AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Dim 29 Avr - 8:37



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

Les miennes n’étaient pas tops non plus ? Mmm peut-etre. Mais c’était mon choix. J’aurais facilement pu le laisser mourir, le regarder s’affaiblir petit à petit, jusqu’à ce que cette lumière qui j’aimais tant dans ses yeux finit par disparaître. Rah qu’est-ce que je disais là ? Faut barrer cette dernière phrase. Bref j’aurais pu le laisser mourir, facilement. Et pourtant j’avais choisi de ne pas le faire. Tout comme lui aurait pu me tuer par la suite, qu’il aurait même pu me laisser seule dans cette hôtel. Au lieu de ca… Voilà qu’il me conduisait même jusqu’à un fast-food… A croire que les vampires ont une âme ? *Mais bien sur qu’ils sont une âme, y a qu’à regarder Lila. Mais Lucas n’en a pas, alors ne tente pas d’en chercher un. Tu risques de finir comme Lila.* L’éternité… Beurk… non merci. Je préfère la mort de loin. Cette vie était déjà assez merdique comme ca, pourquoi voudrais-je la continuer éternellement ?

Un petit sourire s’affichait sur mes lèvres et je l’observais doucement. J’avais fait une erreur en le laissant en vie ? Oui, probablement. Je risquais de m’en mordre les doigts. Comme souvent d’ailleurs. Mais la raison pourquoi j’affichais ce petit sourire, c’était que je pensais exactement la même chose que lui. Et d’ailleurs je lui avais déjà dit. « Toi aussi t’aurais dû me tuer. Car tu sais très bien que je ne te lâcherais pas. » Menace ? Oh non la simple vérité. J’étais une prime et la plupart des primes ne lâchaient pas une proie. C’est la règle des chasseurs. On cherche, on trouve, on traque et on tue. Mais Lucas était bien plus qu’un simple petite vampire. Et cette règle ne s’appliquait pas à lui. A part que je ne comptais pas le lâcher. Il pouvait changer de continent, j’allais le suivre. *Jusqu’au bout du monde hein…*

Arrivée, l’ironie se fit entendre dans nos phrases respectives, mais cela n’empêchait pas qu’il m’aide à sortir de la voiture. J’étais sur mes gardes, mais logique, c’était un vampire. Une fois sur mes jambes, je regardais le restaurant avant de tourner mon regard sur lui. Je sentis toujours son soutien dans mon dos. Ça me fit bizarre…. Il ne pouvait quand même pas s’inquiéter pour mon état de santé ? « Je pense que ca va aller…. » Mes yeux dans les siens, et pour la première fois mon merci fut sincère. « Merci. » Oui, je pouvais être sincère, mais uniquement quand je le voulais. Mon regard s’attardait sur la voiture. « Je vais manger et truc et puis je rentrerais chez moi. Je trouverais bien un moyen de rentrer. Pas d’obligation à rester. » Non, c’était mieux pour moi qu’il s’en aille. Car je sentais que la forteresse que j’avais bâti commençait à s’effondre doucement. Je ne pouvais pas être dure tout le temps. J’avais mes faiblesses. Et la fatigue, la faim, et puis aussi les réactions étranges de Lucas, mais surtout mes propres réactions me troublait. Et quand j’étais troublé, les barrières s’effaçaient. Je fis déjà quelques pas en direction du fast-food. Je pouvais sentir l’odeur jusqu’ici. Oui, de la nourriture voila ce que j’avais besoin. Nourriture et dodo. Pas réfléchir, pas réfléchir.




_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Dim 29 Avr - 10:23


Crystal & Lucas

En général, cela m’aurait fait sourire, la perspicacité et l’obstination des Primes étaient juste admirables. Quand ils avaient un vampire dans le collimateur, ils ne lâchaient pas, jamais. Je m’en serais amusé, j’aurais même provoqué la chasseuse, histoire de l’énerver un peu plus. Puis, après m’être quelque peu amusé de la situation, j’aurais mit fin à ses jours : morsures multiples, cou brisé, cœur arraché... Bref plus de ce monde. L’exception avait été Lila. Je l’avais transformé, juste pour la voir se détester elle-même, ce qu’elle était devenue. Quant à Crystal, je savais ce que je risquais et j’aurais du m’en inquiéter. Pourquoi ? Parce ce que je n’avais jamais été aussi faible qu’en sa présence. Attentionné, doux, soucieux, prenant soin d’elle… Il m’arrivait d’être comme ça avec des humaines, mais c’était dans l’unique but de les séduire, qu’elles m’accordent leur confiance. Elles finissaient toutes mortes ! Mais ELLE !! Avec Crystal, je ne jouais pas de rôle, je ne faisais pas semblant. J’espérais juste qu’elle ne l’ait pas remarqué. Ainsi, elle n’en profiterait pas à son avantage, parce que c’était un sacré avantage. « Qui a dit que ça me dérangeait. » Je souris légèrement avant de rajouter. « Après tout, je ne suis pas contre un peu plus de Miss Anderson et de son délicieux sang. » Je lui aurais bien conseillé de ne pas me suivre mais à quoi bon ? Vu à quel point elle était têtue, elle ne lâcherait pas l’affaire comme ça.

Ma main glissa dans son dos alors qu’elle m’affirmait que ça irait. Je mis alors mes mains dans les poches de mon jean, mon regard restant dans le sien. «Tu es sûre que tu ne vas pas tomber dans les vappes avant d’arriver à l’intérieur ? Ca serait dommage que tu gaspilles du sang, que j’ai gracieusement laissé dans ton corps, en tombant sur le sol. » Un sourire en coin, je la taquinais un peu en prononçant ses paroles. Puis, alors qu’elle reprenait la parole, je regardais vers le fast-food. Je n’avais pas obligation de l’accompagner à l’intérieur, non. En même temps, je n’avais aucune obligation depuis le début. Elle ne m’avait pas obligé à la mordre, ni à l’amener ici. Alors qu’elle s’éloignait, je suivais sa silhouette soupirant doucement. Je n’allais pas resté planté là pendant un siècle. Alors et maintenant ? Je rentrais chez moi, prenais une bonne douche, une poche de sang et dodo ? Nan, ce n’est pas ça que je voulais…

Pas d’obligations. Je l’avais affaiblie, je n’allais pas la laisser au milieu de nulle part. Avec la chance qu’elle a, elle allait attirer des vampires et elle n’était pas vraiment capable de se défendre. Apparaissant à ses côtés, je ne la regardais pas, lui ouvrant la porte du fast-food, la laissant passer. Puis, alors qu’on avançait pour passer commande, je pris la parole. « J’ai aussi un petit creux. Il doit bien y avoir une jolie demoiselle ou autre à se mettre sous la dent. »Je tournais la tête vers Crystal avec un sourire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Dim 29 Avr - 23:55



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

“C’est beau de rêver, mais je ne te donnerais plus mon sang. » Ah non, je n’allais pas me transformer en petit jouet de vampire. J’étais une prime, une tueuse de vampires, une chasseuse. Et si j’avais offert mon sang, c’était dans l’unique but de le garder en vie. Je ne comptais pas refaire ca. Le fixant, je l’écoutais dire encore plus de bêtises, qui avait le don de m’agacer. « Si t’aurais laissé quelques gouttes en plus, le risque de tomber dans les vapes et de me faire mal n’existerait même pas. » Oui, si il n’en avait pas pris autant j’aurais pas eu tant de mal à rester debout sur mes deux jambes. Mais ce n’était pas loin, et je pensais bien être capable d’arriver jusque-là.

J’étais suicidaire, oui, je l’assumais. Mais je n’étais pas la seule à me comporter de cette manière. Car quelques minutes plus tard, Lucas se tenait près de moi. A croire qu’il recherchait ma compagnie, ou alors il voulait me tourmenter l’esprit et m’énerver. Ah et puis je ne devais pas essayer de le comprendre. Cela ne me rendrait la tâche que plus difficile. Rentrant dans le restaurant, mon regard se tournait brusquement vers lui lorsqu’il parlait d’un encas. « Ne soit pas aussi gourmand. T’as déjà eu une jolie demoiselle. Et puis tu sais bien que je ne te laisserais pas faire. » Certes certes, je n’étais pas dans l’état de me battre avec lui, du moins physiquement. Verbalement j’étais toujours d’attaque. Mais je n’allais pas regarder le voir vider une jeune femme de son sang et ne rien faire. Je passais ma commande, attendit quelques minutes, prit le plateau en main. Plateau que je ne tardais d’ailleurs pas à pousser dans les mains de Lucas. Bah oui, il pouvait se rendre utile. De plus cela l’empêcherait de s’attaquer à un humain. Je passais mon bras dans celui de Lucas et m’avançais vers une table. Non, je ne comptais pas le lâcher. Qu’on nous prend pour un couple ou pas, je n’en avais rien à faire. Et puis ainsi j’étais certaine de ne pas tomber en marchant. M’installant finalement à une table, j’ouvris le ketchup et trempait des frites dedans. Au contact des frites avec ma langue, je fermais les yeux un instant. Délicieux. Je continuais à manger sans prendre la peine de regarder Lucas.

Ce n’est que lorsque ma première faim était passé, que je posais mon regard sur lui. Mais qu’est-ce qu’il faisait donc encore ici ? « Je peux savoir quels sont tes projets ? » Il comptait me regarder manger et puis quoi ? Me ramener chez moi comme un gentleman ou est-ce qu’il comptait faire un massacre dans ce lieu ? Ou encore peut-etre qu’il avait une toute autre idée en tête, que même mon esprit tordu ne pouvait pas deviner ? « Tu veux une frite ? » Même pas sure qu’il en mange, mais bon, j’étais poli. C’était ce qu’il avait demandé non ? Et vu qu’il ne semblait pas s’en aller de si vite, au tant être un peu sympa. Après tout, jusqu’ici il s’était montré plutôt sympa pour un buveur de sang.




_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Mer 2 Mai - 9:14


Crystal & Lucas

« Si tu avais laissé ce Prime en vie, je me serais nourri sur lui et tu irais parfaitement bien ! » Je la fixais. Si seulement elle savait…J’avais voulu m’arrêter, mais la soif de sang était plus grande que tout, surtout dans l’état dans lequel je me trouvais. C’était même un miracle que je me sois arrêté avant de la tuer. J’avais raisonné et j’avais lutté contre moi-même pour retirer ses crocs de son cou. « Je n’ai pas voulu t’en prendre autant » marmonnais-je sourcils froncés.

Alors qu’on rentrait dans le fast food, mon sourire s’agrandit quelque peu en voyant le regard qu’elle me lançait. « Je plaisantais, détends toi. » N’étais-je pas mignon à la regarder sage comme une image ? Parce que je ne comptais pas faire des folies ce soir, j’étais crevé pour être honnête. Le sang de Crystal m’avait requinqué mais j’avais besoin de repos et qui plus est, je n’étais pas d’humeur à jouer, ni à traquer qui que ce soit. « Et honnêtement, je ne crois pas que tu fasses le poids à l’heure actuelle ma belle. Tout à l’heure peut-être mais plus maintenant. » M’adossant au comptoir, je n’adressais pas un regard à la serveuse observant les personnes présentes tout en écoutant Crystal passer sa commande. Enfin une jeune femme qui n’était pas obsédée par son poids ! J’avais bien raison lorsque je disais qu’elle était différente. Les trois quarts même plus, auraient prit une salade. En même temps, elle avait vraiment besoin d’énergie. Chopant le plateau d’une main, je m’avançais vers une table avec elle.

Puis, je restais ainsi, immobile, mon regard posait sur elle. C’était peut-être gênant que quelqu’un vous observe ainsi mais telle une statue, je m’étais complètement figé. Je ne l’avais jamais vu aussi pâle, sa peau était blanche presque translucide et de belles cernes étaient apparues sous son visage. Elle avait vraiment fleurter avec la mort ce soir et bien sûr je me demandais toujours pourquoi cela me préoccupait tant ? Alors que sa voix me parvenait, je clignais des yeux avant d’aller à la rencontre des siens. « Oh risque de te surprendre, je n’en ai aucun. Pas après cette soirée merdique que je viens de passer… Je te ramène et je rentre. » Puis je saisis une frite lorsqu’elle m’en proposa et la portai à mes lèvres. Fade. Je pouvais manger de la nourriture humaine mais le gout n’était vraiment pas exceptionnel, pas autant que son sang en tout cas. « Tu reprends un peu des couleurs…Le teint fantomatique ne t’allait pas à ravir. J’en conclus que ça va mieux. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Mer 2 Mai - 9:52



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

« Parce que tu m’aurais laissé partir encore une fois ? » Ainsi si j’avais laissé le prime en vie, je serais en parfait état à l’heure actuelle ? Pourtant au moment même il avait été pas très sympa avec moi, des vraies ennemis, lorsqu’il s’était rendu compte que j’étais une prime et que je me souvenais parfaitement de lui. Je doutais fort qu’il m’aurait laissé filer gentiment sans rien faire… Quoi que finalement il ne m’ait pas tué, alors qu’il aurait pu… Non, je n’arrivais pas trop à le comprendre. Ah et puis merde, je n’étais pas en état de lever la voix. Je voulais manger. Cependant je m’arrêtais un bref instant pour le fixer au moment ou je venais de capter ces marmonnements sur le fait qu’il n’avait pas voulu en prendre autant. Etrange…. A croire qu’il avait presqu’un sentiment de culpabilité de me mettre dans une telle position. *C’est un vampire… Et puis c’est lucas, il ne connaît pas la signification de ce mot.* Oui…. Surement raison… Et pourtant… Enfin je ne dis rien et me contentais de passer ma commande.

Je n’appréciais pas l’humour de Lucas et c’est par un simple regard noir que je le lui fit comprendre. Il avait pourtant raison. Je ne ferais pas le point. Même pas contre un simple humain. On pourrait me souffler dessus que je risquais de tomber en arrière comme une toute petite plume. Pitoyable, quand on y pense… Enfin je fixais mon attention sur ma nourriture, chose qui me fit un bien fou. Je sentis bien le regard de Lucas sur moi, mais fis mine de rien. Relevant après plusieurs bouchés mon regard vers lui, je demandais ce qu’il comptait faire. Pas que je m’attende à une réponse honnête de sa part… « Merdique ? Et moi je pensais que t’avais adoré mon sang… » Oui oui je le comprenais, mais j’avais le droit de le taquiner non ? Un fantôme moi ? Mmm surement. Je tournais mon regard vers la vitre à côté de moi, regardant mon reflet. Je fus choqué de ma mine. C’est vrai que j’étais affreuse. Oh Rakel ne pouvait vraiment pas me voir. Je ressemblais à un zombie. Et encore, là Lucas me disait que j’avais reprit des couleurs, je ne voulais donc pas savoir à quoi j’avais pu ressembler en rentrant ici. Passant une main dans mes cheveux, j’avais repris des forces, mais la fatigue semblait s’être installée dans tout mon corps. « Si tu veux savoir si je suis prête à te botter le cul, je dois te décevoir. Mais sinon oui… j’imagine que ca va mieux. » Déjà cela voulait dire quoi aller mieux ? Mon coude sur la table, et ma main qui soutenait ma tête. « Je peux te poser une question personnelle ? » J’étais bien conscient de sauter à la Crystal brutale vers la douce et fragile personne. Mais c’était moi, n’essayez pas de chercher un fil dans mes pensées, il n’y en a pas. « T’étais comment avant ? Quand t’étais humain ? » Et pourquoi tu poses ce genre de questions ? Demande lui plutôt ou il habites, ca t’avanceras plus.





_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Dim 6 Mai - 1:48


Crystal & Lucas

« Peut-être… » C’était le genre de réponse bateau, vague au possible. En repensant à la situation, je me serais nourri de ce Prime qu’elle avait tué d’une balle. Alors, je n’aurais pas été dans le piteux état dans lequel je m’étais retrouvé face à elle. J’aurais sans doute bien mieux raisonner et je ne pense pas que je l’aurais mordu. Si je l’avais fait en tout cas, ce n’aurait pas été pour reprendre des forces, juste pour le plaisir de gouter le sang de Crystal. Mais rien ne servait de repenser à tout ça, avec des « si » on referait un monde entier. La situation s’était déroulée autrement, je l’avais mordu, elle avait guéri chacune de mes plaies et si je tenais encore debout c’était grâce à elle. J’étais réaliste, je savais ce qu’elle avait fait pour moi aujourd’hui et c’est pour cela que ça me rendait toujours aussi perplexe. Pourquoi ?...

Merdique. Oui j’avais employé le bon mot. Les Primes pouvaient se montrer vraiment très créatifs surtout pour torturer des vampires. Quand on passe plusieurs heures consécutives à être charcuté, on pouvait qualifier la soirée de pourrie, merdique ect ect… Mon regard se porta sur le poignet de la jeune femme pour y apercevoir les deux petites entailles laissées à vif dans sa chair. « Merdique jusqu’à ce moment là… » Petite précision qui avait son importance. Je relevais ensuite mon regard vers elle pour voir qu’elle observait son reflet dans la vitre. « Tu n’y es pas passée loin… » De la mort j’entends. Un très léger sourire vint se former sur mon visage. Elle n’était en effet pas en état de faire quoi que ce soit ce soir, à part s’allonger dans un lit et dormir. Elle tenait à peine debout, mais elle était vivante, c’était déjà ça, non ? « Tu me botteras le cul plus tard, je t’attendrais pas de soucis »

Haussant légèrement les épaules par la suite, je lui indiquais ainsi qu’elle pouvait toujours poser sa question. Je verrais bien si j’étais capable ou si j’avais envie de lui donner une réponse. J’étais toujours à temps de changer de sujet si celui abordé ne me convenait pas. Tout d’abord une légère surprise se lut sur mon visage suite à sa question, pour finalement aborder un très léger sourire. Mes souvenirs humains étaient vagues, je n’en avais que quelques images. Je me rappelais surtout de ma transformation et de la douleur endurée au cours de celle-ci. « C’était il y a de très nombreuses années .Mais si tu veux savoir si j’ai toujours été comme ça alors enlèves les crocs et les meurtres et oui, je pense que je n’ai pas beaucoup changé… J’ai toujours eu un caractère de merde, j’étais assez incontrôlable et j’ai toujours fait le contraire de ce qu’on me disait, au grand désespoir de mes parents. A l’époque j’étais censé me marier, avoir une belle famille et reprendre le travail de mon père. Seulement j’en faisais qu’à ma tête, je courtisais bien des femmes mais je n’avais nullement l’occasion de me caser. Isis a débarqué, elle m’a proposé la puissance, la vie éternelle et j’ai accepté…» Début de l’être qui a massacré des dizaines et des dizaines d’innocents sans jamais ressentir la moindre pitié. « Mais, dis moi, pourquoi une telle question ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Dim 6 Mai - 4:06



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson


« Merdique jusqu’à ce moment là… » oui… Ca je voulais bien le croire. Le sang était la seule chose qui pouvait interesser un vampire. Et j’avais agit bêtement. J’aurais du le laisser crever, j’aurais pu continuer ma vie sachant que le tueur de mes parents était mort… Mais non, fallait que je continue ce petit jeu et que je lui sauve la vie….. J’étais stupide. *Au moins tu le sais.* Je tournais ma tête vers la vitre, ne voulant pas croiser le regard de Lucas. Mais croiser mon propre regard était encore plus effrayant, j’étais à peine reconnaissable.

Quel mine affreuse que j’avais. Oui, j’avais frôlé la mort de très prés. Mais c’était ca quand on fait un métier à risque… Enfin si on pouvait vraiment appeler cela un métier. “Pas la première fois et surement pas la dernière non plus…” J’étais conscient que chez certains gens frôler ainsi la mort remettait en doute certains de leurs décisions, des actions de leur vie. Que certains gens, voyaient là un signe du bon dieu pour arrêter de vivre ainsi. De vivre plus sagement… Oui… mais moi, je ne croyais pas que Dieu pouvait exister. Et s’il existait vraiment… Et bien, dans ce cas c’était un vieux sadique. Dieu aime regarder. C’est un farceur. Réfléchissez : il accorde à l’homme les instincts, il nous fait ce cadeau extraordinaire et ensuite, qu’est-ce qu’il s’empresse de faire ? Pour son propre divertissement, sa propre distraction cosmique, personnelle, il établit des règles en oppositions. C’est d’un mauvais goût épouvantable... Regarde, mais surtout ne touche pas. Touche, mais surtout ne goûte pas ! Goûte, n’avale surtout pas ! Ha ha ha ! Et pendant que nous sommes tous là à sautiller d’un pied sur l’autre, lui qu’est-ce qu’il fait ? Il se fend la pêche à s’en cogner son vieux cul de cinglé au plafond. C’est un refoulé ! C’est un sadique ! C’est un proprio que n’habite même pas l’immeuble ! Vénérer un truc pareil ? Jamais ! Posant mon regard à nouveau vers Lucas. « C’est gentille de bien vouloir m’attendre. » Car oui, là je n’aurais même pas eu la force de le gifler.

Maintenant que j’avais terminé à manger, que mon cerveau commençait à se raviver un peu, tout comme mon corps. Mon esprit lui ne tardait pas à poser une question. Une question sans grande importance et ou je n’aurais même pas cru qu’il m’aurait donné une réponse. Je reposais mon menton sur ma main, coude appuyés sur la table et je l’écoutais. « Ton père faisait quoi comme boulot ? » Isis… Voila un nom à retenir. Donc il avait toujours été un manipulateur avec un caractère à chier… mmm cela prouvait bien que la majorité des caractéristiques restent quand on se transforme en humain… Pourquoi une telle question. Je me penchais en arrière, dos reposé contre l’appuie de siège. « Je voulais savoir si le sadisme est venu après ou si il y était déjà. » Je n’avais pas pour habitude de manipuler les mots pour les adoucir. Et même si au fond j’aurais du me contenter de : Vampire = méchant = tuer les méchants. Je ne pouvais pas me résoudre à avoir un tel raisonnement. Et puis j’étais curieuse… Curieuse de savoir si la transformation physique et l’envie de sang étaient les seuls éléments qui changeaient. Ou si tout vampire est fait pour vivre, telle que disent les primes, dans le meurtre, le sang, la violence. Ou si Lila qui prétendait le contraire, avait raison.





_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Dim 6 Mai - 9:41


Crystal & Lucas

En effet elle était une Prime chassant les vampires. Elle provoquait la mort, jouer avec elle et elle croyait quoi ? Lui échapper indéfiniment ? Elle avait eu de la chance jusque là mais ce n’était pas le genre de chose éternelle. Je m’étais montré plus que gentil avec elle, ne l’attaquant pas, maitrisant mes actions pour ne pas la tuer mais je ne serais pas toujours ainsi. Alors quoi ? Elle voulait finir comme tout un tas d’humains que j’avais rencontré ? Ou alors rejoindre ma belle Lila, Prime devenue vampire ? Parce que c’est ce qui finirait par se produire si elle m’attaquait… « Je sais me montrer patient, pas de soucis, quand tu seras prête, je suis sûre que tu te manifesteras et je serais là pour t’accueillir.»

Voilà qu’elle était en train de me faire revivre des moments qui appartenaient au passé. J’avais en effet parlé d’Isis, ma créatrice, en même temps, qui ne connaissait pas la Matrie des Servantes. Partout où elle passait, elle savait se faire remarquer. Son arrivée en Italie avait marqué les esprits. Une magnifique brune au regard incendiaire… Je n’avais jamais regretté le choix que j’avais fait parce que oui elle m’avait laissé le choix. J’avais prit de son sang sans qu’elle ne m’y contraigne. Face à la question de Crystal, je soupirais doucement. Elle était curieuse, pourquoi voulait-t-elle donc savoir ce qu’était ma vie humaine. Elle n’avait rien de bien passionnante. « Il était artisan » Phrase courte. Je n’avais jamais apprécié parlé de mon père, lui et ses ordres. Regardant Crystal, elle répondit à ma question comme à son habitude, elle ne mâchait pas ses mots, elle était plus que directe. « Qu’est-ce-que ça change ? » lâchais-je alors . Sadique avant ou après, cela ne changerait rien.

Allongeant mes jambes sur le côté, je tapotais légèrement la surface de la table de mes doigts. Bien sûr que j’étais pensif, je repensais à cette soirée, aux autres passées en compagnie de Crystal,à ce qui s’était passé, à ce que j’avais découvert. Elle, une Prime. Au fond, j’aurai du m’en douter après ce que je lui avais fait subir. Elle ne rêvait et ne vivait que de vengeance. J’étais la cible. Il allait vraiment falloir que j’apprenne à ne pas laisser de petites blondinettes en vie dans un coin du séjour. Voilà le résultat… « J’ai quelques questions personnelles moi aussi à te poser. » finis-je par dire la fixant. « Pourquoi ne m’as-tu directement pas traqué ? Pourquoi tant de comédie ? Tu m’as même laissé t’embrasser et tu y as répondu… ca n’avait pas l’air de te déranger d’embrasser un vampire à ce moment là, un vampire en particulier…» J’attendais bien sûr une réponse de sa part, je lui en avais bien donné une quand elle m’avait questionné et je lui avais répondu sincèrement. Aucun mensonge.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Dim 6 Mai - 10:11



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson


Je n’avais pas peur de mourir. Au fond la mort ne pouvais pas être plus merdique que la vie. Par contre me transformer en vampire et vivre le restant de ma vie sur cette terre ? Ah non, ca s’était l’enfer. Plutôt me suicider que de vivre éternellement. C’était une plaie de vivre sur cette terre. Alors oui, j’étais insouciante avec ma vie et je savais que je ne risquais pas de vivre encore très longtemps à une telle cadence. Mais je n’avais pas vraiment prit le peine d’y réfléchir. Moi, ma vie n’était faite que pour me venger. Et après... Et bien je dois avouer que je n’avais jamais réfléchit plus loin que la vengeance. Alors même si je devais y laisser ma vie, je pense que ce n’était pas si grave que ca. Au moins j’aurais essayé.

Ce que cela changeait ? Surement rien, car il restait l’homme qui avait tué ma famille et qui était la cause de pas mal de mes soucis. « Ca change que j’aurais bien voulu savoir si tous les vampires sont aussi sadiques et meurtriers que toi, ou si il y a des exceptions. Ou si la transformation vous change d’office en monstre. » J’étais méfiante envers les vampires. Et même si j’avais un accord avec Lila, cela ne voulait pas dire que je n’étais pas sur mes gardes avec elle. J’avais plus facilement à me faire des amis lycans que vampires. Surement à cause de Lucas.

Des questions personnelles? Ce n’était pas parce qu’il avait répondu au miens que j’allais lui répondre. Et à ses questions je souris doucement. Ca semblait le perturber, note moi cela ne me perturbait pas, moi ce qui me perturbait c’était mes actions de ce soir. Soulevant légèrement mes épaules. Ou est le plaisir et la satisfaction de te traquer et de te tuer immédiatement ? » Mais je ne comptais pas lui répondre en toute honnête. Il allait devoir se satisfaire avec des mystères. Pourquoi l’avoir laissé m’embrasser ? Parce que j’arrivais à oublier qui il était réellement ? Parce que je me perdais facilement dans ma propre comédie ? Ou parce que cela faisait tout simplement parti du piège ? «Je ne suis pas comme toutes les primes. Et même si la plupart des vampires que je croise finisse en brochette, t’es pas n’importe quel vampire… Alors disons que tu ne mérites pas la mort rapide. » Quand à baiser. « Qui te dis que tout était de la comédie ? » Je me relevais. Il était temps de rentrer. Les questions devenaient trop personnelles, et je n’aimais pas ca. Et puis je n’avais pas l’intention d’être plus précise dans mes réponses. Qu’il reste donc dans le flou. Pour ma part il pouvait croire ce qu’il voulait. Je savais que ce soir j’avais fait une bêtise et que j’allais devoir revoir mon plan.






_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Mar 8 Mai - 9:24


Crystal & Lucas


« Certains s’acceptent tels qu’ils sont, d’autres luttent désespérément contre eux-mêmes. Cela ne change rien au fait qu’on est des prédateurs, des personnes se nourrissant de sang pour survivre. Le sang humain nous fait à tous un effet bien particulier. Alors, on est tous des monstres. » Peut-être que certains avaient trouvés une alternative en croquant les animaux plutôt que les humains mais cela les rendaient plus faibles et surtout pas vraiment contrôlables face à la vue d’une personne humaine blessée. Bien sûr que je pensais à Nathan, c’était mon cousin. Il avait préféré s’abstenir totalement de sang humain. C’était pour moi une erreur. Il luttait tellement contre lui-même et s’accablait de remords, c'était vraiment dommage. Parce qu'il aurait été un sacré vampire, cruel à souhait. Peut-être que si Lila nous rejoignait, il ferrait de même...il allait falloir que je réfléchisse à tout ça tiens...

Croisant les bras sur mon torse, je l’observais attendant quelques réponses. Chose qu’elle fit, plus ou moins. Alors, un soupire s’échappa de mes lèvres et je répondis. « Tu veux peut-être faire durer le plaisir mais ça va finir par retomber sur toi… » Elle aurait pu me tuer à des dizaines de reprises, à chacune de nos rencontres. Sachant désormais qu’elle se souvenait de moi et qu’elle avait l’intention de me tuer, je me montrerai que plus méfiant. Elle voulait se compliquer la vie, voilà chose faite. Elle n’était pas comme toutes les Primes, elle était quelqu’un de bien spécial, ça je l’avais remarqué. C’est sans aucun doute pour ça qu’elle était toujours en vie. Elle m’intriguait, elle m’attirait… Malheureusement. « Tu as eu l’opportunité de me torturer ce soir. Tu n’avais qu’à m’attacher, à me donner juste assez de sang pour que je reste conscient et me faire souffrir… J’étais plus qu’à ta portée, ça ne se reproduira pas de si tôt… » Son comportement m’avait en effet surpris en cette soirée. En même temps, Crystal me surprenait toujours. J’étais incapable de prédire quel serait son prochain mouvement, elle était imprévisible, et je ne parvenais jamais à la cerner.

La voyant se relever alors que nous parlions de ce fameux baiser, j’attrapais le plateau sans dire un mot. Je me dirigeai vers la poubelle et vidai le contenu à l’intérieur avant de déposer le plateau au dessus. « On y va… » On sortit alors du fast-food…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Mar 8 Mai - 10:00



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

Ce qu’il me disait était de la matière à réfléchir. Mais pas pour ce soir. J’étais bien trop fatiguée pour réfléchir. Miracle d’ailleurs que j’avais encore du répondant. Mais je pense que ca c’est simplement quelque chose que j’aurais toujours. Et d’ailleurs tiens, lorsqu’il me disait que cela allait finir par me retomber dessus, je lui donnais complètement raison. Car il avait raison, et c’était ce qui allait surement se passer… Tôt ou tard. Impossible de dire quand exactement. Mais à force de jouer avec le feu on finit toujours par se brûler ainsi je me brûlerais tôt ou tard. « De toute manière tôt ou tard cela va me retomber dessus… je joue avec la mort et ce n’est pas quelque chose qu’on peut faire éternellement. » J’en étais consciente. Oui, j’étais consciente d’être suicidaire, que j’aurais du réagir autrement. Comme d’ailleurs comme il me disait que j’aurais du faire. Le torturer… mis encore, je voulais le voir souffrir d’une autre manière que purement physique. Mais ca je me retenais bien de le dire. Déjà que je n’étais pas sure de pouvoir y arriver. A ses paroles je me contentais de lancer un simple : « On verra » Car oui, on verra bien si il serait encore aussi près de ma portée qu’il l’avait été. Peut-être que pas, et alors je pouvais me maudire. Mais peut-être que cet événement ne l’approcherais que d’avantage ? Allez savoir…. Puis la violence était une des manières à faire tomber quelqu’un.

Je m’étais relevée. Oui, je voulais rentrer chez moi, à l’appartement. Je voulais être capable de fermer les yeux et d’oublier cette étrange soirée. Je voulais rentrer avant que Rakel soit là, pouvoir me glisser dans sous mes couvertures et prétendre être en sécurité, alors que dans cette vie on ne l’était jamais réellement. Je me contentais de suivre Lucas jusqu’à la voiture, ou je montais et ou je lui donnais l’adresse. De toute manière c’était un grand building et au fond s’il voulait me retrouver cela ne serait surement pas si difficile pour me trouver. Alors autant lui faciliter la tâche, non ? Et c’est donc ainsi que se terminait la soirée. Je sortis de la voiture, lui souhaitait une bonne soirée sans trop de sang et je rentrais chez moi. Comme j’avais espéré ma coloc n’était pas encore là, et j’en profitais pour me changer et pour me coucher. Demain matin je risquais de ne plus savoir danser sur quel pied, mais cette nuit, je ne voulais plus penser à rien… Et même si la fatigue m’emenait vite au pays des rêves, la dernière chose que je voyais était le visage de Lucas.

FIN





_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

More about me


MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal]

Revenir en haut Aller en bas
 

(fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cover Your Eyes :: Ireland :: Les Alentours :: L'Hotel abandonné-
Sauter vers: