AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

avatar

RoxXie C. Blacksmith

More about me
Messages : 3005
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Aucun
Age du Perso : 22 ans 127 en réalité
Arrivé(e) le : 30/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Ven 29 Mar - 5:13

« Walk on the Wild Side »


A en juger par sa tête je devais être jolie. Je souriais très largement, contente de l’effet que je venais de provoquer sur lui. C’était tellement grisant. Oui et puis cette robe était quand même plus jolie que mes habits de dépressive. Et puis au moins on voyait à quel point j’étais sexy. Je me demandais s’il avait essayé de se rincer l’œil, mais après tout ce n’était pas bien grave. J’étais jolie alors, qu’il regarde hein. Un large sourire je lui demandais où nous allions à présent. « Tu verras ma jolie, allez viens ! » il voulait encore maintenir le suspens. Et nous y arrivions enfin, main dans la main. La fête foraine ! Quelle idée ! Magnifique idée cela dit ! Je soupirais puis baissais mes yeux sur mes habits et émit un petit grognement. « Les propriétaires de la voitures devaient pas avoir prévu d’aller à une fête foraine mais plutôt dans une soirée genre … cocktail avec des piques assiettes » je me mis à rire de bon cœur. C’était agréable d’être là. Avec lui surtout. Accrochée à son bras je regardais un peu partout. Les fêtes foraines étaient tellement agréables. Il y avait plein de monde, plein d’odeurs. De couleurs … de vampires ! J’en avais déjà repéré pas mal dans la foule et fronçais les sourcils. Que faisaient ils ici … après tout … que faisions nous ici aussi ! Hein ! « Bleue ou Rose ? » comme je regardais autour de nous je n’avais pas spécialement fait attention à l’endroit où il nous avait amené. Et je me demandais donc pourquoi il parlait de couleur. Mais je compris bien vite qu’il parlait de barbe-à-papa. « Allez bleu ! C’est bien plus original que le rose en tout cas ! » je me mis largement à sourire et en commandait deux au vendeur. OH merde, j’avais pas d’argent … j’étais partie de chez moi … La seule chose que j’avais c’était mes clefs ! Et encore maintenant que j’y pense je me dis que je ne suis même pas sûre d’avoir verrouillé la porte à clé!


_________________

absente du 22 au 25
festival de musique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Maligna O'Neal

More about me
Messages : 187
Localisation : Irlande
Age du Perso : 22 ans en apparence, 127 en réalité
Arrivé(e) le : 22/11/2012


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Ven 29 Mar - 5:33

Walk on the Wild Side

« Peut être que finalement ils aiment les lapins eux aussi. M'enfin, ils auraient pu trouver le leur. En plus ils vont nous l'abimer.» je soupirais doucement oui en effet. « Qu’ils sont inconstants et débiles ces Servantès » sifflais-je entre mes dents. J’étais énervée et je me demandais bien ce qui pourrait me calmer. Oh tiens, la gorge de ce joli jeune homme là m’a l’air fort appétissante. Oui en fait je sais très bien ce qui me plairait, ce qui pourrait me calmer. Du sang humain, me nourrir de sang humain. Mais je ne pouvais pas. C’était pas l’endroit et encore moins le moment pour le faire. J’entendais le cœur de tous ces humains autour de nous, battre à tout rompre. J’entendais que ça. A l’aide, je vous en pris, à l’aide. Heureusement que la main de Zirah tient fermement la mienne et que je viens de repérer Logan, un grand ami de notre chère Roxxie. En fin de compte c’est pas dit qu’aller l’emmerder me calme. Mais bon. Hm on se calme et on sourit. « Allons y » Ah voilà. Un sourire. Faux, mais un sourire. Oh elle est jolie la demoiselle. « Bonjour les lapins » je souris et retenais même un rire. « Comment allez vous ? » nous faisions la conversation quand la jeune femme s’en allait. Prétextant une envie pressante. Je haussais les épaules. Ah les humains … Et puis je sentis son odeur. Je ne l’oublierai jamais ! ROXXIE ! Je me retournais et la vis … au bras de … ZACHARY ! Hein !? Elle est pas sensée être éperdument amoureuse de son Samuel elle ? « Oh non … pas elle … » je soupirais et crispais ma mâchoire.


code kusumitagraph | ex nihilo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Sam 30 Mar - 12:36

J’étais très surprise…. Il me voulait, moi? Dans sa vie ? Mais c’était ridicule ! Ca ne rîmait à rien. Je ne faisais que créer de la douleur. Il souffrait, je le voyais bien dans ses yeux. Ma présence le faisait souffrir. Et il continuait à me vouloir près de lui ? Pourquoi ? Est-ce qu’il adorait à ce point-là la souffrance ? Je secouais doucement la tête, je ne comprenais pas. Pour moi, cela ne rîmait à rien. Je rimais à rien. Je n’avais rien de bien intéressant à offrir. J’étais qu’une prime, une chasseuse et une simple serveuse dans un bar miteux. J’avais un sale caractère et je ne faisais jamais ce qu’on attendait de moi. Je n’avais aucun diplôme et je n’avais jamais été au lycée. La seule chance que j’avais c’était d’avoir un physique qui attirait. Voilà donc tout ce que j’avais. Mmmm alors non je ne comprenais pas trop. Je ne comprenais pas qu’on pouvait avoir peur de ne plus m’avoir dans sa vie, c’était plutôt une bénédiction. C’était difficile pour me déconcentrer, pour me perturber. Mais là, Marcus avait réussi. Car j’étais perturbée, je ne comprenais pas. Je comprenais ces paroles, mais je ne comprenais pas pourquoi. Restant silencieuse, tentant de comprendre néanmoins, je ne remarquais pas que Marcus s’était brutalement arrêté dans ses paroles. Ca ne fut que quelques minutes plus tard que j’arquais un sourcil en le voyant chercher quelque chose. Il avait perdu son portefeuille ? La grande roue ? Mon regard se tournait vers la file et l’attraction avant de se retourner vers Marcus, sourcil arqué. « La grande roue ? Tu veux aller sur la grande roue ? Toi ? » Il était conscient que c’était lent en très ennuyeux et silencieux là-haut ? Mais il semblait décidé et je fus surpris qu’il voulait réellement continuer cette conversation. Ce n’était pas dans ses habitudes de trop longtemps parler de lui et de ses sentiments… M’enfin j’haussais les épaules. Grande roue ca sera. « D’accord, je t’attends. »

Je restais encore perplexe du fait qu’il avait osé me toucher le visage. Il évitait tout contact physique depuis des jours et voilà que tout à coup il me caresse la joue ? Qu’est-ce qui lui prenait tout à coup ? C’était le train fantôme qui lui faisait un tel effet ? J’eus pas le temps de dire quoi ce soit qu’il s’était déjà éloigné pour revenir quelques secondes après sur ses pas et déposa sa veste sur mes épaules. Je le fixais. Qu’est-ce qui lui prenait ? J’avais du mal à reconnaître monsieur grincheux que j’avais du trainer jusqu’à la foire ? Mais encore là, j’eus pas le droit de dire grand mot, je prononçais son prénom mais il s’éloignait déjà d’un pas. Au fond je ne savais pas quoi dire. Il n’allait chercher que son portefeuille, non ? Mais encore une fois il revenait à la charge. J’avais l’impression qu’il me disait adieu. Surtout que j’avais droit à un… baiser ? Je l’observais avec des grands yeux mais ne disait rien. Il avait d’ailleurs déjà filer. Ma langue caressait doucement mes lèvres, je gardais le gout des lèvres de Marcus sur les miennes et soupirais… Qu’est-ce que j’étais encore en train de faire hein ? Lorsque je ne le voyais déjà plus dans la foule, mon regard se portait sur la grande roue… Mouais pas trop mon trip, ca m’a l’air plutôt chiant ce truc.. Enfin…

Le temps s’écoulait et je riais doucement en me voyant avec la veste de Marcus, qui était bien trop grande pour moi, je décidais quand même de la mettre et de la serrer contre moi. Je me demandais pourquoi ca durait si longtemps. Et comme d’habitude il y avait cette petite voix qui devait venir mettre son grain de sel…. Et si Marcus était parti, réellement parti, comme tous les autres ? M’abandonnant une fois de plus ? Je secouais la tête, ce n’était pas avec des idées ainsi que j’allais avancer dans ma vie. Mais quelque chose me genait au niveau de la poitrine, quelque chose de dure, quelque chose qui se trouvait dans la veste…. Et je ne tardais pas à découvrir le portefeuille. *Et voilà… Faut jamais faire confiance aux gens…. Ils mentent toujours.* Ma mâchoire se crispait. Ca voulait dire quoi ? Il était parti comme un lâche ? Pas apte de me dire les choses en face ? Ou est-ce qu’il y avait quelque chose d’autre ? Quelqu’un qu’il aurait repéré ? Quelqu’un à éliminer ? Contrat ou alors un de ces ennemis ? « Merde Marcus, ou est-ce que tu es ? » Je pourrais bien partir à sa recherche, mais je ne savais pas ou chercher. Si il n’avait pas perdu son portefeuille il n’allait pas faire le tour à l’invers comme il avait prétendu….

HJ : XD

_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Mar 2 Avr - 21:59


Walk on the wild Side



Prime's story




Whisky était rarement mal à l'aise, plutôt habitué à l'installer lui-même. Mais cette fois-ci, il devait bien avouer que revoir Nina dans ces circonstances le déstabilisait plus qu'il ne voulait bien le laisser paraître. Après quelques politesses échangées, la jolie humaine prétextait devoir s'éloigner un moment et elle laissait Logan et le Prime seuls au milieu de la foule.

- Nina, ou l'art de disparaître par magie. lâchait-il à l'ami de son ancienne amante toujours à côté de lui.

Bien évidemment, il était déçu. Il aurait aimé lui parler plus longtemps. Savoir comment elle allait. Comment elle se sentait. Si elle avait pensé à lui, pourquoi pas ? Après tout, il avait souvent pensé à elle. Mais Whisky ne se torturait pas l'esprit plus longtemps puisque deux sublimes jeunes femmes venaient à leur rencontre en les saluant d'un surnom auquel le Prime ne s'attendait pas. " Petits lapins" ? Il arquait un sourcil, puis glissait un regard incertain vers le grand blond à ses côtés. Les connaissait-elles ? Une telle arrivée, leurs regards pleins de malice et d'une certaine expression que Whisky n'aurait su identifier dans l'instant mais qu'il savait non-naturelle. Il ne se présentait pas. Il ne leur répondait pas, même. Whisky détestait le contact avec l'inconnu, même si celles-ci étaient parfaitement à son goût.
Là, il aurait voulu quitter le petit groupe reformé afin de suivre Nina, mais la foule l'empêchait de voir quelle direction la jeune femme avait prise, et les deux nymphes plantées devant lui n'arrangeaient pas les choses. Il soupirait donc puis finissait sa bière avant de jeter le gobelet dans une poubelle adjacente. Et, lorsqu'il relevait la tête pour scruter les deux femmes, son cœur se serrait automatiquement lorsque ses yeux s'écarquillaient.

- Lena. soufflait-il aussitôt.

En effet. Là. Devant lui. Quelques petits mètres sans importance les séparaient, mais le Prime l'avait immédiatement reconnue et, son sang ne faisait qu'un tour lorsqu'il la voyait sourire aux côtés du jeune vampire blond qu'il surveillait jusque là et avec qui Nina avait conversé quelques minutes auparavant. Comment ce fils de chienne osait se monter en plein jour, et au bras de sa soeur ? Whisky préférait ne pas en connaître la réponse, mais il n'attendait pas plus longtemps, s'excusait auprès de Logan et des deux femmes qu'il bousculait sans vraiment l'avoir voulu en passant et s'excusant donc.
Les poings serrés et la mâchoire sous pression, le Prime marchait avec détermination vers la petite tête blonde similaire à la sienne et, dès qu'il fut a son niveau, la prenait par la main en poussant le jeune vampire pour l'entrainer contre un stand où il la bloquait aussitôt pour lui faire face.

- Tu te fous de moi, Lena ? lui demandait-il aussitôt, ses yeux plantés dans les siens. T'es revenue pourquoi au juste, hm ? Me faire comprendre que j'ai pas été là pour te protéger en te pavanant avec cet enfoiré ?

Whisky passait une main nerveuse et agacée sur son visage, détournant son regard courroucé un instant avant de le refixer sur sa petite soeur.

- Je te comprend pas.. j'arrive plus a comprendre, Lena. Tu sais qui il est ? Tu sais ce que j'aurais fais de lui s'il avait été là ce jour-là, tu le sais pas vrai ? lui demandait-il avec insistance.

Le Prime jetait un regard emplit d'une haine sans nom vers le jeune vampire qui venait de se faire quitter par la grande femme aux cheveux bleus, et, profitant de sa solitude, il laissait Lena où il l'avait plantée pour marcher vers Anthony et l'empoigner par le col avec force, mais sans grand geste pour ne pas attirer de regards.

- T'as un sacré culot d'te pointer ici. il resserre un peu plus sa prise et rapproche sa tête pour planter ses yeux mitrailleurs dans ceux du jeune vampire. Ce qui est arrivé à Michael et sa bande t'a pas servi de leçon ? Tu crois que je vais te laisser jouer avec ma soeur, toi aussi ? Tu nages en plein délire, et je te jure que je vais te faire regretter de pas avoir bouffé d'ail jusqu'à ce que ton putain de corps de vampire implose.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Mar 2 Avr - 22:34


Walk on the wild Side



Servantès's story



Satisfaite. C'était le mot. Dusty était arrivée comme une Princesse et, encore une fois, sa tyrannie mesurée l'avait emportée. Bien sûr, elle savait que les Reynards n'avait pas autant l'esprit combatif que ceux de sa fratrie, mais elle les aurait crues plus.. sauvages. Certes, elles n'avaient pas leur langues de leur poche, mais pourtant, elles étaient partie, et la queue entre les jambes ce qui avait, bien évidemment, fait naître un sourire vainqueur mais distingué sur les lèvres de Dusty. "Copine castratrice" ? Cela lui plaisait. Plus on l'insultait, et plus son égo grimpait. Finalement, cette petite sortie n'aura pas été trop ennuyeuse, et elle était loin d'être finie. D'ailleurs, lorsque les deux Reynardes partaient, Dusty se voyait obligée de suivre Annie qui lui montrait une jeune vampire blonde non loin et visiblement seule. La Servantès levait les yeux au ciel en soupirant.

- Annie, je ne suis pas venue ici pour une sortie scolaire. Alors s'il te plait est-ce qu'on pourr..

Trop tard. Le blondinet était déjà partit comme une flèche, bousculant au passage une autre jeune femme qu'il semblait connaitre au parfum délicieusement attirant. Tant pis, elle pourrait bien attendre quelques minutes avant de partir. Après tout, Anthony semblait avoir très envie de s'amuser, et il était bien la seule personne à qui Dusty permettait ce genre d'écart. Elle verrait Isis plus tard. Pourquoi ? Par envie, tout simplement. Annie échangeait quelques mots avec la blonde aux grands yeux, lui demandant si sa recherche sur les vampires avançait et la Servantès haussait les sourcils. Quelle petite enflure, ce Annie. Elle esquissait un léger sourire en comprenant que son protégé savait également s'amuser avec la nourriture, puis elle se penchait pour lui chuchoter à l'oreille.

- Je crois que tes deux nouvelles copines n'en ont pas eu assez. Je vais m'amuser un moment, on se retrouve plus tard et, s'il te plait, pas de bêtises. elle lui souriait, puis lui déposait un petit baiser sur les lèvres avant de le quitter.

Dusty ouvrait son ombrelle et tirait sur sa longue cigarette avant d'apparaître derrière les deux Reynardes qui faisaient face à un grand homme. Fort appétissant, d'ailleurs. Grand, fort, blond. Elle adorait ça et un large sourire carnassier fendait sa bouche en deux avant qu'elle ne bouscule les deux vampires pour les séparer en s'imposant dans le groupe.

- Oh, pardon. Il semblait y avoir une telle animation ici que je n'ai pas pu m'empêcher de venir jeter un oeil. elle souriait hypocritement à Zirah, puis elle s'avançait vers Logan pour se mettre à ses côtés, s'accrochant a son bras dans une moue tout à fait féminine.

- Quelle carrure. De quoi rameuter toutes les petites charognes du coin, lui dit-elle dans un malicieux sourire tout en serrant un peu plus sa prise sur son bras pour l'encourager à parler.

Pauvre Logan, prit dans les filets de trois succubes affamées. Le spectacle s'annonçait grandiose, et Dusty entendait bien en être le rôle principal.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Mer 3 Avr - 0:16



Annie se releva alors que celle qu'il essayait originellement de rejoindre arriva près de lui. Il s'apprêtait à la saluer joyeusement mais cette dernière s'inquiéta plutôt pour la pauvre blonde que le vampire avait bousculé. Annie laissa échapper un petit rire en voyant Lena prendre soin de Gwen. L'une s'intéressait aux vampires, l'autre s'intéressait tellement aux humains qu'elle ne voulait pas s'en nourrir. Sans voir à quel point la situation dans laquelle il les mettait toute les deux, Anthony était plutôt fier d'avoir réuni deux jolies jeunes filles. Peut-être deviendraient-elle copines ?
Dusty en revanche ne sembla pas tenir à rester avec la joyeuse bande d'adolescents. Elle chuchota à l'oreille d'Annie pour lui indiquer son départ. Annie se retourna vers elle avec un regard de chien battu, bien décidé à avoir sa super journée avec tout ceux qu'il connaissait et appréciait, mais la belle lui déposa un petit baiser sur les lèvres pour le saluer et faire taire toute plainte. Le blondinet voulu bouder mais ne put empêcher un grand sourire de fendre son visage.

Lorsqu'elle disparut dans la foule de sa démarche royale, Anthony se retourna vers ses deux blondinettes. Avec surprise, il n'en trouva qu'une qui s'était relevée mais qui semblait aussi soucieuse. Ensemble, ils cherchèrent du regard la troisième de leur petit groupe. Celle-ci ne s'était pas volatilisée mais il fut difficile de la voir derrière la stature massive d'un homme aux cheveux longs.
Ne connaissant pas la personne, Annie fronça ses sourcils blonds. Connaissait-il Lena ? Annie avait souvent tendance à avoir du mal à voir plus loin que son petit monde remplit de licornes et d'arc-en-ciel. Lorsqu'il vit l'expression étrange qu'arborait son amie cependant, Annie se pressa pour la rejoindre, oubliant Gwen dans la foule.
Il s'apprêtait à ordonner à l'inconnu de lâcher sa Lena mais avant même qu'Annie ne parvienne à correctement faire son chemin dans la foule, l'individu s'était tourné vers lui. Le regard plein de haine qu'il lui lança figea Annie sur place. Bien qu'il faisait normalement partit des prédateurs, l'adolescent en lui comprit très bien que cette expression effrayante annonçait des problèmes. Entre s'enfuir en courant et rejoindre Lena pour la sauver des griffes du méchant Monsieur, Annie resta figé sur place, laissant l'inconnu l'empoigner brusquement par le col du T-shirt.
Apeuré, paniqué, Annie laissa échapper un hoquet de peur et se pétrifia. Ses yeux juvéniles observèrent avec horreur cet homme qu'il voyait pour la première fois et qui pourtant s'adressait à lui comme s'ils se connaissaient.

Lorsque le prénom de Michael fut prononcé cependant, l'incompréhension vint chasser la peur du visage de l'adolescent. Pourquoi parlait-il de Michael ? Le connaissait-il ? Mais l'expression haineuse et enragée de l'inconnu n'eu rien pour rappeler les sourires taquin et rassurants du mentor du jeune vampire.
La tristesse s'emparait lentement de l'esprit d'Annie alors qu'il se rappelait de ce guide, ce frère, cet ami. C'était Michael qui l'avait sauvé et sortit des rues. C'était Michael qui lui avait permis de ne plus vivre dans la peur. Où était Michael maintenant qu'Annie était à nouveau prit à la gorge par la terreur ? Il n'était pas là. Il n'était plus là. Parce qu'on l'avait tué.Les yeux du blondinet s'écarquillèrent soudain en comprenant. Cette haine, cette violence, voilà ce qui avait tué son si cher ami. Voilà ce qui avait tué son Mickey.
Sans même s'en rendre compte ou se contrôler, la colère et la rage vinrent tracer sur le visage juvénile du garçon de sombre rivières de veines. Ses yeux jusqu'alors figés de peur se remplirent d'obscurité et sa gorge étranglée laissa échapper un rugissement bestial, exprimant sa fureur bien mieux que n'importe quel mot.

Il sauta à la gorge de l'assassin.


HRP : Euh... Je sais pas trop si c'est prévu une grosse fight au milieu de la fête foraine alors s'il faut changer ou si on peut trouver un moyen je suis ouvert ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Jeu 4 Avr - 0:55

« Walk on the Wild Side »


Deux jeunes femmes arrivaient et Nina semblait mal à l’aise, et elle finit par s’éclipser. Mouais. Il avait un peu l’impression que c’était une excuse bidon mais bon, il ne dit rien et hocha la tête, la laissant y aller. Logan regarda les deux femmes. « Bonjour. » Et puis Whisky partit à son tour et Logan leva les yeux au ciel, qu’est-ce qu’ils avaient tous ? Enfin ouais il rejoignait quelqu’un lui, m’enfin.

Logan suivit le regard d’une des jeunes femmes et haussa un sourcil en voyant RoxXie. Qu’est-ce qu’elle faisait là ? Et elles semblaient connaitre RoxXie, donc elles étaient sûrement des Reynard.

L’arrivée de Dusty lui fit froncer les sourcils et il grogna un peu quand elle lui attrapa le bras, nan mais c’était quoi ça ? Si elle avait un problème avec les deux Reynard, il avait pas très envie d’y être mêler. Et puis franchement il préférait essayer d’aller retrouver Nina. Bon d’accord elle avait peut-être besoin de rester seule, mais là il n’était pas vraiment à l’aise. Et elle parlait de charognes celle qui s’accrochait a on bras, Logan haussa les épaules. « Je crois qu’il y en a une ici. » Grommela-t-il. Si elle était bien ce qu’il pensait, à savoir une Servantès, ce terme lui allait parfaitement bien.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Elysa Melindra

More about me
Messages : 4800
Localisation : Ireland
Emploi/Etudes : Serveuse/Barmaid
Age du Perso : 175/18
Arrivé(e) le : 02/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Jeu 4 Avr - 3:04

Non mais qu'est-ce qui lui avait pris de venir à cette stupide réunion humaine? Quoique... Il n'y aurait certainement pas que des humains. Dublin était connue pour être... diversifiée en population. Mais... Des rires, des couples, des attractions partout. Elle aurait mieux fait de rester au Manoir. Ou dans sa voiture, seule, quelque part. Mais non. Anthony l'avait convaincue. Dire que quelques jours auparavant, elle ne lui adressait même pas la parole... Elle secoua la tête et croisa les bras sous sa poitrine, tenant ainsi fermée se veste en jean. Pour l'occasion, elle s'était vêtue comme elle ne l'avait plus fait depuis longtemps : en jean troué, t-shirt large, plein de bracelets. Comme une jeune qu'elle semblait être. Sauf qu'en sortant avec un humain d'une trentaine d'années, avoir l'air d'un lycéenne, c'était moyen. Du coup, elle avait rangé ses vêtements préférés et ne portait plus que des vêtements qui lui permettaient de paraitre un peu plus âgée. Mais elle ne devait pas voir Hunter aujourd'hui alors autant... en profiter.

Comme elle arrivait à quelques mètres de la fête, elle s'immobilisa. Etait-ce une bonne idée? Oh et puis, il ne pouvait rien arriver de grave! Elle inspira profondément et se remit en route. Elle allait s'amuser. Elle en avait bien besoin. Pas qu'elle ne s'amuse pas avec Hunter mais... Elle ne se laissait jamais aller véritablement. Parce qu'elle ne voulait pas lui déplaire et le perdre. Mais il n'était pas là aujourd'hui alors...

Bon. Il ne restait plus qu'à retrouver cette sale bête qui lui servait... d'ami? De camarade Servantes en tout cas. Elle sourit en coin. Sale bête... Si avant elle ne l'avait pas beaucoup aimé, depuis cette... petite dispute qu'ils avaient eue, elle l'appréciait vraiment. Elle le trouvait idiot, trop jeune, trop dynamique avant. Mais maintenant, ces mêmes choses lui faisaient du bien. Et il n'était pas si idiot que ça...

Elle marcha, encore et encore, regardant à droite puis à gauche, à la recherche d'Anthony. Et finit par le trouver. "Eh merde." Et elle arrivait au bon moment. Elle se précipita vers lui alors qu'il venait de sauter à la gorge d'un type aux cheveux longs. Elle arriva près des deux hommes et chercha à s'intercaler. Elle posa la main sur le bras d'Annie et lui signifia d'un regard que ce n'était pas une bonne idée de se battre en public. Surtout que les gens commençaient à regarder ce qu'il se passait. "Arrêtez tout de suite, vous deux!" Entourée d'humains, et... essayant de séparer un vampire et un humain, elle ne pouvait pas faire ce qu'elle voulait. Elle devait faire semblant d'être une humaine... Et c'était chiant.

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ivy Wallace

More about me
Messages : 527
Localisation : Dublin
Emploi/Etudes : Secrétaire
Age du Perso : 19 ans
Arrivé(e) le : 20/06/2012


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Jeu 4 Avr - 3:21

Une fête foraine. Ivy ne tenait plus en place. Elle avait hésité à y aller parce que... bah elle n'avait jamais été à une fête foraine avant alors elle avait un peu peur mais... Mince! Elle n'avait jamais été à une fête foraine ! Il fallait qu'elle y aille! Sa peur ne devait pas l'empêcher de vivre! Voilà la devise avec laquelle elle vivait ces derniers temps. Maintenant qu'elle était libre, elle en avait des choses à rattraper! Et aller à une fête foraine en faisait partie! Alors, c'était décidé. Et maintenant, elle ne tenait plus en place et avait hâte d'y être. Vêtue d'un jean et d'un débardeur rose avec des fleurs, elle se mit en route, à pieds. Et de longues minutes plus tard, elle apercevait enfin cette chose qui avait fait tant parler d'elle ces derniers jours. Elle sautillait presque sur place. Et elle dut se contenir pour ne pas courir les derniers mètres qui l'en séparaient. Ca aurait été louche si elle avait couru...

C'était... magique. Tout simplement. Il y avait tant de choses à voir! Il y avait pas mal de monde aussi. Mais... La première fête foraine de sa vie! Elle acheta une... "barbe-à-papa", se demandant carrément de quoi il s'agissait mais voyant plein de gens avec. Et... C'était magique et GENIAL ! Ca collait mais... c'était marrant! Voilà, elle était hystérique. C'était pathétique. Dix-huit ans et toute folle à cause d'une barbe-à-papa...

Oh! Askja !

Les sourcils de la jeune lycane se soulevèrent puis elle rougit, au souvenir de l'épisode au cours duquel elle avait rencontré l'autre lycane. Hem. Elle déglutit. Le pire, c'était sans doute la sensation qu'elle avait ressentie en la voyant... Même ici, son coeur... Non. Rien, se dit-elle. Ce n'est que l'excitation due à la fête foraine! Elle se mordit la lèvre. Et se mit en marche vers elle.

"Askja?" Elle fit un grand sourire. Puis remarqua l'autre personne qui l'accompagnait. Oh! "Hugin?" Elle fronça les sourcils puis sourit. "Vous vous connaissez? Le monde est petit..." Comment se connaissaient-ils? Depuis longtemps? C'était trop marrant comme parfois le hasard fait bien les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Jeu 4 Avr - 4:26

Maligna et moi nous étions donc parties loin des Servantès, qui avaient d'ailleurs tout enervés ma Maligna. C'était pas gentil. Oh, si nous avions été tranquilles je lui aurais fais un massage, elle était toute nouée. Mais pour l'heure je me contentais de serrer sa main dans la mienne en m'appuyant sur son épaule. Quand on marchait comme ça, peut être que les gens pouvaient se poser des questions, mais franchement les gens... Est ce qu'ils pouvaient comprendre l'amitié entre des vampires ? Chez nous ce n'étaient pas quelques amitiés fugaces, on vivait eternellement .... Et il fallait choisir les bonnes personnes pour nous accompagner. Enfin, qu'importait. Je souriais à Mali. « Reste calme je te ferais un massage quand on rentre, on oubliera les vilains serpents... »

Et voila qu'on arrivait devant Logan, un autre type et une jolie fille. Qui partait bien vite. Suivie d'ailleurs par le type feminin qui ne nous avait pas décoché un mot. Pas bavards les lapins. Malgré la question de Maligna. A la quelle j'allais d'ailleurs tiré le bras avec une attitude capricieuse, quand Dusty debarqua de nouveau... S'attaquant plus ou moins à Logan. Oui. Mais Logan, c'était un peu notre morceau la. Je sentais mes crocs sur le point de sortir. Ohhhh Logan avait trés bien répondu et je souriais. « Bien lancé beau mâle. » Puis je levais les yeux vers Maligna qui se plaignait... D'autre chose. L'odeur... ? Moi aussi j'avais reconnu, et alors que j'appercevais Roxxie et Zachary je lachais un soupir. Avant de deposer un baiser sur la machoire de Maligna. « Calme toi. Que dirais tu d'aller voir notre ancienne amie ? Je dois t'avouer que je suis curieuse de sa présence ici... Et la raison de ... cette robe. » Serieusement... Qui s'habillait comme ça ? Qu'est ce qu'elle avait dans la tête Roxxie... ?

Et puis au fond... Elle me manquait tellement... que lui parler, même si c'était pour nous opposer à elle, ou autre... ça me ferait du bien.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Sam 6 Avr - 8:44

Scenarion V
“ Walk on the wild Side ”



Le bonheur qu’elle avait ressenti en retrouvant Anthony avait été de courte durée, son bras avait été pris avec une telle force qu’elle n’eut guère le temps de se rendre compte de quoi se soit avant de se retrouver contre un stand, le visage de son frère hurlant à quelque centimètre du sien. Pendant une courte durée, elle avait cru voir son père plutôt que son frère, son cœur battait la chamade, il battait tellement fort qu’elle avait l’impression qu’il allait exploser dans sa poitrine. Ses yeux se remplissaient de larme instantanément. Décevoir son frère était une chose qu’elle était incapable de supporter, les flots de sentiments commençait à la noyer, sa respiration saccader, elle baissa les yeux sur sol pour ne plus avoir à regarder le visage de Whisky. Doucement, insidieusement, la colère venait se mêler à cette peine infinie. Elle en avait marre de les entendre tous lui dire quoi faire, quoi manger, comment réagir, que faire, que dire, se noyant dans sa rage et sa tristesse, elle laissa doucement son corps glisser contre le sol. Cachant son visage en posant son front contre ses genoux.
Elle attendait que la colère passe, elle sentait la soif, elle sentait cet appel, elle entendait cette petite voix et elle était capable de pouvoir sentir le changement en dessous de ses yeux. Il avait pas à voir ça, elle était sortie pour pouvoir contrôler tout ça, ce n’était pas le moment de flancher.


Espérant naïvement que la tempête s’arrêterait là, non, il fallut qu’il attrape Annie à défaut d’avoir une réaction de sa sœur. Ce n’est qu’en l’entendant se mettre en colère contre le Servantès qu’elle se releva avant que l’inacceptable arrive. Les canines d’Annie se plantèrent dans de la chaire mais pas celle du cou de Whisky, ce fut dans l’avant-bras de la blonde que la morsure s’enfonça, elle grimaça, laissa échapper une plainte de douleur mais la morsure fut rapidement interrompu par l’intervention d’une inconnue. Suffoquante, elle paniquait, les yeux baisser vers le sol pour cacher ses paupières, elle maintenant son bras contre elle, le sang s’y écoulait mais cela finirait par rapidement guérir. La blessure ne l’inquiétait, ce qui l’inquiétait avant tout c’était son incapacité à réagir réellement. Elle ne savait pas quoi dire, elle ne savait pas quoi faire.

Elle essayait de doucement reprendre le contrôle de sa respiration, ce n’est qu’au bout de longue inspiration qu’elle releva ses yeux sur son frère. Elle pleurait, comme une gosse.


« C’est le seul qui me dit pas qui je dois être, ce que je dois faire ! Il ne me ment pas ! Il… »

Ses mots s’étranglaient dans sa gorge, se fichant pas mal de la foule, s’était tout ce qu’elle essayait de retenir qui sortait.

« Il…Il n’a pas peur de moi ! »

N’attendant guère plus de temps la réaction des autres, elle ne souhaitait qu’une seule chose : fuir. Iakov avait raison, venir ici n’était pas la meilleure des idées qu’elle ait eut. Les yeux larmoyant, le regard brouillé, elle s’avançait rapidement dans la foule, submerger par ses ressentiments, elle sentait comme une terrible envie de violence, de sang, la soif lui hurlait de succomber mais elle continuait de marcher, bousculant des gens sur son passage dans l’unique but de fuir. Désorienté, elle ne savait pas où elle allait, où elle se dirigeait mais tout ce qu’elle voulait éviter à tout prix c’était de blesser quelqu’un.
Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Mer 10 Avr - 22:52


Walk on the wild Side



Prime's story




Encore une fois, il n'avait pas saisit l'occasion d'être un grand frère exemplaire. Compréhensif. Whisky avait vu rouge et il s'était laissé emporter par la rage, emmenant avec lui une pauvre Lena en pleurs et ne sachant quoi répondre aux attaques fulminantes de son frère. Ce n'était pas dans une mauvaise intention, au contraire, mais le tact ne faisait pas partit de ses qualités les plus reconnues et le Prime n'avait pas attendu plus longtemps avant de s'attaquer à Anthony qui semblait aussi surprit que sa sœur. Le malheureux se laissait même malmener, comme si Whisky l'effrayait vraiment, et peut-être était-ce le cas, mais le vampire semblait vite se ressaisir lorsqu'il comprenait que cette rage qui lui était destinée avait aussi été la fatalité de Michael et que son bourreau se tenait juste devant lui. Aux prises avec l'assassin de son mentor, son sang ne faisait qu'un tour et ses yeux changèrent vite leur lueur d'incompréhension pour une couleur vermeille soutenues par de fines veines sombres. Le suceur de sang révélait enfin sa véritable identité et n'attendait pas plus longtemps pour sauter avec férocité sur le Prime qui posait immédiatement sa main sur son flingue. Mais c'est avec une grande surprise qu'il se trouvait nez-à-nez avec le bras de sa sœur dans lequel le vampire avait mordu avec puissance. La plainte que laissait s'échapper Lena sous la douleur arrachait un battement de cœur douloureux à Whisky mais il n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit que, déjà, une mignonne jeune femme venait les séparer, visiblement anxieuse, et leur sommant d'arrêter. Étrange. Il était rare que des personnes, et encore moins des femmes, viennent ainsi s'interposer dans une querelle "d'hommes". Sceptique, Whisky ne s'attardait cependant pas sur la nouvelle venue puisque sa sœur semblait retrouver la voix, du moins un semblant, lui faisant face, droit dans les yeux et pleurant comme lorsqu'ils étaient encore enfants. Elle lui criait alors qu'Anthony était le seul qui la laissait vivre comme elle l'entendait, qui la laissait découvrir, qui ne lui mentait pas. Plus elle parlait, et plus Whisky se sentait fondre sur place. Comme si son corps entier s'enfonçait volontairement dans le sol au gré des larmes de sa petite sœur. "Il n'a pas peur de moi !" Ces mots restaient figés en suspend dans l'esprit du Prime qui se prenait alors la claque de sa vie. Claque ? Non, une gifle. Une énorme gifle. Et Lena s'enfuyait, encore une fois. Whisky serrait les poings, se retournait vers Anthony et se penchait sur lui dans un regard des plus effrayant.

- Toi et moi, c'est pas finit. Profites de ta journée, parce que bientôt tu boufferas les pissenlit par la racine j'te le garanti.

Puis le Prime s'élançait à la poursuite de sa petite sœur, le cœur lourd et battant.
Qu'est-ce qui n'allait pas chez lui ? Pourquoi toutes les personnes qu'il tentait de protéger finissaient-elles par le fuir ? Le Prime ne se sentait pas bien. Un malaise inconnu s'étendaient doucement mais sûrement en lui, et ce n'était pas bon. Haletant, il s'arrêtait au milieu de la foule pour tenter d'apercevoir Lena. Jamais il ne l'aurait avoué, mais s'il avait pu se lâcher en cet instant, et pleurer, probablement l'aurait-il fait. Que sa propre petite soeur le fuie le tuait tout simplement, et il était prêt à tout pour la garder auprès de lui et ne jamais revivre cette séparation qui, cette fois-ci, le tuerait sur le champs.
Après quelques bonnes minutes à tourner en rond, il la voyait enfin, ses épaules encore secouées par des sanglots. Elle était dos à lui. Il n'avait que trois pas à faire et il la retrouvait. Mais le doute s'installait. Qu'est-ce qu'il devait faire ? Lena avait visiblement besoin d'espace et d'un minimum de compréhension, mais en serait-il capable ? Elle lui avait assuré qu'il n'était pas leur père, mais il en prenait pourtant le chemin et cette seule perspective le tuait.
Elle était si fragile, si jeune, si belle.. tout les malheurs du monde menaçaient de s'effondrer sur elle, du moins, c'était ce qu'il croyait, et il Whisky se sentait impuissant. Il avait voulu la protéger, la rendre heureuse, et au final il était son propre cauchemar. Le Prime avançait d'un pas hésitant, doucement puis, arrivé derrière elle, il l'entourait doucement de ses bras en fermant les yeux.

- Excuses-moi Lena... il attend quelques secondes. Je suis tellement désolé...

Il ne la regarderait pas dans les yeux. Non.

- Encore une fois, j'ai pensé qu'à moi.

Il ne lui dirait pas. Il ne lui dirait pas ce qu'il projette.

- Je promet de plus t'embêter. De plus te blesser ou te faire de peine.

Il ne lui dirait pas quelle folie l'a possédé.

- Je te promet de te rendre ta vie d'avant... lui murmurait-il avant de s'écarter doucement et de disparaître dans la foule animée derrière eux.

Si c'était ce qu'elle voulait, Whisky ne serait plus qu'une ombre. Mais il n'abandonnerait pas. Lena redeviendrait humaine, et ça, il se le jurait sur sa misérable vie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Sam 13 Avr - 6:56



Le sang lui ruisselant sur le menton n'aida aucunement le vampire en furie qui ne remarqua même pas que ça n'était pas le sang de sa cible qu'il pouvait goutter. Anthony se fichait complètement du goût sucré et délicieux qui venait titiller ses papilles ni même de la tendresse de la chair qu'il déchirait de ses canines car son seul désir était de déchiqueter l'homme qu'il avait devant lui. Ses yeux sombres et marbrés lançaient des éclairs mais s’étaient ses grognements et de feulements enragés semblables à ceux d'un animal qui risquaient d'attirer l'attention.

Heureusement pour tous, une brunette apparu de nulle part, s'interposant entre les deux hommes. D'un air sévère, elle tenta de rappeler Annie à l'ordre mais ce fut le fait de ne plus voir sa cible pendant un court instant qui sortit le blondinet de sa petite frénésie. Grondant à son tour Elysa du regard, Anthony se demanda ce qu'elle pouvait bien faire ça en oubliant un instant qu'elle faisait partie de ceux qu'il avait lourdement harcelé pour qu'ils viennent à la fête foraine.
Dégageant brusquement son bras de l'étreinte de sa camarade, l'adolescent lui fit tout de même comprendre qu'il n'appréciait pas son interruption. Ses yeux reprirent une apparence normale mais d'ordinaire rieurs, ils paraissaient extrêmement froids et menaçants. Même calmé, Annie avait bien l'intention de mettre fin à l'existence de celui qui avait tué son ami. Malheureusement deux demoiselles se trouvaient entre lui et sa proie.

La voix fluette et désespérée de Lena attira l'attention d'Annie qui essayait jusqu'alors d'écarter Elysa de son chemin. Il ne fut interpellé que juste à temps pour voir la petite blonde disparaître dans la foule, en larmes. Un instant, la colère laissa place à de l'inquiétude alors qu'Annie se demanda s'il ne devait pas la suivre, la consoler. Mais bien vite, son ennemi lui rappela on désir premier. Se voulant menaçant, l'homme sembla trouver malin de provoquer le vampire un peu plus. Annie voulu lui sauter à la gorge de nouveau mais la présence d'Elysa le fit hésiter assez pour donner le temps au Prime de disparaître à son tour dans la foule.
Furax, le blondinet ne trouva mieux qu'évacuer sa frustration en frappant dans l'objet le plus proche. d'un coup de son petit poing, l'adolescent enfonça violemment la carlingue du mobil-home à côté duquel ils se trouvaient et poussa un râle de colère. Se tournant un instant vers Elysa, il cru qu'il allait la frapper elle aussi mais après une seconde d'hésitation, il soupira. Puis une moue boudeuse et puérile apparu sur son petit visage.

- C'était un super méchant monsieur, pourquoi tu m'a empêché de le mordre ? geignit-t-il comme un enfant, mais son ton ne sonna pas aussi naturellement qu'à son habitude. Au fond de lui, la peine et le regret l'empêchait quelque peu de retrouver le petit Annie emmerdeur qu'il était.
- Elysa, cet homme a tué mon meilleur ami et je veux le voir endurer pire que la mort qu'il a fait subir à Michael. reprit-il d'un ton sérieux que peu de gens lui connaissait. Sa voix était bien plus grave que lorsqu'il s'exprimait avec enthousiasme et une vibration de tristesse devenait perceptible. Il espéra que le message était clair et qu'il ferait comprendre à Elysa qu'elle ne devait jamais se remettre entre lui et le Prime, mais il regagna vite ses manières habituelles.
- Bon ! Il me faut quelque chose de sucré ! Et pour te faire pardonner, tu vas m'acheter une barbe à papa ! s'exclama-t-il joyeusement et avec enthousiasme. Avant qu'Elysa ne puisse refuser, Annie la prit par le bras et la tira vers le premier stand de sucrerie qu'il repéra.

Du coin de l’œil, il scanna tout de même la foule à la recherche du Prime mais il ne vit que des visages souriants de personnes venues s'amuser. Ça ne faisait rien. L'homme était venu se démasquer de lui-même et maintenant qu'Anthony connaissait son visage, ils ne tarderaient pas à s'amuser aussi.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Devil's Inside

More about me
Messages : 1079
Arrivé(e) le : 23/07/2011


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Mar 16 Avr - 0:46



Walk on the Wild Side


Vous ne vous en doutez peut être pas, mais non loin de la fête. Nina Honor Grayson a été prise dans un combat sans pitié entre trois vampires Servantès et un Marcus Lawson sous sa forme lupine. Malheureusement, pendant le combat et dans le feu de l'action, la jeune femme s'est fait mordre par le loup. Alors que ce dernier a réduit les trois vampires en bouillie, la jeune femme elle réussit à revenir parmi vous. Pas de panique surtout, elle essaye de cacher son état. Continuez à RP normalement.

---
Jusqu'à présent


Hugin Kennedy et Askja Skàdi Ùlfurson ont fini par le gagner leur petit loup et la jolie Ivy Wallace les a rejoint.
Marcus Lawson et Crystal Anderson eux l'ont fait ce tour de train fantôme. Mais Marcus a senti quelque chose et s'est éclipsé pour aller sauver Nina. Zachary E. Van Horn est allé chercher RoxXie C. Blacksmith qu'il a fait se changer et elle a donc opté pour une robe rouge moulante que l'on met plutôt pour les cocktails. Logan H. O'Connor et Whisky Van Hammer ont été rejointes par les vénéneuses Zirah Callaghan et Maligna O'Neal mais Nina Honor Grayson les a esquivé en allant un peu plus loin. Alors qu' Anthony J. Ownerstin allait embêter Gwen O'Neel et retrouver Lena Van Hammer , Dusty Derris elle rejoint Logan et les deux Reynard. Whisky Van Hammer qui a enfin remarqué la présence de Lena Van Hammer s'éclipse à son tour et va lui parler et toise Anthony qui finit par lui sauter à la gorge. Heureusement qu' Elysa Melindra arrive et les sépare. Zirah Callaghan et Maligna O'Neal remarquent l'arrivée très voyante de Zachary E. Van Horn et RoxXie C. Blacksmith et pour éviter de tuer Dusty Derris vont avec Logan H. O'Connor à leur rencontre. Whisky Van Hammer
par retrouver Lena Van Hammer qui est partie et Anthony J. Ownerstin réclame des sucreries à Elysa Melindra afin de se calmer un peu.


---
Suite des évènements


Nina Honor Grayson s'est fait mordre par Marcus Lawson sans qu'il ne s'en rende compte et elle revient à présent dans le sujet. C'est Askja Skàdi Ùlfurson et ses sens de lycanes qui sentiront qu'il lui est arrivé quelque chose et la retrouvera rapidement. Toutes les deux s'éclipseront le plus vite possible afin de ne pas alerter les gens et créer la panique. Suivant vos réponses les filles je créerai votre séquelle.

Les autres vous pouvez toujours poster autant de fois que vous voulez jusqu'à ce que j'intervienne de nouveau. IL N'Y A TOUJOURS PAS D'ORDRE DE PASSAGE, alors continuez vos petites histoires et vos rebondissements, je dois avouer qu'elles sont délicieuses à lire. Surprenez moi

---
Ils n'ont pas posté


Il est prévu que Brenan Nelson n'arrive pas tout de suite dans l'event. Victoria Blaire il serait bien que tu rejoignes le sujet.

BON JEU

code kusumitagraph' | ex nihilo

_________________
ne pas envoyer de MP à ce compte, je suis un PNJ, sauf indication contraire (ex. Awards)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coveryoureyes.forumactif.com

avatar

Elysa Melindra

More about me
Messages : 4800
Localisation : Ireland
Emploi/Etudes : Serveuse/Barmaid
Age du Perso : 175/18
Arrivé(e) le : 02/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Mar 16 Avr - 5:07

Non mais sérieusement. Annie la regardait comme si elle était une rabat-joie! Non mais sérieusement. Alors qu'elle veillait juste sur lui et sur leur clan! Il ne pouvait pas se battre et montrer sa vraie nature en public! Alors... Il pouvait s'énerver contre elle s'il le voulait, elle avait raison. Une autre fille que Elysa ne connaissait pas intervint elle aussi. Vampire. Mais ce devait être une Reynard. Ou une Phénix. Parce qu'Elysa ne l'avait jamais vue. Et du coup, Elysa la catégorisa tout de suite comme inintéressante et inférieure. Vieux réflexe. Mais qui devenait un peu hypocrite quand on songeait qu'elle-même ne buvait plus que du sang en poche maintenant... Finalement la fille partit et l'humain aussi. Ne restaient plus qu'Annie et elle. Bien. Elysa soupira et secoua la tête avant de reporter son attention sur Anthony. Qui se plaignit. Un vilain méchant, hein? Mais un humain tout de même. Et mordre un humain en plein milieu d'une fête foraine, ce n'était pas la meilleure idée du siècle.

- Elysa, cet homme a tué mon meilleur ami et je veux le voir endurer pire que la mort qu'il a fait subir à Michael.

Oh! Elysa haussa les sourcils, étonnée. Son ami vampire?! Merde. Ca voulait donc dire que l'humain était en fait un prime! Merde. Si elle avait su... "Oh! Si j'avais su, je t'aurais laissé faire!!" Non seulement il avait le droit de vouloir se venger mais en plus, il y aurait eu un prime en moins en ville. Ce qui n'était pas négligeable. Il y en avait un peu trop à son gout.

- Bon ! Il me faut quelque chose de sucré ! Et pour te faire pardonner, tu vas m'acheter une barbe à papa !

"Quoi?" Mais à peine avait-elle pu prononcer ce simple petit mot qu'il l'entrainait déjà plus loin. Elle admettait qu'elle devait se faire pardonner mais... Une quoi? Elysa cligna des yeux quelques fois mais se laissa attirer vers un stand de sucreries où un écriteau répondit à sa question silencieuse. Elle haussa un sourcil et regarda l'homme en faire une devant eux, pour une petite fille. "C'est quoi ce truc?" Eh oui. Tout comme elle n'avait jamais gouté de popcorn avant le cinéma avec Hunter, Elysa n'avait jamais mangé de barbe-à-papa... Enfin. Elle sortit de son sac un porte-feuilles et commanda une... barbe-à-papa... Et puis quel nom étrange! Quand l'homme la lui tendit, elle attrapa le bâton du bout des doigts et tint le truc rose à bout de bras. Elle se tourna ensuite vers Annie et la lui refila avec plaisir. Et soulagement. Bon. Et maintenant?

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Mer 17 Avr - 0:49

Après le câlin elle m'entraîna avec elle jusqu'à la grande roue. J'étais tellement impatient, un vrai enfant! Nous fîmes la queue et après que Askja m'ait gentiment payé l'attraction, nous voilà tout deux dans la nacelle. Mon coeur cognait fort dans ma poitrine, je crus mourir d'excitation! Tout était si bean, nous nous élevions doucement dans les airs et la ville, splendide, nous offrait une vue unique où l'horizon reculait au fur et à mesure que nous prenions de l'altitude. Je sentais mes yeux bougeaient frénétiquement afin de ne rien loupé du spectacle qui se présentait à eux. Askja laissa s'exprimer ma pensée, oui c'était magnifique! J'en tremblais presque et les larmes me montaient aux yeux. C'était la première fois que je pouvais avoir cette vu et ressentir cette liberté dans mon propre corps et pas celui d'un oiseau ou d'un écureuil en montant à la cime d'un arbre.

"Merci Askja de m'avoir accompagné, je crois que c'est l'un des plus beaux moment de ma vie et je suis si content que tu en fasses parti!"

C'est vrai, ça n'aurait pas put mieux se passer, je vivait un instant magique en présence de ma meilleure amie. Puis elle me posa la question pour la suite du programme.

"Et bien on pourrait faire un train fantôme ou alors...euh...je crois qu'ils appellent ça une "chenille'?"

J'avais du mal à définir les attractions, c'était la première fois que je venais après tout. Le tour se termina et nous descendîmes de la nacelle. J'avais l'impression de marcher sur des nuages, c'était très bizarre et assez similaire à ce que je pouvais ressentir en marchant en regagnant mon corps après avoir possédé un animal un peu trop longtemps. Je marchais tranquillement en entendant soudain une voix appeler Askja...Une voix qui m'était familière.

C'était la mignonne petite Ivy! Elle connaissait donc Askja? Elle aussi sembla surprise de me voir à ses cotés en venant à notre rencontre.

"Bonjour Ivy! Oui on se connait même très bien. Je me mis à rire devant la situation cocasse. Oui tu as raison, le hasard fait bien les choses parfois...du coup, pas besoin de présentation."

Décidément cette soirée était parfaite en tout point, j'aimais de plus en plus cette "fêtes foraine", on s'amusait et on y croisait les gens qu'on apprécie, j'avais l'impression d'être dans le monde des...comment ça s'appelle déjà? Ah oui! Des Bisounours!!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nina Honor Grayson

More about me
Messages : 3397
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Wedding Planner
Age du Perso : 26 ans
Arrivé(e) le : 13/08/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
25/100  (25/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Mer 17 Avr - 8:36

Walk on the Wild Side
J’étais désorientée et ma jambe me faisait un mal de chien. Pour tout vous dire en fait je me demandais bien ce qui pouvait me faire encore tenir debout. Peut être l’adrénaline. Ou alors ce stupide instinct de survie humain. Je ne voulais pas penser à ce qui s’était produit. Je voulais juste … retrouver le monde. Me méler dans la masse. Là le loup ne me suivrait pas. La créature non plus. Au milieu du monde je serais sauvée. Non ? Je déchirais un morceau de mon Tshirt pour éponger la plaie qui saignait abondamment à la cuisse. Ça faisait un mal de chien putain … mais je serrais les dents. Je devais … rentrer. Ou alors m’asseoir, au milieu des gens sur un banc. Mais personne ne devrait voir. Je me hâtais d’éponger comme je pouvais le sang. C’était … espérons que les gens ne regardent pas trop en détail ma personne. Je soupirais et tirais sur mon manteau pour essayer de me couvrir le plus possible et passer inaperçue. Je ne voulais qu’une chose. Etre oubliée.

« Pardon » dis-je alors que sans faire exprès je rentrais dans quelqu’un. Ou alors l’inverse, en fait j’en sais rien, mais je m’excusais quand même. Je soupirais et je me sentais tout d’un coup très faible. Ma jambe me faisait mal. Tellement mal. Je m’effondrais sur le premier banc que je trouvais. Ironie du sort, c’était celui ou je m’étais assise au début. Je soupirais lourdement et n’osais pas baisser les yeux sur ma cuisse. Je sentais déjà mon teint pâlir. J’avais … perdu pas mal de sang en fait je crois. Peut être que je devrais appeler quelqu’un. Non non. Espérons, attendons que ça passe hein. Je souriais aux gens qui passaient pour ne pas avoir l’air de me sentir mal.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Maligna O'Neal

More about me
Messages : 187
Localisation : Irlande
Age du Perso : 22 ans en apparence, 127 en réalité
Arrivé(e) le : 22/11/2012


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Jeu 18 Avr - 22:45

Walk on the Wild Side

Je soupirais j’étais contrariée et je n’aimais pas être contrariée. Ce n’était pas agréable du tout. « Reste calme je te ferais un massage quand on rentre, on oubliera les vilains serpents... » mais comme toujours Zirah avait le mot pour me rassurer, pour me détendre. Je me demande comment elle fait, mais elle a cet étrange pouvoir en effet. Je souriais très largement et la regardais avec les yeux pétillants. « En voilà une très bonne idée. »

Déjà nous rejoignions un petit groupe, après tout les Reynard se fondent dans la masse non, on n’est pas des ermites et puis on sait se rendre agréable quand on veut. « Bonjour. » nous saluait Logan. Oui je le connaissais, je doutais que ça soit réciproque cependant. Mais je m’étais renseignée sur RoxXie et son petit groupe, et je savais que Logan était un policier chez qui les Phénix logeaient. Je ne savais pas où, mais … je connaissais son prénom au moins. « Bonjour Logan. ». L’autre homme par contre j’ignorais son nom. Mais il ne resta pas longtemps non plus avec nous. Après avoir constaté la fuite rapide de leur amie humaine Nina, ou l'art de disparaître par magie. il s’excusa et partit lui aussi je haussais les épaules et me tournais vers les deux personnes restantes, Logan et Zirah. Mais voilà … Dusty revenait vers nous … allant même jusqu’à nous bousculer pour aller trouver le bras de Logan. Oh, pardon. Il semblait y avoir une telle animation ici que je n'ai pas pu m'empêcher de venir jeter un oeil. Je serrais les dents. Ne dit rien Mali, ne dit rien Mali, ne dit rien Mali. Quelle carrure. De quoi rameuter toutes les petites charognes du coin Elle allait même jusqu’à attrapper le bras de Logan le tâtant avec gout. Je soupirais. Elle était désespérante celle la. Mais que voulez vous … « Je crois qu’il y en a une ici. » Logan me sortit de mes considération sur cette Servantès et je souris largement « Bien lancé beau mâle. » Zirah elle, vocalisa ce que je pensais.

Penser à autre chose que cette harpie verte, voilà ce que je devais faire. Je soupirais et regardais ailleurs. Peine perdue, je tombais sur RoxXie et Zeke. Mais c’est le carnaval des mauvaises rencontres ou quoi ce soir … « Calme toi. Que dirais tu d'aller voir notre ancienne amie ? Je dois t'avouer que je suis curieuse de sa présence ici... Et la raison de ... cette robe. » ses lèvres sur ma joue me radoucirent un peu alors que je respirais profondément. Prenant la main de mon amie fermement je m’éloignais de Dusty et Logan. Nul doute que Logan pourrait se débarrasser de cette horrible personne si elle devenait trop envahissante. « Tiens tiens tiens … » sifflais-je entre mes dents alors qu’on arrivait devant nos deux « amis » en train de manger de la barbe-à-papa bleue. « Bonsoir » dis-je le plus poliment que je pouvais.


code kusumitagraph | ex nihilo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Ven 19 Avr - 0:21




Annie eu un petit sourire triste alors qu'Elysa comprit son erreur en voulant séparer les deux hommes. Ça avait été un réflexe, Anthony le savait, mais savoir que seul le malentendu lui avait empêché d'arracher la tête de ce Prime lui laissa un goût un peu amer. D'ailleurs, Annie se rendit compte seulement qu'il avait encore le goût du sang de Lena dans la bouche. Il cracha par terre pour s'en débarrasser et s'essuya la bouche avant de se diriger vers le stand de barbe à papa. Il avait goûté une fois au sang d'un autre vampire et ne voulait pas retenter l'expérience tout de suite.

Sans résistance, Elysa se laissa traîner jusque qu'à la petite roulotte d'où émanait une enivrante odeur de sucre. Tout comme Anthony quelques minutes auparavant, Elysa ne savait pas ce qu'était une barbe à papa. Pourtant, Annie écarquilla les yeux à sa question, comme si le fait de ne pas connaitre la délicieuse sucrerie était un sacrilège.

- De la barbe à papa ! C'est super bon ! C'est sucré ! C'est tout mou et fondant et ça colle au cheveux ! expliqua-t-il, un bonheur enfantin brillant dans ses yeux. Il n'y avait pas beaucoup de place dans la tête d'Annie et le sucre avait vite remplacé l'amertume. Excité comme un matin de noël, l'adolescent attendit qu'Elysa lui achète sa barbe à papa et se jeta dessus lorsqu'elle la lui tendit d'un air un peu intriguée.

- Ha ! C'est trop booooon ! exulta le gamin en sautillant sur place, se régalant de sa friandise. Il voulu en proposer à Elysa mais son attention fut attirée par une structure érigée non loin. Les yeux d'Annie étincelèrent de mille feux en voyant l'attraction tourner paisiblement.
- GRANDE ROUE ! cria-t-il d'une voix suraiguë qui fit sursauter plusieurs passants.
- GRANDE ROUE ! GRANDE ROUE ! GRANDE ROUE ! GRANDE ROUE ! GRANDE ROUE ! continua-t-il de crier avec excitation en courant vers la dite Grande Roue sans voir autre chose.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Ven 19 Avr - 23:12

C'était juste fabuleux d'être dans la grande roue avec Huggy' comme ça. Oui, on dominait un peu, c'était beau, nous avions une vue magnifique de la, ça n'allait pas trop vite et on était... comme deux enfants ravis. En tout cas moi j'étais une enfant ravie. J'adorais ça. J'adorais la sortie que nous avions, c'était juste trop bien. Lui et moi. La peluche dans mes bras. Et je souriais comme une gamine.

« Han, c'est moi qui te remercie. C'est juste génial. » Et je m'aggripais à son cou. L'idéal aussi c'était qu'il n'y'avait aucune ambiguité entre nous. On était la, on était proches et c'était trés bien comme ça. C'était quelque chose qui ne changerait jamais. J'en étais heureuse.

Bref. Le petit tour en grande roue terminé, il nous fallait chercher une autre attraction, et nous ne savions pas trop quoi faire. En même temps c'était tellement vaste, tellement enorme, tellement... impressionant. Et moi je souriais comme une gamine. Non vraiment. En général j'étais trés souriante et c'était contagieux, et bien dites vous que la c'était encore pire.

« On a qu'a voir où le vent nous porte. » Mais le vent ne nous porta pas bien loin, car soudain, une odeur familiere se rapprocha de nous. Oui, malgré les relents de sucrerie, et les parfums divers que certaines personnes avaient du se jetter dessus croyant que c'était de l'eau, j'arrivais tout de même a discerner quelques odeurs. Les plus famillieres. Comme celle de la louve avec qui j'avais passée la nuit - sous forme de louve, n'allez pas imaginer des choses - il y'avait peu de temps. Mon sourire s'agrandit en repensant à la petite jeune femme toute pudique avec qui j'avais un peu parlé. Si je ne l'avais pas encore vu, je ne tardais pourtant pas à relever la tête quand elle prononca mon prénom, visiblement surprise de me voir avec Hugin.

« Hey Ivy. » Y'avait pas à dire, ça changeait quand même de la voir habillée, elle semblait un peu plus sure d'elle. Le visage toujours aussi doux et l'air toujours aussi mignonne. Un sourire reprit place sur mon visage radieux. Un sourire qui montrait à quel point j'étais contente de la croiser ici elle aussi. « On allait marcher jusqu'a une autre attraction tu viens avec nous ? Ou tu veux une barbapapa toi aussi ? » En tout cas, c'était sur, elle pouvait passer le reste de la journée avec nous, ça ne serait pas un problème pour moi. Et vu qu'elle connaissait Hugin, ça ne semblait pas être un probleme pour lui non plus !

Et puis soudain, alors que nous commencions à marcher une autre odeur me prit les narines, encore plus familière, l'une des odeurs qui pouvait m'être la plus agréable au monde, mais mélée à quelque chose de .. dérangeant. Mélée à la peur. Le sang du loup ne faisait qu'un tour, et je cherchais du regard la source de tout ça. Un peu statique j'avais arretée de marcher avec mes compagnons, et je reflechissais à toute allure. Inquiete. Qu'est ce qu'il s'était passé ? Qu'est ce que je devais faire ? Il y'avait un autre loup... ? Machinalement je sortais mon télephone, et commencais à pianoter dessus, un message à Nina, qui ne repondrait surement pas. Puis hatant le pas je rejoignais Ivy et Hugin, par chance, tous les deux savaient ce que j'étais et leur expliquer ne serait donc pas pour le plus étrange. Mon sourire était désormais anxieux et désolé.

« Hey.. Ça vous dérange de continuer tous les deux... ? Je.. Je sens que quelque chose va pas avec quelqu'un que j'aime beaucoup. Je.. Je reviens d'accord ? Et si je peux pas revenir, je me fais pardonner demain ou aprés demain en vous invitant à toutes les attractions et en vous payant la plus grosse des glaces qui existe. » Je me mordais un la lèvre et je leur deposais un baiser sur la joue à chacun, puis je posais le loupiot en peluche dans les bras d'Huggy. « Je compte sur toi pour prendre soin de lui. Et puis, comme ça vous aurez l'impression que je suis la, aussi douce, mais en muette ! » Ouais ! Je venais de me comparer à une peluche. Pourquoi pas hein. En tout cas je n'attendais pas d'avantage et je partais. Ça me brisait le coeur de laisser mes deux amis la, mais... je me ferais pardonner, et puis... L'odeur. Nina. Je m'étais auto-proclamée son héroïne, sa protectrice... Je ne pouvais pas enfin... Voila quoi.

Au milieu de la foule je poussais un peu les gens sans trop faire attention a eux, restant tout de même polie avec quelques pardon et esquivant les enfants que trop d'entrain dans la bousculade aurait envoyé en l'air. Moment de concentration, elle était la sur un banc et je me ruais à ses cotés. « Nina ! Ça va ? Qu'est ce qu'il s'est passé ? » L'odeur du sang était partout sur elle et nous étions heureux la, que je sois un lycan et non un vampire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Marcus Lawson

More about me
Messages : 888
Localisation : Derrière toi!
Emploi/Etudes : Mercenaire
Age du Perso : 35 ans
Arrivé(e) le : 12/05/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
50/100  (50/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Lun 22 Avr - 21:13

Il l’avait perdu de vue, Nina! Le loup l’avait perdu de vue sans même s’en rendre compte, il était tant absorbé par la mort du vampire qu’il en avait oubliée la jeune femme qu’il venait de sauver des crocs de trois sangsues, mais pas de ses griffes, sauf qu’il ne s’en était pas rendu compte. Au moins elle était saine et sauve c’était le principal. Il avait mal, mais ne s’en rendait compte que maintenant, l’une de ses pattes devaient être cassées en plusieurs morceaux, sans compter ses poumons en feu, l’un de ses yeux étaient en sang et une autre patte ne tournait plus dans le bon sens. S’écroulant sous la douleur, il tentait de remettre tout cela en ordre, mais il fallait du temps, beaucoup de temps pour qu’il s’en remettre et il n’en avait pas. Nina était blessée, il l’avait senti, et du monde approchait du lieu où il était, du sang, il y en avait partout, des morceaux de chair encore en place et un énorme loup se trouvait en plein milieu du carnage. Pas besoin de sortir de St Cyr pour comprendre que un plus un égal deux et que le loup serait tué si quelqu’un voyait ce spectacle. 

Il se mit à ramper, comme il pu jusqu’à un sous-bois, plutôt un gros buisson, mais il ne pouvait pas faire autrement et attendait encore quelques minutes avant de pouvoir se relever, sauf qu’il ne pouvait pas, pas dans l’état qu’il était. Sa seule chance était de récupérer sa moto et d’aller se faire soigner, oui, mais qui viendrait le soigner, ou qui le voudrait ? Un seuil nom lui venait à l’esprit et le loup grognait d’approbation, oui, Ruby avait des mains douce et sa voix la calmait, donc elle était la seule à pouvoir le toucher dans cet état, sauf qu’il fallait y aller et impossible de courir sous cette forme. Il n’arrivait qu’à ramper, alors ce faire un marathon pour atteindre la plage et arriver la bouche en cœur, ce qui le fit sourire, autant qu’un loup pouvait de sa grande gueule ! La nuit était toujours aussi noire, sauf les lampadaires qui illuminaient pas mal le parking. De son seul œil valide, il voyait sa moto de là, mais se sentait-il assez capable de la conduire et donc d’être humain pour le coup… 

Rampant de nouveau il se calait à sa moto et serrait les crocs lors de sa mutation, la douleur était presque insoutenable et la mutation longue, trop longue, lui tirant un cri de souffrance qu’il ne put contenir plus longtemps. A genoux, il se rendait bien compte dans quel état il était et ce n’était franchement pas beau à voir, enfin, il était obligé de fermer son œil gauche, sa jambe était belle et bien cassée sans compter les innombrables bleus qu’il avait sur tout le corps, les morsures, les griffes, un morceau de chair en moins. Respirant à fond, il se retrouvait assis à même le sol, n’ayant pas le courage de bouger, ni même de se transformer de nouveau. Il savait qu’il avait été trop long pour Crystal et si cela se trouvait elle était partie depuis un moment. Respirant comme il pouvait sentant que ses poumons n’étaient plus en état de fonctionner correctement, il fermait les yeux, se disant que s’il devait mourir maintenant, il laisserait un corps nu sur un parking et n’avait pas envie de vivre cela, même si le mot vivre était un bien grand mot, pas de souvenirs pour quiconque. 

Bougeant son bras valide, il ouvrait le coffre de sa bécane, pour tirer sur une chemise, quelle chance il avait de laisser toujours des habits à l’intérieur et tentait tant bien que mal de la passer sur lui. Le pantalon, il ne fallait même pas y compter, sa jambe formait un angle bien particulier avec l’os du genou, ce qui ne lui ferait que tirer des hurlements. Il aurait dû prévenir Crystal de ce qu’il allait faire, mais il ne voulait que la protéger et voila le résultat, il se retrouvait à se vider de son sang sur le macadam d’un parking de merde d’une foire dont il n’avait pas eut envie de venir. Plus jamais il n’irait dans un endroit pareil, s’il s’en sortait, plus jamais il ne poserait le pied ici, mais pour le moment, il tentait de garder une certaine dignité en posant la chemise sur ses parties génitales, elles au moins n’avaient rien eut, par contre il se sentait broyé, autant de l’intérieur que de l’extérieur, fermant les yeux un instant. Il n’avait même plus son portefeuille, laissé dans sa veste avec le nom de son véto, Ruby, oui, il n’avait mit que cela, le reste, sa vraie nature lui importait peu, il n’en parlerait à personne, jusqu’à sa mort, ce qui le fit rire et tousser à la fois. La folie allait le gagner au final. 

« Crystal…» Fut le seul murmure qu’il put prononcer avant de sombrer dans l’inconscience. 

Spoiler:
 
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nina Honor Grayson

More about me
Messages : 3397
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Wedding Planner
Age du Perso : 26 ans
Arrivé(e) le : 13/08/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
25/100  (25/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont:

MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Mar 23 Avr - 0:08

Walk on the Wild Side
Les gens me regardaient bizarrement alors que j’essayais de passer inaperçue. Mais c’était pas vraiment super pratique ou même super facile. Mais que voulez vous. J’essayais quand même. Il le fallait. Bien sûr je ne me doutais pas que mon sang pouvait et pourrait dérégler les sens des éventuels vampire qui passaient dans le coin. J’étais encore sous le choc. Mon corps était limite tremblant encore. Et mon cœur battait à cent à l’heure. J’essayais de le calmer. J’essayais de me calmer. Mais j’avais encore du mal. Des flash de ce qui venait de se passer me revenaient en mémoire. C’était oppressant. Je me recroquevillais sur le banc, sans me soucier de la douleur à la cuisse ce qui du coup provoqua une grande douleur. Mais tant pis. Je voulais me rouler en boule et attendre. Attendre quoi, je n’en avais aucune idée. Mais juste … attendre que ça passe. Je soupirais lourdement et posais ma tête sur mes genoux alors que les images de cet homme. Difforme. Qui affrontait le loup me revenait en mémoire. Je ne me doutais pas que c’était un vampire, et que pourtant ça me semblerait tellement logique plus tard. Sa détermination, et même le fait qu’il soit revenu pour lécher ma plaie. Je m’inquiétais un peu pour le loup aussi. J’étais stressée et je me demandais si il s’en était sorti. Quelque part je me sentais un peu coupable même. De l’avoir laissé. Derrière moi, sans me retourner. Je me mordais la lèvre pour ne pas m’inquiéter trop, mais ça ne servait pas beaucoup. J’espérais qu’il s’en était sorti. Si je n’avais pas si mal j’y retournerais bien pour savoir si il allait bien. Je soupirais, ça serait débile hein … retourner là bas. Avec le risque que l’agresseur soit encore en vie et pas le loup. Mais je m’inquiétais. Ce loup … ce loup dégageait quelque chose que je connaissais, comme si … comme si je le connaissais. Comme s’il était familier. Et il n’était pas Askja … du moins je ne crois pas … je ne pouvais pas appeler Jake. Il avait déjà eu du mal à me croire quand je lui avais dit que les lycans existaient … que faire … qu’est ce que je pouvais bien fai-

« Nina ! Ça va ? Qu'est ce qu'il s'est passé ? » la présence de mon amie aussi rapidement auprès de moi me surpris beaucoup et m’interrompis dans mes pensées. « Askja. Qu’est ce que tu fais là ? » je la regardais les yeux perdus. « Ca … oui ça va » mentis-je en regardant en direction de là où j’avais vu pour la dernière fois le loup. « Le loup il … il m’a sauvée. » je baissais les yeux et serrais les dent sous le poids de la douleur.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

More about me


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Mar 23 Avr - 1:00


Walk on the wild Side



Servantès's story



Logan n'était pas réceptif. Bien sûr, il détestait les Servantès. Qui ne le ferait pas, d'ailleurs ? Mais cette petite pique pourtant logique restait en travers de la gorge de Dusty qui se contentait de répondre d'un sourire des plus hypocrites aux deux Reynardes qui s'en allaient toutes sourires. Chipies. Des gamines que Dusty n'oubliera pas de corriger lorsqu'elle aura atteint son but. Et, sans lâcher le bras du beau blondinet, la jeune femme se faisait une moue boudeuse en levant les yeux sur lui, la mine basse.

- Et bien, on est loin de la galanterie que j'imaginais.. et c'est blessant.

Charogne ? Quelle idée. Dusty préférait l'appellation "prédatrice", beaucoup moins péjorative et mettant en valeur son statut qu'elle s’efforçait avec hargne de monter toujours plus haut.
Puis alors des exclamations plus loin. Dusty se penchait en avant et tournait la tête pour avoir derrière Logan une scène qui ne lui plaisait pas. Annie aux crochets d'un homme, humain, et visiblement hors de lui. Elle ne percevait que quelques bribes de leur querelles lorsque, déjà, mademoiselle Elysa faisait son entrée fracassante pour jouer les marâtre sentencieuse mais dévouée. Dusty sifflait. L'homme s'en allait, non sans un regard noir à l'encontre de son jeune protégé qui préférait bougonner derrière les pas de la Servantès. Elle claquait sa langue, puis soupirait avant de se redresser pour allumer une cigarette.

- Les gens aujourd'hui ne prennent plus la peine de parler. C'est malheureux et stupide. elle regarde Logan. Et toi, tu me juges sans même m'avoir laissé le temps de me présenter, tu es aussi stupide, mais je ne t'en veux pas, les rumeurs sont ce qu'elles sont et je ne regrette pas, en tant que Servantès, de soutenir l'image par laquelle vous nous voyez.

Elle esquisse un sourire amusé, mais pas provocateur.

- Alors, vas-tu continuer à me détester ou peut-être que nous pourrions combler ce silence gênant et, j'en suis sûre, involontaire de ta part.

C'était plus que ça. Ces deux Reynardes. Cet humain et son petit double féminin. Annie et Elysa.. au final, Dusty était seule. Elle était détestée et seule. Quoi de plus normal lorsqu'on vient faire un tour à la fête foraine.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Crystal Anderson

More about me
Messages : 1388
Localisation : Irlande
Emploi/Etudes : Serveuse
Age du Perso : 24 ans
Arrivé(e) le : 23/07/2011


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Mar 23 Avr - 10:04

Je détestais attendre, j’avais horreur d’attendre. Pourquoi j’attendais ? C’était presqu’à moi, mais Marcus n’était toujours pas là. Je mordais sur mes dents, je détestais ca. De plus… il m’avait menti. Et ca aussi j’en avais horreur. Je finis par quitter la file d’attente, les gens ne me comprenaient pas. Cela faisait une demi-heure que j’attendais pour que cela soit à moi et puis tout à coup je pars ? Bah oui, qu’est-ce que j’en avais à foutre d’un tour dans une petite cabine pour voir la vue de la ville ? Là je pistais, j’étais en rogne. J’allais me tirer d’ici. Il ne pensait quand même pas que j’allais sincèrement l’attendre pendant des heures ? Mes mains glissaient dans les poches de la veste de Marcus. Rah, un portefeuille mais bien sur pas de clés. Bon tant pis je n’allais pas toucher à sa bécane… Quoi que si si, j’allais la toucher et il allait regretter de m’avoir laissé seule pendant si longtemps.

Mais mon envie de massacrer sa moto et ma colère envers lui s’évaporait dès que je le voyais allongé sur le sol. D’un bon je me précipitais vers lui. « Marcus ! » Mon regard parcourait son corps à moitié nu. Je savais ce qu’il s’était passé, ou du moins je savais qu’il s’étai transformé et qu’il y avait du sang… Beaucoup de sang. Merde… Marcus qu’est-ce que tu as encore fait ? Ma main glissait sur sa nuque. Je laissais échapper un soupir de soulagement, il respirait encore. C’était déjà ca. Par contre… Je ne savais pas quoi faire. Je n’avais pas pour habitude de sauver des lycans, ni de sauver les créatures surnaturels du tout… Par contre, je ne comprenais pas pourquoi il était en forme humaine. Il générait bien plus vite sous sa forme de loup, c’était connu…note qu’un loup sur un parking ca fait peur… Et vu qu’il est inconscient ca pourrait expliquer sa forme humaine. Je frappais doucement sur sa joue. « Marcus ?! » Je paniquais légèrement, je n’étais pas préparé à ce genre de scenario. A la mort, aux blessures, oui j’étais affronté, mais à voir des êtres qui m’étaient chers blessés et si mal au point… Non je n’y étais pas préparé du tout… Je devais lui trouver de l’aide. Mais ou ? Comment ? Chez qui ? Si il se réveille et que le loup se réveille il risque de tuer pas mal de gens avant de se calmer, et ca je ne pouvais pas permettre… Du coup quoi ? Mais je n’étais pas médecin, je ne pourrais jamais le soigner par moi-même. « Allé, Marcus. Je t’en prie. Reveille-toi. » Je ne pourrais pas le mettre sur la moto et rouler moi-même, il alalit tomber. Voiture alors ? Ouais mais ma voiture était garé devant l’appartement… Un taxi ? Mmmm faudrait que j’arrive à expliquer l’état de Marcus… A moins d’agresser le chauffeur et l’envoyer au pays des étoiles avant de lui voler sa caisse ? Mouais… C’était faisable ca… Mais encore j’avais besoin d’un peu d’aide. Je ne pourrais jamais le trainer jusqu’au taxi et le mettre dedans, je n’étais qu’une prime, j’étais humaine, je n’étais pas superwoman et je ne pouvais pas porter tous le poids de Marcus.

_________________
Crystal Anderson

« I don’t want to run away but I can’t take it, I don’t understand. If I don’t need you then why does your name resound in my head? If you’re not for me then why does this distance maim my life?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Elysa Melindra

More about me
Messages : 4800
Localisation : Ireland
Emploi/Etudes : Serveuse/Barmaid
Age du Perso : 175/18
Arrivé(e) le : 02/03/2012


ME & MY LIFE
Ma Vie:
100/100  (100/100)
Mes Petites Relations & Moi:
Mes Topics sont: Ouverts

MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous] Mar 23 Avr - 10:28

Super bon, sucré, mou et qui colle aux cheveux... Mouais. Elysa observa d'un oeil perplexe la sorte de nuage rose que le vendeur de sucreries, monté sur un bâton, et la tendit à Annie. Ces humains avaient vraiment des créations étranges... Cela dit, il y a peu, elle goutait à du popcorn pour la première fois de sa vie. Et elle avait aimé. Peut-être serait-ce pareil pour ce truc-ci? Anthony semblait le penser. Et elle espéra un instant qu'il lui proposerait de gouter, comme Hunter l'avait fait pour le popcorn. Mais... Il cria. Grande roue. Comme plusieurs passants, Elysa sursauta. Ce cri était tellement inattendu et... aigu, qu'elle ne put faire autrement. Et le pire, c'est qu'après, le jeune Servantes se mit à courir, laissant Elysa en plan derrière. "Sérieusement?" chuchota-t-elle pour elle-même, complètement sous le choc. Elle songea qu'il devait lui manquer une case, à ce vampire. Puis elle sourit, attendrie. Au moins, il aimait la vie et il était de bonne compagnie. Elle secoua la tête puis se mit en route vers cette fameuse grande roue qui motivait tant son camarade.

Les mains dans les poches, elle avança tranquillement. Elle avait perdu Annie de vue depuis quelques secondes maintenant mais elle savait où il allait donc elle le retrouverait là-bas. En espérant qu'il n'y ait pas de problème... Elle repensa à ce prime qu'elle avait sauvé d'Annie involontairement. Merde. Elle accéléra le pas, sans pour autant se mettre à courir. Et deux minutes plus tard, elle retrouvait, soulagée, L'adolescent de vampire qu'était Annie. Adolescent? Enfant même parfois, on dirait... "Tu aurais pu m'attendre, sale gosse." La dernière partie de la phrase était sortie toute seule. Mais c'était affectueux. Elle contempla l'attraction qui avait fait crier le vampire sanguinaire et effrayant qu'il était censé être. "Dois-je comprendre que tu veux y aller?" Elle avait l'impression de faire du babysitting et ça lui donnait envie d'éclater de rire. Payer une barbe-à-papa, suivre difficilement un enfant motivé... Oui, ça y ressemblait étrangement. Sauf que Annie était censé être adulte... Et sans attendre sa réponse, elle se dirigea déjà vers la file d'attente, qui n'était pas trop longue, c'était déjà ça.

_________________



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

More about me


MessageSujet: Re: SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous]

Revenir en haut Aller en bas
 

SCENARIO V — Walk on the wild Side [Tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cover Your Eyes :: Let's get started :: Tableau d'Affichage :: Les Evenements :: Scénario V : Fête foraine d'Octobre-
Sauter vers: