AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Jeu 19 Avr - 5:47


Crystal & Lucas

Une légère trainée de sang. Pour une fois, il ne s’agissait pas de celui d’une de mes victimes, mais bel et bien du mien. Tête baissée, yeux clos, de fines gouttelettes glissèrent le long de mes lèvres pour venir s’écraser contre le sol. Je n’étais pas mort, non, il en fallait beaucoup plus que ça pour m’abattre. « Alors Lucas, ce n’est pas le moment de faire la sieste ! » Je ne dormais pas, au contraire, j’écoutais ses pas, je sentais qu’il se rapprochait de moi. Son pieu en bois de palmier vint s’enfoncer dans mon ventre. Je ne tressaillis pas, je ne fis même pas un geste. Il s’attendait peut-être à ce que je crie de douleur. C’était peine perdu. Je ne lui donnerais pas ce plaisir là et pourtant bordel que c’était douloureux. Il le tourna dans un sens puis dans un autre avant de le retirer. Le processus de cicatrisation était de plus en plus lent, alors qu’il me prenait des forces. Alors qu’il jouissait de son geste, il se retourna riant à pleins poumons. Il y avait une chose à savoir : ne jamais tourner le dos à un vampire. Agilement, j’attrapai son cou entre mes pieds et d’un geste vif, lui brisai la nuque. Tandis que son cadavre tombait sur le sol, je le regardais avec un léger sourire. « Alors c’est qui qui fait la sieste maintenant ! » J’avais été patient, je l’avais laissé croire qu’il avait le dessus et c’est ainsi qu’il s’était fait avoir. Il fallait toujours rester sur ses gardes, ce n’est pas parce que je faisais le mort que je l’étais. Tirant sur les chaines qui emprisonnaient mes poignées, je regardais où elles étaient attachées. Au plafond avec de sacré mailles, il allait falloir que j’y mette un peu plus de force pour me détacher, elles n’allaient pas céder aussi facilement.

C’est après plusieurs minutes, que les chaines cédèrent. Je me massais les poignets tout en me dirigeant vers la sortie. Comment m’étais-je retrouvé dans une telle situation ? Bêtement. J’étais en train de marcher sur la plage quand ils m’avaient attaqués. C’est bien le pluriel que j’avais employé parce qu’ils s’y étaient mis à 6. J’en avais tué deux avant qu’ils arrivent à me mettre KO. Quand je m’étais réveillé, j’étais là, attaché à ses chaines. La torture avait duré bien des heures avant que finalement je prenne le dessus et le tue. Maintenant libre, je comptais bien rentrer et reprendre des forces. Seulement, alors que je sortais de l’hôtel abandonné je fus obligé de m’arrêter, quand une arme fut pointée vers moi. Je savais ce qu’elle contenait : des balles en bois et honnêtement je n’étais pas trop pour m’en recevoir une, je commençais à vraiment être abimé.


Dernière édition par Lucas Montello le Mer 9 Mai - 8:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Jeu 19 Avr - 6:53



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

Une journée de merde. Dans la nuit, trois primes s’étaient fait tués. Et bien sûr, c’était la chasse un peu partout. Moi je m’en foutais bien. Mais avoir des relations dans le milieu pouvait être efficace et du coup lorsqu’un Prime venait me demander un coup de main, j’avais quitté mon boulot pour arriver près d’un hôtel abandonné. Mon arme dans mes mains, j’avais réagi instinctivement en le relevant droit sur le vampire. Il finit par se retourner et mon cœur fit un bond… Ma voix n’était qu’un murmure. « Lucas ? » Merde… Surprit je le regardais. Qu’est-ce qu’il foutait ici. Mais l’autre chasseur, l’obligeait à retourner dans la pièce ou le cadavre de son ami trainait à terre. Il disait quelques mots pas très poli. Mais je prêtais à peine attention. Mon cerveau était sur pilote automatique, je répondais, je gardais mes mains tendus sur le fusil, mais mes yeux ne quittaient pas celle de Lucas.

“Tu comprends mieux pourquoi je travaille en solo… » Solo était un grand mot car j’avoue qu’il y avait Kiran et puis Lila. Mais fait était que je préférais m’occuper d’un vampire toute seule, comme une grande. Je regardais à peine le cadavre, mes yeux fixés dans celui de Lucas. « Tu ne m’avais pas dit que le vampire s’appelait Lucas… » « Parce que tu penses que je demande les prénoms des vampires ? » Mmm ouais ouais c’est vrai. Mais si j’avais su je n’aurais pas mis les pieds ici… D’un seul coup tout venait de s’en voler en l’air. Bravo… Mission foutu, autant le tuer directement, enfin après la torture. Car je n’arriverais plus jamais à m’approcher aussi près sans me faire tuer. Ah et merde… Décidément cette journée ne faisait qu’empirer. Et en plus de cela j’avais mal au crâne. Je fermais la porte, alors que l’autre prime passait des ordres à Lucas, s’approcher du mur et tout ce tralala. J’arquais un sourcil. C’était moi ou il semblait avoir peur de Lucas ? Okey il venait de tuer son ami… Mais quand même, il était affaiblit et on était deux, je gardais toujours mon arme pointé sur lui. Alors qu’est-ce qu’il l’attendait pour l’attacher. Moi la patience ? mmm non je n’en avais pas vraiment. Je soupirais. « Bon… t’attends qu’il s’attache lui-même ou on se commande tous une pizza et on parle autour de ton ami le cadavre ? » Oui, j’avoue je n’ai pas le don de parler gentiment aux gens. Et là, je n’aimais pas la situation. Jamais j’aurais voulu que la situation entre Lucas et moi se trouve se complique si vite.







_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Jeu 19 Avr - 8:11


Crystal & Lucas

J’étais presque sorti d’affaire. Enfin ça c’était avant d’entendre le bruit d’une arme derrière moi. Me retournant, je vis l’identité de celui ou plutôt de celle qui me menaçait de son arme. Crystal…Pour une fois, me voilà surpris. J’aurai dû me douter qu’elle n’avait pas oublié, c’est le genre de chose que l’on n’oublie jamais. Faut croire que son visage d’ange avait su me mener en bateau. J’en étais venu à penser que tellement traumatisée, son cerveau lui avait fait oublier le côté vampire, afin de la protéger. Après tout, c’était un mécanisme de défense comme un autre. L’humain était capable d’oublier des évènements traumatisants, juste pour se protéger, pour éviter de sombrer dans la folie. J’avais tord, elle se souvenait de tout et elle jouait avec moi depuis le début. Je n’étais pas le jouet mais le joueur !! Enfin, excepté dans cette situation, c’était une première. Je n’aimais pas ça du tout ! J’aurai mieux fait de la tuer ce soir là dans cette ruelle.

Réfléchissant à la situation cocasse dans laquelle je me trouvais à présent, j’essayais de trouver un moyen de me sortir de là. J’aurai pu tuer l’autre chasseur mais je n’aurai pas été assez rapide pour esquiver les balles. Plus maintenant. Pas après ce que j’avais enduré ce soir. J’étais affaibli, blessé et beaucoup moins rapide. N’ayant pas d’autres choix que celui d’obéir, je retournais à l’intérieur, calme et silencieux. Crystal ne m’avait pas quitté des yeux. Moi non plus.

Le Prime me parlait et c’est à ce moment là que je reportais mon attention sur lui. Il pensait vraiment que j’allais jouer à l’être docile éternellement ? Je n’étais pas un chien, à qui on donne des ordres et qui obéit pour avoir un nonos. Il commençait à vraiment m’emmerder celui-là. Mais quelque chose d’autre m’interpella chez lui : les battements rapides de son cœur. Il n’était pas rassuré que je sois si proche de lui. Il eut un moment d’hésitation, seulement une fraction de secondes qui chez un vampire était un temps très long. Saisissant l’occasion, je l’attrapais par le cou et me positionnais derrière lui. Il me servait de bouclier, si Crystal tirait, ce serait un des siens qui tomberait en premier. « Bouges et tu es mort. » murmurai-je à l’homme entre mes mains. Je resserrais un peu plus l’emprise exercée sur son cou. Je souriais à présent, lorsque mon regard se posa sur Crystal. « Tu as bien joué les petites filles innocentes, félicitations. Maintenant lâches cette arme, tu vas finir par te blesser ou le blesser. » Ma pression sur son cou se renforça, mais le Prime avait beau se débattre, j’étais bien plus fort, surtout dans cette position. Il manquait déjà d’oxygène, son visage ayant prit des couleurs, virant même vers le bleu. « L’arme au sol de suite ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Jeu 19 Avr - 8:59



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

Il avait peur de Lucas, et si moi je pouvais déjà le sentir, Lucas le pouvait sans aucun doute. D’un côté, c’était intelligent d’avoir peur. J’aurais du avoir peur. Mais la peur… était un sentiment qui s’était effacé chez moi. D’un geste rapide, Lucas avait réussit à tourner la situation à son avantage… Du moins c’était ce qu’il croyait. Car s’il pensait sincèrement que j’allais doucement poser mon arme à terre pour me livrer à lui et le laisser terminer le travail qu’il avait commencé il y a des années, alors là il se trompait lourdement. Je ne disais rien. J’observais, gardant mon arme en main. Maudissant intérieurement le chasseur de ne pas avoir réagit immédiatement. Une hésitation et c’est la mort… ou pire.

Un des miens… Oh Lucas tu ne me connais pas… Tu devrais pourtant, car au final, c’est toi qui m’a crée. Les primes étaient un des miens ? Mmm comme dire qu’on était tous des humains… Pas pour ca que je considérais tous les humains comme mes égaux. C’est ridicule. J’observais Lucas.
« Mais je te félicite aussi… T’as bien su te retenir dans cette ruelle… Je comprends même pas pourquoi..” Doucement l’homme devenait tout bleu, même qu’il commençait à virer vers le mauve. J’hésitais, mais les ordres de Lucas effaçaient toute mon hésitation. Un clic sur la détente et le bouclier de Lucas tombait sur le sol. Je venais de tirer une balle en bois droit dans le cœur. Comme quoi je savais viser. Je le fixais toujours, gardant mon arme pointé sur lui. Au revoir le bouclier. Oui, je venais de tuer un prime et alors ? Le laisser en vie, et obéir aux ordres du vampire n’aurait fait qu’aggraver mon cas et le sien. Lucas aurait fait à ce prime ce qu’il avait fait à mes parents. Et je n’étais pas sure d’être mentalement assez forte pour revivre une telle scène. Alors oui, j’avais préféré de le liquider, un mort courte et rapide. Le genre de mort que quelqu’un de bien mérite. Surprit que j’avais réussit à tuer sans ciller ? Du sang, des morts… J’en ai vu. Oui, j’en ai vu de trop et peut-être que j’étais même devenu insensible à des cadavres… Et puis je ne m’attache pas aux gens. Il n’y avait que deux exceptions à cette règle : Kiran et Tomas. Le reste… Des connaissances…. Rien de plus simple. Et puis finalement tuer un prime c’était comme tuer un vampire. Une balle suffit. « Je n’obéis pas à des ordres. » Non je faisais toujours à ma petite tête. Et je refusais de m’abaisser devant lui, de mettre mon arme à terre et d’être sans défense vis-à-vis de lui. « Alors maintenant que ton bouclier a disparut… Tu comptes t’y prendre comment ?. » Car oh oui, moi je n’avais pas peur de lui. Je ne ressentais que de la haine et peut-être une légère attirance, mais ca je refusais de voir. En tout cas, un pas en ma direction et je tirais. Peut-être pas dans le cœur, mais quand même là ou cela ne va pas faire du bien.





_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Jeu 19 Avr - 9:31


Crystal & Lucas


Tenant toujours le chasseur, j’aurais bien aimé me nourrir mais je ne pouvais pas. Elle aurait profité de cet instant pour tirer. Pourtant j’aurai bien eu besoin d’un peu de sang. J’aurai même été capable de me nourrir d’un petit écureuil et d’adopter le stupide régime de mon cousin. Mais cela n’aurait pas suffit. C’était d’ailleurs grâce au sang humain ingurgité jusque là, que je tenais toujours debout. Si Lila ou Nathan auraient été à ma place, ils n’auraient pas survécu à la torture que j’avais subit. Ou alors si mais ils seraient complètement à plat. Le sang humain rendait plus fort, plus robuste, plus résistant.

Voilà qu’elle abordait ce qui s’était passé cette nuit là, dans cette ruelle. Elle ne comprenait pas pourquoi je l’avais laissé en vie. Moi non plus. Peut-être un simple élan de bonté ou…non. Ou rien ! Je n’allais pas lui donner la satisfaction d’avoir un pouvoir sur moi. Elle ne m’affaiblirait pas , je ne me laisserais pas avoir par un quelconque sentiment de frustration. Je ne serais plus troublé comme je l’avais été ce soir là. Pas aujourd’hui, ni jamais, même si elle me faisait un magnifique sourire. « Oh mais s’il y a que ça, alors je peux faire ce pourquoi je t’avais amené dans cette ruelle tout de suite. » Elle n’avait qu’à me tendre le poignet, je n’y aurais surement pas craché dessus, bien au contraire. Quand un vampire est blessé, il a besoin de sang. Avec le début de soirée merdique que je venais de passer, j’avais besoin de beaucoup, beaucoup de sang.

Le chasseur commençait à s’affaiblir entre mes mains, son cœur se faisait plus lent. Si elle devait lâcher son arme, elle allait devoir se dépêcher. Mais là, contre toute attente, elle tira. Posant ma main au niveau de son torse, lorsque je la relevais, elle était couverte de sang. Elle venait de l’abattre de sang-froid. Alors je souris, laissant tomber le corps sans vie sur le sol, sans y prêter la moindre attention. « Tu penses que je suis un monstre ? Hum? Mais qu'en est-t-il de toi? » Mon regard plongé dans le sien, je souris avant de lever les mains tel un prisonnier. « Alors, qu’attends tu, viens et attaches moi. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Jeu 19 Avr - 10:06



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

Il voulait y remédier? Oh oui, je n’en doutais pas une seconde. Maintenant que mon masque commençait doucement à descendre et qu’il se réalisait que je n’étais pas aussi innocente que ca. Mais d’un autre côté, quelque chose avait bien du l’attirer chez moi. Quelque chose qui l’avait poussé à ne pas me tuer. Et je doute fort que c’était cette fille innocente, car ca il y en avait pas mal qui trainait sur ce monde. Mais je contentais de rien dire. Pas encore. Il avait prit en otage l’autre prime et si j’avais hésité, il n’avait valu qu’un seul mot de sa part pour refuser de lui céder et la balle était partie. Se longeant sagement dans le cœur.

Lui un monstre ? « Je ne penses pas… J’en suis convaincue. » Qu’en était il de moi ? Hum. Est-ce que lui et moi on se ressemblait ? Je ne sais pas. Et honnêtement je ne voulais pas me plonger dans la psychologie stupide. « Crystal Anderson, 24 ans, prime et serveuse dans un bar. Orpheline et ex patiente de l’hopital psychiatrique Saint Elizabeth. Une fille instable et traumatisé par ce qu’elle a vu petite. Colérique mais pas un réel danger pour la société… Enfin si on peut croire les dossiers des psychiatres… » Oui, j’étais instable et j’avais tendance à partir dans des colère noires que je ne me souvenais même plus par la suite. Un danger pour la société ? Mmm pas vraiment. Si j’avais tué, c’était parce que je savais que Lucas ne faisait pas de cadeaux. Il aurait tout simplement prit un plaisir de le vider de son sang et de le torturer devant moi. Mes parents avaient été ces jouets et j’avais tout du voir. Je ne pouvais pas revivre ca une deuxième fois, même si ici je ne me sentais pas du tout attaché au prime. Revivre des souvenirs qu’on a enfermés dans une petite boîte n’est pas une bonne chose.

Un petit sourire s’affichait sur mon visage. Est-ce qu’il pensait réellement que j’allais prendre le risque de m’approcher de lui ? Oh non… J’avais beaucoup de défauts et j’agissais sur des coups de tête, c’est certain… Mais je n’étais pas stupide. Gardant l’arme dans ma main, je lui lançais mon sac à main. « Facilite-moi la tâche, et injectes-toi donc la seringue qui tu trouves dans mon sac. Ca m’éviterait de te tirer deux balles dans les genoux pour te faire agenouiller. A moins que finalement cela ne te gènes pas d'être ma cible pour améliorer mes tirs.»




_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Jeu 19 Avr - 11:03


Crystal & Lucas

Alors qu’elle me racontait en quelques mots qui elle était, je croisais les bras sur mon torse. J’en profitais même pour porter ma main à mes lèvres et consommais le sang qui se trouvait dessus. N’oublions pas que j’avais posé ma main sur le torse de ce pauvre prime, alors pourquoi gaspiller ? Ce n’est pas comme si j’avais des poches de sang à portée de main. Alors ma langue glissa sur mon doigt goutant au sang du prime, pas très fameux d’ailleurs. Pas autant que celui de Crystal ça j’en étais sûr. Je m’étais déjà imaginé le gout de son sang à plusieurs reprises mais n’y avais pourtant jamais gouté. Dommage d’ailleurs. « Tu n’es pas mieux qu’un vampire, Crystal. Je t’ai fait devenir un monstre, tu me ressembles bien plus que ce que tu veux bien l’admettre. » Je l’avais détruite, j’avais détruit toute son innocence d’enfance, je lui avais fait découvrir que les monstres dont parlait ses contes d’enfant existaient vraiment. « La victime devenue Prime pour se venger. En y repensant, c’est un peu pathétique. N’aurais-tu pas pu te contenter de profiter de la vie que je t’avais laissée , c’est en tout cas ce que ta chere maman aurait voulue » Je la provoquais un peu, mais ce n’était que le début. Je savais qu’elle ne voudrait pas aller vite, qu’elle voudrait me faire souffrir comme j’ai fait souffrir ses parents. Je me souvenais assez bien de sa mère. Elle avait hurlé en voyant son mari mourir et m’avait supplié de laisser sa petite Crystal en vie. En même temps c’est ce que j’avais fait mais cela risquait de changer si la belle Crystal continuait à m’énerver.

Rattrapant le sac à main au vol, j’en sortis une seringue, que je balançais aussitôt dans sa direction. Elle pensait réellement que j’allais me soumettre à sa volonté ? L’élément de surprise et la rapidité étaient ici ma force. En peu de temps, je me retrouvais juste derrière elle, mettant un coup dans son bras avant d’attraper l’arme qu’elle tenait il y a encore quelques secondes pour la pointer vers elle. « Tu n’aurais vraiment pas du venir ce soir. » Je reculais vers la porte et m’appuyais contre, ne tenant plus vraiment debout.J'aurai mieux fait de ne pas utiliser ma vitesse tout à l'heure, j'avais pioché dans le peu d'énergie qu'il me restait pour le faire.Ok, maintenant j'avais l'avantage mais combien de temps le garderai-je? Surtout dans un tel état. Cherchant la poignée à tâtons, je ne lâchais pas Crystal du regard.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Jeu 19 Avr - 11:42



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

Les monstres sont la création d’autres monstres….. oui, c’était ce qu’on prétendait. Et quelque part cela avait une certaine logique. Mais je ne voulais pas m’avancer sur ce chemin. J’étais peut-être un monstre à côté de certains gens. Mais pas mieux qu’un vampire ? Lui ressembler ? mmm non. Ca je refusais de croire. « T’es pas mieux qu’une bête. Une goutte de sang et vous devenez comme enrager. Tu tue pour le plaisir, pas parce que tu ressens l’envie de te venger ou encore pour te nourrir…. Non par envie, par ennuie… Voilà pourquoi vous les vampires tuer. Moi je tue pour protéger et je n’y trouve guère une satisfaction. Mais peut-être que cela va changer avec ta mort. « Pathétique… Mmm dépendait qui allait gagner à la fin du jeu. Profiter de ma vie… mmm c’était à quoi j’ai eu droit à entendre beaucoup de fois. Mais je n’y avais jamais vu l’intérêt. Mais lorsqu’il parlait de ma mère je sentais la colère m’envahir. « Tu ne la connais pas, alors ferme-là. »

En colère et surprit par ce qu’il me jetait au visage, il en avait profité pour s’avancer vers moi et me désarmait. Prenant mon bras qui avait subit un coup en main, je le fixais, tout en frottant légèrement contre mon bras . Je n’aurais pas du venir… « Non, Lucas. C’est toi qui n’aurais jamais du me laisser la vie sauve. Ni dans ma maison, ni dans cette ruelle… Ni ce soir. » Encore une fois il venait de faire une bêtise. Et je pense même qu’en ce moment il ne s’en rendait même pas compte. Il avait réussit à attraper mon arme. Pourquoi se préoccuper d’une arme alors qu’il aurait pu mettre ses dents dans ma peau ? Je le fixais, il était faible et chaque instant sans sang le rendait encore plus faible. Je finis par croiser mes bras sur ma poitrin. « Tu comptes faire quoi avec cette arme ? La tenir jusqu’à ce que tu finisses par t’écrouler à terre ? ou finir ce que tu aurais du terminé il y a bien des années ? » Je m’avançais vers lui. Une arme ne me faisait pas peur. Au pire, il tire et puis quoi ? Je meurs ? Et oui, ce n’est pas si grave que ca. Au moins ca serait assez rapide. Mais puis quelque chose me disait qu’il n’allait pas me tuer. Il aurait pu le faire depuis bien longtemps, il avait encore eu la possibilité de le faire il y a quelques secondes. Mon regard s’attardait quelques secondes sur sa main qui cherchait la poignée de la porte et je souris. « Finalement… C’est toi qui es pathétique…. A tenir une arme, à chercher désespérément la sortie… A croire que dans tout ca, c’est toi la victime et non le prédateur. » Je m’arrêtais à mi-chemin et m’appuyais sur un vieux fauteuil, le fixant. « Tu comptes aller ou ? T’es au beau milieu de nulle part… Et je doute que tu es encore capable de faire des kilomètres à pied…. « Au fond je n’avais même pas besoin de la séringue, les blessures et le manque de sang allait faire tout ca pour moi. Moi je devais qu’attendre jusqu’à ce qu’il finit par devenir un petit mouton. Oh bien sur, si je voulais le torturer, il fallait que je lui rende quand même un peu de ses forces, sinon ca ne serait même plus marrant… Mais ca e n’est qu’un problème pour la suite.






_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Ven 20 Avr - 0:09


Crystal & Lucas

Je me reconnaissais bien dans sa description. Pourquoi mentirai-je, ce qu’elle disait était tout ce qu’il y a de plus vrai et je n’avais jamais ressenti le moindre regret dans chacun de mes actes. Je voulais, je prenais. Quand je ne voulais plus, je jetais. Mais je ne devenais pas toujours enrager devant une goutte de sang, j’avais acquis ce contrôle de moi-même, contrairement à Nathan d’ailleurs. Je savais m’arrêter, même la bouche pleine de sang, je n’avais pas besoin qu’on me fasse lâcher une proie, je lâchais tout seul. La preuve avec Lila et toutes les autres que j’avais transformé durant les deux cent dernières années. Je leur laissais toujours assez de sang pour survivre à la transformation. «Alors tu as tué ce type pour le protéger ? » J’arquai un sourcil avec un sourire en coin. « La vengeance… Tu devrais tout de même me remercier, c’est grâce à moi que tu es devenue si forte, que tu te bats ainsi, que tu as trouvé une raison de rester en vie. Le jour où je disparais qu’est-ce-qui te restera ? Rien du tout tu auras toujours ce vide au fond de ta poitrine et tu ne les ramèneras surement pas sur terre. » Je ne souris que davantage lorsqu’elle me donna la satisfaction de se mettre en colère quand je parlais de sa mère. C’était le point sensible, sa famille et pour le savoir, je le savais. « Tu parles encore d’elle au présent, c’est mignon. Tu dois encore en faire des cauchemars de cette nuit là hein ? » Je jouais avec ses nerfs, et elle entrait dans le jeu sans vraiment y faire attention.

A présent contre cette porte, j’appuyais sur la plaie au niveau de mon ventre. De fines gouttes de sang continuaient de perler mais comparé à tout à l’heure, ce n’était rien. Mes tissus étaient en train de se régénérer et la plaie était presque refermée. Elle avait raison. Je n’aurais jamais du la laisser vivre, j’aurais pu prendre sa vie à bien des reprises et je n’avais rien fait. Même ce soir, pourtant son sang aurait été que bénéfique pour moi. J’aurai repris des forces, je l’aurais définitivement envoyé auprès de ses chers parents…

Je posais ma tête contre la porte, ayant l’impression qu’elle pesait trois tonnes. Puis, alors qu’elle parlait de l’arme,je soupirai. « Utiliser une arme pour te tuer ? Nan ça serait trop facile tu ne crois pas ? Mais par contre je peux t'affaiblir avec.» Le bois n'était pas apprécié des vampires mais les balles de n'importe quelle nature qu'elles soient n'étaient pas appréciées des humains. Ils étaient trop fragiles et elle, contrairement à moi, n'avait pas la capacité à régénérer. Je la regardais se rapprocher. Elle avait du cran c’est bien, et contrairement à son copain tout à l’heure, elle ne semblait pas effrayer, même une arme pointée vers elle. Doigt posé sur la détente, je la regardais.Je ne pourrais pas aller bien loin non, surtout qu'il n'y avait pas âme qui vive par ici, à part elle bien sûr. « Alors tu proposes quoi ? Que je t’attaque ? Je suis sûr que c’est ce que tu attends. Je ne suis pas stupide, au vue de mon état de santé et du tien j’aurai à peine le temps de te mordre que déjà tu riposterais… » J'étais réaliste et surtout quelqu'un de réfléchit. Je n'agissais pas que sous l'impulsion, d'accord ça m'arrivait mais pas quand ma vie en dépendait. C'est ce qu'on appelle l'auto préservation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Ven 20 Avr - 3:30



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

« Je l’ai tué pour qu’il n’ai pas besoin de souffrir. Car tu n’es pas le genre de vampire a donné une mort rapide à un humain. » La vengeance… Oui, je vivais pour ça. Et peut-etre qu’il avait raison, s’il n’était plus là ma raison de vivre disparaissait en même temps. Mais je n’avais jamais réfléchit aussi loin. « Te remercier ? Pour m’avoir donné l’envie de te massacrer ? Pour les douces années dans un centre psychiatrique ou encore pour m’avoir laissé en vie ? Tu aurais du me tuer en même temps qu’eux. On s’en serait tous les deux mieux sortis si j’étais morte. » Non je n’aimais pas la vie que je menais. Mais il m’était impossible de renoncer à ma vengeance. Dans cette cellule morbide j’avais vécu que pour cette vengeance. Si je n’avais pas eu ca, j’y serais surement toujours d’ailleurs. Alors oui, merci pour cette vie merdique que tu m’as laissé Lucas ! De l’innocence que tu m’as pris et de la haine que t’as introduit dans mon cœur. « Ce n’est pas le vide que je veux compenser… Je sais bien que rien pourrais les faire revenir. » Non je voulais me débarrasser de lui et de l’emprise qu’il avait toujours sur moi. Car oui, cette vengeance était ma seule raison de vivre et elle m’occupait l’esprit quasi toujours. Oui, je rentrais dans son jeu. Et je ne suis pas sûr qu’il fasse bien de m’énerver autant. Après tout mes crises de colère n’étaient jamais beau à voir. « La ferme ! » J’avais envie de le faire hurler, de le maudire, de le transpercer avec plusieurs pieux.

Desormais désarmé, cela ne changeait rien au fait que je gardais un certain avantage sur lui. Je m’approchais de lui. « Et bien… T’attends-tu alors pour tirer ? » Oui il avait raison, je risquais de riposter à chaque mouvement qu’il faisait. Mais il semblait qu’il n’avait pas vraiment le choix. « Tu n’as pas vraiment le choix… Dans les deux cas tu sembles être foutu. » Mais la rage qu’il m’avait fait ressentir, l’envie de lui faire mal me faisait repenser à mon plan initiale. La torture serait qu’un doux moment pour lui. Et même si je voulais le faire hurler, je voulais encore plus le réduire au néant, au vide total. Je devais donc changer de tactique. Je sortais un canif de la poche de mon jeans. Je savais bien qu’il n’allait pas me tirer dessus. Je fis une légère entorse sur mon bras et le lui tendis. « Je ne te demandes que deux choses en échange… De me laisser en vie et de liquider quelqu’un. »

Oui, encore une fois je jouais avec ma mort. Mais même si il me tuait, s’il me vidait de tout mon sang, au fond ça ne serait pas grave… Au moins j’aurais essayé. Je n’aurais pas accompli ma mission, mais j’aurais tenté, et puis je ne serais plus dans ce monde merdique. Et je trouverais peut-etre enfin une paix intérieure. Dans l’autre cas, le jeu du chat et de la souris continue et je pourrais continuer à l’attirer et à jouer avec le danger. Je gagnais dans les deux cas.




_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Ven 20 Avr - 5:53



Crystal & Lucas

J’aimais prendre mon temps, voir dans les yeux d’une personne tout ce qu’elle pouvait ressentir à ce moment là, quand elle sentait la mort venir lui effleurer l’épaule, douce et lente. Peur, effroi, douleur, inquiétude…Des sentiments que je n’avais pas l’habitude de ressentir. Mais en cette soirée, j’aurais absolument été incapable de faire durer le plaisir. J’aurai été rapide, aucun jeu, aucune torture. Juste la mort. Je l’aurai tué pour me nourrir tel un humain abattant un animal. Il s’agissait là de survie, rien de plus. «Tout dépend de la situation. Si tu veux tout savoir, j’aurai été rapide et sa souffrance aurait été brève. » Mais Crystal avait tout gâché, elle avait tiré et je ne me nourrissais pas du sang des morts. Jamais.

Elle me faisait part de son envie de me massacrer, j’en souriais. Elle n’était pas la seule à le vouloir. La plupart était comme Crystal, victime de mes petits jeux. Parfois, c’était pour raisons personnelles, et mes victimes n’étaient ni plus ni moins que des dommages collatéraux. Parfois, c’était juste par plaisir. « Tu l’as dit toi-même, je ne suis pas le genre à donner une mort rapide. Te garder en vie était bien plus amusant. Te voir prise pour une folle aussi, et voir à quel point aujourd’hui tu es détruite de l’intérieur encore plus. »

Pourquoi je ne tirais pas ? Peut-être pour qu’elle évite de se mettre à pisser le sang devant moi ! C’était une excellente raison ça ! *Mais dans ce cas, tu n’aurais plus qu’à t’approcher d’elle et à finir le travail* Non et je fis taire aussitôt cette petite voix dans ma tête. Je ne pouvais pas. Je ne pouvais pas la tuer, et ce détail là, elle semblait s’en être rendu compte. Mais qu’est-ce-qui me prenait bon sang, je risquais ma peau juste parce que je me préoccupais de la vue d’une humaine. Une humaine qui voulait ma mort, qui plus est.

Voyant qu’elle attrapait un canif, je voulus protester mais c’était déjà trop tard. Sérieusement ? Cet acte était complètement suicidaire. Je n’étais pas en mesure de me contrôler comme je l’avais fait dans cette ruelle. Pas aujourd’hui. Pas après la nuit pourrie que je venais de passer. Mais c’était déjà trop tard, l’odeur de son sang emplissait toute la pièce. Je ne l’avais pas quitté des yeux mais mon regard avait bel et bien changé. En effet, de fines veines se dessinèrent sur mon visage et il était inutile que j’ouvre la bouche pour savoir que de tranchantes canines avaient fait leur apparition. « Où est le piège ? Parce qu’il y en a un, j’en suis sur. Tu ne peux pas changer d’avis aussi vite. Tu veux me tuer et tout d’un coup, tu me proposes gentiment ton bras en échange d’un meurtre ? Qui veux-tu donc que je tue ? » Je m’efforçais de la regarder dans les yeux afin de ne pas voir la trainée de sang sur son bras. Cependant, je ne résistais pas longtemps et la réaction fut immédiate. Précipitamment, elle se retrouva contre le mur. Je tenais le bras entaillé d’une main, l’autre se trouvant au niveau de son cou.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Ven 20 Avr - 6:33




Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

Oui, interieument j’étais détruite. J’étais une ruine, j’en étais bien consciente. Mais je ne lui donnerais pas la satisfaction de l’avouer à haute voix. Et parce que j’étais le genre de fille à réagir au moment même, sans trop réfléchir, j’avais pris sans trop réfléchir un canif et me fit une légère coupure. Mon regard s’attardait sur le vampire. Lucas venait de changer. Enfin je revoyais le monstre de mon enfance…. Ce visage qui me hantait depuis toujours. J’en restais un bref instant perplexe, d’un coup je revenais en arrière, revivant la scène. Le soir ou il était rentré, ou j’avais entendu des voix crier, que je m’étais précipité vers le rez-de-chaussée, une poupée dans les bras. Ah non, je ne pouvais pas revivre ca. Je fermais un bref instant les yeux, chassant ses souvenirs. Avant de me reprendre en main et de m’avancer vers lui, le bras tendu. C’était le moment d’accepter car je ne comptais pas faire une telle offre deux fois.

“Quelqu’un que tu ne connais pas, un humain. Alors non ce n’est pas un piège. Et si j’étais toi j’en profiterais avant que je change d’avis. » Mais j’aurais même pas du prononcer ces derniers paroles, car son instinct et son besoin de soif avait vite prit le dessus. Plaqué contre le mur, je le fixais un bref instant avant de tourner ma tête de l’autre côté. Je n’avais pas envie de le voir mettre ses canines dans ma chair. Je redoutais déjà la douleur que cela allait procurer. *mmm je sais que tu veux le détruire intérieurement…Mais je ne suis pas sure que c’est le meilleur approche…* Peut-etre pas. Mais trop tard pour reculer. Au moins il avait lâché l’arme. *Parce que t’avais vraiment peur d’une arme peut-etre ? C’est de lui et de ces crocs que tu dois avoir peur.* Oui, c’était peut-etre une bêtise, un geste que je risquais de regretter. Mais qui ne tente rien n’a rien. Et le tuer bêtement ou encore le torturer une ou deux heures ne me donnait pas la satisfaction que je souhaitais. *Mmm tu veux un autre baiser, c’est ça ?* La ferme ! « Bon, vas-y hé. Je n’ai pas envie de passer toute ma nuit ici. » Ma voix paraissait peut-etre brutale et sure, mais je sais que les battements de mon cœur qui avait commencé à s’acceler me trahissait et prouvait bien que quelque part j’avais quand même peur. Au moment ou je sentis ses lèvres s’approcher de ma peau, je fermais les yeux.




_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Ven 20 Avr - 10:00


Crystal & Lucas

Son offre me laissait toujours perplexe mais qu’importe. Le temps n’était plus à la réflexion, ni aux doutes, ou à l’hésitation. Si je ne me nourrissais pas, j’allais mourir…Elle se proposait alors pourquoi refuser ? Son sang apaiserait ma soif et soignerait mes blessures. La regardant, je vis qu’elle avait détourné la tête. Si c’est pour la douleur qu’elle s’inquiétait, je pouvais veiller à ne pas trop lui faire mal mais j’espérais plutôt qu’elle s’inquiète pour sa vie. Sur ce point là, je ne garantissais pas de ne pas trop en prendre. Cinq litres, on y était vite, très vite. Lâchant la pression exerçait sur son cou, je ne tenais que son poignet entre mes doigts. Elle pourrait ainsi m’arrêter ou du moins essayer. « Ce sera rapide… » Murmurai-je doucement avant de poser mes lèvres sur sa peau. Puis, telles deux fines aiguilles, mes crocs pénétrèrent dans sa chair.

Aussi étonnant que ça puisse paraitre, je n’y étais pas allé sauvagement, ni même profondément, au contraire c’est avec une grand délicatesse que je l’avais mordu. A peine eus-je transpercé sa peau que le sang coula à flot dans ma bouche. Je m’étais imaginé le goût qu’il aurait à plusieurs reprises. J’avais toujours su qu’il serait délicieux, en réalité, il était bien plus que ça. Pétillant sur ma langue, j’en avalais une légère gorgée, puis encore une autre. J’en avais oublié le monde autour de moi, ce qui pourrait si produire. Je pense que je n’avais jamais été aussi vulnérable qu’à ce moment là. Mes blessures avaient à présent disparues et j’aurais du m’éloigner de Crystal. Plus facile à dire qu’à faire figurez vous. Je lui avais menti en disant que ce serait rapide. Les minutes s’écoulaient et je ne l’avais toujours pas lâché, continuant de lui prendre des forces. Elle n’aurait pas du s’entailler ce poignet, j’avais toujours pensé que c’était une mauvaise idée. J’avais raison.
J’allais la tuer…Non je ne voulais pas la tuer. C’est à ce moment là que j’eus le déclic. Mes crocs se rétractèrent et ma langue glissa sur les deux petits trous dans sa peau. Puis je reposais mon regard sur elle, mon visage ayant de nouveau reprit les traits de celui d’un être humain. Deux de mes doigts faisaient compression sur les plaies que je lui avais fait afin qu'elles s'arrêtent de saigner. Je restais silencieux, me contentant de la fixer, posant ma main sur sa joue afin de m’assurer qu’elle allait bien.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Ven 20 Avr - 10:53



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

J’aurais cru qu’une morsure de vampires était comme une seringue. Mais c’était loin de ressembler à une piqûre. Non, c’était tout le contraire même. C’était même étrange, cela ne faisait pas autant mal que je l’aurais pensé. Mais cela se passait rapidement, je perdais vite mes forces et mon sang. Je sentais mon sang partir de mon corps à une vitesse incroyable. Et puis tout à coup je pris peur. Et si Lucas n’allait pas s’arrêter ? S’il ne voulait pas ? S’il ne pouvait pas ? Mais c’était un peu trop tard pour penser à ca. Je sentais la vie me glisser entre mes doigts. Et ce n’était pas un sentiment très agréable. « Lucas… » Mais il ne semblait pas entendre ma voix, ou alors peut-être qu’il ne prêtait pas attention à ce qui l’entourait. Ma main libre allait se positionner sur la sienne. Signe qu’il devait arrêter. J’ignorais combien de sang il m’avait prit, mais il devait arrêter, car sinon j’allais bientôt voir des petits étoiles autour de mes yeux.

Finalement il retira ses canines de ma chair et j’en fus bien soulagée. Les rôles étaient a présent inversés. Il n’était plus faible, c’était moi qui l'était. En donnant mon sang, j’avais perdue mes forces et je sentais que j’avais besoin de m’asseoir. Sa main sur ma joue… Etrange, il y a encore quelques minutes il m’avait menacé avec une arme. Je reculais de quelques pas. J’avais l’impression que mes jambes s’étaient transformés en pudding. Heureusement il y avait un vieux fauteuil à quelques mètres de moi, ou je me laissais doucement glisser dedans. Moi non plus je ne disais rien. De toute manière il n’y avait pas des mots à prononcer dans une telle situation. Il était faible et il avait du su nourrir. Il aurait pu continuer, mais ne l’avait pas fait. Encore une fois, je me disais qu’il avait fait une bêtise. M’épargner encore et encore, alors qu’à chaque fois la vie lui tendit le choix. Je reposais ma tête contre le dossier et fermais un bref instant les yeux. Être humain avait ses avantages, on ne guérit peut-être pas aussi vite que les vampires, mais le sang perdu est vite regagné. Et dans quelques heures j’aurais retrouvé toute mes capacités, comme ci on ne m’avait jamais prise du sang. Finalement j’ouvrais les yeux et le fixait. « Tu ne me remercies pas…. » Car oui, ce n’était pas dans mes habitudes de donner du sang à des vampires et encore moins à celui qui a tué mes parents. Je l’observais. Il n’y avait plus aucune trace que cette homme avait connu des atroces tortures il y a à peine une heure de cela.




_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Dim 22 Avr - 9:02


Crystal & Lucas

Je ne l’avais pas lâché du regard, constatant à quel point elle était pâle. J’en avais trop prit. J’aurai dû m’arrêter plus tôt. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, on aurait presque dit que j’étais inquiet pour elle. Quand je disais qu’elle exerçait sur moi ce…truc. Quoi d’ailleurs ? Je ne savais même pas, c’était absolument indéfinissable mais avec elle j’étais protecteur et me préoccupais vraiment d’elle. Voyant qu’elle reculait, je la suivis des yeux prêt à intervenir au cas où elle aurait un quelconque malaise et s’effondrait. Mais non, elle se laissa tomber dans ce fauteuil. Je croisai alors les bras sur mon torse.

Je levai les yeux au ciel lorsqu’elle prit la parole. « C’est plutôt toi qui devrait me remercier de t’avoir laissé en vie ! » Je n’avais pas vraiment l’habitude de remercier mes victimes. En général elles n’étaient de toute façon plus de ce monde. Et si elles l’étaient toujours, c’était en général elles qui me remercient d’être toujours en vie, pas moi. Mais Crystal…C’était Crystal et lorsque je croisai à nouveau son regard, je soupirai. « Merci. »

Le silence fit son retour. J’en profitais pour réfléchir. Elle m’avait sauvé, elle avait sauvé le vampire qui avait tué ses parents. Elle m’avait menacé pour finalement me donner le sang nécessaire à me requinquer. C’était en contradiction totale et cela me faisait réfléchir. Finalement, je repris la parole, tenant à avoir quelques explications, auxquelles après tout j’avais droit. « Pourquoi tu as fait ça ? Oh et évites de mentir, je le saurai aussitôt.» Référence à la jolie mélodie de son cœur que j’écoutais toujours d’une oreille. D’ailleurs celui-ci avait un rythme très lent, tout comme sa circulation sanguine. C’était normal, il n’avait plus beaucoup de sang à pomper dans son organisme. Alors, je me déplaçais jusqu’à son sac et le lui lançais sur les genoux. Puis, d’un air le plus détaché possible, j’enchainais. « Tu devrais d’ailleurs manger quelque chose, peut-être que tu as ce qu’il te faut dans ton sac. A moins que tu préfères consommer de mon sang pour te requinquer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Dim 22 Avr - 9:29



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

C’est vrai, il m’avait laissé en vie… Et c’était loin d’être la première fois, cela commençait même à être une habitude. Une très mauvaise habitude, car si je restais persuadé qu’il n’aurait jamais du m’épargner. Ni lorsque j’étais gamine et encore moins aujourd’hui. Donc non, jamais il entendrait un merci glisser de mes lèvres parce qu’il m’épargnait. Un petit sourire vainqueur apparaît sur mes lèvres lorsqu’il finit par me remercier. « Bah tu vois, ce n’était pas si difficile que ca. » Oui, j’étais consciente que j’étais la plus faible et que j’aurais peut-être du être « aimable et gentille » avec lui. Mais comme je l’avais déjà fait remarquer à plusieurs reprises je n’avais pas peur de lui. S’il ne m’avait pas tué, il n’allait surement pas le faire maintenant. Pourquoi je l’avais fait… J’haussais les épaules. Qui pouvais-je bien répondre là-dessus ? Finalement je décidais de me la jouer fine en utilisant les propres paroles de Lucas un peu plus tôt. « Pour reprendre tes paroles, te laisser mourir aussi facilement ne serait même pas amusant à voir. Et puis si tu me connaitrais un peu mieux, tu saurais que je suis une fille qui change tout le temps d’opinion. » Et c’était avec cette réponse qu’il devait se faire. Car il n’en aurait pas d’autre. Et puis, ce n’était pas moi qui avais insinué lui ressemblé, ca c’était lui. Alors à lui de voir si je lui mentais ou pas. Et puis c’est vrai j’étais changeant comme fille. Difficile d’ailleurs de me suivre. Un jour j’adorais la pluie, le jour suivant j’en ai horreur.

Mon regard se posait ensuite sur mon sac à main qu’il venait de me jeter. J’arquais un sourcil. Il était conscient qu’il y avait là pas mal d’armes que j’aurais pu utiliser contre lui ? Mmm bon dans mon état ca serait stupide de tenter quoi ce soit. De la nourriture… oui, c’est quoi encore qu’on a besoin quand on vient de perdre du sang ? Du sucre ? Bah moi et tous ces trucs médicaux, je ne m’y connais pas du tout. Je relevais mon regard d’un air dégouté à ses paroles. Vraiment ? Me nourrir de son sang ? « T’es malade. Si tu veux me faire vomir toute ma nourriture de la journée, c’est sure que tu dois me donner ton sang comme boisson. » Beurk. Déjà que je ne comprenais pas comment on pouvait vouloir boire ca. Mais alors rêve que j’allais en boire. Beurk. Et puis surtout pas de lui. Je ne voulais rien de lui.* mmm* Sst, tais-toi. Je parcourais mon sac, couteau, visa, cellulaire… mmm je doute fort que j’avais quelque chose qui pourrait me nourrir là-dedans. Ah si tiens, un paquet de shewing gumm… Bon je doute fort que ca va faire l’affaire ca. Bah tant pis, mon corps allait devoir se reprendre en main lui-même. Ou alors le gentil vampire allait devoir me ramener chez moi. Je mis le sac à mes pieds. Ou je pourrais téléphoner à mon petit loup préféré pour venir me chercher. Mais encore là, je ne voulais pas trop dire à Tomas la raison de mes blessures. Comme tout lycan il voudrait s’en prendre au vampire, et je voulais éviter ca à tout prix. Donc je n’avais pas vraiment le choix. Mon regard croisait celui de Lucas. « Est-ce que cette fois-ci tu comptes me ramener chez moi ou tu vas encore m’appeler un taxi ? »






_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Lun 23 Avr - 8:01


Crystal & Lucas

Je ne relevais pas mais la regardais d’un regard qui voulait tout dire. Mieux valait qu’elle n’en rajoute pas, c’était exceptionnel et elle n’était pas prête de réentendre des remerciements sortir d’entre mes lèvres. Elle m’avait sauvé la vie, c’est l’unique raison pour laquelle un merci était de rigueur. Attendant qu’elle me donne une réponse, je compris que je devrais me contenter de ses quelques mots.

Un sourire se forma au coin de mes lèvres alors que je vis sa réaction suite à ma proposition. Je savais qu’elle n’en aurait jamais voulu. Elle était persuadé que c’était dégoutant, faux. Je n’ai pas énormément de souvenirs de ma vie humaine mais des brides étaient toujours présentes dans mon cerveau. A ce moment là, je me souvins alors de ma transformation. Isis, ou plutôt Malika puisqu’à l’époque elle se faisait appeler ainsi, m’avait tendu son poignet et j’en avais bu. J’avais toujours pensé que le sang aurait un affreux gout de fer…Le sang de vampire n’avait pas ce goût là…Aussi étrange que cela puisse paraitre, je me rappelle même avoir apprécié le sang de Malika et pourtant je n’étais toujours qu’un simple humain. « Comment peux-tu juger d’une chose à laquelle tu n’as jamais gouté ? » J’haussai les épaules . Après tout c’était comme les gens qui disaient « je n’aime pas les carottes » alors qu’ils n’avaient jamais gouté à une carotte de leur vie. « Tu pensais qu’une morsure était douloureuse n’est-ce-pas ? J’ai senti ta peur…Et verdict ? Qu’as-tu ressenti ? » Je voulais lui faire comprendre qu’il ne fallait pas avoir des aprioris, elle risquait d’être surprise sur bien des choses.

Par la suite, je regardais en direction de ma chemise. Elle était foutue, on aurait dit un de ses filets à poissons tellement elle avait des trous un peu partout. Passant le doigt dans un des trous, je soupirais avant de relever le regard vers Crystal qui s’adressait à moi. « Tu as été si déçu que ça que je ne te ramène pas la dernière fois ? » La ramener, ça me dérangeait pas moi, seulement, j’étais à pieds, les chasseurs m’ayant capturé à des kilomètres de là. Les Primes… Un sourire se dessina sur mon visage et je m’approchais de l’un des cadavres, pour être plus exact, celui que Crystal avait tué peu de temps auparavant. Me penchant, je fouillais dans ses poches une à une avant de sentir un porte clé dans mes mains. Me redressant, je fis tourner les clés autour de mon index regardant Crystal « On peut y aller, je suis sûr que sa voiture n’est pas garée bien loin. » Je m’approchais d’elle et lui tendis la main afin de l’aider à se relever.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Lun 23 Avr - 8:44



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

“ Désolé on a tué mes parents avant qu’ils puissent m’enseigner la leçon de tout gouter. » Et oui, j’étais sarcastique et puis alors ? Le sarcasme et l’humour noir n’ont jamais tué quelqu’un. Détournant le regard pour observer la pièce dans laquelle on se trouvait, ce ne fut que lorsqu’il parlait de la morsure que je tournais mon regard vers lui. Ainsi il avait donc ressenti ma peur… Bon okey je n’allais pas nier le fait que j’avais sur le coup eu peur. Mais est-ce que ce n’était pas un sentiment tout à fait normal ? « Si tu penses que je vais te dire que je kiffe ca et que j’en veux encore, tu te trompes lourdement. » Qu’est-ce que j’avais ressentie ? De la douleur bien sur, mais bien moins que je l’aurais cru. Et puis la vie qui doucement sort de moi… Agréable ? Mmm dépendait pour qui. Pour celui qui veut une mort plus au moins rapide et pas trop douloureuse oui. Pour celui qui voulait rester en vie coute que coute non. C’était un sentiment de désespoir. « Douleur, désespoir et la main de la mort. » Voila ce que j’avais ressenti. Certes d’un côté je comprenais qu’il y avait des gens qui aimaient ce sentiment. Sentir la vie leur glisser entre les mains et pourtant rester en vie, c’était un peu comme ces gens qui aimaient se mettre de la cire sur le corps et tout le tralalala. Peu pour moi, même si je pouvais cependant reconnaître quelque part que mourir ainsi n’était pas aussi terrible. Il y avait des morts bien pires. Mais ca je n’allais pas l’avouer à ce vampire. Il n’utiliserait mes paroles que contre moi.

Déçue ? Ah non, voyons pourquoi est-ce que j’aurais été déçu ? J’avais même jubilé de plaisir en réalisant que j’avais gagné la première manche. Cependant pour une raison inconnue, je ne pris pas la peine de lui répondre. Je regardais un bref instant le cadavre. J’avais tué un prime et j’avais sauvé la vie d’un vampire…. Qu’est-ce qui ne tournait pas rond chez moi ? Peut-être qu’effectivement Lucas avait raison, j’étais un monstre, peut-être même pire que lui ? Mais mes pensées furent interrompues par un Lucas qui jouait avec des clefs de voiture et qui finit par me tendre la main. J’hésitais, mais finalement je posais ma main dans la sienne. Et heureusement car à peine sur mes jambes, je sentis ces derniers vacillés sous mon propre poids. Bordel ! Il m’avait bien amoché. Heureusement qu’il se tenait près de moi et que par pure reflexe humaine j’avais cherché du support chez lui. Pas sure que moi j’arrive jusqu’à la voiture. « Tu m’en a pris combien ? » De trop… je le savais, je le sentais.





_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Lun 23 Avr - 9:29


Crystal & Lucas

Je souris en entendant sa réplique. Elle avait de la répartie, c’est bien. « Les psychiatres et les infirmières auraient pu te l’apprendre. Après tout quand on bouffe de la nourriture d’hôpital pendant des années, on s’habitue à manger tout et n’importe quoi.» Elle pensait quoi qu’elle aurait des excuses pour l’avoir laissée orpheline ? Il ne fallait pas rêver non plus. Tandis qu’elle me racontait ce qu’elle avait ressenti, j’haussais les épaules. « Dommage, tu étais délicieuse. M’enfin, de toute façon, tu as moins de chance de ressentir ça à nouveau, à part si c’est moi qui te mords. Sinon, très peu de vampires s’aventureront à plonger ses crocs dans ton joli cou. Bien sûr il y a toujours des exceptions mais tu as des traces indélébiles de mon passage, ils le sentiront et seront plus retissants à te mordre. Tu es en quelque sorte à moi. » La plupart des vampires ne passaient pas après un autre. Quand ils s’approchaient de la cicatrice laissée, ils préféraient tué l’humain ou le laisser en vie.

Combien je lui en avais prit ? Comme si j’avais compté ! J’étais bien trop occupé à savourer plutôt qu’à compter. « Beaucoup… » Ca aurait pu être pire, bien pire. J’aurai pu la vider de son sang totalement, j’aurai pu ne pas m’arrêter. Le désir de continuer m’avait envahi et j’avais su le combattre. C’était loin d’être facile. Avoir de la retenue ce n’était pas évident du tout. Beaucoup de vampires ne pouvaient plus s’arrêter lorsqu’ils commençaient à consommer du sang humain. L’exemple parfait de Nathan, qui ne pouvait se retenir. Quand on commençait, on ne s’arrêterait plus, plus spécialement quand le sang est délicieux et qu’on est blessé. J’avais été dans cette situation, le sang de Crystal était juste comme elle : spécial et exquis et qui plus est, il m’avait guéri. M’arrêter avait été tout sauf facile ! Cependant ce détail là, je n’allais pas m’en vanter.

Voyant qu’elle ne parviendrait jamais à la voiture dans cet état là, je ne lui demandais pas son avis et la soulevais alors du sol pour la porter dans mes bras. Elle pouvait rechigner, elle devrait si faire. Elle n’était surement pas en forme pour lutter, encore moins contre un vampire. C’est alors que je me dirigeais vers la sortie avec elle. Une fois à l’extérieur, je fis un tour d’horizon afin de voir où se trouvait la voiture. Elle devait sans doute se trouver derrière le bâtiment alors je fis le tour avec Crystal et souris en voyant le véhicule. Je déposais la jeune femme sur le siège passager et pris place au volant. Je ne m’étais pas trompé, c’était bien la bonne voiture. Le moteur se mit en route et je reposais mon regard sur la blondinette. « Il me faudrait ton adresse, ça serait plus pratique pour savoir la route à prendre… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Lun 23 Avr - 9:53



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

« Qu’est-ce que tu peux bien en savoir ? Je parie que t’as même jamais été dans un centre psychiatrique, encore moins y manger. » Oké c’est vrai que la bouffe ne ressemblait à rien. Mais on est souvent bien trop drogué pour gouter réellement ce qu’on avale. Ou alors la moitié du temps on fixe l’assiette sans même pas se réaliser que c’est de la nourriture. Mais encore une fois la faute des médocs qui nous font dormir.

Délicieuse ? mmm voila un compliment qu’on ne m’avait jamais fait. Je restais perplexe à ses paroles. Hein ? Quoi ? Mais qu’est-ce qu’il était entrain de me raconter ? Des autres vampires ne voudraient plus me mordre parce qu’il m’avait mordu ? C’était quoi encore cette stupide règle du royaume des vampires et qui m’échappait complètement ? Ainsi donc les vampires pouvaient sentir si j’avais été mordu ou pas et par quel vampire ? C’était tout simplement hallucinant.. Comme ci ils n’étaient déjà pas assez effrayants comme ca, à entendre nos battements de cœur… manquait plus qu’ils réussissent à lire dans les pensées ! Mais mon visage perplexe changeait rapidement en entendant les dernières paroles de Lucas… A lui ? non mais il rêve là ? Et voila que ma rage remontait d’un coup. Je refusais d’appartenir à qui ce soit. Surtout à lui ! « Je n’appartiens à personne, met ca bien dans ta tête. Je t’ai sauvé la vie, c’est toi qui m’en dois une si tu te souviens de notre pacte. Alors s’il y a quelqu’un qui doit appartenir à l’autre, c’est toi. Pas moi. » Je croisais les bras. Têtue ? Gamine ? Bah et alors ? Chacun son truc. Moi je n’aimais pas le fait d’appartenir à quelqu’un, d’être à quelqu’un.

Et si je n’avais pas été aussi faible, je me serais surement débattu parce que je ne supportais pas être traité comme quelqu’un de faible. Mais ici, c’était stupide de me débattre, alors qu’au fond il ne voulait que m’aider. Mouais m’aider…. Pourquoi d’ailleurs ? Parce que je l’avais nourri ? Dans la voiture, je reposais ma tête contre la vitre, regardant le paysage. Mon adresse ? Mmm forte chance que Rakel soit là. Mieux fallait encore attendre quelques heures. Alors elle serait entrain de chasser du vampire et je pourrais doucement me glisser dans mon lit et je ne la verrais que le lendemain matin, lorsque j’aurais récupéré. « Arrête toi plutôt à un fast food, je meurs de faim. J’ai besoin de la vraie nourriture américaine. » Oh oui, pas une petite salade avec rien du tout. Non un gros hamburger avec des frites et tiens pourquoi pas un milkshake.




_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Mer 25 Avr - 6:03



Crystal & Lucas

Elle n’avait pas tord, je n’étais pas le genre à être malade et même si j’étais blessé, ce n’est pas l’hôpital qui m’aiderait. Alors non, je n’avais aucune idée du gout qu’avait la bouffe dans les hostos mais ce que je savais c’est ce qu’on en disait. Parfois les « on dit » ont raison et d’après leurs descriptions ça avait l’air dégueulasse. Par contre, ce qui était vraiment à croquer c’était les infirmières que ce soit en psy ou ailleurs, elles étaient…intéressantes

Je l’observais voyant les traits de son visage changer et son cœur prendre un rythme bien plus rapide. Elle n’était pas ravie de ce que je venais de lui annoncer visiblement. C’était pourtant un fait, les vampires avaient un odorat surdéveloppé et on sentait ces choses là. Cela n’empêchait pas certains vampires de passer derrière un autre. Parfois, certains partageait même leurs proies, y plongeant leurs crocs en même temps. Tout dépendait si on n’aimait partager ou pas. « Et j’ai sauvé la tienne en t’épargnant, et ce aujourd’hui tout comme dans cette ruelle et il y a des années de cela. » Elle s’y ferrait de toute façon, elle n’avait pas vraiment le choix, c’était comme ça. C’était plutôt une bonne nouvelle pour elle, maintenant un vampire envisagerait plus de la tuer en lui brisant la nuque plutôt qu’en la mordant. C’était une mort bien plus rapide, à peine le temps de réagir et les os des humains se cassaient très facilement. « Quant à notre pacte, on a rien signé du tout, je n’ai d’ailleurs jamais accepté. Je t’ai laissé assez de sang pour vivre, c’est déjà beaucoup. » Elle ne s’imaginait pas à quel point c’était énorme ce que j’avais fait. J’aurai sans aucun doute tué n’importe qui d’autre. Après tout, qu’est-ce-qu’était une vie humaine ? Ils sont 6 milliards, même sept alors un de plus ou un de moins. Mais, il s’agissait d’Elle…Rhaa je détestais dire ça…

A présent dans la voiture, mes doigts tapotaient le volant attendant qu’elle me donne une destination. Fronçant les sourcils, je reportais mon attention sur elle. « Il va falloir être beaucoup plus polie que ça. Je trouve que je suis bien trop gentil avec toi. Après tout, j’aurai pu te prendre ce sang de force et te laisser à moitié morte avec pour unique compagnie les deux autres cadavres. » Je restais ainsi mon regard plongé dans le sien. Il allait falloir qu’elle se montre un peu plus gentille, je pouvais toujours me débarrasser d’elle. Ok, ok je ne le ferais pas mais ça elle n’était pas censée le savoir. « Je peux d’ailleurs toujours finir ce que j’ai commencé tout à l’heure. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Mer 25 Avr - 7:53



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

Epargner ma vie… Blablabla… Change de disque Lucas. « Et moi je me demande bien pourquoi tu m’as laissé en vie dans la ruelle ? » Tournant ma tête dans sa direction, j’avais peut-être perdu de mes forces, mais j’avais toujours ma langue. « Tu sais ce que je penses… C’est qu’au fond quand tu m’as dit que tu faisais partie de moi, et que sans toi ma vie serait vide et sans sens… Et bien je me demande si ce n’est pas plutôt l’inverse. « Surement que non. Je ne rêvais pas. Etre le centre de l’univers d’un vampire ? Ah non quand même pas. Cependant il ne m’avait pas tué, et ce n’était pas la première fois. Pourquoi ? Par curiosité ? Parce que j’étais une bonne distraction ? Quoi qu’il en soit, la raison était autre chose que par bonté. Notre pacte n’était pas signé, ca fut à mon tour de le fixer droit dans les yeux. « Tu as accepté en prenant mon sang. C’était les conditions et je t’ai laissé faire. Maintenant je sais que t’es cruelle, que t’es un tueur et que t’as aucune pitié, mais j’ignorais que tu étais le genre de personne à accepter sans suivre les règles. » Irrité ? Oui. Fâché ? Surement. Je n’aimais pas être utilisé. Donner du sang à un vampire était déjà grave, mais le donner au vampire que j’avais juré de détruire… C’était encore pire.


Je croisais mes bras sur la poitrine. « Bouhou le vilain vampire va me mordre… J’ai peur…. » Est-ce qu’il pensait sincèrement que j’allais avoir peur de ses menaces ? Il n’était pas le premier vampire qui me faisait des menaces. Et puis je dois avouer que je le trouvais bien plus menaçant lorsqu’il était en manque de sang, que maintenant à jouer mon chauffeur. Etre poli ? Mmm ca serait difficile, je n’avais jamais été très poli. Une petite brute. Faut dire aussi qu’on ne nous apprend pas vraiment les bonnes manières dans un centre psychiatrique. Plus gentille ? Oui, ca je pourrais l’être, mais pour l’instant je ne voyais pas l’intérêt de l’être. « Je te ferais des yeux douces lorsque j’aurais mes frites. » Voyant son regard je laissais échapper un soupir. « Bon oké, qu’est-ce que tu veux ? Un merci pour tout ce que tu viens de faire ? » Même si perso je trouvais son comportement tout à fait normale. * Pour un vampire ?* Mmm okey c’est vrai pour un vampire c’était loin d’être un comportement normale… Je le fixais de mon regard de biche, je me demandais si il allait craquer. « Allé s’il te plait, Lucas… J’ai faim et j’ai besoin de reprendre un peu de forces »





_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Ven 27 Avr - 4:09


Crystal & Lucas

Elle parlait beaucoup trop, on ne lui avait jamais dit ? Elle évoquait des sujets tendus dont je ne souhaitais pas parler, la réponse à sa question étant quelque chose que je refusais d’admettre ou même d’y penser. « Je te retourne la question. Tu savais que j’allais tuer des gens et tu m’as laissé faire, tu t’es retournée et tu m’as laissé partir. Pourquoi ? » Elle voulait poser des questions, j’en avais pas mal en réserve aussi. « Si tu ne souhaites pas me donner des réponses concrètes, ne t'attends pas à ce que je t’en donne. » Ca allait dans les deux sens, ce genre de chose. Alors qu’elle m’expliquait ce qu’elle pensait, je regardais dans une autre direction que son joli visage. Les paroles que je m’apprêtais à lui dire, la blesseraient, je le savais, c’est d’ailleurs pour cette raison que j’allais les dire. « Tu es celle qui est obsédée par une seule et unique personne depuis plus d’une dizaine d’années. J’avais même oublié ton existence jusqu’à ce que tu te pointes dans ce bar. » Je ne comptais pas lui laisser penser, durant un seul instant, qu’elle m’attendrissait, que je ne l’avais pas tué par faiblesse, que je pensais à elle bien trop souvent, bien plus qu’il ne fallait. Elle me rendait faible mais jamais elle ne devrait l’apprendre.

J’avais bel et bien prit son sang, en même temps elle s’était ouvert une veine devant moi, je n’avais pas vraiment eu beaucoup le temps de réfléchir. « J’étais sur le point de mourir, encore, et tu t’es coupé avec ce canif. Acte stupide soit disant passant, surtout quand tu as un vampire en manque face à toi. As-tu la moindre idée d’à quel point m’arrêter a été difficile ? » Non, elle ne pouvait pas savoir. Le fait qu’elle cite les mots « cruel », « tueur », et « sans pitié » aurait du bien me décrire. Pourtant aujourd’hui avec elle, aucun de ses trois mots ne s’appliquaient à moi. J’avais été doux, délicat, soucieux et faible. Elle ne l’avait pas réalisé mais moi oui. « Tu me donneras le nom de cet humain et j’aviserais pour un petit encas. »

La fixant, je vis qu’elle ne me prenait pas au sérieux. Alors, mon visage se transforma et je lui montrais les crocs glissant ma langue sur l’un d’eux. « Tu faisais moins la maligne tout à l’heure et je n’aurais aucun problème à finir ce que j’ai commencé. » Du bluff ? Ca j’étais le seul et unique à le savoir. Continuant à l’observer, je la regardais se dépatouiller pour me sortir un malheureux s’il te plait, ce qui finit par me faire lever les yeux au ciel, exaspéré. « C’est beaucoup mieux. Ce n’était pas si compliqué ! » J’attrapais le levier et passais la première.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Anderson

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Ven 27 Avr - 4:55



Aoutch, ca pique!
Ft. Lucas Montello & Crystal Anderson

Renvoyer des questions…. Bah voyons pourquoi cela ne me surprenait même pas ? Trouillard… Même pas capable de répondre à mes questions. Pfff. Moi répondre ? Rêve toujours. Comme il venait de dire si bien, cela allait dans les deux sens et j’avais été la première à poser la question. « Pourquoi ? Parce que j’aime t’embrouiller la tête avec des mystères et des questions sans réponse. » Pourquoi je l’avais laisser partir ? Parce qu’il le fallait. Un mort ou deux n’est pas si cher payé pour une éternelle vengeance. Du moins dans mon optique de la vie. Les paroles qu’il prononçait ensuite ne me rendaient pas très heureuse, c’est sure. Mais au fond il n’avait pas tort, il était une obsession. Mais de là à le dire. Non je préférais rester muette sur ce coup-là… Quoi que je ne tardais pas à l’ouvrir… Bah oui, finalement je devais quand même donner mon opinion, plus fort que moi. Que voulez-vous… j’étais remplit de défauts. « Peut-etre… N’empêche que ce n’est toujours pas une explication pourquoi tu me gardes à chaque fois en vie. »

D’ailleurs en parlant de ça, je lui fis bien la remarque qu’il avait pris mon sang et de ce fait il avait accepté ce compromis. Pas intelligente de ma part ? Encore là je m’en foutais bien. « Je suis insouciante, j’adore le danger, je suis impulsive et je n’ai pas grand-chose à perdre…. . Et puis ce n’est pas parce qu’on tend un billet à un SDF pour obtenir un service de sa part qu’il est obligé de l’accepter… On a toujours un choix… Bon j’avoue que le tien n’était pas le top, mais cela reste un choix. » Je ne sais pas ce que j’étais en train de faire, lui parler, me trouver dans cette voiture. Voiture qui aurait quand même dû me faire un pincement dans le cœur non ? Après tout je venais de tuer le proprio… Et il avait fait partie des bons… Je soupirais. Pour vu que cette histoire ne s’ébruite pas. Je ne voulais pas savoir ce que Rakel risquait de dire si elle apprenait que j’avais tué un prime. Mais un petit sourire apparut sur mon visage lorsqu’il finit par accepter ce compromis, bon à sa façon, mais il acceptait quand même.

Etre plus gentille ? Pourquoi ? Qu’il me donne une seule raison pourquoi j’étais censé être gentille et polie avec lui ? Bon et voila… Au lieu d’argumenter comme des gens civilisés, il faut qu’il fasse des menaces… Ah ces vampires n’ont vraiment pas de manières, y a rien à dire. Je l’observais. En moins d’un quart d’heure je venais de voir ce même visage affreux qui me hantait depuis que j’étais gamine. C’est vrai, je n’aimais pas le voir ainsi. Car c’est dans des tels moments que la réalité vient nous frapper au visage et que je me réalise ce que je suis en train de faire…. Et ce que j’ai fait… j’ai donné mon sang à ce monstre…. Je devrais rentrer chez moi… Mais voilà il y avait Rakel et je ne voulais pas prendre le risque de la croiser dans un tel état. Il me fallait de la nourriture. Et visiblement monsieur le vampire voulait que je sois polie…. Chose impossible pour moi, mais il semblait se contenter d’un simple s’il te plait. Bah finalement il n’était pas si difficile que ça.

Finalement on arrivait. Super ! Je pouvais déjà entendre mon organisme sauter de joie en sachant qu’il allait enfin pouvoir se remplir. Tournant ma tête vers Lucas. « Tu veux bien m’aider à sortir de cette voiture ? S’il te plait ? » Mon s’il te plait puait l’ironie mais c’était quand même un s’il te plait eh.





_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Montello

Lucas Montello

More about me
Messages : 312
Localisation : Maybe behind you
Emploi/Etudes : Informaticien à ses heures perdues
Age du Perso : 253 ans
Arrivé(e) le : 07/04/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal] Dim 29 Avr - 7:29


Crystal & Lucas

Pourquoi je la gardais en vie à chaque fois que l’on se croisait ? …La première fois dans cette maison, un Prime était venu à sa rescousse. Mais…Ce n’est certainement pas un Prime qui m’aurait arrêté cette nuit là, surtout pas après que je me sois nourris de ses parents. Je m’en serais débarrassé en un rien de temps et la petite blondinette recroquevillée dans son coin aurait été une proie plus que facile. Mais son regard et ce joli visage angélique…En grandissant elle avait d’ailleurs gardé les mêmes traits. Me rendant compte que je la fixais longuement depuis plusieurs minutes, je détournais les yeux pour observer l’hôtel abandonné, comme s’il était tout à coup devenu passionnant. En même temps, les images de chacune de nos rencontres se bousculèrent dans ma tête. La façon dont elle riait, dont elle me répondait, son caractère bien trempé, sa personnalité, ses lèvres contre les miennes, la saveur de son sang sur ma langue…Mes doigts se crispèrent doucement sur le volant. Je me maudissais, j’étais vraiment stupide et j’allais finir par me faire tuer. Bravo Lucas ! « Tu es un bon divertissement, faut croire…»

Mes options n’avaient pas été très nombreuses en effet tout à l’heure : soit je continuais à m’affaiblir, soit je la mordais. Le deuxième choix était bien plus tentant, plus risqué mais plus tentant. Elle avait eu l’opportunité de me tuer et elle n’avait pas saisi la chance, ce genre de situation ne se produirait pas tous les jours. J’étais à sa merci, alors bien évidement j’aurais aimé des explications, exactement les mêmes qu’elle voulait tout à l’heure : pourquoi elle me gardait en vie à chaque fois ? « Les tiens ce soir étaient loin d’être tops aussi : d’abord tuer un Prime, ensuite proposer gentiment ton poignet… » Elle m’embrouillait vraiment la tête, tous un tas de questions trottaient dans ma tête. Un humain à tuer elle pouvait très bien le faire elle-même, elle n’avait pas besoin de moi. J’avais pu constater tout à l’heure qu’elle n’était pas accablée de remords quand elle prenait une vie humaine. Alors quoi elle voulait savoir ce que ça faisait de se faire mordre ? Elle voulait ressentir ce que ses parents avaient ressenti ? Elle voulait me tester et voir si j’allais encore une fois la garder en vie ? Rhaaa…comme si elle ne me troublait pas assez comme ça. « Tu n’aimes pas la facilité mais je suis sur que ce n’est pas l’unique raison pour laquelle tu m’as gardé en vie à chaque fois. Tu aurais du me tuer alors que j’étais affaibli, tu as fait une grosse erreur. »

Le trajet avait été rapide jusqu’au fast-food. M’arrêtant non loin de l’entrée, je coupai le moteur. Déjà Crystal prenait la parole et je levais de nouveau les yeux au ciel. « Mais avec plaisir Mademoiselle Anderson »répondis-je sur le même ton. Puis, je sortis de la voiture et fis le tour avant d’ouvrir la portière côté passager. Je passais une main dans son dos, l’autre sous ses jambes et la soulevais délicatement avant de la poser sur la terre ferme. Ma main resta sur son dos, pour m’assurer qu’elle tenait debout. Voilà que je devenais attentionné avec une Prime qui voulait ma peau. J’avais vraiment un grain.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

More about me


MessageSujet: Re: (fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal]

Revenir en haut Aller en bas
 

(fini) Aoutch, ca pique! [PV Crystal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cover Your Eyes :: Ireland :: Les Alentours :: L'Hotel abandonné-
Sauter vers: