ça. Après tout je n’étais pas innocent j’avais tué des gens. En tant que vampire mais aussi en tant qu’humaine j’avais tué… des vampires, des lycans, des sorcières… Des humains, biens et mal mais aveugle par ce que je croyais être bien, je n’avais pas cru que les gens pouvaient être bien malgré leur nature malintentionnée. Maintenant je le savais…. Mais à quel prix ? Le prix d’être un des leurs. Je fermais lesyeux, tentant de ne pas sentir l’odeur du sang, mais je pouvais entendre son cœur battre, et lorsque mes yeux se tournaient vers elle, je pouvais voir ses veines, m’invitant.

« Je … Tu ne devrais pas me détacher. Pas si tu tiens à sortir d’ici vivant. »

Je ne saurais pas me contrôler. Si j’avais eu plus de forces, peut-etre. Et encore j’en doutais. Si elle n’aurait pas été blessé, j’aurais pu… mais là, c’était trop fort. Non, il fallait qu’elle parte, qu’elle me laisse ici. Elle ne me devait rien. Il y a encore quelques temps je l’aurais tué si j’avais découvert qu’elle était une sorcière. Alors oui, si elle était intelligente et qu’elle tenait à sa vie elle partirait de ce pas. Je ne pourrais pas contrôler le vampire, mes canines mourraient d’envie de gouter son sang, de me nourrir, de reprendre des forces..

« Va-t-en Victoria. Sauve toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Jeu 31 Mai - 6:30




Étrangement, j’avais envie de la sauver. Non pas parce que je l’aimais bien mais parce qu’on était dans la même situation et que Ruby tenait à elle. Je savais que tout l’attirait chez moi, toutes mes plaies qui laissaient couler du sang, mon cœur qui battait à nouveau à un rythme régulier car je cessais de me vider de sang, ou en tout cas, plus lentement, mes veines partout sur mon corps d’un violet qui montraient le sang qui s’écoulait. Ses canines s’allongèrent, ses yeux étaient noirs. Oui elle n’était pas très belle comme ça… Mais je m’en fichais, ça me faisait pas peur. Certain diront que je suis complètement folle, d’autres que je suis totalement inconsciente ! J’étais les deux. Et c’est pour cette raison que je ne fuyais pas quand je croisais le regard noir de Lila. Ma cousine croyait en elle, et même si Ruby était naïve, elle avait toujours eu un bon pressentiment sur les personnes et je savais que Lila était une ancienne-prime qui détestait sa condition actuelle de vampire. Et je pouvais la comprendre, pauvre femme. Elle n’avait jamais rien demandé et un vampire lui avait sauté dessus sans qu’elle puisse comprendre quelque chose. Néanmoins, en y repensant, ça pourrait faire une bonne blague carambar : Quel est le comble pour une Prime ? D’être transformé en vampire. Bon d’accord, ce n’est pas vraiment drôle mais plutôt réaliste…

« Bah non désolé, je suis encore humaine ! Ecoute, je ne préfère pas y penser mais au moins, je sais que les trucs dans tes mains te font souffrir que moyennement ! »

Je regardais les crochets, il était rouillé. Heureusement qu’elle ne pouvait plus mourir car elle aurait pu attraper le tétanos avec l’état des crochets mais je pense que c’est le dernier de ses soucis. Je l’observais, elle semblait fatiguée, triste… Et surtout très tentée de ma présence mais accroché à ses crochets, elle ne pourrait pas me faire de mal et je savais me défendre. Même affaibli, j’ai toute la possibilité de mes pouvoirs. Même si faut que je fasse un barbecue de Lila, je n’en aurais rien à faire mais je voulais rester près d’elle. Je me sentais trop seule, je ne voulais pas retourner dans ma cellule enfermée dans le noir et le froid. Je ne voulais pas rester ici et me faire tuer et surtout laisser Adam se faire tuer pour moi. Je ne pouvais pas le supporter… Je pensais à lui, dans quel état il pourrait être s’il savait ce qui se passait, ou encore pire, s’il sait ce qu’il se passe… Je m’assis parterre dans un coin de la cellule. Je ne voulais pas qu’elle reste seule, Ruby aurait voulu qu’il y ait quelqu’un avec elle…

« Très bien, je ne vais pas te détacher car je tiens à ma vie, mais je vais rester là Lila, que tu le veuille ou non ! Et tu ne me feras pas de mal sinon je te promets que je ferais un barbecue de ton corps… Je sais que ce n’est pas très sympathique mais je peux pas te laisser toute seule, Ruby voudrait que je reste… »

Je ne savais pas contrôler un vampire, surtout pas un jeune qui me voyait comme sa banque de sang. Le regard de Lila se durcissait, devenait sombre noir, elle en mourrait d’envie, je le savais. Je me levais tout en restant à une distance respectable d’elle pour qu’elle ne puisse pas m’attraper et la regardait dans les yeux… Après tout ce n’était qu’une question de mentale et pas de physique et manipuler les personnes faisaient partis de mes qualités principales. Bizarrement, je n’avais pas peur. Je commençais à me faire à l’idée que j’allais mourir, que la mort était proche. Je me sentais baignée plus dans un flot d’apaisement que de peur… Etais-je folle ? Certainement ! Néanmoins, je regardais mes deux mains prendre feu et les montraient à Lila…

« Ecoute, je vais pas te laisser creuver ici ok ?! Tu as pas envie de te retrouver avec une plaie supplémentaire ! Alors pense à Nathan et arrête de me voir comme ta banque de sang ! Je croyais que tu avais dit à Ruby que tu prenais que du sang animal ! »

Oh oui, j’étais méchante, dure ! Mais au moins, ça la ferait peut-être réfléchir car j’avais envie qu’on s’en sorte toutes ensemble et pas en laisser une car elle voulait faire de moi, son prochain repas.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Jeu 31 Mai - 7:31

Elle quoi? Elle restait? Je la regardais. Je n’y croyais pas mes yeux. D’abord elle me voit comme une ennemie et maintenant elle reste près de moi au lieu de chercher un moyen de s’échapper ? On lui a trop secoué le cerveau ou quoi ? Mais les paroles de la sorcière aussi gentille qu’était sa première réplique aussi dure soit sa deuxième. Du sang animal….Effectivement je suivais un régime alimentaire qui n’était composé que de sang animal. Mais est-ce que cela voulait dire que je n’avais jamais gouté au sang humain ? Non, bien sûr que non. J’en avais gouté, j’avais tué, et je m’en voulais. Mais la première fois, après la transformation, seule, il m’était tout simplement impossible de me contrôler et j’avais tué.

“Ce n’est pas pour autant que ton sang ne m’attire pas ! Alors fiche moi le camp ! Sors d’ici. Va retrouver ta famille ! »

Je devenais brutale, mais je ne la voulais pas ici. Pourquoi est-ce qu’elle voulait rester près de moi ? Si un prime venait elle ne pourrait pas lutter éternellement. Et sans sang pour reprendre mes forces je ne lui serais pas d’une grande aide. Est-ce qu’elle restait ici parce que Ruby tenait à moi ? Ah par pitié, elle n’avait pas à faire ça.

« Et si tu tiens à Ruby, tu pars d’ici et te trouves un moyen de t’échapper, au lieu d’attendre avec une vampire la mort certaine. Ça ne va pas aider Ruby, si on est toutes les deux morts. »

Mes yeux n’avaient toujours pas changé de couleur. J’étais en manque et c’était un sentiment étrange, je n’avais jamais eu des addictions. Je fumais et je buvais, mais de temps à autre, jamais assez pour dire que j’en étais vraiment accro. Par contre le sang… C’était tout autre chose. C’était comme ci mon corps, mes sens ne voyaient que ça. Beau penser à Nathan et me dire que je pouvais y arriver. Mon corps lui voulait se nourrir, guérir mes plais et reprendre des forces. Et la petite sorcière qui se tenait toujours là… Elle commençait à m’agacer celle-là !

« Tu tiens vraiment à mourir ici ? Va chercher les autres et va-t’en… Quoi que… non, il y a des Servantes… des vampires qui n’hésiterons pas à te sauter dessus… T’es mieux de prendre la fuite seule. A moins que tu trouves Naelle, la vampire blonde. »

Oui, Naelle pouvait contrôler son envie de sang, elle était médecin et puis c’était une Reynard. Je ne la connaissais pas beaucoup, mais je savais qu’elle devait être quelqu’un de bien, sinon elle ne travaillerait pas à l’hôpital pour sauver des humains. Je soupirais, Victoria ne semblait vraiment pas vouloir m’abandonner. Mais c’est qu’elle est bornée cette sorcière !

« Bon si tu trouves Naelle, elle arrive à se contrôler à la vue du sang, et peut-etre qu’avec elle je saurais plus facilement me contrôler avec toi… Ou du moins elle pourrait m’arrêter avant que je te tues… Alors si tu refuses de partir sans moi, trouve Naelle et on pourrait peut-etre sortir d’ici. »

Je contrôlais la bête, même si je sentais toujours mes canines plus longues que d’habitude et que la noirceur habitait toujours mes yeux. Au moins je ne tentais pas de me délivrer pour lui sauter dessus. C’était déjà ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Ven 1 Juin - 9:13




Qui aurait pensé que moi, Victoria Blaire avait envie de sauver autre chose que sa propre peau ? Il faut dire que j’avais appris à l’apprécier même si c’était une ancienne Prime et qu’elle avait voulu s’en prendre à moi et ma famille. Ruby ne s’était pas trompée, elle semblait être une fille plutôt agréable et elle méritait d’être sauvée même si elle avait tué des personnes auparavant. Nous avons tous fait des erreurs et tuer des personnes semblaient être une chose normale quand on se transformait en vampire. Je ne pouvais lui en vouloir de ses erreurs passées… Je savais que mon sang l’attirait, qu’elle ne me voyait comme un vulgaire corps avec du sang à l’intérieur et non comme une femme qui tentait de lui sauver la vie et je ne pouvais pas lui en vouloir. Sortir d’ici ? Retrouver ma famille ? J’étais pratiquement sûre que je n’allais pas m’en sortir si je trainais toute seule dans ses longs couloirs… Fallait mieux être plusieurs dans une telle situation…

« Comment je vais sortir d’ici toute seule ? Je ne suis qu’une humaine encore deux trois coups de couteaux et je risque d’avoir perdu tout mon sang Lila ! »

Nous étions deux forts caractères et ensemble c’était pratiquement sûr que les échanges allaient être électriques, brutales et froids mais c’était dans nos intérêts car je souhaitais que Lila s’en sorte et elle souhaitait que je m’en aille pour qu’elle ne soit pas tenté et que je puisse vivre le plus longtemps possible. Ruby, ma cousine… Nous n’étions pas liées comme les deux doigts de la main mais ça restait ma famille. Elle ne me pardonnerait jamais si je me retrouvais morte dans un vulgaire cachot de ce foutu château surtout que je n’avais aucunes idées de la manière dont j’avais atterri ici.

« Certes, ça ne vas pas l’aider si on est toutes les deux mortes mais comment je me sentirais quand elle sera en train de pleurer sur ta tombe et que moi, je serais vivante tout en savant que j’aurais pu te sauver ! Tu ne crois pas que ça va me bouffer de l’intérieur après ? »

Peut-être que les personnes ne prendraient pas le risque de trainer autour d’un vampire affamé surtout avec autant de plaies que j’en avais. Néanmoins, je prenais ce risque, je ne pouvais la laisser là seule. Quasiment condamnée à mourir. C’était une vampire, et je n’avais rien contre eux, car j’étais amoureuse d’un vampire sans doute… Aveuglée ? Peut-être ! La pauvre femme, je repensais à son histoire… Elle était là accrochée à de vulgaires crochets dans sa condition de vampire alors qu’elle n’avait pas demandé de faire parti des vampires. Elle voulait juste chasser ce qui n’était pas humain ; tout ce qui était hors du commun, sorciers, vampires, lycans… Nous étions à ces yeux que des tâches, des erreurs de la nature… Mais depuis qu’elle était une vampire, son point de vue a certainement dû changer…

« Si je sors seule, j’ai 90% de me faire tuer ! Encore plus que de rester ici Lila ! Je voudrais bien retrouver Naëlle, mais je n’ai aucunes idées de où elle se trouve… »

Naëlle, Naëlle, une vampire blonde… Je me souviens d’elle, c’était elle qui m’avait conseillé d’utiliser mes pouvoirs pour que je puisse sortir de cet enfer. J’avais tenté et j’avais ramassé de nombreux coups après surtout quand j’avais brulé les yeux de ce Prime. Je crois d’ailleurs qu’il m’en voulait beaucoup et qu’il n’hésiterait pas à me tuer s’il me trouvait… Enfin sans voir, cela allait être dur de me retrouver. J’étais assez fière de moi, mais je revenais à ma discussion avec Lila. Elle me disait qu’il fallait que je trouve Naëlle pour pouvoir l’aider car elle pourrait la contrôler… Mes yeux s’ouvrirent, il fallait que je trouve cette femme dans ces cachots… Mais c’était un vrai dédale et je risquais plus de me perdre que de la trouver néanmoins, je prenais le risque

« D’accord Lila ! Je vais aller chercher Naëlle, on va t’aider. On ne va pas te laisser là, je te le promets. Je ne pourrais pas te laisser mourir dans cette salle, peu importe ce que tu es… »

Je la regardais, malgré ses canines en évidence et ses yeux noircit par l’envie de boire mon sang, je lui souriais. J’avais encore envie de croire qu’on allait s’en sortir, je voulais qu’elle croit qu’on allait s’en sortir, qu’elle allait retrouver Nathan et moi Adam. Je sortis discrètement de la salle en observant si personne ne se baladait… Je marchais à travers ses longs couloirs froids, noirs, dénué d’humanité. J’étais seule et je risquais à tout moment de me faire tuer soit par les Primes, soit par un vampire affamé mais je n’étais pas effrayé. Un seul sentiment m’habitait, l’espoir… L’espoir qu’on s’en sorte, l’espoir qu’on puisse aller de l’avant après cet enfer. L’espoir que j’allais retrouver Adam et l’espoir que j’allais retrouver les personnes que j’aimais…

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nina Honor Grayson

More about me
Messages : 3397
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Wedding Planner
Age du Perso : 26 ans
Arrivé(e) le : 13/08/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
25/100  (25/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Sam 2 Juin - 1:27

Tu viens pour m'achever chérie? (Scénario II)



J'étais faible. Plus que faible même à vrai dire. Je n'étais ni une vampire ... ni une sorcière ... et je ne croyais pas en ces choses là ... mais force avait été de constater que c'était pourtant la réalité. Est ce que je pouvais encore avancer ? Non je n'en avais pas la force. Je m'effondrais doucement au sol. Mes cheveux humides semblaient peser une tonne. Et j'avais mal partout. Il restait encore du sel dans mes plaies malgré le plongeon que j'avais fait dans le bassin. Je rampais m'adossant au mur et regardais dans la demi-obscurité la jeune femme qui continuait à marcher et s'éloigner de moi. Pourquoi continuer? C'était trop difficile. Je le sentais plus le bout de mes doigts.

Je m'adossais au mur doucement. Mes yeux me brûlaient. Ils me brûlaient tellement que j'avais envie de les fermer. J'avais juste peur de ne plus réussir à les ouvrir ensuite. J'aurais du rester près du bassin. Au moins il y avait de la lumière. Au moins l'eau me réveillait. Il n'y avait que de la terre ici. Et la paroi gelée du mur ne faisait pas grand chose. Doucement je laissais ma tête partir en avant. J'avais tous les muscles en feu. Et le crâne qui allait exploser. « Hé! » dis-je doucement à la jeune femme. « Je ... je crois que je vais rester là. Ca ... » je déglutit avec difficulté « Ca vaut mieux. Je vais juste ... me reposer. » avec précaution je ramenait mes jambes sous mon menton « un peu de repos » Ca valait mieux oui ? Je la ralentissait en plus. Et si elle était une vampire ... elle aurait envie de me manger ... alors ... autant rester là, seule. Recroquevillée, dans un coin. Dans le noir. Je deviendrais invisible. Et ça serait plus simple. Mieux.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Dark Whisperer

More about me
Messages : 50
Arrivé(e) le : 26/04/2012


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Ven 8 Juin - 4:30



whispers in the dark




Le jeu avait assez duré, sans compter que les invités en haut arrivaient bientôt à la salle de contrôle. Après un appel de Dark Whisperer, tout les Primes présent dans les cachots réunissent toutes les filles dans une pièce isolée

ZWIFFF, et une fléchette de sédatifs dans le cou. Chargée avec de quoi endormir un éléphant pour ne prendre aucun risque. Ils savaient que la mission tombait à l'eau. Mais voilà, tout n'était pas terminé. Non ils voulaient y croire jusqu'au bout. Un large sourire s'étira sur le visage de ces Primes alors qu'une à une ils enchainaient leurs victimes au mur. Chacune était fortement attachée par la taille dans ces espèces d'anneaux en métal rouillé. Mains et pieds liées elles étaient alignées comme un peloton d'exécution et se réveillent doucement les unes après les autres. En face d'elle le visage imperturbable de leurs agresseur jubile du plaisir de les voir ainsi captives. Vous avez été braves les filles. Tenez de quoi vous réveiller. Et sans aucune douceur un jet d'eau réveillaient les dernières endormies lavant par la même occasion le sang qui pouvait couvrir leur corps. C'est bientôt fini, rassurez vous Ne manque que Nina que les derniers primes sont allés chercher, elle vous rejoindra au fil du rp.

Vous pouvez poster autant de fois que vous voulez, dans l'ordre que vous voulez, l'autre groupe ne va pas tarder à vous rejoindre. J'interviendrais par la suite.


fiche réalisée par kusumitagraph'


_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lila E. Ford

More about me
Messages : 308
Localisation : hiding in the dark
Age du Perso : 28 ans
Arrivé(e) le : 03/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Dim 10 Juin - 4:05

Cette fille était stupide, rien à dire. Pourquoi tenais-t-elle tant à me sauver ? Ne voyait-elle donc pas qu’il était préférable que je meurs ? Préférable pour elle, pour les autres humains, pour moi-même ? J’aurais dû mourir… au lieu de ça j’avais reçu la vie éternelle… Et maintenant que j’avais la chance de mourir, elle ne le permettait pas. Pourtant je voyais bien qu’elle ne me faisait pas confiance. Je soupirais Ruby… Oui, elle ne voulait pas avoir la conscience lourde de survivre et moi pas. Et de devoir l’expliquer à Ruby. Pourtant elle ne devrait pas avoir la conscience lourde pour ça. C’était mieux pour tout le monde que je meurs. Au moins plus de risque que je perds les pédales et que je tue des innocents. Si elle avait été une prime elle serait partie, elle aurait compris… mais non c’était une sorcière… Qui malgré les apparences semblaient avoir un cœur. Elle finit par suivre mon conseil, le seul qui semblait lui plaire. Trouver Naelle… Malheureusement elle n’arrivait pas très loin, car je pouvais entendre un corps lourd tomber sur le sol ainsi que de pas. L’odeur d’autre humains. Les primes !

-Victoria !

Mais aucune réponse, la réponse je l’eu pourtant… Oui des primes qui s’approchaient de moi. Je montrais mes croques, et là je me débattais. Si je ne pouvais pas me nourrir de Vicky, d’eux je le pouvais… enfin non… Car je risque d’avoir du mal à ne plus boire du sang humain. Mais mon cerveau ne réfléchissait déjà plus aussi loin. Je voulais du sang, me nourrir, c’était à tout ce que je pensais avant de sentir du liquide m’envahir le corps… On venait de m’endormir…

Quelques longues minutes plus tard, je me réveillais, attaché.. Pour ne pas changer… mais au moins à des chaines, et ça c’était un soulagement. Je sentis des cœurs battre… Je tournais ma tête à droite et à gauche. On était tous là… A non… l’humaine folle n’était pas là. Mon regard s’arrêtait sur un homme, apparemment celui qui était derrière tout ca. J’allais le tuer, le massacrer… Si j’arrivais à me défaire de ces chaines, mais j’étais trop faible. Mon regard se tournait vers Naelle.

-Naelle, tu vas bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Dim 10 Juin - 22:36


TU VIENS POUR M'ACHEVER CHERIE ?

    - Non Non ... mon alliance ... murmura Nina. Je tournais la tête vers elle. Quoi non ? On n'allait pas rester ici non plus ! Son alliance ... interloquée je la vis se glisser dans l'eau, nager jusqu'à un point précis et plonger. Mais qu'est ce qu'elle faisait enfin ? Tout en la surveillant au cas où, je guettais autour de nous de peur que les Primes ne reviennent. Et je me sentais si mal. Si faible ... J'avais juste envie de fermer les yeux et de dormir. Longtemps. Très longtemps. Mais je ne pouvais pas, il fallait que je me ressaisisse. Nina finit par remonter à la surface, trempée, mais apparemment un peu mieux. L'eau froide avait du lui faire du bien. Je vins l'aider à sortir du bassin, la portant presque pour la poser au sol alors qu'elle me montrait une chaîne en or au bout de laquelle pendait une alliance. - Je suis désolée mais ... c'est la seule chose qui me reste de lui Je souris tristement en secouant la tête. - Ne t'inquiète pas j'aurais fait la même chose ... murmurais-je du bout des lèvres. J'avais d'ailleurs toujours l'alliance d'Alexis, la seule chose que j'avais retrouvée parmi ses cendres, ainsi que la mienne dans une jolie boîte en fer ancien posée sur ma table de nuit. Parfois je les portaient, quand j'en ressentais le besoin. Mais en général je les laissaient ensembles, près de moi. Enlevant ma veste je la lui posait sur les épaules puis la guidait dans le noir. Elle me suivait en silence, essayant de ne pas trébucher. Pour mon oreille de vampire, elle ressemblait à elle seule à un troupeau d'éléphants en colère mais pour une oreille d'humain elle était presque inaudible. Moi j'étais silencieuse pour les deux. C'était comme si je flottais en l'air, aussi souple et gracieuse qu'un chat dans la nuit et aussi légère qu'une plume portée par le vent. Malgré tout ce que ces salauds de Primes m'avaient fait subir, je restais avant tout une vampire de 120 ans, on ne m'abats pas aussi facilement.

    Mon esprit se porta sur Lila et Victoria. J'eu peur pour la seconde alors que mon inquiétude était au maximum pour la première. Lila était encore une très jeune vampire, elle n'avait pas encore toute la force et l'endurance qu'on possède au fil du temps, et sans sang ... soudain, Nina m'interrompis dans mes sombres pensées. - Hé! Je ... je crois que je vais rester là. Ca ... Ca vaut mieux. Je vais juste ... me reposer ... un peu de repos murmura t-elle en s'asseyant. Elle était dans le noir, blottie dans un coin, quasi invisible même pour moi qui y voyait parfaitement dans le noir. Je fis un pas vers elle. - Non Nina il ne faut pas que tu t'endorme ! Si tu as un traumatisme crânien tu ne te réveillera peut-être jamais ! Et je sais ce que je dis, je suis médecin ! fis-je d'une voix claire et ferme. Je n'étais pas froide mais quand le médecin en moi reprenait le dessus, c'était plus fort que moi. J'eu l'envie brusque de la prendre dans mes bras et de la porter. Elle me semblait si légère, je pourrais sans doute tenir un moment malgré ma faiblesse oui mais voilà ... elle était couverte de sang malgré le bain qu'elle avait prit. Et je n'étais pas invincible. Immortelle mais pas invincible. Je me contentais de poser mon regard azur sur elle, pleine de remords et de culpabilité. - J'essaye de sortir d'ici et je vais chercher du secours. Et je reviendrais Nina. Si j'arrive à sortir d'ici - ce qui n'est pas sûr mais on peut toujours espérer - je reviendrais te chercher, c'est une promesse que je te fais ! Et je ne fais jamais de promesse en l'air ! déclarais-je fermement avant de reculer et de continuer mon chemin. Je me retournais une dernière fois - Essaye de ne pas t'endormir. Trouve un moyen, n'importe lequel mais ne dors pas ... murmurais-je avant de disparaître en silence dans l'obscurité. Je marchais un long moment avant de déboucher sur une salle. Je fermais les yeux le temps d'écouter si il y avait du monde dans cette obscurité et aussi le temps de me poser quelques secondes. J'étais épuisée. A bout de forces. Je voulais juste ... oui dormir. Enfin ... Le sifflement d'une fléchette se fit entendre. J'ouvris les yeux mais je ne pus l'éviter. Elle me frappa dans le cou, et avant que j'ai pu faire un pas, je sombrais en m'écroulant brusquement sur le sol, me cognant la tête sur une pierre au passage.

    Lorsque je rouvris les yeux, j'étais attachée. Encore. Je soupirais, j'en avais marre, je voulais simplement rentrer chez moi. Une voix familière me sorti de ma somnolence dépressive et me rendit un peu de force. - Naelle, tu vas bien ? fit une voix inquiète. - Lila !! Lila est ce que ça va ? Je .. mais je ne pus finir ma phrase que quelqu'un m'interrompis. - Vous avez été braves les filles. Tenez de quoi vous réveiller. C'est bientôt fini, rassurez vous .. Certaines filles prirent des jets d'eau brutaux dans la figure. Je montrais les crocs en me débattant. - Espèce de salaud ! Ca vous amuse hein ? Vous feriez mieux de nous tuer parce que si nous sortons d'ici vivantes, vous verrez votre vie raccourcie ! D'ailleurs même si vous nous tuez vous n'en sortirez pas vivants ! grondais-je folle de rage. En général j'ai du sang froid. Mais pas après des heures de tortures. Tout le monde à des limites. J'avais atteint les miennes. Depuis un bon moment d'ailleurs. Mais là s'en était trop. Il s'amusait ce salopard sadique et pervers ! Il s'amusait comme un gamin de cinq ans s'amuse avec la petite voiture que son papa lui a offert pour son anniversaire. Bâtard ! Si je l'attrapais celui là ... je le tuerais sans le moindre remord, Reynard ou pas Reynard !! Mais le peu de force que l'adrénaline venait de m'offrir s'était évaporée et de nouveau je me sentis très faible et je me laissais aller, laissant les chaines me porter pour moi. Fermant à demi les yeux je regardais Lila. - Je suis désolée ... murmurais-je à son intention. Et puis je me contentais de rester là, à demi consciente, ma jambe me lançant, ma poitrine me brûlant, attendant ma fin prochaine. J'espérais qu'elle ne tarderait pas. Je n'en pouvais plus ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Dark Whisperer

More about me
Messages : 50
Arrivé(e) le : 26/04/2012


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Mar 12 Juin - 8:26



whispers in the dark




Malgré tout les efforts qu'il avait fait, Dark Whisperer n'arrive pas a empêcher les rebelles de trouver le poste de commande. Cette immense pièce qui est comme la tour de contrôle du château en entier. Où il a tout observé. Tout planifié et suivi avec un plaisir des plus sadiques. Mais il lui reste une carte encore à jouer. Une dernière. Bien sûr quand il a entendu les pas arriver dans le couloir, entendu ses collègues se faire décimer les uns après les autres et bien sûr avoir tout vu sur ses écrans de contrôle, il s'enfuit par une petite porte dérobée qu'il ne prend pas le soin de fermer sachant très bien que de toutes manières ils sera suivi. L'espérant même.

Ouvrant la porte à la volée Dark Whisperer prend le temps de sourire en vous voyant toutes là en rang d'oignon face à lui. S'il a perdu cette bataille, cela ne veut pas dire qu'il a perdu la guerre. Et il le sait. Prenant un grand couteau il s'approche de vous et taillade profondément les poignet des humaines. Pour ce qui est des vampires ... hé bien ... Retournant vers ses amis, il en profite pour donner un grand coup de pieds dans un morceau de bois semblant tenir une trappe. Cette dernière s'ouvre brusquement révélant les premières lumières du soleil. La peau des vampires commence à brûler. Elles sont captives depuis trop longtemps pour que le médicament fasse encore effet. Sans compter qu'elles sont affaiblies. Nina n'est toujours pas là, personne ne l'a vue.

Mesdemoiselles, j'ai eu tout ce que je voulais de vous. Vous avez été vraiment ... très coopérative et je vous en remercie, sans vous rien de cela n'aurait pu être possible. Franchement je ne vous oublierai jamais! se retournant vers les autres Primes il leur dit dans leur langue que les invités ne tarderaient pas à arriver. Et qu'il allait s'occuper de Nina Sharp. Après un grand éclat de rire il s'en va avant que les invités n'arrivent.

Les invités peuvent à présent poster avec vous pour venir vous sauver voilà les instructions à suivre :
- pas d'ordre de passage
- pas de nombre obligatoire de réponses par personne
- attention les vampires qui n'ont pas pensé à prendre le médicament pour résister au soleil (ou qui ne le supportent pas) ne peuvent pas approcher les victimes puisque d'une elles sont exposées au soleil et les veines des humaines ont été ouvertes et saignent très abondamment et peuvent les rendre fou.
- Nina n'est pas là.
- après avoir trouvé un moyen de sauver votre "personne", vous pouvez repartir et créer des topics post scénario comme il vous chante. Le scénario sera terminé pour vous.
- Sean tu peux poster une fois ici puis comme prévu répondre directement dans la séquelle
fiche réalisée par kusumitagraph'

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sinnéad McHolt

More about me
Messages : 1347
Localisation : Avec les Servantès
Emploi/Etudes : Dealer
Age du Perso : 27 ans
Arrivé(e) le : 10/04/2012


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Mer 13 Juin - 1:08

Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ?



J'arrivais le premier en bas et bien sûr ils m'attendaient, il faut dire que je n'avais pas été des plus discrets non plus hein. Mais cet empaffé nous avait vu venir. Non ? Et entendu et il savait que tout était fini. Pourquoi est ce que je me sentais victorieux, et aussi déçu. Parce qu'en fin de compte il n'était pas infaillible? Parce que nous avions triomphé ? Hm pas le temps d'y penser. Une droite m'accueillit comme une fleur brisant une nouvelle fois ce qui restait de mon nez. Heureusement qu'être dealer ça payait bien et que je pourrais me payer une chirurgie esthétique, et pourquoi pas l'assistante du chirurgien en même temps. Autant se faire plaisir vu le prix que ça va couter. Un coup de genou dans le ventre et je le plaquais au mur. Je jetais un coup d’œil aux filles dont les veines avaient été tranchées . Non pas du sang ... il avait pensé à tout ce bâtard. Je crispais ma main autour de la gorge du Prime alors que j'entendais les autres arriver. Je jetais un coup d’œil à nouveau sur les filles, elles étaient toutes en vie, j'entendais le cœur de toutes, plus ou moins faible, certes, mais ... Au moins nous ... enfin ils étaient arrivés à temps. Je serrais ma main et sentais mes ongles et sa chair se rencontrer pour former des lambeaux. Il étouffait et je pouvais lire la panique dans ses yeux. Je ne prendrais même pas le temps de lui parler. *Ah oui ça te plait moins quand c'est pas toi qui domine, hein ?* D'un geste sec je refermais ma main lui brisant finalement les cervicales.

En deux pas j'étais déjà près de Naëlle me mettant le plus dos au soleil que possible pour qu'elle ne subisse pas l'exposition. Heureusement que sur moi le médicament marchait bien. Je le bénissais ce médicament. L'odeur du sang à côté de moi était insupportable mais je devais me calmer. Doucement je pris la tête de la jeune femme, et mordant dans mon poignet je le lui proposais, non le lui imposait. Elle devait reprendre des forces. De l'autre main je cherchais comment la défaire de ce foutu truc autour de sa taille. « Ca va aller Naëlle. Je suis là. Reprend des forces. » Mais ça ne marchait pas.

« Est ce que quelqu'un pourrait voir comment remonter cette espèce de trappe!? » dis-je en me retournant bien que je ne sois pas certain que vu la panique autour de nous quelqu'un m'entende réellement. Je cachais toujours le soleil comme je pouvais à Naëlle.

_________________

Every sin brings its punishment with it

You got style you got grace. But kid you try so hard she just laughs in your face. Yeah youre a nice guy with the wrong attitude. She want a bad boy (bad boys bad boys all we want is bad boys). I treat her bad, she loves me good (so good) And I just hate to have to tell you Cause youre a nice guy but that just wont do She want a bad boy (bad boys bad boys all we want is bad boys)

absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Elysa Melindra

More about me
Messages : 4800
Localisation : Ireland
Emploi/Etudes : Serveuse/Barmaid
Age du Perso : 175/18
Arrivé(e) le : 02/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Mer 13 Juin - 1:21

Elysa avait suivi le groupe... dont faisait partie Sin. Elle soupira. Pourquoi était-il là, lui? N'aurait-il pas pu rester au manoir? Il la gonflait. Royalement. Enfin bref. Il avait défoncé la porte, au moins il servait à quelque chose. Elle laissa passer les autres, pressés puis entra elle aussi dans la salle doucement. Bah oui, personne ne l'attendait ni n'avait besoin d'elle donc bon. Elle arriva à temps pour voir Sin briser le cou d'un prime avant de se précipiter vers une vampire? Tiens tiens. Elysa ne la connaissait pas celle-là... Elle n'était donc pas du clan des Servantes. C'était intéressant comme découverte, tiens.

« Est ce que quelqu'un pourrait voir comment remonter cette espèce de trappe!? »

Elle regarda de quoi il parlait. Ah oui, ce vilain Dark Whisperer avait pensé à tout. Elle avait senti le sang mais sans plus. Elles avaient été torturées ici, Elysa s'était donc dit que c'était normal qu'il y ait l'odeur du sang mais en fait elle remarquait maintenant qu'elles avaient les veines tranchées, les petites humaines. Et la trappe était pour les vampires. Sadique jusqu'au bout. Elle n'avait pas pris de médicament avec elle. Elle ne pouvait pas se permettre de s'exposer. Elle ne s'était pas non plus rendue compte que cette soirée avait duré si longtemps. Mais fermer la trappe, elle pouvait faire. Quoique, c'était trop haut pour elle. Il faudrait que quelqu'un lui fasse la courte échelle. "Quelqu'un pour me hisser?" Bah oui, elle n'était pas très grande. Alors elle pouvait sauter pour la refermer un instant mais elle ne savait pas encore marcher au plafond. Donc elle retomberait. Elle aperçut Victoria. La fameuse Victoria et soupira. Dire qu'Adam était peut-être en train de se battre pour la sauver alors qu'elle était là, juste à quelques mètres d'Elysa. Mais au soleil. Si seulement il avait écouté Elysa, il serait ici avec elle. Elysa ne garderait pas le silence. Elle saurait le lui faire remarquer. Lui dire d'aller voir ailleurs, non mais franchement.

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Sean P. Sharp

More about me
Messages : 317
Localisation : Somewhere
Emploi/Etudes : Concepteur d'affiches à l'opéra / Barman dans une boite de strip tease
Age du Perso : 29 ans
Arrivé(e) le : 26/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Mer 13 Juin - 1:39

C'est la guerre...
« It's the moment of truth it's the moment to lie
It's the moment to live and the moment to die
The moment to fight, the moment to fight, to fight, to fight, to FIGHT!! »


Sean sentait que cette humaine revenait, il quittait son regard de Roxxie et l'apercevait, elle semblait plus que décidé à le tuer de toute évidence. Il pouvait en faire qu'une bouchée, mais il ne ferait jamais ce plaisir à Dark Whisperer. Il ne descendrait pas aussi bas, il pensait qu'il pouvait encore être au dessus de ça. Pourtant, il voulait le tuer, lui. Pour ce qu'il osait faire à Nina ! Il le lui paierait c'était une certitude, l'homme ne finirait pas la nuit. Si ce n'était pas Sean qui le tuait, quelqu'un d'autre s'en ferait ce plaisir. Sean observait cette jeune femme qui les insultait d'imbéciles à désobéir. Sean levait les yeux au ciel, c'était évident... Il était nettement plus intelligent d'attaquer un lycan à deux doigts de passer en stade de transformation... Logique... Normal... Astucieux... Voir même brillant... Mais Sean ne réagissait pas au quart de tour cette fois ci, après tout ce n'était pas comme s'il n'était pas capable de comprendre, sa femme, Nina. Elle aussi souffrait, elle aussi avait mal. Mais chose encore pire, elle avait disparue. Sean s'était facilement fait repérer par l'humaine étant donné sa discrétion sans nom. Lui qui paraissait habituellement si discret, il explosait de colère. Il comprenait ce qu'elle ressentait, en fait, il pensait que c'était Cent mille fois amplifié chez lui, ses sens aux aguets, il n'en pouvait juste plus. Roxxie qui pensait que Sean déraillait, elle pouvait penser ce qu'elle voulait. Mais faire un carnage le rendrait juste malade jusqu'à la fin de ses jours. Alors valait mieux parfois prendre des précautions plus qu'utiles. Il n'avait pas vraiment écouté ce qu'avait dit Roxxie à l'adresse de cette jeune femme, il se sentait juste partir. Comme si peu à peu sa raison s'envolait, il ne voulait plus réfléchir, juste foncé dans le tas et retrouver Nina. Mais il devait se calmer. Sa main droite posée sur son coeur il soufflait légèrement *Zen...* Il s'en voulait de ne pas avoir davantage écouté Alexy, seigneur dieu pourquoi état-il une tête de mule ? Il se jurait d'être meilleur élève à l'avenir ! Il était peut être trop tard pour les regrets, mais il n'y pensait pas plus que ça, il voulait retrouver Nina, il ne supportait pas l'idée de la perdre. Du moins de la perdre pour toujours... L'idée le torturait. Non, personne n'avait le droit de faire de mal à sa femme, personne n'avait le droit de la lui arracher, elle restait malgré tout cette étincelle qui le maintenait en vie.

Sean s'approchait légèrement de l'humaine, il penchait légèrement la tête pour l'observer, elle ne semblait pas forcément rassurer, probablement que s'il se voyait il ne le serait pas aussi. Les yeux du loup posé dans ceux de la jeune femme, le lycan soufflait enfin « Te trompes pas d'ennemi. » Il reculait puis se tournait, songeant que ce n'était pas forcément une bonne idée de lui tourné le dos vu le chandelier qu'elle tenait à la main, mais ils devaient faire vite. Sean marchait dans le pas de Roxxie qui faisait un superbe ménage, il passait assommer ceux qui tentaient de se relever après que Roxxie les eut frappés. Puis Sinnead arrivait à son tour pour tout arracher, Sean suivait pensant qu'il valait mieux qu'il reste en arrière pour le moment, il aurait tout le loisir de s'énerver par la suite. La vampire de tout à l'heure fit à nouveau son apparition et tuait bon nombre de primes qui se dressaient devant eux. Sean ne faisait pas attention à ça, l'odeur de la mort venait doucement dans ses poumons, mais il faisait comme si de rien n'était. Pourtant les odeurs avaient vraiment le don de provoquer bon nombre de réaction physique, et l'envie de vomir qu'il avait y était probablement dut, mais Sharp continuait d'avancer. Son regard se levait sur les écrans où il voyait ce salopard couper les veines des filles et ouvrir une trappe où les rayons du soleil arrivaient. Sean pressait le pas, toujours pas de Nina... Puis l'homme s'adressait à ses larbins de Prime, il ne comprenait pas, mais le nom qu'il entendit le fit avoir un léger sursaut « Nina Sharp », Sean attrapait le fléau que tenait un Prime sur le sol et gueulait « Tu paie rien pour attendre espèce de salopard ! » Il suivait le groupe et venait même à passer devant Roxxie qui avait l'air toujours aussi rassuré, surtout de le voir armé de la sorte. McHolt était déjà là, le regard dilaté de Sean se posait sur son dealer qui venait juste de fermer son poing autour d'une gorge qui fit un bruit effroyable. Sean n'y fit pas attention, il balayait les « détenus » du regard, non. Nina n'était pas là. Il posait son regard vers McHolt... Ouhla... Il semblait vraiment attaché à Naelle, qui l'aurait cru ? Sean devait probablement se faire discret, son dealer et son médecin réunis, c'était assez étrange. Mais étant donné les circonstances, Sean n'en avait plus rien à faire !

Il donnait son arme à McHolt, il pouvait toujours tenter de se servir du manche pour briser cet anneau autour de la taille de Naelle. L’odeur du sang en était pestilentielle, il tournait son regard azur vers la vampire qui demandait si quelqu’un pouvait la hisser, puis il regardait au fond du couloir où était parti cet enfoiré... Il regardait à nouveau la jeune femme, prendre une décision... Et puis zut ! Roxxie saurait bien porter cette jeune femme. Alors il prit ses jambes à son cou comme jamais à la poursuite de Dark Whisperer, c’était une course contre la montre. Il ne dit rien à personne, il savait que les autres ne tarderont pas à arriver, que pour eux, le cauchemar était terminé. Mais pour lui, ce n’était pas le cas. Etait-ce un piège qu’on lui tendait à lui ? Il s’en fichait, il sauterait à pied joints dedans s’il le fallait. Il sentait son cœur battre si fort. Sean disparaissait au fond du couloir sans que personne n’ait le temps de le retenir, il devait y aller ! *J’arrive Nina... Tiens bon surtout...*


Go to the sequelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tortuga-island.forumgratuit.org/

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Mer 13 Juin - 8:48


TU VIENS POUR M'ACHEVER CHERIE ?

    Je n'avais même pas eu le temps de trouver comment remonter au premier étage de l'endroit où j'étais que j'avais été reprise. Je n'étais pas surprise mais un peu dégoûtée je devais l'avouer. Ma dernière pensée avant de m'évanouir fut pour Nina. J'étais heureuse qu'elle ne soit pas avec moi peut-être qu'elle pourrait s'en sortir, si elle ne mourrait pas avant. Je n'étais pas quelqu'un de pessimiste habituellement mais j'avais l'intuition qu'elle avait un trauma crânien. Important ou pas je n'avais pu le déterminer - c'était ça ou la bouffer au choix >< - et je l'avais laissée avec la promesse de revenir si je m'en sortais. Mais je n'allais pas m'en sortir c'était devenu une certitude. Et je m'étais réveillée, de nouveau attachée solidement, et mal en point, migraine et nausées comprises. Je voulais juste que tout se termine. Qu'il nous tue enfin ou qu'il nous laisse en paix mais par pitié, stop. Je n'en pouvais plus, je n'avais plus de force, et plus d'envie non plus. Limites atteintes et dépassées, volonté réduite à néant, forces anéanties. Je n'avais plus rien. Plus rien que le rêve de mourir enfin.

    Soudain, le fameux auteur de ce jeu stupide trancha les veines des humaines et le sang coula. Quand je sentis ses effluves je failli devenir folle. Mes yeux se révulsèrent, mes crocs apparurent et je suppliais que ce cauchemar s'arrête enfin. Pour moi aucune n'étaient plus humaines elles étaient seulement de la nourriture C'était une véritable torture. Pire que tout ce que j'avais pu endurer jusque là. - Mesdemoiselles, j'ai eu tout ce que je voulais de vous. Vous avez été vraiment ... très coopérative et je vous en remercie, sans vous rien de cela n'aurait pu être possible. Franchement je ne vous oublierai jamais! La respiration sifflante et courte, le regard vibrant de haine je le fixais avec rage. Et soudain la lumière. Et malheureusement le cachet ne faisait plus effet. Quand les premiers rayons du soleil effleurèrent ma peau, je hurlais. C'était une douleur sans nom, je rectifie donc ma phrase précédente. Là c'était pire que le pire. Il n'y avait même pas de nom pour décrire cette douleur. Et puis une voix grave et familière m'apaisa. De l'ombre se fit, me cachant le soleil. - Ca va aller Naëlle. Je suis là. Reprend des forces. fit la voix. -Sin ! Sin tu es venu ! Ma voix était à la fois surprise et intensément soulagée. Et puis je me mis à pleurer aussi fragile et brisée qu'une poupée de porcelaine. Il me plaqua son bras sur la bouche et je sentis qu'il s'était mordu pour moi. Alors je bu. J'en avais tellement besoin. Cela me rendit quelques forces mais j'avais besoin de plus et de dormir. D'un bon bain aussi mais bon.

    Le soleil était toujours là et il me brûlait malgré le corps de Sin qui faisait rempart au maximum. Je l'entendis hurler un ordre. Fermer la trappe. Oui bonne idée. Enfin, Sin finit par arriver à me détacher et je m'effondrais dans ses bras. Posant une main sur son torse, j'enfouis mon visage dans son cou. - Sors moi de là je t'en supplie, sors moi de ce cauchemar ... suppliais-je dans un murmure presque inaudible. Et je me laissais aller. J'étais si faible, si fragile, mais longs cheveux blonds emmêlés de sang et de boue, mon visage strié de larmes et dévasté, mes vêtements déchirés, mon corps maculé de sang et de boue. J'étais dans un triste état. Lamentable même. Je pensais brièvement à Nina. Et puis je sombrais à demi. Malgré le sang de Sin, je n'avais plus de force. J'étais à bout. - Sors moi de là ... repris-je une nouvelle fois. Car c'était tout ce que je désirais à cet instant. Dans ses bras, j'étais en sécurité. Je le savais. Je le sentais. Il était venu me chercher. Il était venu !! Il me sortirait d'ici. J'en étais persuadée. Alors je me remettais à lui, m'abandonnant. Il me sortirait de là. Oui ... Et c'est sur cette pensée que je le laissais faire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Sinnéad McHolt

More about me
Messages : 1347
Localisation : Avec les Servantès
Emploi/Etudes : Dealer
Age du Perso : 27 ans
Arrivé(e) le : 10/04/2012


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Mer 13 Juin - 9:24


_________________

Every sin brings its punishment with it

You got style you got grace. But kid you try so hard she just laughs in your face. Yeah youre a nice guy with the wrong attitude. She want a bad boy (bad boys bad boys all we want is bad boys). I treat her bad, she loves me good (so good) And I just hate to have to tell you Cause youre a nice guy but that just wont do She want a bad boy (bad boys bad boys all we want is bad boys)

absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ? Mer 13 Juin - 10:25




Les cachots sont toujours aussi froids et sombres mais je continue d’avancer afin de trouver la femme qui répond au nom de Naëlle. C’est la seule personne qui peut m’aider pour sauver Lila de ce bordel. Je longe les murs aussi discrètement que possible pour ne pas me faire attraper par ces maudits Primes. Je veux me sauver, je veux vivre, m’en sortir. Mais j’ai l’impression de tourner en rond et de ne pas trouver ni la sortie, ni même Naëlle. Mes blessures me font souffrir, elles me brûlent car je n’ai pas les soins nécessaires pour les guérir et les empêcher d’infecter… Je souffre mais je préfère me taire pour ne pas me faire attraper par les Primes qui ne cessent de circuler dans les couloirs. Je titube et j’observe ce qu’il m’entoure. Puis tout un coup, je sens une piqure dans le cou. Je frôle mon cou pour y trouver une fléchette, puis soudain ma tête tourne, je me sens divaguée, faible, mal et je finis par me laisser tomber au sol. Je vois des pieds puis je sens mon corps se trainait sur plusieurs mètres, j’ai les genoux qui frottent le sol puis mes yeux se ferment.

Un jeu d’eau glacé me sort de mon sommeil forcé tout en lavant mes plaies. Mes yeux s’ouvrent brusquement et me permet de voir les visages de tous ces Primes heureux, un sourire sadique aux lèvres et fiers de nous détenir prisonnières ici. J’essaye de me sauver mais mes pieds et mes mains sont encore liées et je vois à côté de moi Lila, Naëlle, Nora, Ana, et toutes les femmes qui m’entouraient autrefois dans les cachots en premier lieu avant d’être balloté n’importe où… « C’est bientôt fini, rassurez-vous ». Oui en effet, c’est bientôt fini ! Je risque de mourir à un moment donné si je continue dans cet élan-là car on devait perdre au moins la moitié du sang que j’avais à l’intérieur du corps et il était là à nous regarder et à se marrer sur la douleur qu’on éprouvait. J’observais mes camarades qui m’entouraient et je vis Lila.

« Tu vois, je t’avais dit que je te laisserais pas toute seule »

C’était ironique car ce n’était pas grâce à moi et grâce à ces abrutis de Primes qui voulaient voir nos chers amis nous sauver. Mais à ce que je voyais, ils n’étaient pas là et j’étais un peu soulagé car ça se trouve Adam ne viendrait pas me chercher et il resterait en vie même si je devais perdre la mienne. La jeune vampire semblait à bout de nerfs, elle hurlait sur les Primes et leur disait qu’elle allait les tuer. Mouais… J’espère pour eux que ça sera le cas en attendant ils avaient l’air particulièrement en forme contrairement à nous, surtout nous, les humains car encore les vampires pourraient s’en sortir. Je ne savais que faire à part penser aux gens qui m’avaient entouré pendant ma vie, les choix que j’avais fait, bref je refaisais ma vie dans ma tête pour voir ce que j’avais louper et que je n’aurais pas l’occasion de changer. J’allais certainement mourir là comme un vulgaire animal prêt à l’abattoir. Puis j’entendis des bruits de pas et des cris retentirent dans ses couloirs moroses de ces cachots. Je me posais mille questions sur l’origine de ces cris et de ces pas et si c’était des personnes auxquelles ont tenaient et qu’ils les avaient piégés pour les torturer ou même pire les tuer. Je sentais mon cœur battre à toute allure et si parmi ces personnes se trouvaient Adam, Kyrian, Ruby ou même Trevor, je m’en voudrais à jamais et si j’avais la chance de me sortir de ce pétrin, je tuerais tous ces Primes qui m’ont souffrir ainsi que toutes les femmes à mes côtés…

Ne sachant d’où il venait, un homme franchi la porte à grande vitesse, il se plaça devant nous et nous regarda avec un air sadique. Il souriait, alors lui, il était aussi tordu que ces camarades. Il semblait quand même pressé de partir. Alors qu’il s’approchait de moi, je ne pus réagir aux entailles qu’il venait de me faire aux poignets, je hurlais de douleur, surtout qu’à ces endroits la peau est fine et les entailles sont vite faites. D’ailleurs c’est aussi à ces endroits que le sang s’écoule vite et que c’est aussi très douloureux. A cet instant, plus personne ne m’intéressait autour de moi. Pas même les vampires qui venaient de tomber à la lumière du jour et qui hurlaient de douleur. Ils allaient mourir si elles restaient là face au soleil. Mais moi j’allais certainement mourir encore plus vite qu’elles. Je sentais le liquide chaud coulaient le long de mes bras et s’échappaient de mon corps plus rapidement que je le pensais. Plus je perdais de sang, plus je me sentais partir, m’éloigner de la vie. Je me sentais vide d’émotions, vide de sensations, vide de vie. Je savais pertinemment que j’allais mourir ici attaché à de vulgaires chaines. Mes yeux se fermaient peu à peu et j’entendis plusieurs voix que je ne connaissais pas et que je n’avais pas envie d’entendre. La seule chose que je compris c’est qu’une des femmes avait fini par être sauvé, j’étais heureuse pour elle et quand je vus que c’était la vampire qui avait une petite fille, j’étais encore plus heureuse pour elle car la petite ne méritait pas de perdre sa mère… En attendant, je laissais divaguer mon esprit tout en fermant les yeux. Ma fin approchait j’en étais sure car perdre autant de sang est mortel pour l’être humain. Mon corps lâcha prise et je finis évanouie accrochée à ses maudites chaînes…

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

More about me


MessageSujet: Re: Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ?

Revenir en haut Aller en bas
 

Part One Scenario II : Tu viens pour m’achever, chérie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cover Your Eyes :: Let's get started :: Tableau d'Affichage :: Les Evenements :: Scénario II : L'invitation mystère-
Sauter vers: