AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au rythme de la mode [feat. Anastasia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Madoka Goto

Madoka Goto

More about me
Messages : 96
Emploi/Etudes : Mannequin
Age du Perso : 410 ans (réel) 30 ans (en apparence)
Arrivé(e) le : 08/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeMar 26 Nov - 8:43

Il y a de ça deux semaines, Madoka a rencontrer au manoir des Servantes une femme exerçant un métier dans le monde de la mode. C'est une créatrice, celle qui se cache derrière la scène mais qui est l'auteur de toutes les magnifiques créations que portent les mannequins sur le podium. C'est une vampire comme la Japonaise et elle appartient au même clan. La jeune femme va donc aider sa consœur dans sa quête pour se faire connaitre. L'Europe est un endroit qu'Anastasia n'a pas encore conquis et notre délicieuse et terrible vampire va l'y aider. Etant un mannequin des plus populaires si elle arrive à faire braquer les regards sur les créations de sa nouvelle amie, ça lui donnera un coup de main. Il était donc prévu que la starlette japonaise se rende chez Miss Romanov pour faire des essayages.

Comme prévu, elle avait gardé trois jours entièrement libres cette semaine pour les consacrer à la créatrice. Au préalable, elle lui avait déjà envoyé ses mensurations pour qu'elle puisse commencer à travailler. Avec les essayages, elle pourra faire des ajustements pour que tout soit parfait. La vampire se rendit d'abord dans sa cave avant de partir. Un homme y était enfermé. Le pauvre était terrorisé, il était là depuis plus d'une semaine et le journal local avait déjà fait un article sur sa disparition. Ce mec était célibataire, pas de femme, pas d'enfant, juste sa famille vivant du coté de Londres. Visiblement la famille ne se préoccupait pas de l'homme. Il était parti il y a longtemps et était en froid. Madoka l'avait attrapé car il l'avait un peu énervé. C'était un jour ou elle était au centre commercial. Le visage de l'Asiatique ne lui était pas inconnu et il l'avait un peu "agressé". Elle aurait pu s'en débarrasser, hors dans un lieu public c'était compliqué à cause des caméras et des gens. De plus, elle ne pouvait pas révéler sa force vampirique. Heureusement deux hommes l'avaient sauvée. Bref, quelques jours plus tard, elle avait retrouvé ce porc. L'art du ninjustu lui a permis de l'attraper sans même qu'il ne puisse la voir. Depuis, il croupie dans sa cave, elle vient le voir de temps en temps juste pour le terroriser. Si Madoka le garde chez elle, c'est s'en nourrir. Ce soir était le bon moment pour goûter à son sang. Au départ, elle pensait ne pas le "manger" mais elle avait changé d'avis. Pourquoi gaspiller du sang. Ses canines percèrent la peau de son cou avec un léger craquement. Lui, il hurlait de douleur et de terrain. La vampire n'eut aucune pitié, elle se délecta de son sang. Par contre, elle ne le vida pas de son précieux liquide rouge. C'était un sale type et elle voulait qu'il souffre. Sa mâchoire serra d'avantage son cou et en tirant d'un coup sec elle lui arracha la trachée. Maintenant, il allait se vider de son sang tout en ayant horriblement mal. La cruelle beauté afficha un sourire carnassier et tourna les talons pour aller se nettoyer.

Une fois propre et habillée, elle quitta son manoir et alla du coté de Dublin pour rejoindre l'appartement de la créatrice. Grace à l'adresse elle n'eut pas de mal à trouver, sans oublier le GPS de sa voiture qui fut d'une aide précieuse. Une fois la voiture garée sur le parking, elle monta les escaliers et s’arrêta devant la porte de Romanov. Elle frappa distinctement deux coups et attendit qu'elle vienne lui ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Romanov

Anastasia Romanov

More about me
Messages : 194
Emploi/Etudes : Créatrice de mode indépendante
Age du Perso : 282 ans
Arrivé(e) le : 31/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeMer 27 Nov - 9:39


Au rythme de la mode


Voilà maintenant près d'une semaine – plus ou moins – que je suis enfermée dans mon appartement, ensevelie sous des mètres de tissus. D'un autre côté quand ça fait plus de deux cent ans que vous vivez, il vous arrive de perdre rapidement la notion du temps qui passe. Même si je suis quelqu'un qui aime sortir, faire la fête, ou tout simplement terroriser de simples mortels, quand je me mets à travailler je suis une personne exemplaire en matière de sérieux. Concentrée comme jamais, je mets à profit mes capacités génératrices afin de ne jamais m'arrêter. Évidemment, il fallait bien que je me nourrisse, mais j'avais prévu le coup. J'avais toujours chez moi une petite réserve de poches de sang, juste au cas où. Et puis les livreurs de nourriture à domicile étaient aussi très utiles. Une brillante invention de l'homme. Hier je m'étais commandé du chinois …

La raison pour laquelle je ne sortais plus était très simple. J'ai toute l'organisation d'un défilé à gérer et surtout une nouvelle collection à créer. Objectif numéro un ? Faire connaître mes créations au monde européen. L'évènement était dans plusieurs mois, mais j'étais bien placé pour savoir qu'il fallait se laisser énormément de temps, les habits n'étant que la face visible de l'iceberg.

Dans l'appartement un air de The Doors passait sur ma chaîne Hi-fi. La musique favorisait ma concentration alors que j'étais penchée sur un buste de mannequin, épinglant les pans d'une robe à un bustier, un chignon attaché négligemment sur le haut de ma tête. J'avais crée de nombreuses pièces ces derniers jours, mais je ne pourrais les finaliser qu'une fois les essayages effectués. Et par précaution, je préférais me laisser du temps, sachant que je changerais sans doute d'avis d'ici un ou deux mois. Plusieurs croquis jonchaient le parquet de mon appartement. Lorsqu'il s'agissait de créer j'étais très productive, mais il fallait faire un choix. Même si j'allais devoir faire de nombreuses pièces, je ne pourrais pas non plus tout réaliser.

Aujourd'hui j'attendais Madoka, un mannequin rencontré au manoir Servantes. Elle avait accepté de participer avec mes créations, une mannequin de son envergure me sera d'une grande aide pour diffuser mes créations et me faire connaître à travers le monde. Ce n'était bien sûr pas la seule à défiler pour moi, de mon voyage aux Etats Unis résultait l'accumulation de nombreux contacts, de modèles notamment.

Deux coups à ma porte me sortirent de ma concentration. Je baissais alors le volume de la musique, la rendant presque inaudible, puis détache mes cheveux avant d'ouvrir la porte. Comme je m'y attendais, sur le pan de ma porte se trouvait la magnifique Madoka. Je lui offris alors un sourire amical lui faisant signe de rentrer.

-Bonjour Mademoiselle Goto, et bienvenue. Je vous en prie, entrez.

Mon appartement ne payait sans doute pas de mine de l'extérieur mais l'intérieur était assez spacieux. Il s'ouvrait sur un salon, exposé plein sud, mais les stores étaient le plus souvent – comme maintenant – baissés, laissant une douce lumière tamiser la pièce.

-Est ce que je peux vous offrir quelque chose à boire ? Demandais-je, refermant la porte d'entrée.

codage par Palypsyla sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madoka Goto

Madoka Goto

More about me
Messages : 96
Emploi/Etudes : Mannequin
Age du Perso : 410 ans (réel) 30 ans (en apparence)
Arrivé(e) le : 08/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeJeu 5 Déc - 13:35


La vampire n'avait pas mis bien longtemps à faire le chemin jusque chez la styliste. La voiture a ses avantages, et dire qu'autrefois c'était le cheval. Le pauvre est devenu bien obsolète depuis le siècle dernier. Madoka se rappelle encore les longues chevauchés à travers la forêt durant l'époque où elle était ce qu'on appelle une ninja. Tout ceci lui manque un peu. Le cheval avait un charme que la voiture n'a pas, c'était une manière de ne faire qu'un avec le nature. A chaque époque, il y a des changements. Personne ne peut freiner l'évolution.

La jeune femme trouva la porte de l'appartement de la styliste et frappa afin qu'elle vienne lui ouvrir. Celle-ci ne tarda pas et adressa un grand sourire au mannequin qui fit de même. Comme toujours, elle s'inclina légèrement pour la saluer. N'oublions pas que Madoka est Japonaise, bien qu'elle ne soit pas dans son pays natal, elle n'en oublie pas pour autant sa culture. Au Japon, il est de coutume de se saluer, c'est une chose qu'elle n'est pas prête à abandonner. Enfin, elle passa le seuil de la porte et pénétra dans l'appartement de la styliste. La jolie blonde lui demanda si elle désirait boire quelque chose. Elle n'était pas vraiment là pour ça mais pourquoi ne pas allier l'utile à l'agréable. "Je ne serai pas contre un petit verre de Vodka si vous en avez." Ayant déjà bu du sang il n'y a pas longtemps il n'est pas nécessaire d'en abuser. L'alcool est une bonne alternative et ça change. Mado aurait surement préféré du saké, mais c'est rare que les gens en aient chez eux. Du coup, elle a pour habitude de demander de la Vodka ou du Whisky selon son humeur et son envie.

Pendant que la demoiselle s'occupait de la servir, elle découvrit la pièce où elle travaillait. Le moins qu'on puisse dire c'est que la styliste ne se tournait pas les pouces. Il y en avait un peu partout, entre les pièces de tissus, les croquis à la fois sur le bureau et certains tombés sur le sol. Sans oublier divers autres objets nécessaires à la confection de vêtement. Ça ressemblait à un petit capharnaüm. La Japonaise en comprenait l'utilité, on ne fait pas d’omelette sans casser des eux, comme il n'y a pas de fumée sans feu. Du haut de ses talons, elle observa tout ceci avec un œil à la fois amusé et admirateur. "On peut dire que vous ne faite pas votre travail à moitié !" Plusieurs pièces étaient nouvelles, elle n'avait pas souvenir de les avoir vu dans le book qu'elle lui avait présenté il y a une quinzaine de jours. Madoka s'approcha d'une création qui était en cours de réalisation et toucha du bout des doigts le tissu. C'était vraiment magnifique, un tissus qui était d'une qualité incroyable. Visiblement, Anastasia à de très bon et sait parfaitement choisir la qualité. C'est un très bon point pour elle. A présent l'asiatique était très existé à l'idée de faire les essayages. Le fait que ça soit long ne lui faisait pas peur. Oui, elle allait devoir rester immobile un moment, le temps que la styliste fasse les ajustements, mettent les aiguilles pour tout recoudre à la bonne taille afin d'atteindre la perfection. "J'ai hâte d'essayer tout ça ! Par quoi allons-nous commencer ?" demanda Madoka peut être un peu trop impatiente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Romanov

Anastasia Romanov

More about me
Messages : 194
Emploi/Etudes : Créatrice de mode indépendante
Age du Perso : 282 ans
Arrivé(e) le : 31/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeLun 9 Déc - 22:47


Au rythme de la mode


J'avais invité Madoka à entrer et elle me salua en s'inclinant légèrement. J'étais au courant de ses origines, enfin il faut être aveugle pour ne pas le voir. Nous, occidentaux n'avons pas l'habitude de ce genre de salut. Mais je n'en fis rien, je trouvais même ça intéressant et agréable à observer. Je n'ai pas encore eu l'occasion d'aller visiter le monde asiatique, mais ça fait – bien entendu – parti de mes prochaines destinations.

-Une bonne Russe a toujours une bouteille de Vodka chez elle ! Lui dis-je amusée, en partant derrière le bar.
Ca fait sans doute un peu cliché mais c'est la vérité. Au bout de près de deux cents ans je n'en oublie pas pour autant mes origines.
Je reviens rapidement avec deux verres alors que la japonaise semble observer tout mon joyeux bordel. Il est vrai que j'aurai sans doute pu faire un peu de rangements avant de l'accueillir chez moi. Mais après tout, c'est comme ça que je travaille, je ne voyais donc pas d'inconvénients à ce que je laisse tout cela dans cet état.

-Haha, j'aime m'étaler quand je travaille. Ca me permet d'y voir plus clair. Lui dis-je en lui tendant l'un des verres.
Je bus une longue gorgée alors que Madoka s'approchait de la tenue qui se trouvait sur le buste de couture. Elle semblait l'apprécier et j'étais plus que ravie par son enthousiasme. Ca tombait bien vu qu'elle lui était destinée.

-Et bien par celle-ci. Lui répondis-je en m'approchant à mon tour du buste. Ca me permettra comme ça de bien la finaliser. C'est la pièce maîtresse de la collection.

Il y avait un paravent dans un coin de la pièce. Il servait en majeure partie pour la décoration mais il était aussi très utile lorsque – comme aujourd'hui – je devais faire essayer des pièces à des mannequins. Je le lui désigne donc tout en enlevant la pièce du buste de couture. Puis je la lui tends.

-Voilà, vous pouvez aller vous changer là bas. Faites attention aux aiguilles, n'allez pas vous piquer.
Même si ce n'est pas vraiment une petite piqure qui pouvait faire grand mal à des vampires comme nous. La pièce était donc composée d'un bustier auquel était rattaché plusieurs longs pans de tissus très légers aux couleurs pastels.

codage par Palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madoka Goto

Madoka Goto

More about me
Messages : 96
Emploi/Etudes : Mannequin
Age du Perso : 410 ans (réel) 30 ans (en apparence)
Arrivé(e) le : 08/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeLun 16 Déc - 12:10


L'enthousiasme de Madoka venait de monter d'un cran. Voir tous ces tissus, tous ces croquis, ces aiguilles, le fil... ça lui donnait l'impression de retomber en enfance. Comme-ci c'était son anniversaire et qu'elle allait ouvrir un paquet cadeau. On ne peut pas dire que c'est vraiment ainsi que se passait ses anniversaires quand elle était petite. Il y a des siècles de ça, on ne faisait pas un jolie gâteau ornait de bougie pour fêter une année de plus. Surtout du côté de Madoka qui était durement entraîné à devenir une parfaite Kunoichi. Son apprentissage était stricte, sérieux, long et surtout difficile, même pour une vampire. Mais en se calquant sur le siècle présent, elle a vraiment l'impression que découvrir tout ça est un immense cadeau d'anniversaire ou de Noël. En plus de ça, elle avait la chance de se faire offrir à boire par son hôte, ce qu'elle ne put refuser. La demoiselle avait vu juste en demandant une Vodka, ça aurait été étonnant que Miss Romanov n'en n'ait pas. C'est un peu comme si quelqu'un venait chez Mado et qu'elle ne pourrait pas lui offrir un verre de Saké. En bonne Japonaise, elle avait ce type d'alcool chez elle.

Continuant d'observer, elle ne put que s'émerveiller encore plus devant la robe se trouvant en confection sur le buste. A son retour, Anastasia lui répondit que les essayages débuterait pas cette petite merveille. Un grand sourire excité s'afficha sur le visage de la vampire. Cette robe avait l'air sublime et elle avait drôlement envie de le mettre sur elle pour voir quel effet elle allait donner. "Elle est sublime ! Voyons voir ce que ça donne !" confia-t-elle avant de boire une gorgée de Vodka pour déposer le verre sur la table. Ensuite, elle prit la robe que lui donna la styliste et passa derrière le paravent pour retirer ses vêtements et enfiler la robe. Quand se fut fait, elle sortit de sa cachette pour approcher de la jeune femme afin qu'elle ferme correctement la robe. Maintenant, elle avait un premier aperçu de tout ça, les premier "réglages" vont pouvoir débuter. Pour qu'elle aille parfaitement à Madoka, elle allait devoir resserrer un petit peu les tissus au niveau de la poitrine et de la taille car c'était un tout petit peu trop large, mais de pas grand-chose. "Elle est vraiment confortable et agréable à porter. Vous auriez un miroir que je vois ce qu'elle donne une fois portée ?" demanda poliment la Japonaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Romanov

Anastasia Romanov

More about me
Messages : 194
Emploi/Etudes : Créatrice de mode indépendante
Age du Perso : 282 ans
Arrivé(e) le : 31/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeJeu 19 Déc - 7:06

Au rythme de la mode


Pendant que la belle japonaise était partie se changer derrière le paravent je dégustais mon verre de Vodka. Elle ne mit pas longtemps à revenir. Je dépose alors mon verre sur la table où se trouvait ma machine à coudre et referme la fermeture éclair qui se trouvait dans son dos. Le vêtement était un peu trop grand pour le mannequin mais c'était tout à fait normal. J'avais pris l'habitude de toujours coudre large, on était jamais à l'abri d'une prise de poids du modèle ou d'un écart de taille entre les données qu'on recevait et la réalité. Enfin, je faisais part à toute éventualité.

Elle me demande si il y avait un miroir dans lequel elle pourrait se voir. Je jette alors un coup d'oeil à celui qui se trouvait dans le salon. Il était dissimulé sous un grand draps, il était donc normal que Madoka ne l'ait pas remarqué. Je pars donc le découvrir, posant le long drap sur le dossier d'une chaise, puis oriente le miroir en direction de la jeune femme pour qu'elle puisse se voir.

-Je suis contente que ça vous plaise. Ca vous va à ravir !

Le vêtement avait l'effet souhaité, il souligné parfaitement ses courbes et laissait transparaître ses longues et magnifiques jambes. Elle semblait apprécier la pièce et je dois dire que je n'étais pas non plus mécontente du résultat.

Alors que je la laisse se contempler dans le miroir, je m'affaire déjà à faire les ajustements nécessaires, une aiguille coincée entre les dents. Il n'y avait pas beaucoup de travail à fournir, juste refaire quelques points pour réajuster le corset. Je m'exécutais avec des gestes rapides et précis. Une fois la tâche accomplie je me recule un instant, contemplant le résultat et eu un hochement de tête satisfait. Il faudrait bien sûr reprendre les ajustements en les cousant, mais je ferais ça lorsque tous les essayages seront terminés.

-C'est mieux comme ça non ? Je ne voulais pas que mon mannequin se retrouve à défiler et que le corset soit mal ajuster et glisse.
Dans un placard je prends une boîte à chaussure et en sors une magnifique paire de hauts talons blanc que je pose aux pieds de la japonaise.

-Pouvez-vous mettre ces talons s'il vous plait ? Ce seront ceux que vous porterez le jour J. Puis je vous demanderais de marcher un peu que je vois ce que ça donnerait le jour du défilé?

codage par Palypsyla sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madoka Goto

Madoka Goto

More about me
Messages : 96
Emploi/Etudes : Mannequin
Age du Perso : 410 ans (réel) 30 ans (en apparence)
Arrivé(e) le : 08/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeSam 4 Jan - 12:12

[désolé pour le retard, avec les fêtes et en plus j'ai été malade toute la semaine ><]


La robe lui allait presque comme un gant. Presque car il y avait bien sûr quelques petits ajustement à faire pour que tout ceci soit absolument parfait. C'est d'ailleurs ce qu'allait faire la styliste pour pouvoir reprendre par la suite la robe afin qu'elle soit à la taille de Madoka. Celle-ci demanda avant à se voir dans un miroir pour admirer le résultat. C'est beau de voir un vêtement sur un mannequin en tissus, mais c'est difficile de voir ce que ça donne sur soi. Seul un miroir peut renvoyer le reflet de la personne pour lui révéler à quoi elle peut ressembler. L'effet était totalement magnifique, un travail merveilleux qui allait surement faire fureur le jour du défilé. La jeune femme se regarda de face puis se tourna légèrement pour se voir de profil avant de se mettre de dos et de tourner la tête pour regarder. Oh, c'était tellement beau. "J'aime de plus en plus votre travail !" indiqua la vampire. Juste après, Anastasia lui donna une paire d'escarpin blanc pour qu'elle les essaye. C'était la paire qui devait accompagner la robe. Le choix était plutôt judicieux. Elle glissa ses pieds dedans et s'éleva de quelques centimètres. Maintenant, il ne lui restait plus qu'à marcher un peu pour montrer ce que ça donnait en mouvement. Notre pro se mit à marcher comme le fond si bien les mannequins. Ses pieds suivant une même ligne imaginaire, son regard était fixé devant elle d'une manière imperturbable. "Elle sera vraiment du plus belle effet. Les femmes seraient folles de ne pas s'arracher une merveille pareille. Si tout le reste de la collection est aussi incroyable, tout le monde parlera de vous." Miss Romanov a beaucoup de talents, il suffit de voir son travail pour le comprendre. Madoka revint vers elle, elle reprit son verre pour en boire une gorgée. "Qu'elle sera la prochaine pièce à essayer ?" interrogea la Japonaise avec intérêt. Elle avait vraiment hâte de voir la suite et surtout de l'essayer. Etre mannequin lui donne parfois l'impression d'être une princesse. Devenir mannequin n'avait jamais été une de ces idées. C'est totalement par hasard si elle l'est devenue. Mado marchait dans les rues de Tokyo quand un homme l'a abordé pour lui donner sa carte et lui expliquer qu'elle serait parfaite en tant que mannequin grâce à sa beauté et son corps parfait. Pour une femme ninja c'est un peu surprenant, mais elle avait saisi l'occasion, juste pour voir. Au final, elle s’est dit qu'elle pouvait garder l'opportunité et continuer pendant plusieurs années. L'avantage contrairement aux humains c'est qu'elle restera toujours parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Romanov

Anastasia Romanov

More about me
Messages : 194
Emploi/Etudes : Créatrice de mode indépendante
Age du Perso : 282 ans
Arrivé(e) le : 31/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeLun 6 Jan - 10:51

-Je suis ravie que ça vous plaise. Dis-je d'une voix douce, alors qu'elle enfilait la paire d'escarpin.

La belle japonaise déambulait dans mon appartement alors que je l'observais. La robe volait de droite à gauche à chacun de ses pas, elle était d'une rare élégance et portait la robe à merveille. La hauteur des talons ne lui faisait pas peur, elle avait une réelle assurance. Après tout c'est plutôt normal pour un mannequin mais on en voyait bien certaines qui se tordaient la cheville et se ramassaient sur le podium. Mais elle, je ne la voyais pas tomber, elle savait porter les chaussures, tout comme la robe d'ailleurs. Elle était faite pour elle, il n'y a pas de doute.
Je souriais en écoutant ses commentaires, une aiguille coincée entre mes dents. J'avais mis beaucoup de temps dans cette collection, je comptais donc bien en faire quelque chose d'exceptionnel. Elle avait toujours eu un certain talent pour créer des pièces qui plairaient, et ce en traversant les siècles et les différentes modes. La passion de la mode m'était venue comme ça, comme si ça j'étais faite pour ça depuis toujours.
Madoka me demanda quelle était la prochaine pièce. Je bus une longue gorgée de mon verre avant de le reposer et partit chercher un petit portique à roulette que je tire vers la japonaise. On pouvait y voir un grand nombre des pièces qui serviront pour le défilé. Les couleurs qui ressortaient de la collection étaient en majorité dans les teintes pastels, des nuances très douces et agréable à regarder, mettez le tout sur la peau parfaite des mannequins et vous aurez un résultat des plus exquis.
Je m'empare d'un cintre sur lequel une robe est pendue. Celle-ci à une couleur verte anis, très courte, de fines franges descendant sur les cuisses. Mais la particularité de cette robe se faisait dans son incroyable décolleté. L'air satisfaite, je la tends à la belle.

-Pour la suite, voici quelque chose d'un peu plus léger. Lui annoncais-je comme on annonce le menu dans un restaurant. C'était surtout pour plaisanter et pour détendre l'atmosphère, je ne pouvais pas m'en empêcher. J'affiche alors un petit sourire moqueur, retournant à la dégustation de mon verre de vodka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madoka Goto

Madoka Goto

More about me
Messages : 96
Emploi/Etudes : Mannequin
Age du Perso : 410 ans (réel) 30 ans (en apparence)
Arrivé(e) le : 08/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeDim 12 Jan - 10:57


L'essayage de la première robe prenait fin. La styliste venait tout juste de finir les ajustements avant les aiguilles. Il ne restait plus qu'à la retirer et la mettre de côté pour qu'elle fasse les retouches un peu plus tard dans la journée ou dans la semaine. Madoka était assez contente d'avoir donné sa chance à la demoiselle. Cette fille était talentueuse, c'est certain. Si elle peut contribuer à son succès en Europe, elle en sera assez fière. Bien sûr ceci sera également un bon point pour le mannequin car on parlera à coup sûr d'elle dans la presse et différents médias. En voyant le portique plein de nouveaux vêtements un large sourire découvrir les belles dents blanche de la vampire. On peut dire qu'Anastasia n'est pas du genre à chômer. Elle prit délicatement la robe qu'elle allait devoir porter et s'en alla derrière le paravent. Dans un premier temps, elle retira la première robe en faisant très attention de ne pas l'abimer ou de se piquer sur une aiguille. Ça ne lui fera pas mal bien longtemps si elle se pique, mais si elle peut éviter c'est autant mieux. Pour ne pas salir le tissu ou le froisser, elle posa la robe sur une chaise qui trainait derrière elle et enfila la nouvelle tout aussi magnifique. Comme l'avait dit Ana, elle était en effet plus "légère". Avant de sortir de derrière le paravent, elle reprit la première robe en main pour la confier à la styliste afin qu'elle la pose dans un coin. "Elle est magnifique ! Les gens seraient fous de ne pas aimer votre travail." Madoka laissa la jolie blonde faire les ajustement nécessaire sur la robe pour que tout soit bien taillé au corps de la mannequin. "Vous savez combien de robe vous allez présenter le jour du défilé ?" demanda la vampire avec beaucoup de curiosité. Si elle veut se faire connaitre et montrer sa valeur, il va falloir qu'elle montre l'étendue de son talent. Le défilé devra donc être important sans trop l'être non plus car elle n'est pas aussi connu que Dior, Channel ou tout autre nom du même genre. Mais elle peut rivaliser, son style est différent des couturiers connu, il peut plaire et les gens peuvent y trouver une certaine fraicheur. C'est peut-être ce qu'il faut justement dans le monde de la mode, un peu de nouveauté ou du sang frais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Romanov

Anastasia Romanov

More about me
Messages : 194
Emploi/Etudes : Créatrice de mode indépendante
Age du Perso : 282 ans
Arrivé(e) le : 31/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeMar 21 Jan - 1:01

Madoka revient vers moi, vêtue de la deuxième robe que j'avais prévu pour elle. Elle lui allait bien et la couleur s'accordait à la perfection avec le teint de sa peau. Je pris la première robe qu'elle avait essayé la reposa sur le buste de couture. J'accueillis avec un grand sourire ses compliments.

-Et bien j'espère qu'ils partageront votre avis. J'étais déjà affairée à faire quelques ajustements sur la pièce qu'elle portait. Rien de bien compliqué, mais je comptais raccourcir un peu plus les franges afin de mettre entièrement les longues jambes de la japonaise en valeur. Accroupie, je m'employais donc à la tâche lorsque Madoka se renseignait sur le nombre de pièces qui seront présentées lors du défilé. J'effectue donc un rapide calcul dans ma tête, termine mon ouvrage, me redresse et lui réponds.

-Vous serez huit mannequins avec chacune trois tenues à présenter soit vingt quatre tenues en tout.
Il n'y avait bien sûr pas que des robes qui seront présentées le jour J, même si la japonaise de son côté ne porterait que des robes. Certaines porteront de larges pantalons en tissus, ou de simples shorts. Il y en avait pour tous les goûts, mais avec une certaine concordance entre chaque pièces.
La dernière partie de la collection était plus estivale. En effet, il s'agissait principalement de maillots de bain. C'est une des nouveautés principales me concernant, c'était la première fois que je me consacrer à la création de tenues de bain.

-J'espère que vous n'êtes pas frileuse. Plaisantais-je tout en me retournant vers le portique de vêtements, faisant glisser les cintres jusqu'à trouver la pièce que je cherchais. La dernière partie de la collection est entièrement composée de maillots de bain, lui expliquais-je, c'est une première pour moi. Tout en terminant mes explications je lui tends un deux pièces, composé d'un haut à balconnet, et un bas tenu par des petits nœuds sur les côtés, le tout orné d'un imprimé composé de pleins de petites fleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madoka Goto

Madoka Goto

More about me
Messages : 96
Emploi/Etudes : Mannequin
Age du Perso : 410 ans (réel) 30 ans (en apparence)
Arrivé(e) le : 08/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeDim 26 Jan - 12:50


Il n'y a pas de doute que beaucoup de personne vont adorer le travail de la styliste. La qualité y est, c'est original et apporte un vent de fraicheur. C'est un peu comme si elle apportait une nouvelle vision de la mode. Autant dire que c'est justement ce qu'il faut en ce moment. Les grands créateurs s'embourbant un peu trop dans leurs acquis, du moins c'est ce que pense la Japonaise. Si certains s'inspirent du travail d'Anastasia, ça risque de ne pas être étonnant. Peut-être qu'elle parviendra à lancer un nouveau mouvement dans le monde si fermé et merveilleux de la mode. La jeune femme allait devoir faire ces preuves avec une collection de vingt-quatre pièces. Ceci peut sembler peu, mais le boulot est colossal. Pour un premier défilé et avec autant de mannequin ça risque de faire sensation. Surtout avec Madoka, très appréciée en ce moment. "Il me tarde que le jour du défilé arrive. Votre travail mérite vraiment d'être connu." A côté du défilé, il faudra que tout soit au top : l'ambiance, un buffet, peut être un DJ, une soirée avec du champagne... Bref, en mettre plein les yeux pour impressionner les gens et montrer qu'elle peut s'imposer dans ce monde parfois si cruel.

Par la suite, elle lui posa une question, lui demandant si elle était du genre frileuse. C'était une question assez drôle en sachant qu'elle est vampire. Ce n'est pas comme-ci elle pouvait avoir froid. La question était là pour amener la suite : des maillots de bains. Un petit sourire éclaircie le visage de la Japonaise, cela faisait un petit moment qu'elle n'avait pas fait de séance photo ou de défilé pour des maillots. "Oh c'est un très bon point pour vous ! Vous montrez que vous savez faire beaucoup de chose avec talents !" Madoka prit le maillot deux pièces qu'elle lui donna et alla se changer derrière le paravent. Encore une fois, elle retira délicatement la robe et enfila sa tenue légère. Ses courbes se dessinaient parfaitement dans ce modèle. Elle retourna auprès de la styliste pour lui redonner la robe. "J'aime beaucoup ce maillot. Très sexy ! Vous n'avez jamais envisagé de faire de la lingerie fine également ?" demanda la jeune femme avec curiosité. Elle se regarda dans le miroir et trouva qu'il était parfait. Elle doutait même qu'il y ait vraiment des ajustements à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Romanov

Anastasia Romanov

More about me
Messages : 194
Emploi/Etudes : Créatrice de mode indépendante
Age du Perso : 282 ans
Arrivé(e) le : 31/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeLun 27 Jan - 12:29

J'aimais l'enthousiasme de la japonaise, c'était très communicatif et je l'en remerciais. C'était toujours agréable de travailler avec des personnes aussi motivées. Plutôt qu'avec des petites pestes prétentieuses qui se croient tellement au dessus des autres, tout ça car elles ont eu la chance de naître avec un beau corps et des centimètres suffisants pour monter sur un podium. Et remarquez, il s'agit tout le temps d'humaines, alors qu'elles ignorent que des créatures beaucoup plus puissantes règnent au dessus d'elles. C'est pour ça que je ne travaille pratiquement qu'avec des vampires.

Une fois l'enfilage du maillot de bain terminé, Madoka revint et je pris l'ancienne tenue pour la ranger sur son cintre. Elle était magnifique tout simplement, mais je me gardais de faire quelconque commentaire, restant d'abord professionnelle. Mais je n'en pensais pas moins. L'habit de bain tombait à la perfection et je ne voyais aucune retouche à faire. Je pris un petit châle blanc transparent et le noua autour de la taille de Madoka, tout en l'observant à travers le reflet du miroir.

-Voilà, c'est ainsi que vous serez sur le podium, avec peut être quelques autres accessoires. Après, vous ferez ce que vous voudrez du châle. Lui dis-je, un petit sourire en coin. J'imaginais déjà tous les hommes présents, à baver devant la beauté orientale.

De la lingerie ? A nouveau je souriais. C'est vrai que l'idée m'avait tout le temps attiré, mais c'est encore quelque chose que je n'avais jamais fait. Enfin … pas totalement.

-C'est en projet, j'ai déjà fait quelques croquis. Peut être aimeriez-vous les voir ? Après tout, les essayages étaient désormais terminés, si la japonaise le demandait c'était que ça l'intéressait. Elle serait donc contente de pouvoir voir ses croquis non ? Vous pouvez vous changer si vous voulez, je vais chercher ça.

Sur ce, je partis dans ma chambre, et attrapa un vieux carnet tout corné dans lequel j'accumulais plusieurs croquis fait au fil des années. Puis, je rejoins Madoka, pressée de lui montrer le fruit de mon travail pour avoir un avis avisé. Je l'aimais bien, c'était une jeune femme tout à fait charmante, avec qui je pourrais bien m'entendre. C'est pour ça que j'acceptais de lui montrer. Une fois à ses côtés, j'ouvre le vieil ouvrage et tourne rapidement les feuilles jaunies jusqu'à arriver aux croquis en question. Il s'agissait de lingerie très sexy, s'inspirant beaucoup de la célèbre marque Aubade.

-Ce n'est que des esquisses, mais si je devais créer une collection spéciale lingerie, ça ressemblera beaucoup à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madoka Goto

Madoka Goto

More about me
Messages : 96
Emploi/Etudes : Mannequin
Age du Perso : 410 ans (réel) 30 ans (en apparence)
Arrivé(e) le : 08/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeDim 2 Fév - 12:08


La Japonaise était presque à la fin des essayages. La styliste ajouta juste un châle à la taille du mannequin pour agrémenter le maillot. Le tout était parfait et en prime elle n'avait aucune retouche à faire. La collection devra faire un tabac lors du défilé. Madoka ne voyait pas pour qu'elle raison le monde fermé de la mode refuserait un talent comme le sien. Avec le temps, elle risque de faire de l'ombre à certain créateur et ceux-ci pourrait la voir d'un mauvais œil. Bien sûr, ce n'est pas à eux de décider si elle va rejoindre leur rang. C'est aux critiques de mode et au fashionista de juger si elle a le "niveau" ou pas. Aucune chance qu'elle se loupe, surtout si la soirée se passe bien et que quelques célébrité passent commande. Car c'est bien connu, les gens aiment s'habiller comme les stars. "Je ne suis pas déçu de faire partie de vos mannequins pour ce défilé !" avoua la jeune femme qui au début avait peut-être quelques craintes ce qui est tout à fait normal. Après avoir vu tout ça, elle n'a plus aucun doute. En voyant les tenues de bain, elle imagina très bien la styliste se lancer dans de la vraie lingerie. Visiblement c'était un projet futur. Oh intéressant ! Anastasia proposa même à la Japonaise de voir les croquis. Un grand sourire se dessina sur son visage montrant ainsi son enthousiasme. "Oh oui, ça serait avec grand plaisir !" assura-t-elle. Pendant que la blondinette s'en alla chercher ses dessins, Madoka retourna derrière le paravent pour se changer et revêtir ses propres vêtements. Enfin, elle rejoignit la styliste et attendit qu'elle tourne les pages -dont les croquis étaient très sympathiques- avant d'arriver à ceux des sous-vêtements. C'était une fois de plus magnifique. Tout était sexy et à la fois très féminin. Bref, ça correspondait parfaitement aux femmes. "J'admire ce que vous faites ! Vous êtes vraiment étonnante. Votre talent est sans limite. J'ai vraiment hâte de voir un jour cette collection. Chaque page contenait un nouveau croquis, elle arrivait à faire des choses assez différentes et avait même des motifs de dentelle. Elle est très créative, c'est certain ! "Je pense que vous n'allez pas tarder à devenir ma styliste préféré !" confia sincèrement Madoka toujours impressionné par tant de créativité. Sans faire exprès, en regardant dans un coin de la pièce, elle remarqua un vêtement abimé, déchiré et plein de sang [ce que portait Ana quand elle a attaqué et séquestré Sam]. Elle s'approcha de celui-ci et le regarda. C'était un vêtement de femme, surement à Anastasia. "Qu'est-il arrivé à votre haut ? Des primes ?" interrogea Madoka. Depuis son arrivée, elle n'avait pas encore eu l'occasion de les voir et ça lui convenait très bien comme ça. Peut-être est-t-il temps qu'elle se renseigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Romanov

Anastasia Romanov

More about me
Messages : 194
Emploi/Etudes : Créatrice de mode indépendante
Age du Perso : 282 ans
Arrivé(e) le : 31/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeMar 4 Fév - 1:52

-Et moi je suis très contente que vous ayez accepté d'en faire parti. Renchéris-je lorsque la Japonaise exprimait sa joie de faire parti du défilé. Elles faisaient la une belle collaboration et la notoriété de Madoka ne serait que favorable durant la représentation.
J'étais partie chercher le carnet dans lequel j'amassais de nombreux croquis et notamment ceux d'une éventuelle ligne de lingerie que je souhaitais montrer à la Japonaise qui s'était enquis de savoir si j'avais l'intention d'en créer une collection. Et la réaction du mannequin ne fut sans appel, elle semblait adorer ce qu'elle voyait de dessiner et me faisait part de son admiration. J'en fus très flattée et surtout très honoré que ça vienne d'une femme comme Madoka.

-A ce point là ?! Vous me flattez. Répondis-je lorsque celle-ci me dit que je devenais sa styliste préférée. J'étais consciente du talent que je pouvais avoir mais je savais aussi reconnaître le talent des autres. Enfin, contrairement à beaucoup de stylistes d'aujourd'hui, j'ai pour ma part toute l'éternité pour m'améliorer, ce qui explique l'étendu de ma « palette ».

Je referme l'ouvrage et le dépose dans un coin de l'appartement alors que j'observe la Japonaise. Elle semblait avoir vu quelque chose et s'y intéresser. Ce n'était pas une nouvelle pièce de ma collection ou une ébauche de vêtement, non, c'était un petit haut blanc, déchiré et souillé de sang. Bon à mettre à la poubelle. J'avais moi même oublié qu'il était toujours là. Je fronçais légèrement les sourcils en me rappelant de l'occasion à laquelle je l'avais porté, et surtout de la personne qui m'avait infligé tout ça. Un petit rire sarcastique m'échappe. Je rejoins Madoka et prends le bout de tissu entre mes mains, observant les tâches de mon propre sang et le trou qu'il y avait au niveau de la poitrine.

-Oui … Il faut croire qu'on ne peut plus se promener tranquillement sans se faire envahir par ces cafards. Je soupire longuement avant de continuer. C'était il y a quelques jours, un prime auquel je m'étais déjà frotté m'a retrouvé. Comme vous pouvez le voir ça n'a pas été sans mal mais je lui ai largement rendu la monnaie de sa pièce. Un sourire sadique apparaissait sur mes lèvres au souvenir de la petite séance de torture que le chasseur avait subit. Malheureusement il est toujours vivant, un autre prime s'en est mêlé …

Je haïssais ces primes au plus profond de mon être, et ceux-ci se faisaient de plus en plus nombreux et insistants.

-Il faut de plus en plus se méfier, ils sont partout … Vous aussi vous avez déjà eu à faire à eux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madoka Goto

Madoka Goto

More about me
Messages : 96
Emploi/Etudes : Mannequin
Age du Perso : 410 ans (réel) 30 ans (en apparence)
Arrivé(e) le : 08/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeJeu 13 Fév - 12:27


Ce que disait Madoka était honnête et elle le pensait. La jeune femme avait beaucoup de talent et un avenir prometteur était devant elle c'est certain. Le moment de ce congratulé prit fin quand la Japonaise remarqua le t-shirt souillé de sang et déchiré qui trainait très discrètement dans un coin de la pièce. La styliste étant vampire, elle imaginait que ceci pouvait lui appartenir. D'ailleurs, elle connaissait bien trop l'odeur du sang humain pour ne pas le différencier à celui d'un vampire. Quoi qu'il y avait quelques touches de sang humain sur le défunt t-shirt. L'asiatique présuma donc que c'était un chasseur qui lui avait infligé tout ça. Qui d'autre aurait pu lui faire ça après tout ? La blonde prit le tissu entre ses mains en ayant l'air de se rappeler les évènements. En effet, elle avait vu juste, c'était bien contre un prime qu'elle avait mis fin à la vit du vêtement. Au cours de ces explications, elle raconta que c'était un ancien chasseur qui l'avait déjà chassé qui l'avait retrouvé. C'est triste ces foutus chasseur qui vous reconnaisse. Madoka avait déjà eu le droit à ce genre de chose par le passé. D'après ce qu'elle disait, elle s'était défendu et l'homme n'était pas parti sans mal. Il serait mort si un autre ne serait pas venu l'aider. "Ces chasseurs... une véritable plait partout où va !" soupira Madoka. Quant à la question d'Anastasia, on peut dire que oui, elle avait déjà eu affaire à eux. Dans son pays natal, il n'était pas rare surtout autrefois quand elle était ninja, de voir des primes. Le pire c'était les primes qui étaient eux aussi ninjas. Depuis son arrivée en Irlande, elle avait rencontré indirectement un chasseur. C'était lors d'une transaction pour son petit business de sang. "J'essaie de me faire le plus discrète possible. Avec ma notoriété actuelle, il suffirait qu'un seul bruit cours pour que les primes de la planètes entière me traque. Autrefois, oui, j'ai vu plusieurs de mes amis mourir à cause d'eux. Je me suis battu contre eux. La Japonaise se déplaça et alla vers la fenêtre pour regarder dehors. "Peu après mon arrivée ici, j'étais en train de faire une transaction pour mon petit business spécial vampire. Hors j'ai été interrompu par un prime. Je ne l'ai pas affronté personnellement. J'ai laissé mes hommes de mains faire. A présent, je sais que l'endroit est plus dangereux que je ne l'imaginais. Elle se retourna et parcouru la pièce pour rejoindre la blondinette avant d'afficher un petit sourire carnassier. "Je pense qu'il va falloir mettre de l'ordre dans cette ville. Si vous connaissez certains d'entre eux, je serai prête à m'en charger personnellement !" Les techniques qu'elle a appris dans sa jeunesse et qui lui ont servi à commettre des assassinats lui seront très utiles pour tuer. La furtivité c'est son truc. Elle est comme un oiseau qui s'abat sur sa proie, on ne la voit pas venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Romanov

Anastasia Romanov

More about me
Messages : 194
Emploi/Etudes : Créatrice de mode indépendante
Age du Perso : 282 ans
Arrivé(e) le : 31/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeSam 15 Fév - 12:34

Les évènements n'étaient plus aux essayages ou aux discussions sur la mode. Il en était tout autre. Effectivement, la japonaise avait trouvé le tee shirt que j'avais porté lors de l'affrontement avec un prime il n'y avait pas si longtemps de ça. Il était taché, troué, enfin bref, il était fichu. Et Dieu sait que je ne supporte pas gâcher mes vêtements. Le sang passe encore, ça se lave … mais les trous béants, non.
Madoka partageait le même ressentiment que moi envers les primes, et je n'en attendais pas moins de la part d'elle. Il est vrai que à cause de son métier et de la célébrité que celui-ci engendrait, elle devait redoubler de précaution. Si jamais il était su du plus grand nombre qu'elle était vampire, tous les primes de la planète ne tarderait pas à rappliquer.
Nous étions beaucoup à perdre des amis ou compagnons à cause de ces primes. J'observais la japonaise se déplacer tout en l'écoutant, en apprenant par la même occasion un peu plus sur cette femme. Une transaction ? Je ne savais pas exactement de quoi elle parlait même si j'en comprenais les grandes lignes. Aussi, mes lèvres s'étiraient en un léger sourire.

-Des hommes de main ? Vous en avez de la chance. Ca devait être sympa, et apporter beaucoup d'avantages. Il est vrai qu'avec eux je n'aurai eu aucun problèmes face aux primes et ces derniers ne seraient plus de ce monde. Mais je crois avoir beaucoup trop de fierté pour compter sur quelqu'un d'autre que moi même.

-Il est vrai qu'ils sont beaucoup plus présent que lors de ma première visite ici. Il faudrait effectivement s'employer à faire un petit peu de ménage, une battue par exemple. Un sourire sadique apparaissait alors sur le coin de mes lèvres.

Je connaissais la détermination d'une majorité des Servantes concernant l'extermination de ceux-ci, et Madoka était du même avis que nous tous, pour ma plus grande joie.

-Je ne manquerai pas de faire appel à vous lorsque je retrouverais la trace de l'un d'eux ! Une partie de chasse à vos côtés ne me déplairait pas, je dois l'avouer. A nouveau je dévoilais mes dents dans un grand sourire.
J'étais habituée à chasser avec Lucas ou Adam entre autre, mais il est vrai que je n'avais pas souvent participé à ce genre de « loisir » avec une femme, encore moins avec une japonaise. Je me demandais justement comment cette vampire se battait, bien que je ne doutais pas de sa force.

-Pratiquez vous les arts martiaux ? Je n'en savais rien et c'était peut être trop stéréotypé de croire qu'une japonaise pratiquait justement cet art. Mais ce serait intéressant à savoir. Car de mon côté, je ne pouvais pas associer ma manière de combattre à un style précis. Je préfère largement le corps à corps et le combat à main nue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madoka Goto

Madoka Goto

More about me
Messages : 96
Emploi/Etudes : Mannequin
Age du Perso : 410 ans (réel) 30 ans (en apparence)
Arrivé(e) le : 08/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeDim 23 Fév - 12:25


Qu'importe l'endroit, les primes sont un vrai désastre pour les vampires. Il faut toujours qu'ils viennent fourrer leur nez là où il ne le faut pas. Madoka en a fait les frais récemment avec une transaction qui a failli échouer au super marché. L'un des employés été un vampire qui avait volé une certaine quantité de sang dans un hôpital. Le tout stocké dans un frigo caché à l'intérieur du magasin. Elle aurait pu faire un possible partenariat avec cette personne, hélas un prime était venu jouer les héros. C'est à cause de ça qu'elle est partie sans faire affaire et qu'elle avait laissé ses hommes des vampires et des humains se charger du "super héros". Celui-ci s'en était sorti vivant ce qui est fort dommage et le vampire avec qui elle aurait pu s'associer était malheureusement mort. Il n'y a rien de pire qu'un rendez-vous d'affaire qui échoue lamentablement à cause de ce genre de choses. "Ils ne sont pas toujours là. La plupart du temps ce sont eux qui s'occupent de mon business quand je n'en ai pas le temps. Mais quand j'ai un rendez-vous important, ils viennent. Malheureusement, j'ai perdu trois de mes hommes. Une fâcheuse histoire !" expliqua-t-elle en repensant aux morts.

Ainsi Dublin n'était donc pas épargné par les chasseurs et ils sont toujours de plus en plus nombreux. Faire un petit coup de ménage serait plutôt appréciable, sur ce fait les deux vampires étaient d'accord. D'ailleurs, Anastasia proposait de l'appeler le jour où elle partira à la chasse aux primes. Un grand sourire s'afficha sur les lèvres de la japonaise, c'est avec grand plaisir qu'elle y prendra part. Tuer a toujours été une joie pour elle, surtout quand il s'agit de chasseur qui s'en prend au sien. "Je me joindrai à vous avec plaisir. Il n'y a rien de plus palpitant que de traquer ces misérables insectes et de s'abattre sur eux pour les exterminer une bonne fois pour toute !" Puis la jolie blonde lui demanda si elle pratiquait les arts martiaux. La question ne lui sembla pas étrange, son origine asiatique devait la pousser à poser ce genre de question. Madoka s'appuya contre une table avant de répondre. "On peut parler d'arts-martiaux, oui. En fait, on m'a enseigné quand j'étais enfant l'art du ninjustu. C'est un art traditionnel qui s'est perdu de nos jours. Il fut un temps où j'étais une Kunoichi, mais vous connaissait peut-être plus le terme Shinobi ou ninja. J'ai également été Samouraï, à cette époque je devais d'ailleurs me faire passer pour un garçon, car seul les hommes pouvaient l'être." Elle croisa les bras sur sa poitrine tout en repensant aux temps anciens ou elle pratiquait tout ceci. "Il y a quelques décennies j'ai appris le Sambo quand je faisais partie du KGB. Un art martial tout aussi efficace bien que je préfère le ninjustu qui consiste plus à se fondre dans l'ombre et attaquer sans être vu." Elle finit par s'écarter de la table pour faire quelques pas dans la pièce. "Le ninjustu n'est pas que l'art de se fondre dans l'ombre et de se battre, c'est aussi la maitrise de certaines armes blanches, mais aussi savoir se servir de puissants poisons. Je pense que ça pourrait être envisageable contre les primes. Je me demande s'ils se demanderont si c'est l'oeuvre des vampires..." Ce pourrait être une bonne idée, il suffirait de tuer aussi quelques humains n'ayant aucun rapport avec les primes pour brouiller les pistes et faire croire à un serial killer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Romanov

Anastasia Romanov

More about me
Messages : 194
Emploi/Etudes : Créatrice de mode indépendante
Age du Perso : 282 ans
Arrivé(e) le : 31/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeMer 26 Fév - 9:59


Ca faisait déjà la deuxième fois que je voyais la japonaise, mais mis à part dans le domaine de la mode, je ne connaissais rien d'elle. La conversation avait dévié sur les Primes, et une petite collaboration quant à leur suppression s'était semble t-il organisé. Très vite, en raison de ses origines, je lui avais demandé si elle pratiquait les arts martiaux. Et lorsqu'elle me répondit, j'en appris déjà beaucoup plus sur elle. Quel âge avait-elle réellement ? Je n'en savais rien mais je devinais qu'elle devait avoir un bon paquet d'années derrière elle en vue de son expérience.
J'en devenais même rapidement impressionnée. Oui, c'était rare mais je savais le reconnaître quand c'était le cas. J'avais devant moi une réelle ninja. Bien que j'avais moi aussi beaucoup d'années à mon compteur, je n'avais jamais eu de formation à proprement parlé concernant les combats. Comme on dit, j'avais été formé sur le tas. Je m'en suis pris des coups au début, et avec le temps j'avais réussi à devenir assez forte.

-Et bien, je n'aimerai pas être votre ennemie. Je souriais doucement en la regardant. Vous semblez en avoir traversé des choses dans votre vie !

Je ne pouvais pas en dire autant de mon côté. Enfin si, en quasiment deux cents ans d'existence j'avais vu des tas de choses, j'avais pratiquement voyagé autour du monde.

-Je n'aurai jamais imaginé que ce soit aussi complexe, ça doit vraiment être utile pour faire les choses discrètement. Et puis c'est vrai que les primes n'iraient sans doute pas imaginer qu'un empoisonnement serait l'œuvre de vampires. Vous êtes décidément une redoutable alliée pour le clan Servantes. Et pour moi accessoirement pensais-je. Ses vastes connaissances en matière de combat pourraient nous être utile si les choses dégénéraient.
Madoka avait vraiment piqué toute ma curiosité. Qui aurait-pu imaginer qu'un mannequin aussi reconnu était aussi un redoutable vampire. Arts martiaux, poisons, hommes de main … il ne valait mieux pas trop se frotter à elle.

-J'espère que j'aurai un jour l'occasion de vous voir à l'œuvre. J'attrape la bouteille de vodka posée sur le bar. Est-ce que je vous ressers ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madoka Goto

Madoka Goto

More about me
Messages : 96
Emploi/Etudes : Mannequin
Age du Perso : 410 ans (réel) 30 ans (en apparence)
Arrivé(e) le : 08/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeSam 8 Mar - 12:26


Visiblement, Anastasia était impressionnée d'apprendre tout ce que lui raconta Madoka à son sujet. C'est assez difficile de s'imaginer voir une Kunoichi de nos jours. En général, on ne pense qu'à ceux que l'ont voit dans les films asiatiques ou Jackie Chan, Bruce Lee, Jet Lee et les autres se battent avec tant de talents. Ceux qui pratique les arts-martiaux à haut niveau sont redoutable. C'est le cas de Madoka qui en plus de ça maitrise un art ancestrale bien plus poussé que le kung fu, le karaté ou autre. C'est vrai qu'on peu dire qu'il vaut mieux être son ami. Se frotter à la Japonaise peut-être risqué. "Je fais mon possible pour éviter les conflits inutile. Avec les siècles que j'ai derrière moi, j'étais forcée d'apprendre tout ça pour survivre." C'est logique après 410 ans d’existences ! Quoi qu'il en soit la jolie blonde était assez surprise de toute ça. De toute manière qui pouvait vraiment se douter de tout ce qu'un ninja peut faire. "J'espère bien pouvoir mettre à profit mon expérience et mon talent au profit de notre clan. C'est une raison de ma venue d'ailleurs. Quoi que je ne comptais pas tout de suite entrer en guerre contre les primes. Mais vu que j'ai eu affaire à l'un d'eux, je ne ferai pas de différence. Il serait temps qu'ils comprennent enfin que c'est nous qui avons le pouvoir." Quand vous êtes un vampire et que pendant des siècles vous subissez les attaques des primes ça devient lassant. De plus une sorte de haine profonde né pour ces personnes qui vous attaquent sans arrêt. Madoka accepta le verre que lui proposait de nouveau la jeune femme. La vodka n'avait finalement pas si mauvais gout que ça. "Peut-être que je pourrai vous apprendre l'art des poisons. Je n'ai jamais eu d'élève à qui apprendre ce qu'on m'avait appris. Vous m'avez l'air d'être parfaite pour recevoir ce genre d’apprentissage." Pourquoi ne pas avoir une disciple. C'est une idée qui pourrait être intéressante surtout que les poisons peuvent être une arme très efficace surtout contre des primes humains.

[désolé pour le retard, j'ai eu un petit manque d'inspi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anastasia Romanov

Anastasia Romanov

More about me
Messages : 194
Emploi/Etudes : Créatrice de mode indépendante
Age du Perso : 282 ans
Arrivé(e) le : 31/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeSam 15 Mar - 3:39

Il était toujours bien d'être entouré d'alliés, de personnes sur lesquelles on peut compter. Ce n'est pas que je cherche le conflit en permanence, mas si il y avait besoin de mener une guerre ou une razzia contre les primes, je me ferais toujours un immense plaisir d'en faire parti. Les rangs des Servantes comptent des prédateurs redoutables et Madoka ne faisait que grossir davantage les rangs.
Je resservis deux verres de vodka et partis m'installer sur mon canapé. La japonaise me proposa alors de m'enseigner l'art des poisons. Je fus d'abord surprise par une telle proposition, encore plus lorsqu'elle disait penser que je ferais une bonne élève. Cela fait une éternité que je n'avais pas été sous l'enseignement de quelqu'un. Bien sûr, au tout début de ma vie d'humain, j'avais eu des précepteurs, et par la suite, celle qui m'avait transformé m'avait aussi enseigné certaines choses vitales pour survivre et surtout pour se défendre. Le reste je l'ai pratiquement appris toute seule.
D'un signe de la main, j'invite la vampire à me rejoindre sur le canapé. Ca m'intéressait beaucoup, il était toujours bon d'avoir des armes supplémentaires sous la main, encore plus lorsque ça permettait de jouer la discrétion.

-Je suis très touchée que vous me proposiez une telle chose, ce serait avec plaisir. J'espère que je saurais me montrer à la hauteur de vos espérances.

Décidément, cette journée était des plus fructueuses. En plus d'avoir engagé un sublime mannequin, une puissante alliée, je venais de trouver une préceptrice de marque qui m'enseignerait l'art des poisons.
D'habitude habituée à éliminer mes ennemis à mains nues, je n'avais jamais pensé, ni même envisagé d'avoir recours à l'empoisonnement. Même si il n'y aurait pas d'effusions de sang, ça permettait de rester discret et ça masque la piste d'une attaque de vampire. Je jubilais déjà à l'idée de pouvoir utiliser ce nouveau stratagème.

-Et puis ce sera encore une occasion de se revoir. J'adressais à mon invité un sourire amical. J'imagine que la tâche n'est pas des plus évidentes. Où vous procurez-vous tous les « ingrédients » dont vous avez besoin ? Et vous usez de tout type de poison ?

A vrai dire je ne connaissais absolument rien sur le sujet. Il me restait donc encore tout à apprendre, en plus de quoi j'étais très curieuse de savoir tout ce qu'un simple petit poison pouvait faire.

[ Si tu n'as plus trop d'inspiration pour continuer on peut le clôturer là si tu veux. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Madoka Goto

Madoka Goto

More about me
Messages : 96
Emploi/Etudes : Mannequin
Age du Perso : 410 ans (réel) 30 ans (en apparence)
Arrivé(e) le : 08/10/2013


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitimeJeu 20 Mar - 11:35


La Japonaise allait avoir une élève, l'idée qu'elle avait émie de lui apprendre l'art des poisons avait l'air d'intéresser la styliste. Elle serait vraiment heureuse de lui apprendre cet art qui se perd malheureusement. En plus, c'est quelque chose de très féminin. Certains hommes s'y connaissent plutôt bien, mais ça n'est jamais mieux fait que par une femme. Surtout qu'il faut ensuite parvenir à faire ingérer le poison à sa victime sans qu'elle se soucie de quoi que ce soit. Et pour ça, il n'y a rien de plus manipulateur qu'une femme. Par le passé, elle a vu de nombreux hommes se faire avoir et voir leur plan déjoué, car un sourire ou un regard trop "intense" les a trahies. Madoka n'a jamais échoué, c'est pour ça qu'elle est une maitre dans ce domaine. Anastasia était enthousiaste ce qui promet de bonne chose pour l'avenir. Assise non loin d'elle, elle lui fit un sourire ravit de voir qu'elle gagnait une apprentie. "Je suis honorée que vous acceptiez ma proposition. C'est un art long et compliqué qui se perd malheureusement. Pourtant, il est surement plus efficace que l'attaque quand il s'agit de tuer."

Ainsi, les deux jeunes femmes pourront se revoir pour une autre occasion que des essayages ou des retouches sur une robe. Anastasia s'intéressa à la provenance des ingrédients. En fait, le plus souvent, il suffit de regarder autour de soi pour trouver ce qu'on veut. Une petite balade en forêt et on peut trouver tout un tas de champignon mortel. Il y a aussi d'autres herbes et plantes qui sont dangereuses. Ensuite, il y a les serpents, les araignées et tout un tas d'insectes qui offrent un poison particulièrement mortel. "Au fil des années, j'ai moi-même composé un petit stock personnel qui me suis partout. Après, il suffit de connaitre les plantes et animaux qui vénéneux. Tous n'ont pas le même effet. Il existe des poisons qui tuent en quelques secondes, d'autres qui vont paralyser le corps de quelqu'un pendant plusieurs heures. Tout dépend de la cible, de ce qu'on veut en faire et de la manière dont on veut voir la mort : un arrêt cardiaque, un problème neurologique... presque tout est possible. Bien sûr, pour ce qu'elle venait de dire, il fallait une connaissance parfaite des poisons. "Dans un premier temps, il faudra apprendre les bases. Pour cela, vous devriez passer à mon manoir quand vous en aurez envie et quand vous aurez du temps de libre. Avec le défilé vous avez d'autre chat à fouetter." Madoka finit son verre et se leva. Il était l'heure pour elle d'y aller à présent. "Je vous remercie de votre hospitalité," confia-t-elle en salua Anastasia comme le font toujours les Japonais. Elle prit ses affaires et se dirigea vers la porte. "A bientot !"

Et elle s'en alla.


[Fin pour moi. Merci pour ce sujet Smile
On en fait un autre quand tu veux ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

More about me


Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] _
MessageSujet: Re: Au rythme de la mode [feat. Anastasia] Au rythme de la mode  [feat. Anastasia] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Au rythme de la mode [feat. Anastasia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cover Your Eyes :: Ireland :: Dublin :: Les habitations :: Appart de Anastasia Romanov-
Sauter vers: